7 jours pour optimiser vos finances personnelles

Michael Ferrari Faire des économies, Finances personnelles, Gérer et épargner, Investir en bourse et dividendes 6 Commentaires

Maldito manguito del radiador!

Ce mois-ci A la croisée des blogs vous propose le thème « 7 jours pour… » et j’ai naturellement choisi « Optimiser vos finances personnelles« .

Avoir ses comptes sous contrôle est le meilleur moyen d’arriver à atteindre ses objectifs non-financiers : lorsque votre argent travaille pour vous, il vous libère des contraintes matérielles, il permet de construire un mur financier autour de votre famille et de financer vos rêves.

Les finances personnelles sont la base de nombreuses décisions : puis-je changer de travail ? Où habiter ? Puis-je aller au restaurant ce soir ?

Si vous y réfléchissez bien, c’est peut-être l’une des principales contraintes de votre vie. On trouvera toujours 2 ou 3 allumés pour nous vanter les vertus de la frugalité et du fait de vivre chichement et même si ne pas sur-consommer est important, ses effets sur vos finances seront limités.

Ce que je vous propose, c’est un plan simple et synthétique pour optimiser vos finances personnelles. Comment passe-t-on de comptes non gérés (probablement dans un état inquiétant) à des comptes maîtrisés et qui deviennent un élément de support pour votre vie ?

Suivez le guide !

Jour 1 – Faire l’état des lieux

Quel est l’état de la situation ? Avez-vous poser à plat votre patrimoine et regardé l’état de vos comptes ?

Devez-vous rembourser un crédit et choisir une stratégie ?

Passez la première journée à faire l’inventaire. Comptez.

Qu’avez-vous en votre possession ? Qu’est-ce qui n’est pas encore à vous ? Combien devez-vous payer chaque mois ?

L’élément clé que vous devez obtenir, c’est de savoir si votre patrimoine progresse ou régresse chaque année.

Jour 2 – Définissez vos objectifs

Que voulez-vous accomplir ? Combien voulez-vous placer en épargne ? Avez-vous une épargne de précaution solide ?

Décrivez vos objectifs financiers mensuels en utilisant les éléments suivants :

  • montant à épargner
  • montant à investir
  • montant à dépenser en loisir
  • montant à dépenser de manière contrainte (loyer/transport)

Y’a-t-il des postes qui doivent progresser ? D’autres qui doivent diminuer ?

Jour 3 – Coupez dans le lard

Identifiez les dépenses les plus importantes à supprimer.

Dans l’ordre d’importance on retrouve toujours : le logement, le transport et l’alimentation.

S’il y a un poste sur lequel vous devez faire très attention à la qualité, c’est l’alimentation. Ne vous résignez pas à manger « mal » sous prétexte que vous avez peu d’argent car c’est une composante essentielle de votre état d’esprit.

Identifiez tous les abonnements dont vous vous servez peu – cinéma, sport, télévision et résiliez-les. Préférez payer à l’utilisation même si c’est plus cher qu’avec l’abonnement. Il est très rare que l’on exploite vraiment les abonnements que l’on prend.

Passez en revue les dépenses inutiles du quotidien, faites une réflexion autour de la frugalité.

Identifiez tous les abonnements aux magazines et faites des choix : idéalement vous ne devriez en avoir qu’un ou deux. Préférez les services de revue de presse si vous devez faire de la veille sur un secteur particulier.

Jour 4 – Optimisez vos comptes

Simplifiez-vous la vie en ayant des moyens de paiements adaptés à vos objectifs. Créez plusieurs comptes d’épargne pour vous aider à identifier vos projets.

Choisissez une banque qui vous rend service. Ne payez plus votre carte bleue.

Pour chaque projet d’importance comme un voyage ou l’achat véhicule créez un compte dédiée et alimentez-le chaque mois, même modestement. Ma banque actuelle, Boursorama Banque, me permet de créer un compte épargne en 3 clics en ligne. J’ai ainsi un compte par projet dont le coût est > 3000 € et dont l’horizon est à plus de 6 mois.

Simplifiez votre manière de gérer et arrêtez de jongler pour éviter les frais ou pour faire plaisir à votre banquier. Vos comptes doivent être maîtrisés. Ils doivent supporter vos projets personnels et ne rien vous coûter.

