Les 4 règles d’or pour s’enrichir au quotidien

Michael Ferrari Esprit riche, Gérer et épargner 54 Commentaires

Sans avoir la volonté de devenir riche et de tout mettre en oeuvre pour que cela arrive, il y a quelques attitudes qui vous permettront de vous assurer un avenir confortable.
Nous sommes dans une société où il n’y a jamais autant eu d’argent et de richesse et pourtant bon nombre de français terminent leur vie pauvre. Voici quoi faire pour ne pas que cela arrive :

1 – Économiser
Alors oui ça peut sembler idiot. Pourtant si c’était si simple que cela pourquoi la plupart des gens ne le font pas ?
Parce qu’il ne décide pas de le faire. Il s’agit d’un choix. Selon votre capacité et même avec 10 euros par mois il s’agit d’un choix. Quand de l’argent est disponible il finit souvent dépensé !
Voici donc la première chose à faire :

  • Mettre 10 % de votre revenu mensuel de côté en épargne de secours,
  • Mettre 10 % de votre revenu mensuel de côté en épargne long terme,
  • Mettre 10 % de côté pour donner (associations, oeuvres de charité).

Autrement dit, vous devez apprendre à vivre sur 70% de vos revenus.

L’épargne de secours pour servira en cas de coup dur, l’autre vous permettra de vivre plus tard. L’argent pour les oeuvres de charité vous permettra de faire des dons réguliers.

Ce n’est pas tant le taux de rémunération du compte épargne qui compte (de 2,5 à 5% pour avoir un support sans risques) mais surtout de commencer tout de suite et de continuer régulièrement.
Aussi payez vous en premier lorsque votre rentrée d’argent mensuelle arrive. Servez vous en premier et ensuite voyez ce qu’il reste pour vos créanciers. C’est une manière de voir les choses qui changera votre point de vue sur votre budget.

2 – Ne pas perdre d’argent
Là aussi, ça peut sembler facile mais réfléchissez-y. Placer votre épargne sur des supports sécurisés : Assurance vie en euros, compte sur livret.
Évitez la bourse, laissez ça aux experts. Dans un prochain article j’évoquerai ce qu’est la bourse pour moi.
Restez dans des domaines où vous avez le contrôle.
Ne pariez pas votre argent, c’est si facile de le perdre…

3 – Vivre sans crédit
Actuellement la tendance est à l’endettement. A l’image de notre pays de plus en plus de familles sont endettées. Un des meilleurs moyens de terminer sa vie pauvre est d’être endetté.
Remboursez vos dettes et ne recommencez plus de nouveaux crédits.
Si vous acceptez cette possibilité et même si votre situation financière est délicate c’est un objectif tout à fait atteignable.
Le seul crédit qu’une famille devrait pendre concerne le logement. Quand les prix stratosphériques actuels auront dégonflés cela restera toujours vrai car le logement est un achat important. Hormis cela, si vous épargnez régulièrement, vous ne devriez pas avoir recours au crédit (même et surtout pour une voiture).

4 – Compter
Faites votre budget : recensez vos revenus et vos dépenses.
J’avais commencé à vos en parler dans cet article sur les finances personnelles (et je continuerai d’ailleurs) mais votre budget doit être une carte de route.
Il doit vous permettre de savoir ce que vous pouvez acheter, quelles sont vos capacités.
Faites votre budget pour chaque année, vous devez avoir une idée précise de l’argent dont vous allez avoir besoin.
Déclinez ce budget au niveau mensuel. Il doit être un guide pour identifier l’argent disponible.

Lorsque j’ai commencé à travailler j’avais la chance qu’en travaillant dans l’informatique, qui plus est à Paris, d’avoir un bon salaire. Je ne faisais pas de budget, j’avais de l’argent et je le dépensais principalement en sorties. Lorsque j’ai commencé à compter, je me suis rendu compte des sommes que je dépensais (de 200 à 500 € par mois) et cela m’a surtout rappelé l’époque où 500 € était mon budget mensuel lorsque je travaillais le week-end en parallèle de mes études.
Le fait de faire un budget me permet de voir combien je dépense désormais et surtout de mieux apprécier mes sorties.

