Regarder la télévision rend pauvre

Michael Ferrari Améliorer sa vie, Développement personnel, Devenez plus efficace, Richesse et argent 36 Commentaires

Comme vous le savez peut-être j’ai abandonné ma télévision depuis un bon bout de temps maintenant. Tout semble différent depuis et le temps où l’on contemplait le petit écran bien loin. Après avoir à plusieurs reprises recommandé de ne pas avoir de télévision, je renfonce le clou aujourd’hui avec ce constat alarmant : regarder la télévision rend et maintient pauvre.

Voici ce qui dit l’INSEE dans ce classement de l’utilisation de la télévision par catégorie socioprofessionnelle :

statistique_television_revenus

Que retenir de ce tableau ?

Si l’on positionne les revenus en face, on constate que plus la télévision est regardée, plus les revenus du ménage sont faibles. J’ai utilisé les chiffres de l’INSEE pour produire ceci :

comparaison_tv_revenus_menages

Vous constaterez qu’il existe une corrélation entre le nombre d’heures passées à regarder la télévision et le revenus du ménage. Évidemment ici se pose la question de l’oeuf et de la poule : sont-ils pauvres parce qu’ils regardent la télévision ou est-ce qu’ils regardent la télévision parce ce qu’ils sont pauvres et que c’est un moyen économique de se divertir. Les catégories socioprofessionnelles qui regardent beaucoup la télévision le font peut être aussi car elles disposent de plus de temps libre que les autres mais globalement je ne souscris pas à l’approche qui consiste à dire que c’est pour des raisons économiques que les ménages les plus modestes regardent la télévision : je suis intimement convaincu de l’inverse. Leur revenu est faible à cause de l’utilisation intensive de la télévision.

Lorsque le vide laissé par le travail est rempli par la télévision, il n’y a plus d’espace pour le développement de nouvelles compétences et le développement personnel.

C’est exactement comme lorsqu’en développement personnel on dit que les pensées forment les actions et que nous devenons ce que nous faisons : il y a une apparente contradiction. Comment décider de ce que l’on fait si ce que l’on fait nous forme ? En fait, on occulte la volonté et la conscience de ce que l’on fait. On peut très bien décider consciemment de faire quelque chose en particulier parce que l’on pense que c’est bien pour nous et, durant l’action, il est probable que nous soyons influencé par ce que l’on fait : ce n’est pas grave car nous sommes à l’initiative de l’intention.

Lorsque vous regardez la télévision, vous avez l’intention de le faire au départ (si ça n’est pas encore un automatisme) et ensuite le fait de la regarder vous transforme petit à petit. Tout comme vous avez l’intention de regarder la télévision au départ, vous pouvez aussi avoir l’intention de l’éteindre.

Combien vous coûte votre télévision ?

Demandez à n’importe qui combien lui coûte sa télévision et il vous répondra : 700 €, 100 €, 1000 €… Ici comme très souvent dans la vie, ce n’est pas le prix payé qui compte mais les opportunités manquées. Regarder la télévision de manière intensive vous coûte 2 à 3 fois vos revenus annuels chaque année car vous limitez vos possibilités futures !

On peut déterminer le niveau de vos revenus à la manière dont vous regardez la télévision

television_pauvre

Alors, la vraie question est : qu’allez-vous faire ?

Pourquoi ne pas reprendre ces 10, 15 ou 20 heures que vous consacrez chaque semaine et les investir dans une activité réjouissante ou instructive ?

Commentaires 36

  1. Thomas

    Super Michael ! Rien à ajouter si ce n’est que le souhait que de nombreuses personnes lisent cet article… et y réfléchissent. J’ai beaucoup aimé la question « Combien vous coûte votre TV » 😉

  2. J.F.Sebastian

    « je suis intimement convaincu de l’inverse. Leur revenu est faible à cause de l’utilisation intensive de la télévision. »
    Sauf que c’est bien beau, la conviction, mais ça n’a strictement aucune valeur sur le plan scientifique s’il n’y a pas de faits derrière pour étayer ça…

    J’aurais d’ailleurs un contre-argument à formuler : il serait intéressant de comparer la niveau de revenus avec le niveau d’études initial. En effet, le graphique des revenus prouve surtout que des études longues favorisent un haut salaire, pas que le développement personnel rapporte !