Jour 5 -Epargnez


Alimentez vos comptes d’épargne. Le mieux reste de mettre en place un virement automatique depuis votre compte courant dès le début du mois. Prévoyez 10 % de vos revenus.

Passez en revue les solutions pour votre épargne.

L’épargne doit être la première dépense que vous devez faire chaque mois, avant même de payer votre loyer. Vous devez épargner et investir avant de payez vos dépenses subies. Si vous n’arrivez pas à le faire, c’est que vous vivez au dessus de vos moyens.

L’idéal c’est de programmer un ou deux virements vers vos comptes d’épargne pour vous constituer une épargne de précaution suffisante : 6 mois de dépenses courantes à votre train actuel. Ensuite passez à la phase suivante :

Jour 6 – Investissez

Prévoyez 15 % de vos revenus et placez votre argent. Très personnel, les supports de placement doivent être choisi avec soin. La solution prudente actuelle reste l’assurance-vie. Même si les intérêts sont modestes, elle permet de bénéficier d’un placement sécurisé (sur le fond en euros) et de vous mettre le pied à l’étrier. La règle générale, c’est que plus vous êtes jeune, plus il faut prendre de risques avec votre argent. Ce qu’il faut éviter, c’est de se retrouver à 50 ans à jouer en bourse pour essayer de rattraper tous les investissements que vous n’avez pas fait auparavant.

Investissez tout de suite : le plus tôt sera le mieux. Einstein a dit que les intérêts composés étaient une merveille difficilement compréhensible pour le cerveau humain : c’est l’un des rares facteurs qui peut rendre quelqu’un de modeste mais de discipliné riche en 40 ans.

Jour 7 – Récompensez-vous

Si vous avez appliqué ce plan, que vos comptes sont sous contrôle, vos moyens de paiement sont simples et gratuits, que vous épargnez et que vous investissez avant de payer vos dépenses courantes vous méritez bien une petite récompense.

C’est l’occasion de fêter votre engagement en vous faisant plaisir – que cela soit en dépensant de l’argent ou non. Faites-le vraiment : autorisez-vous un geste qui vous fait plaisir. Avoir des comptes optimisés, c’est bien mais profiter de la vie c’est encore mieux !

Commentaires 6

  1. Rémy

    De très bonnes bases à appliquer au plus vite pour celles et ceux qui n’y sont pas encore !
    Bon rappel !

  2. MaxR de Maxadi

    Il est parfois bon de rapeller ce qui peut déjà sembler ‘évident’ à certains.
    Et pour les autres, en effet, ce sont d’excellentes bases sur lesquels démarrer si l’on veut prendre son avenir financier en main.

  3. Greg

    Étant encore chez mes parents, je gagne 1500 € net, j’ai 200 € de dépenses courantes (internet, portable, navigo), j’épargne 600 à 700 € (500 sur PEL + 100 sur Livret A + LDD) et le reste je laisse sur mon compte pour me faire plaisir, anticiper l’impôt sur le revenu, resto, voyage, habillement

    Tu en penses quoi? J’hésite à ouvrir une assurance vie (ca serait faisable je pense avec un shot tous les mois de 100 €) ou bien même sur du court terme ouvrir un compte titre (j’ai déjà un compte simulé sur delit d’inite.com) et avec une base de 2000 € j’ai reussi a me faire 600 € de plus value en 4 mois)

    Voila merci d’avance !

    1. Post
      Author
      Michael

      C’est un bon ratio d’épargne, tu es à presque 50 %.
      Tout dépend depuis combien de temps tu fais ça mais l’idéal est de te constituer ton épargne de précaution d’abord puis de préparer tes projets d’investissements.
      Une assurance vie serait pas mal dès que tu as Livret A + LDD de plein.

  4. anod1

    Si quelqu’un veut s’inscrire à Boursorama, je suis d’accord pour vous parrainer. (ca vous permet d’avoir 30€ offert à l’ouverture du compte. )

    envoyer moi un mail à n.guyard [AT] gmail.com

  5. patefilo

    Question piège : Comment faire pour s’organiser lorsque l’on a comme moi une vie dissolue, à déménager sans cesse dans divers pays sans s’installer vraiment, à toucher des salaires variables et discontinus ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.