Défi frugalité N°10 : Réfléchissez en termes de temps

Michael Ferrari Faire des économies 3 Commentaires

Pour cette dixième astuce, voici un conseil simple mais très pratique.

Lorsque l’on est confronté à une décision d’achat, on est parfois dans le flou. On ne sait pas si ce que l’on veut acheter est bien ou non, le vendeur nous met gentiment la pression et on ne sait plus trop quoi faire.

Le contrôle sur vos décisions d’achat est certainement l’un des éléments clés pour réduire vos dépenses. J’ai non pas une mais deux approches très simples à vous proposer pour créer une discipline saine dans ce domaine.

Il ne s’agit pas de s’imposer des contraintes que l’on va oublier au bout d’une semaine mais bien de créer un système de pensée qui, par lui-même, vous amène à prendre de bonnes décisions. Encore faut-il se souvenir du système 🙂

Système N°1 :

Réfléchissez en terme de temps. Vous devez avoir une réponse à cette question : combien gagnez-vous de l’heure ?

Faites le calcul pour obtenir la réponse la plus certaine possible. Prenez cet article pour vous aider.

Gardez toujours ce montant en tête pour évaluer si la dépense que vous souhaitez faire en vaut la peine. Ce jeans de marque vaut-il 10 heures de mon travail ? Cette TV LCD vaut-elle les 133 heures de travail qu’elle représente ?

Parfois, le chiffre fait peur et peut suffire pour se raisonner 🙂

Le temps que vous avez consacré à gagner cet argent est-il bien investi en faisant cet dépense ?

Système N°2 :

L’autre conseil complémentaire au premier est ceci : plus la dépense en grande, plus vous prendrez du temps pour y réfléchir.

Ce système est destiné à empêcher les dépenses coups-de-coeur que l’on regrette. Ce peut être difficile à réaliser mais suivez ce classement :

Dépense de 10 € ou moins -> 10 minutes de réflexion

Dépense de 100 € ou moins – > 1 heure de réflexion

Dépense de 1000 € ou moins -> 1 semaine de réflexion

Dépense de 10 000 € ou moins -> 1 mois de réflexion

Dépense de 100 000 € ou moins -> 6 mois de réflexion

L’idée est simple, si vous souhaitez acquérir une voiture à 20 000 €, notez le sur le calendrier à J+ 6 mois et revoyez dans 6 mois si le besoin est avéré. Bien entendu, les dépenses urgentes n’entrent pas dans ce cadre mais le reste oui !

Ces 2 systèmes font partis des astuces dont le potentiel d’économie est difficile à mesurer car ce sont des dépenses que l’on ne fait pas. Néanmoins, les montants en jeu peuvent être très important et les gains potentiels bien plus large que les économies réalisées sur les courses de la semaine.

defifrugalite

Commentaires 3

  1. Une idée qui rejoint ta 2nde : la 30-day list.
    Tu écris sur une liste ce que tu veux acheter, et tu attends 30 jours, éventuellement en consultant cette liste. Si au bout des 30 jours, tu veux encore ce quelque chose, alors tu peux le prendre. On parle évidemment ici des choses dont on a envie, pas dont on a besoin.

    Et personne n’a _besoin_ d’une TV LCD.

    Bonne suite,
    Olivier

  2. Je fais un peu comme ta 2nde liste, sauf que entre temps je regarde du côté de « l’occasion », vides greniers, brocantes et sites d’enchères.
    Souvent j’ai mon objet pour 30% de sa valeur neuve (voire moins). Donc je fais des économies (moins bien sur)et je me fais plaisir. Il faut juste admettre de passer une mode (6 mois)
    Bien sur c’est limité a des achats de moins de 200 euros

  3. Excellente méthode, celle d’assigner un délai de réflexion selon la somme. Parfois, il peut nous arriver de claquer 2000€ après seulement 4h de réflexion… Au moins, les 2 semaines de réflexion peuvent nous permettre de peser le pour et le contre et de savoir si on a vraiment besoin d’acheter la chose qu’on souhaite et si elle vaut vraiment le coup.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.