Les catégories les plus courantes des dépenses :

  • Dépenses quotidiennes (alimentaire, vêtement, loisir,…)
  • Épargne (oui l’épargne puisque obligatoire doit être comptée en tant que dépense)
  • Impôts
  • Vacances
  • Santé
  • Équipement (maison, voiture)
  • Logement (poste le plus important)

Vous en êtes où ?

 

Téléchargez mon outil pour faire gratuitement le bilan de votre situation : cliquez ici

Commentaires 54

  1. J’ai globalement plussoyé cet article.
    Toutefois, des supports boursiers sont garantis, sans risques. Avec un taux de rendement sur la période choisie, un peu supérieure à l’ERS.

    Sinon, il est vrai que les crédits sont la cause de bien des soucis. Toutefois, les banques ont appris -enfin j’ai l’impression à la BNP du moins – à se prémunir contre l’endettement et à conseiller de mieux en mieux leurs clients.

    Pas de revolving pour une voiture par exemple, mais pour une machine à laver que vous payez en 3 fois parce que la votre vient de vous lacher.
    Pas de revolving pour les vacances, parce que c’est 3 fois par an, et vous ne rembourserez jamais…

    Enfin….

    Décidément, très bon blog.

    Par contre, un hic, sur lequel je mets un bémol.

    Les dons aux oeuvres… Pour des revenus ric-rac, c’est peu conseillé. Et je conseillerais, si les gens veulent vraiment consacrer 30% de leur revenu à « plus tard », de mettre sur un « Plan Epargne Enfant » par exemple.

    Qu’en penses tu ?

  2. Post
    Author

    L’idée de donner est importante. Pour avoir une relation « saine » à l’argent il faut être capable de pouvoir donner. Les gens riches sont souvent généreux, pour eux l’argent n’est qu’un moyen, c’est un ça que je veux dire.
    Après en fonction du budget ça peut être difficile d’y consacrer 10% mais ce n’est pas une question de moyen, chacun peut commencer avec peu.
    Toute épargne est bonne à faire, l’argent va à l’argent !

    1. les gens riches sont les moins généreux, ils donnent moins proportionnellement à leurs revenus, que les gens modestes, de plus ils font souvent ça (fondations etc…) dans des buts publicitaires

      1. Ceci est complétement vrai. Les riches sont radins et aiment compter leur 0.
        Les Pauvres qui n’ont rien généralement balancent a tous va.

  3. tout à fait ma manière de faire
    j’épargne depuis longtemps, avantmême d’avoir eu un taf stable.
    auj. c’est env 50% de mon salaire mis de côté chaque mois. et quand mes collègues qui gagnent autant voire plus que moi me disent qu’ils n’arrivent pas à épargner, je me gratte la tête intérieurement (enfin c’est une image :-))

  4. Sympa de penser a mettre une categorie « dons » dans le budget epargne! 😀
    J’approuve… sauf que je donne tres rarement de l’argent. Par contre, plutot que de me faire quelques euros en revendant mes vieux trucs sur Ebay (un peu Gripsou, je sais… j’ai trop regarde la Bande a Picsou quand j’etais petite, faut croire), depuis recemment j’ai decide de les donner a des assoc caritative (methode plus directe, finalement) … ou a des amis/connaissances dans le besoin! Vive le recyclage, en somme…

    Cote « dons », je commence a considerer aussi l’option benevolat (mon boulot est peu gratifiant sur le plan humain, mes loisirs individualistes commencent a me gonfler. A ce stade, la seule solution, c’est jouer les Mere Theresa ou monter un Fight Club)
    Apres tout, Time is Money

  5. Post
    Author
  6. Même si dans ton article tu précises que le fait d’épargner est plus important que l’endroit où est mis l’épargne, pourrais-tu t’étendre éventuellement un peu (et pourquoi pas un billet entier rien que pour ça) sur le choix de bonnes solutions d’épargne.

