Les courses que vous ne devez pas gagner

Michael Ferrari Article fondateur, Comment avoir le mindset pour réussir 12 Commentaires

Voulez-vous lancer votre Business En Ligne ?

Pré-vente pour le séminaire immersif des 28 et 29 septembre à Paris

politique-autruche Herbert Simon (prix Nobel d’économie en 1978) disait : “Ce que l’information utilise est évident : elle utilise l’attention de ses consommateurs. Une abondance d’information créé une pauvreté de l’attention et le besoin de répartir efficacement cette attention entre la surabondance des sources qui l’utilise”.

Pour vivre une vie riche, vous savez qu’il y a des défis à relever. Ils sont stimulants, ils sont passionnants mais… ce sont des défis et donc vous ne savez pas si vous serez à la hauteur avant de les relever.

Parfois, parmi ces défis se glissent des courses intrigantes… qu’il vaut mieux éviter de gagner comme la rat race.

Voici les 6 courses que vous devez éviter de gagner :

Voici le monde dans lequel nous vivons : il y a toujours plus d’information produite. Parmi cette masse se trouve de plus en plus d’information intéressante. Le blog d’un professeur qui raconte son quotidien, un chercheur qui donne son point de vue sur le monde, un entrepreneur qui raconte son expérience, un passionné de technologie qui teste les derniers smartphones : tout cela est passionnant !

Seulement voilà, vous n’êtes pas en mesure de tout lire. Le volume est trop important. Vous devez choisir vos sources et le temps que vous allez y consacrer.

Voici quelques conseils pour filtrer.

Course N°1 : l’actualité

J’ai arrêté de lire l’actualité il y a plusieurs années. Ce fut progressif, d’abord la presse écrite puis la télévision en 2008. L’éruption de l’actualité dans mon quotidien est très rare mais je ne suis pas sevré à 100 %. Je suis parfois tenté de voir ce qui se passe en ce moment et je le regrette assez vite 🙂

Le ratio entre information pertinente et utile et volume est bien trop bas. Si vous questionnez la finalité de l’information produite, le bilan est extrêmement défavorable.

La course à l’actualité est une course que vous ne pouvez pas gagner. Vous ne pourrez jamais tout savoir et tout suivre. Et même les informations que les médias identifient comme “importantes” seront généralement oubliées en semaine. Et lorsqu’il y a une catastrophe incontournable comme l’élection de François Hollande, une âme charitable vous en parlera.

Demandez-vous à quoi cela vous sert de suivre l’actualité ? “Etre informé” n’est pas une réponse. A quoi cela vous sert d’être informé ? Je n’ai personnellement pas réussi à trouver une réponse satisfaisante à cette question. Cela me permettait de me “situer” par rapport à ce qui se passe mais je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin de ça.

L’actualité et plus globalement la télévision font partie de la course que beaucoup de personnes essaient encore de gagner en imaginant que si elle rate une émission ou un film il va leur manquer quelque chose dans leur vie. Cela vous est déjà arrivé non ?

Je sais que c’est ce que cela me faisait il y a 6 ans mais une fois que vous sautez le pas vous vous rendez compte que c’est un sentiment de “peur de perdre” totalement imaginaire (comme 90 % d’entre eux…). Vous ne perdrez rien. Vous retrouverez de l’attention pour autre chose : lolcats, reddit et internet meme 🙂

L’actualité sur le web qu’elle soit technologique ou économique rentre évidemment dans cette catégorie.

Course N°2 : Twitter

Twitter est génial pour une chose : savoir ce que pense une personne que vous appréciez.

Pour tout le reste et sans stratégie, c’est l’horreur : l’instantanéité est de mise. Ma stratégie pour Twitter est très simple. J’ai 20 personnes que je suis dans une liste spéciale. Si jamais je trouve une autre personne intéressante, je me force à libérer une place. Je ne lis rien d’autre.

Je veux pouvoir scanner Twitter en 10 minutes (par semaine).

Course N°3 : Facebook

L’autre course, c’est Facebook. Je ne m’en sers pas pour obtenir de l’information pro. Je fais partie des personnes qui trouvent le site horrible à utiliser. J’aime bien scanner mon compte perso en quelques minutes, pas plus.

D’autre part, je ne pense pas qu’investir une part significative de mon temps sur un support que je ne maitrise pas soit intelligent. Je préfère le consacrer à mon site, créer des actifs qui me rapporteront longtemps.

Plus globalement, je préfère rester dans le camp des 5 % qui produisent que des 95 % qui consomment.

Course N°4 : Abonnement à des magazines

Je n’ai plus d’abonnement à un magazine papier. Simple non ?

J’ai remarqué que je pouvais bien mieux m’informer à la demande sur internet ou dans des livres. La valeur des magazines papier est faible bien qu’il existe quelques magazines que je trouve intéressants mais que je préfère acheter au numéro pour éviter de saturer mon appartement de papier.

Si vous êtes abonné à des magazines utilisez cette approche : si ce n’est pas lu en quelques jours après réception, jetez le magazine et désabonnez-vous. La planète vous dira merci, vous vous sentirez moins coupable et vous ferez des économies.

Course N°5 : blog

L’autre course qu’il vous sera impossible de gagner, c’est de faire face à l’information publiée sur internet et sur des blogs en particulier. Essayez de lire tout Wikipédia par exemple 🙂

Si vous êtes comme moi, vous êtes curieux. Vous avez 3 ou 4 sujets de prédilection pour lesquels vous pouvez lire pendant des heures. Vous naviguez de site en site et à chaque fois que vous trouvez une nouvelle source, vous avez l’impression que vous êtes tombé sur une mine d’or et que votre vie va être meilleure. C’est peut-être le cas tant il existe de personnes intéressantes mais soyez prudent.