    Concernant le temps libre, c’est aussi une donnée capitale, à ne pas occulter : on peut penser qu’un ouvrier aura tendance à avoir des horaires plus fixes (35 ou 39h) qu’un cadre ayant un « forfait jour », autrement dit un cadre qui en pratique passera parfois bien plus que la limite légale à son travail… et n’ayant plus le temps de regarder la tv une fois chez soi.
    D’ailleurs, un pauvre qui travaille 5h de moins par semaine mais regarde la tv 5h de plus qu’un cadre aura finalement autant de temps à consacrer à son développement personnel… Et ce « détail » n’est pas vraiment développé dans l’article.

    Bref, la conviction est intéressante en soi, mais sans une approche plus complète, prenant en compte la complexité de la situation…. ça ne reste qu’une simple affirmation.

    On constate aussi que certains cadres regardent quand même la tv plus de 4h par jour, ce qui ne les empêche pas forcément de gagner beaucoup.
    Inversement, rien dans les données indiquées ne permet d’affirmer que les ouvriers regardant peu la tv gagneront plus à long terme.

    Le problème, c’est que les données de l’INSEE font le lien entre profession et tv, pas le lien direct entre argent et tv, ce qui rend toute analyse assez peu fiable.
    Il faudrait plutôt un tableau qui ne classerait pas les gens selon leur métier, mais selon leurs revenus…

  3. Post
    Author
    Michael

    Oui effectivement ce n’est pas une publication scientifique 🙂 et je ne voulais pas me donner l’apparence qui aurait pu le laisser penser, c’est pour cela que je souligne que c’est avant tout une conviction. Le fait d’utiliser 2 informations différentes pour appuyer mes conclusions est risqué mais apporte tout de même l’éclairage nécessaire.
    J’ajoute que l’observation des habitudes va aussi dans ce sens. (personne n’est devenu riche en regardant la télévision mais ne pas la regarder n’est pas la garantie de le devenir!)
    Globalement, regarder la télévision résulte d’un abandon de sa volonté qui est censée apporter du repos.

    Ce qui me frappe surtout c’est le temps investi dans cette activité peu satisfaisante qu’est la télévision. Se détendre est absolument nécessaire mais il existe d’autres moyens plus enrichissant.

    J’avais parlé du rapport entre études et revenus ici : http://esprit-riche.com/faire-des-etudes-est-ce-interessant/

    D’une manière générale, la tendance est que plus d’études = plus d’argent si je peux le résumer ainsi.

    1. J.F.Sebastian

      « Oui effectivement ce n’est pas une publication scientifique 🙂 et je ne voulais pas me donner l’apparence qui aurait pu le laisser penser, c’est pour cela que je souligne que c’est avant tout une conviction. »
      Dans ce cas, il peut suffire d’énoncer la conviction, sans passer par des graphiques et des chiffres… 😉

      Pour la notion de loisir enrichissant, ça peut se discuter, tout dépend ce que l’on regarde. On peut aussi objecter que remplacer la télé par, disons, du tennis ou de la natation, ne rendra pas forcément plus riche intellectuellement.

      A noter enfin, la télévision est en perte de vitesse actuellement, au profit de l’ordinateur (c’est presque un système de vases communicants). La encore, selon ce qu’on fait sur son PC, le résultat ne sera pas le même. 😉

      1. MaXOhBalle

        Je voudrais ajouter mon avis sur le fait qu’une activité tel que le tennis ou tout autre sport « n’enrichis pas forcément plus intellectuellement que la télévision »…

        Je suppose que Michael parler de la télévision que la majorité de la population regarde, celle qui est bien débilisante; qui nous propose des jeux où on ouvre des boites, où on tourne des roues pour gagner plus ou moins d’argent tout en se rinçant l’oeil sur une bombe qui fait semblant d’être complétement idiote alors qu’elle ne l’est pas.

        Cette télévision, à côté d’un sport (un vrai.), n’apporte strictement rien.

        Pendant un tennis, on apprend à utiliser ses réflexes, à calculer les distances, un peu de concentration et le cerveau active plus d’une synapse. On apprend des choses, on se « cultive », on agrémente sa technique, il y a une réflexion tactique derrière.

        En plus de cela, si on s’y met à plusieurs, le sport peut être un vrai moment de partage entre les personnes; autre chose que la desactivation cerebrale qui se produit systématiquement devant une télévision « bêbête ».