    Le livret A est souvent le meilleur moyen de commencer mais il a pas mal d’inconvénients :
    – c’est un unique compte (pas facile de séparer l’épargne de secours de l’épargne de long terme)
    – il a un plafond
    – on peut (trop ?) facilement taper dedans pour financer des besoins courants

    Bref il serait intéressant d’avoir des avis sur les différents placements simples (à mettre en place, à gérer, à débloquer) …

    J’aimerai par exemple mettre de l’argent de côté, avoir un peu d’intérêts pour au moins couvrir l’inflation, et pouvoir débloquer mon argent sans trop de difficultés ni contraintes (on n’est pas à l’abri d’un gros coup dur ou d’un gros changement de direction, on n’a pas forcément envie de mettre de l’argent de côté uniquement pour un futur prêt immobilier…)

    Voilà voilà, tout avis sur le sujet est le bienvenue.

  7. C’est ma vision de l’argent, les dons y compris (prélév de 15 euros tous les mois pour MSF, plus en fin d’année si je peux.
    Pour les placements :
    PEL (en vue d’un achat LT)
    LEP (quant on y a droit)
    Livret A (incontournable)
    LDD (plafond à 6000)
    quant on a rempli tout ça :Assurance vie prendre date pour dans 8 ans car les premières années la fiscalité est disuasive.

  8. j’ai beaucoup apprécié tous ces conseils , je pense qu’ils me serviront pour cette nouvelle année qui va commencer.

  9. Bonjour,
    Par définition le compte de secours est … de secours. Ce compte n’est là que pour palier des problèmes inattendus. Alors pour moi il n’est pas nécessaire de le remplir tous les mois comme un puits sans fond, mais plutôt jusqu’à un plafond déterminé à l’avance.
    Une fois le plafond atteint, comment utiliser ces 10% ? Les rajouter au compte à long terme ou chercher un investissement plus rémunérateur, mais plus risqué ?

  10. bonsoir,
    10% de ses revenus?, je suis une personne handicapée et je ne percois que les minimas sociaux, alors a votre avis quel serait la solution avec mes 2 enfants a charge à les elever seule?
    merci de me repondre.

    1. Post
      Author
  11. merci d avoir pris la peine de me repondre.
    alors trouver un moyen de gagner plus, je vais y reflechir.
    il est vrai que je sais faire « plein de choses » : faire du soutien scolaire pour les enfants en difficulté, je m y connais en secretairiat, un peu en comptabilité, un peu en juridique mais je suis paralysée par l idee de l echec au lieu de trouver l idee qui me permettrait de mettre mes competences en pratique,tout en tenant compte de mes difficultés pour ainsi gagner un complement de revenus.

