Vivre de la bourse

Quel capital faut-il placer pour vivre de la bourse ?

Michael Comment créer son indépendance financière, Comment investir en bourse, Revenus alternatifs et passifs, Vivre de ses dividendes Laissez un commentaire

L’objectif de cet article est de vous expliquer comment calculer le capital nécessaire pour vivre de la bourse.

Vivre de la bourse s’entend vivre de ses dividendes et non trader et compter sur des plus-values. Ici nous nous focaliserons donc uniquement sur l’encaissement de dividendes.

Comment anticiper l’évolution de votre rente ?

Un dividende est une partie des bénéfices que l’entreprise reverse à ses actionnaires. Il n’est pas garanti, d’où déjà une première précaution : la rente que nous toucherons ne sera pas garantie.

Ensuite, les calculs dépendent de 3 paramètres importants :

  • L’inflation
  • La rentabilité du capital placé
  • La fiscalité

Chaque modification d’un de ces paramètres change le résultat. Tout cela évolue dans le temps. Par exemple avec des taux directeurs très bas, la rentabilité du capital placé est plus faible. De la même manière avec une fiscalité plus légère, le capital à placer est moindre.

Vous devez donc surveiller ces paramètres pour anticiper l’évolution de votre rente.

Comment démarrer en bourse ?

J’ai commencé à me créer une rente de ce type en 2005 car la bourse possède un avantage ultime sur le reste : son côté virtuel. Tout se gère depuis un ordinateur, en quelques clics.

Bien entendu, ce n’est pas pour cela que la mise en place d’une telle rente est facile. Déjà, elle nécessite d’avoir du capital à placer. Ensuite, elle nécessite de faire les bons choix dans la sélection des supports.

Je n’aborderai pas ces points ici car ce n’est pas le but mais ils sont déterminants. Vous avez de quoi lire sur ce blog et une playlist sur ma chaîne consacrée à la question : Comment vivre de ses dividendes ?

Complément de revenu ou vivre de la bourse ?

On peut prendre la question sous 2 angles :

Je fais la distinction entre les 2 car, dans le premier cas, ce sera évidemment un complément de revenu : la fiscalité applicable sera alors la tranche marginale d’imposition (car les dividendes vont s’ajouter aux autres revenus).

Ici, il est donc délicat de répondre un chiffre précis car cela dépendra de l’imposition qui sera appliquée aux dividendes.

Une personne dans une tranche à 14% aura à réunir un capital plus petit qu’une personne imposée à 30% (PFU – prélèvement forfaitaire unique).

Dans le second cas, on part du principe que c’est la principale source de revenu.

Aujourd’hui avec un prélèvement forfaitaire unique de 30%, nous avons la fiscalité à prendre en compte dans la majorité des cas. Comme toujours des cas spécifiques existent mais faisons simple.

Combien placer pour vivre de la bourse ?

Les rendements ayant diminué, avoir 6% de rentabilité brute est un bon résultat aujourd’hui.

Il ne reste donc plus qu’à déterminer le montant de la rente souhaitée.

Prenons 2 exemples :

  • 500 € par mois (revenu complémentaire)
  • 1500 € par mois (revenu principal)

Pour avoir 500 € nets, il faut donc générer 715 € qui seront imposés à 30%. Et pour générer 715 € avec une rentabilité de 6%, il faut un capital d’environ 140 000 €.

Pour avoir 1500 € nets, il faut donc générer 2200 € qui seront imposés à 30%. Et pour générer 2200 € avec une rentabilité de 6%, il faut un capital d’environ 450 000 €.

À vous de jouer !

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.