        En gros, l’enrichissement est bien plus grand dans une activité sportive plutot que devant la télévision en général. (à chaque fois je met en exception les émission qui cultivent vraiment, qui sont très rares et qui font en général peu d’audience.)

  4. Gregoware

    « Évidemment ici se pose la question de l’oeuf et de la poule : sont-ils pauvres parce qu’ils regardent la télévision ou est-ce qu’ils regardent la télévision parce ce qu’ils sont pauvres et que c’est un moyen économique de se divertir »

    A corréllé à B n’implique pas « A est cause de B ou B est cause de A »
    Par exemple A et B peuvent avoir une cause commune.

  5. Post
    Author
    Michael

    @J.F.Sebastian « On peut aussi objecter que remplacer la télé par, disons, du tennis ou de la natation, ne rendra pas forcément plus riche intellectuellement. »
    Certes, mais il est aussi question de moment de bonheur, chose que la télévision peine à fournir alors qu’une activité sportive arrive facilement à le créer pour plusieurs raisons dont notamment : résultats immédiats et concentration maximale nécessaire.

    Je regrette le fait que la télévision serve de moyen pour débrancher son cerveau et que malheureusement nous pouvons tomber dans le piège qui consiste à croire que se détendre c’est ça.

    @Thomas, merci pour le lien

    @Syrinx, je ne connaissais pas ce livre mais il m’a l’air tout à fait intéressant !
    J’ai aussi lu How to lie With statistics qui est très intéressant et permet de mieux comprendre la communication politique…
    http://www.amazon.fr/gp/product/0140136290?ie=UTF8&tag=espritriche-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=0140136290

    @Gregoware je ne l’aurais pas mieux dit 🙂

  6. Guy Liguili

    En se basant sur le fait que seuls les pauvres font eux-mêmes le ménage et passent l’aspirateur on peut en déduire qu’entretenir soi-même son appartement rend pauvre.

    1. Post
      Author
      Michael

      Si tu prends le coût d’une femme de ménage, disons de 15 € de l’heure après réduction, on peut considérer que s’il est plus intéressant de faire le ménage toi-même, c’est que tu gagnes moins de 15 € de l’heure ou que ton temps n’a pas suffisamment de valeur et que par conséquent tu préfères l’utiliser ainsi.
      Donc si au lieu de payer 15 € pour te détendre et te consacrer à une activité de renouvellement ou pour gagner plus de 15 € tu dois le faire toi-même, d’une certaine manière tu t’appauvris !

  7. Krang

    Salut Michael,
    Bien que je partage ton désintérêt pour la TV, je ne suis pas convaincu par le lien de causalité entre TV et revenus. Comme l’a souligné Gregoware, pauvreté et Tv peuvent avoir une conséquence commune. Par exemple on peut définir cela comme une ignorance/ absence de volonté de développement. Pour moi c’est cette ambition qui va a la fois te détourner de la télé (perte de temps), et te pousser vers une profession a plus haut revenus ( le cas des retraités est a part 😉 ).

    D’autre part, je pense que cet article s’applique également a internet (ne serait-ce que pour Youtube qui joue ce rôle online). Tu peux perdre des heures sur le Web, encore plus facilement que devant ta télé, puisque tu sélectionne toi même ton contenu. D’une certaine manière, Internet rend pauvre!

  8. Post
    Author
    Michael

    Ce que j’essaie de faire, c’est simplement de pousser ceux qui regarde la télé de trop à arrêter de le faire 🙂

    Tu as raison pour Youtube et je suis prêt à parier que dans quelques années nous verrons des articles critiques au même niveau (si ce n’est déjà fait) ou des systèmes permettant de limiter volontairement (pas les filtres au travail) notre accès à internet.
    Le seul bémol, c’est que l’on est un minimum « actif » devant internet.

  9. Realistic

    Produire une étude sociologique qui aboutit à de telles affirmations prend beaucoup de temps et de connaissances. De telles études sont généralement menées par des chercheurs au sein des universités et des laboratoires de recherche et sont publiées dans des revues scientifiques renommées.
    Alors qui croire ? Des chercheurs spécialisés dans un domaine, ayant fait de longues études sur le sujet, qui réfléchissent mûrement avant de sortir un article ? Ou Michael, tout seul derrière son ordinateur, qui pond trois articles par semaine sur des sujets aussi diverses que la finance et la sociologie en passant par la diététique ?
    Accorder la moindre valeur à ces articles, c’est pareil qu’acheter un produit miracle pour faire repousser les cheveux sur un marché.