    1. Post
      Author
  12. …pas plus que de poster un commentaire de manière totalement anonyme 😉

    « Anonyme », il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez. Chacun sa vision des choses (on en a parlé sur le forum) mais par exemple une approche raisonnée sur ces « donner 10% » c’est de ne pas donner juste au hasard en faisant un virement/chèque à une association que tu ne connais pas autrement que de nom ou pour avoir vu une pub à la télé.
    Il y a des tas de moyens de donner de l’argent et je peux t’assurer que tu peux en retirer un bénéfice auquel tu ne pensais pas :
    – tout d’abord donner à ceux qu’on aime en sortant des périodes « officielles » de cadeaux. Ca peut être sous forme de cadeau, d’argent aussi. Que ce soit un collègue, un ami, un membre de ta famille, l’aider financièrement en cas de coup dur, sans rien attendre en retour, c’est l’assurance que justement tu auras sa reconnaissance. Ca n’est pas de la manipulation, juste le moyen de resserrer des liens quand parfois le monde s’écroule autour d’eux. Tu peux aussi inviter tes amis au resto, offrir un voyage, … bref il y a des tas de moyens d’utiliser son argent pour faire le bonheur des autres.
    – s’investir (temps) dans une association caritative ET avec un peu d’argent… même si ce n’est pas le but initial, le fait d’avoir son visage associé à cette association peut t’apporter des bienfaits insoupçonnés. On pensera à toi pour certains évènements, tu seras amené à rencontrer des gens formidables, bref tu pourras progresser dans ta bie bien plus qu’en ayant utilisé les 10% donnés pour acheter un plasma un peu plus grand (je caricature).
    – enfin le don pur et dur, totalement gratuitement sans recherche de reconnaissance est aussi un travail à faire sur soi… je t’invite à voyager un peu (par tes propres moyens, pas en car de touriste) et tu verras que dans beaucoup de pays pauvres, ce sont justement les plus pauvres qui sont les plus offrants, qui te prêtent leur lit pour passer la nuit (et eux vont dormir par terre), qui te donnent à manger alors qu’ils ont déjà du mal à se nourrir eux-même et qui en sont fiers parce qu’ils veulent donner une image positive de leur pays… pendant que toi ou moi dans un pays riche on envoie gentiment balader la moindre personne dont la tête ne nous revient pas.

    1. Bonjour Freespirit,
      J’ai bien aimé et adoré votre réponse. Alors que certains d’entre nous sera faché avec ‘mr anonyme », vous avez pris le temps d’expliquer patiemment de facon claire et sans rancune.
      Plus de grace à toi.

  13. Michael,

    Je donne régulièrement à diverses associations mais je pense que 10% de ton revenu ce n’est pas acceptable avec un salaire moyen. Il faut d’abord penser à soi pour pouvoir mieux penser aux autres. Suis tu ta règle ? Combien donnes tu en % de ton revenu ??

  14. tout ca je suis d’accord mais avez pensé à ceux qui sont sans et à la recherche d’un emploi et par conséquent sans revnu régulier

  15. J’ai consulté ce site pour connaître les associations qui reversait le plus et me suis intéressée à votre forum. Je suis seule pour élever 3 enfants et touche les minimas sociaux. Dans toutes les périodes de ma vie même « en galère », j’ai toujours donner une partie de mes revenus à diverses associations mensuellement une grande et à divers orphelinats pour lesquels j’ai choisi des associations de petites structures pour pouvoir suivre l’évolution des progrès dans le bienêtre des enfants. Annuellement je donne à une dizaine d’autres associations. Je pense que donner même si l’on a très peu est très sain. Je pense aussi que nous vivons dans des sociétés où il est très important que l’argent circule.. Je n’épargne pas.. J’épargnerai le jour où j’aurai les moyens (rires). Je privilégie mes enfants et les dons. C’est un choix personnel.

    1. Ce n’est pas en économisant qu’on devient riche les jeunes, sortez de chez vous, hors de France, voyagez, travaillez, agissez, innovez, essayez, ré-essayez, achetez, revendez, investissez, vivez ! Bill Gates n’a pas gagné des milliards avec vos techniques d’économies de bouts de chandelles ! Il est plus facile de gagnez 1000 € de plus que d’économiser cette même somme sur votre train de vie… Votre seul obstacle à tout cela, le manque de confiance en soi et la peur de vivre !!! Allez-y battez des ailes et envolez-vous !
      Amitiés. Steff.

      1. mes amitiés aussi Steff, il n’y a que vous qui avez retourné cette article ! et vous avez tout à fait raison , vivons, envolons avec ce que nous pouvons mais vivons, l’argent n’apporte pas forcement le bonheur en plus…il en faut pour vivre certe mais nous ne sommes pas sur terre pour gagner de l’argent et économiser des bouts de chandelles !

