Quel est votre revenu horaire net ?

Michael Ferrari Gérer et épargner 19 Commentaires

Savez-vous quel est votre véritable revenu horaire ? Quand je parle de revenu horaire, j’entends revenu net sans intégrer montant de l’impôt sur le revenu (car de toutes façons c’est une variable sur laquelle nous n’avons pas d’effet – hors defiscalisation), je vous propose de découvrir votre revenu net horaire.

Pour cela, vous devez prendre votre revenu net mensuel (case Net à Payer en bas à droite de votre fiche de paie) et :

  • soustraire tous les frais engagés par votre activité,

  • diviser le résultat par le nombre d’heures réellement travaillées.

Soustraire les frais engagés :

Pour tout type d’emploi, aller travailler nécessite certaines dépenses. Ces dépenses peuvent être de plusieurs types :

  • frais vestimentaire (achat et entretien)

  • frais de déplacement (métro/train/voiture, assurance et carburant)

  • frais alimentaire

Les frais vestimentaires sont assez significatifs dans les métiers liés au conseil ou au service qui demandent de correspondre à un certain stéréotype. Ainsi vous pouvez y compter les achats de costumes, cravates, chemises, chaussures, pressing.

Les frais de déplacement sont souvent les plus importants. Si vous avez la chance de bénéficier d’un transport collectif (public ou payé par l’entreprise) ce poste sera réduit mais dans le cas où vous utilisez un véhicule, cela peut rapidement amputer votre revenu : crédit du véhicule, assurance, carburant, entretien.

Le coût mensuel moyen d’une voiture est estimé à 400 € (évidement ce n’est qu’une moyenne et ne faisons pas dire n’importe quoi aux moyennes).

Les frais alimentaires comptent également. Les personnes qui ont la possibilité de travailler à domicile ou proche de leur domicile vous le diront : ça permet de faire de bonnes économies (et aussi de manger correctement !). Les prix d’un repas peuvent varier selon qu’une cantine collective est disponible, que vous soyez un accroc du sandwich ou que vous soyez amené à déjeuner en permanence dehors de 3 à 12 euros par jour.

Évidemment, il reste toujours l’alternative, lorsque c’est possible, du panier repas sagement préparé la veille.

Au total vous déterminerez ainsi votre revenu horaire réel (hors impôt sur le revenu donc) mais qui vous donnera un éclairage différent de celui habituellement fait. Même si l’exercice est purement financier et ne prend donc pas en compte tous les autres aspects (bénéfices annexes au travail) le résultat risque de vous surprendre et permet de reconsidérer de nombreux achats.

Ainsi pour prendre un exemple :

  • Revenu mensuel net : 1500
  • Nombre d’heures mensuelle travaillées : 180
  • Frais vestimentaire (annuel rapporté au mois) : 20
  • Frais déplacement : 300
  • Frais alimentaire : 170

Ce qui nous fait : (1500-(20+300+170))/180 = 5,61 € / heure travaillée.

Alors ça donne quoi ?

Commentaires 19

  1. Post
    Author

    Article intéressant sur le fond mais qui passe certains points sous silence et notamment les difficultés d'acheter gros.

     

    Commençons par l'hypothèse de départ :

    pour un immeuble de 300 000 euros, beaucoup moins de visiteurs, moins d’offres

    On ne peut pas fixer arbitrairement la limite mais pour moi, tant qu'on ne dépasse pas le prix d'une grosse maison, on n'est pas vraiment dans le prix  » de gros. »

     

    Puis la multiplicité des locaux va aussi faire changer de catégorie

    Un immeuble avec deux appartements de 150 m² n'aura pas la même clientèle qu'un immeuble de surface équivalente divisé en quinze studios ou un autre partagé en trente chambres d'étudiants

     

    La difficulté va ensuite consister à se faire financer le bien.

    Même avec une bonne surface financière, votre « conseiller financier » ( entendez par là le guichetier de votre banque)  va vous annoncer la bouche en coeur

     » Ne vous inquiétez pas : On vous suivra.
    Pensez donc, vous êtes un si bon client!… »

    Pour revenir quelque jours après en vociférant  après ces bureaucrates du Siège  qui ne veulent prendre aucun risque et ont refusé un si bon dossier.

     

    Pour ma part, à chaque opération je consultais une bonne demi douzaine de banques.

    J'essuyai d'emblée un tiers de refus  et avais rarement deux réponses favorables.

    Pour de l'immobilier d'habitation, la solution est un peu plus simple : Passer par Courtier(s) en Prets immobilier.

    C'est gratuit et on ne monte qu'un seul dossier.

     

    Il y a encore bien des points de détail, on en parlera si cela vous intéresse.

    Mais sur le principe, je suis parfaitement d'accord et c'est ce que j'ai fait dès que mon Banquier me l'a autorisé.

  2. Pingback: Pouvez-vous doubler vos revenus ? | Efficacité Zen

  3. il faut aussi rajouter aux heures travaillées le temps passé dans les transports (puisque c’est du temps perdu pour soi)

  4. Pingback: Pourquoi il faut aimer l’argent | Devenir riche à votre manière

  5. 1370 – ( 0 + 35 + 0 ) / 154 = 8.70€

    Le télétravail est très avantageux niveau paye horaire, éviter la voiture permet de substantielles économies. Il ne nous reste qu’Internet et l’électricité en charge.
    Reste que je suis significativement en dessous des exemples précédents, et en voyant certains travailler moins longtemps pour gagner plus, on se met à réfléchir !
    (D’où le fait que je surfe dans le coin d’ailleurs)

    1. Post
      Author
  6. Pingback: Etes-vous un producteur ou un consommateur ? Soyez plus sexy et plus riche en faisant ce calcul ! | Devenir riche à votre manière

  7. Pour ceux qui ont mis 0 en frais de repas car il mange un plat fait par leur femme ou à domicile, il est exagéré de mettre 0. Il faut tout de même compter le prix des ingrédients (viande riz, pain… Et en chipotant compter aussi l’energie utilisée et l’eau pour la cuisson et la vaisselle.

    Le temps de travail doit être auditionné avec le temps de transport pour avoir un chiffre cohérent .

    Pour moi 9 € de l’heure.

    1. Ces frais de repas ne sont pas à prendre en compte car ces personnes auraient à manger, travail ou pas.
      Ce serait d’ailleurs intéressant d’enlever 4 à 5€ par repas aux frais de restauration sur le lieu de travail (ou resto).
      4 ou 5€ qui correspondent à un repas moyen pris chez soi.

      Les « frais réels » ne serait que de 15€ (resto) – 5 € = 10€ par exemple.

      Mais là on chipote !:)

  8. Je viens de faire le calcul, et ça fait peur …

    Salaire net :1150
    Nombre d’heures : 154
    Frais de transport (bus) : 43
    Nourriture (fait maison) : 50
    Taux horaire = (1150-43-50)/154 = 6.73€

    Mais on va arranger ça !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.