Apprécier le quotidien

Michael Ferrari Esprit riche 12 Commentaires

Les plus attentifs auront remarqué que mon rythme de publication a diminué depuis quelques semaines. J’ai en effet concentré mon attention sur un autre sujet que le blog : ma vie !

Je profite notamment de l’été et du temps que j’ai pour préparer la suite. Depuis mon retour de Berlin, j’ai de nouvelles problématiques autour de la gestion de mon argent et de mes investissements sur lesquelles je dois travailler et je préfère y consacrer la réflexion qu’il se doit : je veux faire travailler mon argent pour m’éviter d’avoir à le faire. Mon objectif reste d’être financièrement indépendant dans 10 ans. Ma présence à Paris est aussi l’occasion de rencontrer beaucoup de gens très intéressant !

Ces derniers mois m’ont aussi fait prendre de la distance par rapport à Internet. J’ai réalisé que j’étais « trop » dedans, en permanence connecté mais finalement un peu déconnecté du réel. Internet est devenu la nouvelle télévision, on y retrouve le même flot de contenu uniquement destiné à placer de la pub (bien souvent le contenu lui-même est de la pub). Je surfe donc de moins en moins et j’en ai profité pour moins écrire. Je suis un peu lassé de cette abondance de contenu publicitaire généré autant par les grosses structures en mal de croissance que par le moindre péquin en quête d’argent et je vous recommande vraiment de vous soustraire à leur diffusion : cela ne vous apportera rien. Plus que jamais, il faut être très sélectif sur les sources que l’on laisse accéder à notre cerveau. Je ne sais pas si ce recul sera durable mais en tous cas, il m’est profitable pour le moment. Je profite du temps dans la vraie vie pour savourer le quotidien.

Ce moment est aussi l’occasion de repenser à mon récent parcours. Je me suis éclaté durant mon aventure à l’étranger mais c’est une expérience que je ne retenterais pas sous cette forme : j’y préfère les mini-retraites de quelques semaines à quelques mois. En parallèle de cela, c’est aussi le moment faire le point sur mes différents projets comme Efficacité Zen. Je suis affreusement en retard mais cela m’a donné l’occasion de tester et de tester encore le contenu que je pratique au quotidien. Lorsque j’ai mis au point le programme j’avais une année de pratique, désormais c’est presque 2 ans de pratique autour de l’efficacité, de la mise au point de rituels matinaux, de la gestion du temps mais surtout de la correction et de l’adaptation dans le temps de tous ces dispositifs. Le plus dur n’est pas de créer un rituel matinal ou d’identifier nos moments de productivité, le challenge, c’est de conserver la discipline pour bien exploiter ces moments et de corriger le tir chaque semaine. J’ai énormément appris à ce sujet.

Je vais me focaliser sur mon éducation financière. C’est la clé de la liberté dans ce monde. J’ai encore beaucoup à apprendre et ces derniers mois j’ai fait d’énormes progrès. Pour autant, c’est un chemin sans fin : avec l’argent vient de nouveaux problèmes auxquels il faut se préparer. C’est aussi l’occasion de lever un peu le pied : toutes les études sur les lois de la productivité montrent qu’au-delà de 40 à 45 heures par semaine, nous devons moins productif et nous faisons plus d’erreurs. Notre cerveau est notre actif le plus précieux : il faut en comprendre le fonctionnement et en optimiser l’utilisation.

Enjoy !

Commentaires 12

  1. Sebastien

    Bonjour Michael,

    Je pense que tu as parfaitement résumé la situation…
    De nombreuses personnes se félicitent d’avoir laissé tombé la télévision (ce qui est très bien), mais en contrepartie passent tout leur temps libre à « flaner » sur internet au point d’en être devenues exclaves, (comme nos parents on pu l’être de la télévision).

    Est-ce que c’est beaucoup mieux? Personnelement, je ne crois pas…

  2. Sylvain

    Je suis tout à fait d’accord avec cet article, certaines personnes se proclament blogueurs, à donner des conseils mais leurs articles sont inspirés d’internet tout simplement.

    Au final on se retrouve à lire l’équivalent internet de Secret Story parfois ….

    Vivre dans la vrai vie m’apporte personnellement plus d’inspiration et de créativité.

    Après, internet est notre business donc on est obligé d’être un minimum collé à notre écran 🙂

  3. nuloop

    « Je suis un peu lassé de cette abondance de contenu publicitaire généré autant par les grosses structures en mal de croissance que par le moindre péquin en quête d’argent »

    Bonjour,

    Pourquoi mettre de la pub sur ton blog dans ce cas? Tu n’as pas l’impression de jouer le jeu des régies publicitaires? Ne crains tu pas faire parti de ces péquins en quête d’argent?

    Est ce que se passer de ces petites bannières que tu place ici et la remettrait ton projet d’indépendance financière dans les 10 ans?

    Sinon très bon travail en général, ton non politiquement correct me plait.

    1. Post
      Author
  4. ProLire

    Bien vu le danger d’internet. La diète d’information pronée par Tim Ferris ne s’applique seulement à la télévision. Enfin, c’est ce que je me dit depuis quelques temps.

  5. pascal

    C’est particulièrement vrai avec la nébuleuse de blogs sur le dev personnel :
    J’ai l’impression d’assister à des rediffusions de vieux feuilletons sur la TNT.

    On répète le même schéma : un blog pour changer, prévenir les risque financiers, les objectifs, les stats du blog, les listes de conseils dans tel ou tel domaine, voyager, ne plus travailler grâce à internet, le blogging…

    Le tout saupoudré d’anecdotes pour vendre le rêve et fidéliser le lecteur.