  10. Realistic

    @Gregoware
    Certes. C’est noté.
    Je me suis laissé emporté et ferai attention à l’avenir.
    Le premier et le troisième paragraphes de mon commentaire restent néanmoins valides.

  11. Post
    Author
    Michael

    Accordez de la valeur à ce que vous voulez, chacun trouve ou ne trouve pas un élément pour progresser dans mes articles.

    Les études scientifiques sont importantes mais comme vous le soulignez cela prend des années avant d’avoir plusieurs études sérieuses qui confirment une hypothèse, nombre d’années dont je souhaite me passer. Considérez cette article comme mon hypothèse, nous verrons un jour si elle est confirmée.

    Croyez qui vous voulez 🙂

    J’ajoute que sur ce type de domaine, vous pouvez continuer à regarder TF1 ou France 2 sur vos 2 oreilles avant qu’un nombre suffisant d’études soient menées sur les dégâts qu’ils produisent. N’attaque pas une institution qui veut.

    On ne peut pas tirer parti de sa vie, éventuellement devenir riche si cela compte, en restant devant sa télévision 4 heures par jour.

    Cela dit, je serais tout à fait partant que recevoir de l’aide sur ce sujet et réunir plus de données pour vérifier mon hypothèse.

  12. Mogore, sans TV depuis 27 ans

    Comme d’autres l’ont fait remarquer, je crois que « je regarde la TV donc je gagne moins d’argent » n’est pas un raisonnement correct.
    Je comprends l’idée de calculer ce qu’on perd à regarder la TV (en temps notamment).

    « on peut penser qu’un ouvrier aura tendance à avoir des horaires plus fixes (35 ou 39h) qu’un cadre ayant un « forfait jour », autrement dit un cadre qui en pratique passera parfois bien plus que la limite légale à son travail…  »

    Je penserais aussi qu’un ouvrier va, avec un salaire moindre, être logé plus loin. Pour la Région Parisienne, en tous cas, les gens qui ne gagnent pas assez pour habiter en plein Paris peuvent se retrouver avec entre 30minutes et 2h de transports, sans que cela ne soit exceptionnel.
    Le temps dont on dispose dans les trajets peut être utilisé pour lire, écouter de la musique mais pas pour regarder la TV.

  13. odenis

    Je regarde de moins en moins la télévision. Pourtant mes revenus n’augmentent pas 😉 Est-ce le fait de la consomme en groupe ?

    Une autre consommation de la TV existe notamment avec le magnétoscope numérique (pas la galère de penser au support) le spectateur sélectionne son programme et le moment pour le consommer. Sans compter les autres systeme similaires « Replay ».

    Mais je dois avouer que parfois une émission ou série bien « pourrie » ca me purge l’esprit. Comme une chiasse mentale…après ca repart 😉

    Des émissions sont tellement idiote que ca en devient presque de la philo.

    Doit on faire aussi le même rapprochement entre ceux qui écoute de la musique classique ou les talents de leurs genres musicaux avec les auditeurs de « soupe » ?

    Merci pour cet article

  14. Khedrik

    Je ne sais pas si la télé rend pauvre, mais une chose est beaucoup plus sûr et sans statistiques échantillonnés sur une partie (peut-être pas) représentative de la population, la télé rend con

  15. Pingback: 10 questions à se poser chaque semaine | Devenir riche à votre manière

  16. Pingback: Comment le surplus cognitif peut alimenter vos projets les plus fous | Devenir riche à votre manière

  17. Nom (obligatoire)

    j’ai moi meme debranché mon poste de télé il y a deja plusieur mois,pour plusieur raisons,d’abord si je recherche une info je suis capable de la trouvée moi meme,sans qu’une personne placée plus haut decide de ce que je doit savoir ou pas,puis toute cette manipulation,mansonge,series stupides ou varietée aux raz des paquerettes EX arthur,cohé,loft storie etc,de plus ces gens sont celebre et riche grace a la télé et ne le meritent pas,NON CA NE PASSERAS PLUS PAR MOI!si le peuple en fesait de meme tous ces gens se retrouverais bien embetté,car ils s’invite entre eux sur leurs plateaux et finissent par croire qu’il sont le nombril de notre nation,et qu’il manipule le peuple a leur guise en balançant des infos foireuse et nous formatte totalement!