      2. Jadore !!!!!! Totalement vrai je touchais environ 1400 euro ensuite je suis passer par 1100 euro et maintenant je touche 6000 euro …. comment ??? Le faite de sortir de chez soi en fesant quelque sacrifice (assez dur javoue… loin de ma femme et de ma fille mais temporaire…) je travail juste en suisse et la … cest beaucoup plus facile la vie …

        1. Bonsoir Anonyme,

          C’est bien, tant mieux pour vous, je pense quand même que cet argent n’est pas dû à votre métier de professeur de français…non, je rigole…

  16. j’ai apprécié cet article mais j’ai un souci quand vous dites de laisser la bourse aux experts. Pour c’est un investissement de long terme très rentable meme s’il y a des risques. Je ne suis pas un expert mais si je confis la gestion à un intermédiaire financier. En tout cas j’attends votre article sur ce que vous penser de la bourse

  17. Ravie de voir ce type d’analyse dans un monde où le rapport à l’économie et à l’argent est bordé d’incohérences. Des conseils réunissant bons sens et perspicacité…Je suis de ceux qui pensent que l’argent n’est qu’un moyen (nécessaire certes) mais pas une finalité. Penser à court, moyen et long terme, quoi de plus logique finalement!! la fourmi, la tortue face au lièvre et le petit oiseau qui fait son nid ont été largement récompensés lorsque les autres sont restés sur le carreau faute n’avoir semé…

  18. Bonjour,
    depuis environ 1 an nous sommes toujours à découvert..nous avons beaucoup de mal à gérer nos budget…c’est effrayant…la boule au ventre quasi tous les mois…
    depuis l’arrivée de bébé, l’achat de l’appartement, le paiement du salaire de la nourrice (avec une gestion de la caf et de l’ursaff sur 4 mois, avance sur 4 mois puis seulement remboursement).
    On a pas de très peu de coté ..on a du mal à en mettre.
    Je sais ce qu’il faut faire, regarder le budget, anticiper, planifier les dépenses, ne pas vivre au dessus de ses moyen, faire des courses « intelligentes » … mais n’empêche que c’est pas évident à faire.
    voilà juste pour dire que comme beaucoup de ménages je pense on sait ce qu’il faut faire..mais le faire n’est pas si évident que ça. et ça n’est pas évident de se dire qu’il faut se priver de si et de ça..quand déjà on ne peut pas se permettre bcp de loisir ou de plaisir à cause de salaires pas folichons……….
    bon courage à tous les « galèriens du porte monnaie » !!!!