    Faites gaffes les gars, ce que vous produisez dans vos blogs frise la caricature.

  6. Poleon

    Pareil, lorsque j’ai découvert le DP, je m’abonnais à toutes les newsletters, j’étais toujours impassient d’en apprendre plus. Mais finalement j’ai vite remarqué que l’on a vite fait le tour. Et finalement, lire tous ces blogs, ces comme passer son temps devant la télé : on passe notre temps à faire fructifier le business des autres.

    Alors d’accord, c’est pas un mal, et puis on apprend sûrement des choses, mais maintenant je lis ces blog de DP surtout par curiosité, pour voir l’évolution de leur auteurs, et la plupart ont finalement un même objectif : Vendre du vent saupoudré d’un zeste d’anecdotes personnelles.

    En fait, les newsletter, c’est comme les « à suivre » des séries, c’est juste un moyen d’accrocher le lecteur, de le ‘forcer’ à l’attacher à quelque chose en jouant sur sa curiosité. (S’il recoit un mail avec un titre alléchant, il va sûrement l’ouvrir,et pour découvrir quoi ? 3000 liens pour des produits affiliés.

    Après avoir réalisé tout ça je me suis dés inscrit de toutes les newsletter, et dorénavant c’est MOI qui va chercher l’info. Fini google news, fini la glande sur les forum, même ceux à thématiques intéressantes. SI j’éprouve un besoin quelconque, il me suffira de faire une recherche google et c’est tout.

    Car dans le fond, notre corps nous dicte bien ce qui est bon ou non, avant chaque acte je me demande : « Est ce qu’il m’apportera du bien ou je vais le regretter » ? De cette manière je ne peux pas me mentir, et si je choisis la mauvaise solution, c’est simplement par manque de courage, et c’est pas les blogs qui vont m’en donner. Pour tenir à long terme un engagement envers soi-même, ils faut que au plus profond de vous mêmes, vous ressentiez le bien être que cet engagement vous apportera.

    Ne vous levez pas tôt parce que c’est bien vu, mais parce que vous savez que celà ne vous appartera que du bon.

    Apprenez à vivre PAR vous mêmes et POUR vous mêmes. Faites le vide autour de vous, et ne prenez que le nécéssaire.

    1. Post
      Author
      Michael

      Effectivement, il y a un temps pour lire et apprendre et un temps pour appliquer et expérimenter.
      N’oublions pas l’objectif : progresser et vivre une meilleure vie, pas développer une addiction à l’information !

  7. Robin des Bonds

    Débat intéressant… J’ai le même sentiment que pascal par moments (enfin, ca dépend des blogs).
    Fine est la frontière entre le blogger-petite-entreprise et le soutier du web, créateur de contenu « temps de cerveau disponible » destiné à attendrir la viande avant de la servir aux annonceurs.
    Lorsque le sujet du blog est l’évolution personnelle et la libération des contraintes commerciales, on touche un paradoxe intéressant à creuser. Peut-on concillier « Comment J’Ai Réussi A Me Débarrasser De La Pub En 7 Etapes » et « j’espère que je récolterai des billets sponso » ?

    Beigbeder et ses collègues avaient beaucoup écrit là dessus dans les années 90-00, le débat n’est toujours pas fini 🙂

    De la même manière qu’un logement peut être un actif ou un passif selon la dose de mauvaise foi qu’on y met, un blog peut être un actif ou un passif. Le revenu n’est réellement passif que lorsque l’on arrête de s’en occuper.

    Mais la monétisation reste un travail extrêment formateur pour la gestion d’une entreprise. Ca vaut bien quelques UV d’école de commerce, et c’est quasiment gratuit.

    Pour ma part, je tente l’indépendance financière via l’investissement en capital. Une sorte de création de richesse via l’entreprise, sauf qu’on ne travaille pas dans l’entreprise, on la possède et les autres y travaillent 🙂

  8. Priximmo

    Tu as raison de couper un peu. Toutefois ne t’arrêtes pas quand même car tu vas faire des déçus. Donc courage et amuse toi bien en attendant.

  9. ForYouWithLove.fr

    Effectivement, ce moment de l’année est à mettre à profit pour se reposer l’esprit et se ressourcer.
    Afin d’attaquer la fin de l’année et les longues soirées d’hiver
    en pleine forme.

    Personnellement j’avais ralenti un peu mais j’ai du remettre un coup de collier pour rendre mon objectif possible.

    En tout cas au delà du business et de la réussite sociale, je vous invite fortement à ne pas oublier l’essentiel d’une Vie.
    Vous pourrez en voir une idée sur mon site.

    En tout Cas bravo pour Esprit Riche car Tu (Michael) résumes bien dans tes différents Post ce qui devrait être enseigné à l’école en même temps que l’éducation civique.

    Mais il est vrai que le but de nos élites n’est pas forcément de rendre libre d’Esprit le plus grand nombre :o)

  10. Gentlemad

    Jolie introspection et bon article. Je ne vais pas être original mais effectivement ton blog est très bon car il permet notamment d’avoir une information filtrée de bonne qualité (avec une bonne reflexion en bonus).

    Pour l’indépendance financière tout est relatif. Certains sont très content en vivant avec 2ke par mois pour d’autres il faut 5/6ke pour être à l’aise.

    Tout ceci est à pondérer avec l’évolution de ta situation perso, femme, enfants, chiens 🙂

    Je te conseille tout de même de regarder la conférence TED de Dan Gilbert sur le bonheur : http://www.gentlemad.fr/coup_de_coeur_culture/ted-global-2010/

    Une petite merveille à voir et à revoir.

    Ps: j’espère que tu m’inclus dans tes bonnes rencontres à Paris ^^. Allez bonne continuation

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.