  18. Pingback: Esprit Riche a lu : The little book of behavioral investing – James Montier | Devenir riche à votre manière

  19. Pingback: Larry Winget – Arrête de te plaindre et bouge-toi ! | Devenir riche à votre manière

  20. Pingback: Devenir Rentier : Early Retirement Extreme – l’art de prendre sa retraite très tôt (Suite) | Devenir riche à votre manière

  21. Baptiste

    « Les pauvres ont une grande télé alors que les riches ont une grande bibliothèque »
    Citation d’un busynessman américain ayant réussi !

  22. Pingback: Êtes-vous un mouton ? | Jenare Brothers

  23. Stranger

    Personnellement je trouve que les courbes sont mal adaptés pour montrer convenablement la différence entre les catégories. Il aurait fallu faire des colonnes.

    Ensuite, je voudrais apporter ma pierre à ce débat car je le trouve un peu (beaucoup) faussé.
    Vous omettez les ambitions des personnes, leurs envie de métier, de carrière, etc. Vous occultez totalement la partie qui fait que chacun choisit son métier soit par manque d’études ou simplement qu’ils ne souhaitent pas en faire davantage, etc.
    En quoi c’est mal de ne pas vouloir être plus ce qu’ils sont ? Un simple métier manuel peut très bien leurs suffire pour vivre heureux.
    Vous oubliez aussi les aléas de la vie qui fait qu’on aurait pu avoir un travail à haut revenu et que la vie a fait qu’on ait pu abandonner ce métier pour diverses raisons ou simplement un autre choix de carrière. Par exemple passer de cadre à un simple boulanger. Vous omettez totalement ces catégories.
    Certes, je suis bien d’accord que la télévision est un lavement de cerveau constant mais chacun y voit son plaisir personnel. D’autres sont aussi sans doute en attente d’un travail, d’autres sont en maladie, d’autres sont retraités, d’autres sont simplement pas ambitieux et ne veulent pas tous devenir PDG ou avoir un autre métier à responsabilités avec un haut revenu.

    Toutes ces catégories cités sont totalement oubliés dans votre statistique et vos arguments pour justifier quelque chose de totalement indémontrable et c’est dommage car en faisant ça, vous donnez l’impression qu’ils sont des moins que rien s’ils regardent la télé plus que d’autres.
    Je prends en exemple ma mère qui était photographe reconnue dans son pays d’origine. En venant en France pour nous « enfants », elle n’a pas pu continuer à travailler dans ce domaine pour faute de reconnaissance du diplôme. Oui la France ne reconnait pas les diplômes des autres pays. En tout cas, dans les années 90 c’était un fait.
    Elle n’avait pas d’autre choix que de travailler comme femme de ménage.
    Est ce que cela est un problème de télévision? Je ne crois pas. Et pourtant elle regarde la télévision très régulièrement mais elle lit aussi beaucoup de livres.
    Ou simplement que le système français est par défaut prétentieux et nombriliste au point d’empêcher des personnes qui ont 20ans d’expérience et diplômés de continuer à travailler dans le domaine qui leur plait.

    L’autre histoire, est que ma mère après quelques années a décidé de devenir aide soignante. La encore, ce métier est totalement pris de haut par les plus cadrés qui sont soit docteurs, soit chirurgiens. ces gens ont la tête plus grosse qu’un pastèque alors que leurs compétences ne se limitent qu’à un scalpel et la drague à tout va des infirmières de passage. Ma mère a des compétences qu’un haut cadre n’aura jamais dans toute sa vie.
    Bien entendu, payer une femme de ménage permet de gagner plus, de faire plus de loisirs, de se nourrir intellectuellement, etc mais en quoi cela est valorisant ? Ne sachant pas faire le ménage c’est être un incompétent à mes yeux et je ne pourrais jamais faire confiance à quelqu’un qui délaisse l’entretient de sa maison à quelqu’un d’autre.
    Je dis bien que la confiance se mérite en fonction de ce qu’on est. Pas de ce qu’on délégué à d’autres sous prétexte qu’il est moins bien payé.