  19. bonjour,
    une chose est sur, c’est qu’il faut profiter du fait d’être jeune pour épargner, ce n’est pas quand on se retrouve avec 3 enfant qui faut commencer à y penser.
    Je ne dit pas que si vous êtes dans cette situation de ne pas le faire, au contraire, mais la difficulté n’en sera que plus grande.
    Dette, loyer, nourriture, nurse, voiture, santé (si le boulot ne le fournie pas), sortie (et oui le moral compte), ect… J’en oublie beaucoup mais cela est propre a chaque situation, personne n’aura les même dépenses.
    Ok pour dire que si on a une bonne situation (un bon salaire ou vivre chez qq’un ou encore venir d’une famille aise) il est plus facile d’épargner. Certain on des raccourcis que d’autre n’auront pas!
    maintenant parlons peu mais parlons quand même
    je me met dans le cas d’un jeune travailleur sans diplôme se qui devient un cas de plus en plus généralisé. Bien maintenant, je cherche du travaille? interim, CDD, CDI, contrat d’insertion? mais que choisir? aller, on va se laisser tenter par un CDI si il y a possibilité ou bien un cdd si je n’ai pas le choix. he bien vous avez tous FAUT!!!!
    A part vous faire exploiter pour un salaire de galérien, 1100 euros c trop peux pour vivre et encore moins pour épargner (enfin a mon humble avis) la seule chose que peux attendre un jeune sans diplôme dans le monde du travaille et une dépression ou alors un corps en bouilli a force de travaux difficile physiquement, et je vous parle même pas de la reconnaissance du patronat si vous en attendiez une!
    La seule reconnaissance qu’il vous faut c’est celle du portefeuille et celle des gens avec qui vous allez travailler!
    Bien maintenant abordons la manière de trouver un travaille intelligemment (autre que celui que l’on peut avoir après un cursus scolaire long et fastidieux).
    Vous voila devant votre première agence interim avec votre CV, carte d’identité, carte vitale, attestation d’habitation, lettre de motivation (hahahaha non je rigole pour tous les métier non qualifié il ne vous la demanderons jamais enfin si vous l’avez c’est toujours un plus)ect…
    Bien, 1er entretien boucler vous continué jusque à être inscrit dans 30 agence interim (non je ne rigole pas c’est le minimum) 2 jour de travaille pour faire tous sa, mais sa vaut le coup, c’est un peu comme un mini entreprise que vous crée car des client croyais moi vous aller en voir et pas que de gens bien mais heureusement il y en a =).
    Tout ceci je vous conseille de le faire 1 mois avant de commencer a travailler avec eu, vous leur donné une date… vous attendez le jour j que vous aurez choisi ( fin de votre CDI CDD ou contrat esclave :p enfin pas tous a fait on verra sa après) et la pif paf badaboum, un peu de poudre de perlinpin, vous aurez au moins 3 appel par jour pour vous proposez du travaille (en pleine crise!! comment sa?).
    maintenant à vous de faire le trie des boulots qui vous convienne le plus. N’oublier pas que si eux on le choix de la main d’œuvre VOUS avez le choix du travaille et des gens avec qui vous allais travaillé.
    bien avec 30 agence interim de votre coté vous pouvez vous assuré d’avoir du travaille tous les jours.
    1500 pour les moins courageux a 1800 + pour se qui aiment les heures supp et surtout l’argent :p (à savoir: vous touché vos congé et vos prime 15% quand même la prime, donc dépenser pas tout! 10% pour les coup dur, 10% pour les autres, 10% d’épargne :p)
    vous pouvez aussi vous déclaré chez une tiers personne qui habite loin pour les frais de déplacement pas très légal mais personne ne vérifie et travailler dans le bâtiment vous octroie aussi une prime de 9euro pour le panier repas. Aller juste pour vous faire une idée, le fait de vous levé vous gagné 14 euro minimum =)
    Quelques règles: refuser les missions loin de chez vous, toujours répondre au téléphone même pour refuser une mission, essayé de négocier votre salaire (qui ne tente rien n’a rien, penser au impôt quand même), penser a être humain (relationnel) avec l’agence qui vous donne le plus de travaille elle deviendra certainement votre unique employeur se qui facilite grandement la tache pour le rendu des heures.
    Bien maintenant après avoir semé il faut ramassé, après un nombre d’heure X qui faudra voir avec votre agence vous avez droit à une formation! Là je peux pas vous aider à vous orienter, c’est selon vos envie et des métier +ou moins – rémunéré (à savoir: vous êtes rémunéré par un fond commun d’interim pendant votre formation).
    la vous tenez le bon bout pour atteindre une rémunération qui va atteindre les 2000 euros par mois (voir plus si vous négocier avec votre agence) et si vous êtes adepte du CDI, se qui est compréhensible de ne pas vouloir se battre toute sa vie pour trouver du travaille, soyez intraitable sur votre paye si l’employeur peux lâcher de l’argent dans une agence interim elle pourra largement vous employé au même tarif tout en continuant a gagner des sous, n’ayez pas trop d’état d’âme par rapport a votre paye.
    Après il faut êtres assidu, ponctuel et sérieux.