Soyez très sélectif et choisissez une à trois sources par sujet. Pas plus. Et même ainsi, il est peu probable que vous puissiez tout lire. La méthode que j’utilise actuellement, c’est avec Feedly. J’y classe mes sources et je positionne en “Must read” les sites de référence. Chaque source est en “période d’essai permanente”, c’est à dire que je reste vigilant à déclasser une source lorsque je n’en tire plus de valeur.

Bien entendu, vous pouvez me demander “mais tu n’as pas peur que tes lecteurs partent si tu dis cela ?” après tout tu publies aussi de l’information. Je n’ai pas peur.

Je fais en sorte d’aller à l’essentiel et de vous apporter de la valeur. Si ce n’était pas le cas, vous seriez parti.

Course N°6 : Email

La dernière course, c’est l’email !

Comment répondre aux centaines d’email que je reçois chaque semaine ? Je ne peux pas. Je suis obligé de filtrer, de répondre rapidement.

Il existe plusieurs techniques pour limiter cette course à l’email :

– créer une boite/adresse uniquement pour le travail

– se désabonner systématiquement des sources qui ne vous intéressent pas ou que vous supprimez tout de suite

– envoyez peu d’email, vous en recevrez peu

– consultez cette boite qu’a intervalle défini (2 fois par jour)

– lorsque vous la consultez, prévoyez un temps précis pour éviter les débordements (30 minutes le matin, 1h l’après-midi)

Et vous, quelles sont les courses que vous ne VOULEZ pas gagner ? Comment faites-vous ?

Pour aller plus loin, voir les 2 règles essentielles de la gestion du temps.

Commentaires 12

  1. Entierement d’accord avec toi Mickael !
    Certaines personnes essaient de regarder telle ou telle série le plus vite possible et je ne voyais pas trop l’interet ! Merci de me montrer qu’il y a au moins quelqu’un qui partage mon point de vue 😉
    Je suis d’accord aussi pour les magazines, je lis + ceux que j’achète au kiosque donc je vais surement résilier mes abonnements…
    Merci pour cet article Mickael, Baptiste

  2. Tout à fait d’accord, avec un bémol sur l’actualité car c’est une bonne source pour connaître les nouvelles expressions à la mode!
    J’ajouterais les forums et listes de diffusion

    1. Post
      Author
  3. Tout à fait d’accord ; Le tri, notamment de ces sources fait partie des activités indispensables de l’homme
    On est submergé d’information, il fait faire des choix

  4. Totalement d’accord!
    J’ai stoppé les actus lors de la grosse chute du marché action, car je commençais à être dépressif à force de lire que la fin du monde arrivait.

    Concernant les magazines, je garde un abonnement (Mieux Vivre Votre Argent). J’aime bien leur partie finance d’une famille, ça permet de voir un peu ce que certains ont fait et ce que propose le journal pour faire mieux.
    En plus, ça me permet de me maintenir à jour sur les différentes évolutions légales et fiscales sans avoir besoin de chercher. Donc au final gain de temps.

    Pour les mails, il est parfois difficile de se débarrasser du spam! Mais il faut le faire, sinon ça prend un temps fou!

    Je en connaissais pas feedly.
    Ca a l’air plutôt pas mal fait. J’adopte!

  5. Salut Mickael,

    Pour les magazines et les journaux, il y a toujours la solution électronique pour éviter le papier. C’est vrai que peu le proposent encore en français, c’est beaucoup plus courant en anglais.

    Les 6 courses que tu mentionnes sont réellement chronophage et il faut être très vigilant pour ne pas faire ça sans arrêt. Le mieux est d’allouer du temps à chaque, utiliser un minuteur, s’y tenir et nettoyer les sources régulièrement. Notre temps n’est pas extensible: on ajoute une source d’information, alors on doit en faire sortir une autre comme tu le fais avec Twitter 😉

    Ben

  6. Ouais… Rester informé de l’actualité réglementaire et fiscale, à minima, ne me semble pas du tout être du luxe. Dans l’absolu, l’auteur de l’article n’a pas tort, “une âme charitable vous en parlera”; fût-elle un agent du fisc ou tout autre représentant de l’Etat. Ne pas avoir compris qu’être informé c’est pouvoir anticiper !

  7. Oui, je crois qu’il faut en permanence analyser la valeur du temps qu’on consomme et ajuster pour être au plus proche de ses priorités. Ca passe par l’expérience de la privation: je reviens de 3 semaines en Inde, 0 mails, 0 facebook, 0 twitter, 0 actualités, 0 blog, 0 magazine et, oh stupeur, je suis toujours vivant!

  8. Un bémol sur l’article. Je pense qu’il faut bien faire la distinction entre course et se déconnecter entièrement.

    Je partage le fait de ne pas faire la course, mais par exemple suivre l’actualité me semble assez essentiel, du moins pour moi. Pourtant, je ne pense “faire la course à l’actualité”, loin de là !
    Idem pour les magazines. Lire est (personnellement) un plaisir. Un des principes que tu (je me permets) avances est de libérer du temps. Je consacre une partie de ce temps libre à la lecture de magazine.

    Je pense que chacun doit se poser la question : que m’apporte telle ou telle activité, quel est l’intérêt profond que j’en retire ? Et en déduire ensuite l’investissement à y consacrer.

    Au plaisir d’en discuter !
    Nicolas

  9. Pingback: L’outil merveilleux!

  10. Pingback: Comment bien gérer son temps et gagner 4h / jour -

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.