    L’autre exemple est moi-même.
    J’ai fait des études d’ingénieur dans le domaine des bureaux d’étude dans l’industrie (je touchais à peu près 3000€ par mois). Donc cadre.
    La vie en a décidé autrement et je suis devenu artiste peintre et graphiste. Je touche en fonction des clients. Soit un revenu très aléatoire qui va de 0€ par mois à 2000€. Les 2000€ par mois sont les moins nombreux.
    Est ce que cela vient du fait que je regarde la télévision ? Non, vu que je n’ai pas de télévision.
    J’ai fait simplement le choix de vie qui me correspondait le plus. Est ce que cela est moins bien? Je dirais que c’est la vie que j’ai choisi.
    Donc dire qu’une personne a moins d’ambition dans la vie parce qu’il regarde plus la télé qu’un autre est totalement faussé et sans doute un peu présomptueux.
    Tu ne peux pas dire qu’une personne est plus heureuse car elle touche plus d’argent et qu’elle regarde moins la télévision. Tu catégorise le bonheur en fonction des revenus ce qui est totalement improbable, totalement aléatoire et sans aucun doute hors de propos. En quoi une personne qui est éboueur ou chaudronnier est moins heureux qu’un ingénieur en aéronautique ?

    Je te laisse méditer sur ces points car ton argumentaire est malheureusement très bancal. Il manque trop d’informations et de recul pour se permettre de penser comme tu le fais. Tu vis sans doute comme cadre et cela t’empêche de voir plus loin. Je ne porte aucun jugement sur toi mais sur tes statistiques et tes arguments qui malheureusement sont loin, très loin de la réalité.

    Cordialement.

    1. Post
      Author
      Michael Ferrari

      Merci pour ton long commentaire.
      Ma démonstration à ses failles et son parti pris, j’en conviens.
      Chacun tire la conclusion qu’il veut.
      Mon message est simple : s’il y a des choses qui ne vous conviennent pas dans votre vie et que vous consacrez beaucoup de temps à regardez la télévision, commencez par moins la regarder et vous pourrez plus facilement avancer.
      Le lien avec l’argent est l’objet de l’article mais en oubliant cela, le lien avec le bonheur existe selon moi (mais il est difficilement mesurable) : beaucoup de télévision = moins de bonheur.
      Je m’adresse à celles et ceux qui ont un message à porter, un potentiel à révéler, des compétences à faire fructifier, les autres peuvent continuer à regarder la télévision si cela leur convient et qu’ils sont heureux ainsi 🙂

      Je peux seulement témoigner que ma vie n’est plus la même depuis que je n’ai plus de télévision et des côtés néfastes qui me sautent aux yeux lorsque j’ai le bonheur de tomber devant la télévision : l’abrutissement des messages télévisuels, la simplicité permanente des idées à en rendre idiot un balai…

      Tout n’y est pas mauvais mais il faut choisir ses émissions – le parallèle est tout à fait pertinent avec internet d’ailleurs.

      1. Stranger

        Oui je suis d’accord que la télévision est devenu une poubelle. C’est un fait.

        Concernant le web, je ne sais pas trop car je l’utilise tous les jours dans mon métier comme dans mes loisirs. Il est néanmoins vrai que je fais moins d’activité physique à cause de ça mais je pense qu’on doit avoir l’intelligence de se dire « bon, aujourd’hui pas de net et on va passer la journée dans un parc, voir les amis, sortir, etc ».
        D’ailleurs, le fait que j’utilise internet tous les jours ne me rend pas moins intelligent qu’auparavant.
        Il faut aussi penser que le soir les gens ne veulent pas sortir après une journée bien harassante et souhaitent juste se mettre en mode OFF devant la télé juste pour passer le temps avant d’aller dormir.
        De ce qui est du bonheur, on ne peut pas être dans la tête de chaque personne. Comme tu dis, c’est une interprétation personnelle que tu fais en disant « moins de télé = plus de bonheur ». Tu ne peux pas en juger. Je considère aussi que la télé n’apporte pas le bonheur mais on est 7 milliards de personnes et dans ces milliards, certains trouvent sans doute le bonheur à regarder la télévision. Je ne sais pas…. C’est là où je veux en venir. Dire que noir c’est noir n’est pas une preuve en soi. Il y a le reste. Tu auras compris l’idée.