    petite astuce
    vivez en ville, petite ou grosse coloc, économie sur le loyer ( c’est le plus gros poste dépense)
    vivez en ville, qui dit interim dit anpe dit gratuité des transports, pas de voiture, pas de dépense pour les assurances + essences
    Défaut de vivre en ville surtout quand on est jeune: les bars, les sortie de tous poil qui augmente les dépenses, les achats compulsifs, les drogues (alcool cannabis cigarette et bien plus violent), la nourriture qui est légèrement plus cher (ne surtout pas craqué pour un kebab a 5 euros c’est abusif comme prix), enfin beaucoup de dépense inutile peuvent être éviter en se posant cette question: j’en ai vraiment besoin?

    personnellement je suis plus a acheter un pack bière à 10 euros et rigoler avec mes amis pour décompressé d’une journée de boulot plutôt que de lâcher 200 euros en boite et me dire que j’aurai passer une mauvaise soiré parce que j’aurais dépenser 200 euros :p
    Mais attention à la frustration: savoir se faire plaisir est un art!

    Ceci est une option pour des jeunes qui comme moi sont sortie du cursus scolaire assez rapidement, je ne dit pas que cela est la meilleur des solutions mais ça peux aider.

    Désolé pour les fautes =)

  20. Intéressant le coté épargne … on limite notre consommation, on prévoit pour notre vie de vieux, evidemment, on reçoit peu d’amis, parceque on ne dépense pas.. on ne joue pas au golf parceque c trop cher, on va au camping plutot qu’en thailande.. c une vision quand on sait que 3 personnes sur 20 mourront bien avant de survivre vieux… Je dirais que l’on a qu’une seule vie, chaque instant est unique, se battre pour gagner de quoi vivre, s’enrichir la tete et partager ce que l’on a avec ceux que l’on aime… voila un vie.. l’argent c’est du vent.. c un moyen, pas une finalité, alors autant le dépenser.. pour 80% des gens, économiser signifie ne pas vivre.. c sur si tu gagnes 10000 par mois, tu peux mettre de coté… et pourtant moi je ne le fais pas, je finance des projets qui ne verront peut etre jamais le jour.. mais qu’est ce que je me marre… c vrai que je n’aurais rien quand je serais vieux.. mais c maintenant que je veux vivre, pas quand je serais vieux… alors pour s’enrichir, il faut découvrir le monde, inviter des gens, partager, faire des rencontres et devenir autonome, bosser pour soi, s’ouvrir, avoir des activités sociales, et oser, simplement oser… il faut vivre les gars… on n’est pas éternelles !

    1. Post
      Author
    2. J’ai besoin de votre aide Financièrement pour crée un grand magasin qui contient des Moto,Voiture Moteur et des pièces de véhicule détaché ICI dans mon payé cela rapporte plus vite qu’on ne le pense moi je me connais bien dans se domaine et j’aimerai avoir une aide et travailler avec vous nous ferrons de bons affaires ainsi que de bon conte … Je suis en côte d’ivoire je sais ce quoi je vous parle j’attends votre réponse enfin de vous détailler …

  21. Pingback: Comment faire ses comptes ? BankPerfect ! -

  22. Bonjour,

    Je gagne environ 900€ par mois, toutes charges deduites (repas compris) il me reste environ 180€ pour vivre, comment voyez-vous la chose pour épargner en sachant que je m’achète de tant en tant des produits culturels (livres, cd, dvd) pour me faire plaisir et que je ne sort quasiemment jamais sauf quand je gagne un billet de concert ou de cinéma (je suis concouriste).

  23. bonjour Michael,
    J’ai une vision de créer un centre culturel malheureusement je n’ai pas assez d’argent pour réaliser mon rêve. Et si je commençais par créer une petite salle de jeux vidéo?