        Je dis ça aussi dans le sens où il y a un siècle on avait pas la télévision ni le net et les gens n’était forcement plus heureux et n’étaient pas tous riches parce qu’ils consacraient plus de temps au labeur.
        La télévision même si je la répugne, n’est pas une une source de malheur à mon sens. Sinon les gens ne la regarderaient pas. C’est un divertissement. C’est un échappatoire à une vie quotidienne monotone pour certains (boulot métro dodo).
        Cela n’empêche pas les gens de vouloir changer de métier dans leurs vies. Non pas pour avoir de l’argent en plus mais juste éviter de tomber dans une habitude bien triste. Cela concerne tout autant les personnes qui ne regardent pas la télévision que ceux qui la regardent.
        La majorité des gens changent plusieurs fois de poste ou de métier dans leur vie professionnelle. Est-ce-que regarder la télévision les en empêche ? J’ai de très forts doutes là-dessus.

  24. Pingback: Bien Utiliser sa Télévision - C'est pas facile mais c'est possible! - Développement personnel, Actualités et Humour&Fun.

  25. William

    Quelle hypocrisie, je vous écoute et je suis presque sur que vous n’êtes ni un ouvrier ni un agriculteur, pour balancer de telle connerie vous êtes certainement placé haut dans la hiérarchie avec un salaire plus que confortable et vous n’avais jamais connu la misère. Je suis ingénieur avant toutes méprises. Mon père vient du monde du bâtiment. Il travaille plus d’heure que la grande majorité des cadres et bien plus que la très grandes majorité des personnes au dessus des cadres hiérarchiquement parlant. Et pourtant son salaire est 3* inférieur au minimum alors quand on se tape des semaines à plus de 50 h épuisantes on a peut être pas le temps d’acquérir de nouvelles compétences ! Vous dites que le problèmes c’est la TV alors que le problème c’est le monde du travail, les gens qui sont le plus bas dans la hiérarchie sont ceux qui possèdent le plus de compétences et qui gagne le moins d’argent, les peignes cul qui en gagnent le plus sont ceux qui brassent le plus de vent . Ne nous mentons pas ça arrange tout le monde que les gens qui concnetre les compétences (les vrai par les débiles qui se sentent puissant car il maîtrise un truc aussi futile que la gestion agile de projet ou le marketing) reste abrutis derrière leurs télévisions car le jours ou ses gens là comprendront qu’ils se font exploités et qu’il déserteront les grands de ce monde ce rendront compte que leurs seul talent c’est l’esclavagisme : physique déjà car le travail moderne qui fonctionne par la peur est pour moi une forme d’esclavage mais mentaal aussi car vous l’oubliez mais bizarrement la TV est très regarde par les pauvres et qui gagne encore de l’argent sur le dos des pauvres par le biais de la TV les grands pontes. Les chaines leurs appartiennent en plus de ça ils sont de grands annonceurs et même ils peuvent faire de la publicité pour leurs propres société. Quand l’ouvrier (l’esclave) travaille pour une misère , le patron (le maître ) se fais 3 salaires. Vous ne le dites pas mais l’argent n’est pas une denrée illimité si une partie de la population en possède 90% le reste doit ce contenter de se partager les 10% restant.
    Je le fond de l’article car c’est trop simple d’imputer la pauvreté à une genre de paresse du pauvre alors que les métiers les moins bien payé sont ceux qui ont le plus de pénibilités je ne regarde pas la TV car ça fait longtemps qu’elle n’apporte plus que des mensonges .

  26. William

    Lol j’ai vu ça tout est dis quand on a pas la valeur de l’argent on ferme sa bouche la grande majorité de la population touche moins de 15 € net de l’heure mais je suis presque sur que tu ne connais même pas le taux horaire net du SMIC. Quand on donne des leçons il vaut mieux avoir une certaine crédibilité et quand on dit ce genre de chose on la perd totalement. Tu expliques la vie au gens en parlant de bonheur alors qu’apparzment le bonheur pour toi passe par un besoin impérieux de posseder beaucoup d’argent (pas vraiment plus équilibré que de regarder la TV). Enfin bon je pourrai te basher e détruire tout tes arguments à l’infini mais je n’ai pas que ça a faire. Bye

    1. Post
      Author
      Michael Ferrari

      Et quelle est ta crédibilité à venir me donner une leçon alors qu’à ton commentaire je vois que tu ne connais rien de mon histoire ? Chacun vit la vie qu’il souhaite et est totalement libre de le faire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.