    1. Post
      Author
  24. S enrichir en s endettant : idée géniale ou érésie ?
    A la lecture de ton blog je ne suis pas d accord sur ton point de vue de l endettement. En effet c est lorsqu on a peu d argent qu il faut s endetter. Et encore plus lorsqu on en a…
    L effet de levier de l endettement est le meilleur moyen de gagner plus tard… Ce qu on a pas aujourd’hui. Et si on peut en plus le faire payer par qqn d autre, what else ?!

    La question fondamentale est : je m endette pour quoi ?
    Une voiture ? Certainement pas.
    Une RP ? Bien sur. et sur la durée la plus longue pour ne
    Pas trop peser en cash flow
    Une RL ? Évidemment. Et si je peux la trouver bien placée avc une bonne rentabilité locative, vous verrez le gain ds 15/20 ans…
    Enfin quand je vois le nombre de livres que tu proposes, je me dis que tes rentes sont assurées. Business as usual…

  25. donner 10 % de ce que l’on gagne…… je n’y crois pas du tout . celui qui a écrit ça et ceux qui sont d accord doivent gagner plus que nécessaire, si je donne 10% je ne mange plus. et avec toutes les taxes et les impots qui vont aux aides sociales je ne donnerai rien en dehors de mon entourage.

  26. bonjour Michael comme ici chez nous le logement est très élèvé exp :vous gagné 100$ par moi et que le logement est de 35$/moi vous restez avec 65$ que cequ on peut faire pour realiser un bon epargne et il ya d’autres besoins?

  27. Bonjour,
    Mettre 10 % de sont salaire de côte OK pas de problème, mais 10% en épargne longue avec moins de 2500 euros mois c est dur et pour les dons là je rêve, la France c’est pas les usa ou la le don est une institution et ou l’on paye le moins d impôt et de taxe ce qui est tout le contraire en France.

    1. Bonjour,
      Tu as droit a une réduction d’impôts si tu fait des dons en France dans une association agrées

  28. Bonjour michael
    merci pour cet article tres enrichissent j’epargne regulierement grace a tes conseils malgrer un salaire de 1100e par mois mais c est largement faisable

    1. Post
      Author
  29. Pingback: Les règles d’or pour faire de l’argent extra | [ argent-facile.com ]

  30. J’aime bien votre approche concernant le budget. Il est nécessaire de se budgéter pour savoir si mes dépenses dépassent mes revenus.
    J’ai été éduqué dans une famille de 11 enfants et je peux vous dire que l’éducation en se sens n’était pas courante.
    Par contre, j’ai appris avec les années à respecter l’argent sans toutefois la retenir. Comme vous dites il y a les besoins de bases mais il faut quand même projeter les dépenses pour les autres choses.
    Investir aux bons endroits permettent de sécuriser une bonne santé financière.
    Tout dépend aussi dans quelle tranche de notre vie où on est rendu. Il est plus difficile de mettre des montants de côté lorsqu’on élève sa famille. Par contre, il demeure ingénieux de quand même réserver des sommes pour le futur, les imprévus et les nécessités imprévues.
    Je trouve que l’argent est une énergie et un peu comparable à l’électricité. Ce n’est pas parce qu’elle est en abondance qu’il faut la gaspiller. Par contre, il faut l’utiliser selon ses besoins de façon très respectueuse.
    Françoise.

  31. Je suis handicapé suite à un accident de travail, au début cela allais bien jevperçevais mes indemnités d’accident de travail , ensuite après ma consolidation je percevait l’aah, 440€ mensuel et 1110 euros par trimestre de ma rente accès de travail.Je n’ai plus l’aah à ce jour mais le RSA de 100€ mensuel et ma rente trimestriel. Comment lui je économiser? Je ne bois je ne fume pas et je sors très peu, juste au supermarché, mes filles viennent chez moi. De plus une loi Sarkozy nous empêche de racheter ( reprendre) la totalité de notre rentre bloquée à 1/4 pour son reversement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.