Couple et argent : comment éviter les conflits

Michael Ferrari Finances personnelles 48 Commentaires

Couple et argent éviter les conflits

L’argent serait l’un des sujets N°1 de dispute dans le couple. D’une manière ou d’une autre, le sujet revient régulièrement sur le tapis sous de multiples formes : dépenses subies par l’une des 2 personnes, jalousie larvée, sentiment d’infériorité et peu rapidement transformer votre petite histoire sympathique en cauchemar.

Couple et argent éviter les conflits

Ce seul sujet peut tuer un couple tout comme il peut le renforcer si vous apprenez à aborder la question et à gérer les conflits. Petit guide pratique et pistes de réflexion dans le prolongement de Couplonomics.

Pourquoi vous gagnez de l’argent ?

Voici comment se déroule l’histoire : vous êtes une personne indépendante qui commence à gagner sa vie. Tout se passe bien et vos revenus vous permettent de bien vivre et de pratiquer vos loisirs. L’argent n’est d’ailleurs pas un sujet : lorsqu’il est là vous le dépensez pour vous faire plaisir en ayant parfois pris le soin d’en épargner une partie.

Un jour vous rencontrez quelqu’un avec qui le courant passe et, au fil des mois, vous commencez à vivre de manière rapprochée et ce allant jusqu’à la cohabitation.

Le début des emmerdes ?

Lorsque vous étiez seul dans votre coin tout allait bien (du moins sur le thème de l’argent) puisque c’était un non-sujet. Mais désormais, il faut effectuer sans cesse une remise en question des dépenses qu’elles soient faites à deux ou même seul.

Certains aiment à dire que vivre à deux c’est essayer de résoudre des problèmes que l’on aurait jamais eu tout seul et c’est certainement vrai mais c’est une vision réductrice et bien trop cynique pour que l’on s’arrête là.

Sur le sujet de l’argent, il est sûr que si,par exemple, vous conservez un style de vie très individualiste alors que vous vivez en couple vous êtes en bonne voie pour créer un monstre émotionnel qui ressurgira plus tard. Le monstre émotionnel, c’est ce truc que votre partenaire va trouver inadmissible ou intolérable mais qu’il s’abstiendra de vous dire pour ne pas entacher d’un mot sérieux le rêve façon Disney qu’elle (ou il) VEUT vivre avant tout.

C’est comme ça qu’un jour le monstre ressurgit et là, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive et votre cerveau se recroqueville sur lui-même pour ne réagir que de 2 manières basiques : le combat ou la fuite. Les hommes préfèrent souvent la fuite parait-il 🙂

Et l’argent dans tout ça ?

Passons aux choses sérieuses !

Il y a 3 grandes situations très différentes :

  1. celle où l’un des deux ne travaille pas
  2. celle où les 2 travaillent et ont des revenus proches
  3. celle où les 2 travaillent et ont des revenus très différents

Tout d’abord la situation 1 où l’un des deux ne travaille pas est particulière et dépasse le cadre de cet article. Même si la situation est de moins en moins fréquente, le plus évident reste de préparer et de gérer cette différence. Par exemple, l’un des mécanismes simples consiste à provisionner un compte alimenté par celui qui travaille que l’autre pourra utiliser à discrétion, une sorte de prestation compensatoire avant le divorce 🙂 qui évitera que l’un dépende de l’autre pour ses dépenses quotidiennes.

La situation où l’argent est potentiellement TRES problématique c’est lorsqu’il existe un gros écart de revenus entre les 2 personnes du couple. Lorsque l’une des personnes gagne 2 ou 3 fois plus que l’autre, la question de l’argent reviendra régulièrement sur le tapis. On le voit souvent dans les vieux couples où la femme a joué le rôle de mère au foyer qui élève ses enfants et qui divorce à 50 ans et se retrouve sans revenus : l’argent n’est donc pas la seule « devise » dans le couple.

A noter aussi, que le comportement face à l’argent est aussi très important. Si l’un dépense beaucoup alors que l’autre est très économe, la situation ne va pas durer longtemps. La question de la légitimité de la dépense est donc très importante.

Séparer les comptes ou ne pas les séparer

A côté de ces 3 grandes situations, nous allons trouver 4 grands modes de gestion :

  1. « ce qui est à moi est à moi » où vivre comme 2 entreprises qui font un partenariat
  2. « ce qui est à toi est à moi » où l’histoire du parasite
  3. « ce qui est à moi est en partie à nous » où le pragmatisme moderne
  4. « ce qui est à moi est à nous » où l’osmose parfaite ?

Alors nous y voilà avec nos 3 situations et nos 4 modes de gestion, désormais il s’agit de savoir quoi faire !

Considérons les situations 2 et 3 au travers des modes de gestion que l’on vient de voir :

1- Ce qui est à moi est à moi

« T’aurais 3 € pour que je m’achète des mouchoirs, je te les rendrais ».

Hey, nul doute que l’autre pense que vous êtes un gros radin. Il n’a pas forcément tord…

Indépendamment du niveau de revenus de l’un ou de l’autre, il n’est pas très agréable de ne rien partager. Après tout, comment résoudre à 2 ces problèmes que l’on n’aurait jamais eu tout seul si l’on ne partage rien ? C’est un vrai challenge !

C’est peut-être un peu exagéré comme mode de gestion…

2- Ce qui est à toi est à moi

« T’aurais pas 3 00 € pour que je m’achète ces bottes, elles m’iraient super bien! »

Apparemment plutôt féminine, ce profil profite souvent d’échanger un élément social ou d’exploiter une faiblesse chez l’autre contre de l’argent : besoin de reconnaissance, de séduire, de pouvoir…

Souvent ceci ne fonctionne que lorsque il existe un gros écart de revenus entre les 2 personnes qui incite celui qui gagne le plus à payer pour diluer la culpabilité que l’autre lui fera ressentir.

Pas très sain non plus 🙂

3- Ce qui est à moi est en partie à nous

« T’aurais pas 0,5 € c’est pour payer la moitié du pain ? »

Je caricature mais ce mode me semble être le mode le plus utilisé actuellement car il marie simplicité, distinction des revenus et partage.

Cela passe par la mise au point d’un pot commun que l’un des deux gère et qui permet de payer le loyer et les autres dépenses communes.

L’avantage ici, c’est de pouvoir adapter la partie que chacun paye en fonction des revenus de chacun pour garder une certaine équité. Chaque personne pourra alors contribuer de manière proportionnelle aux dépenses communes du couple (logement, alimentation…) et chacun conservera le reste de ses revenus pour faire ce que bon lui semble.

4- Ce qui est à moi est à nous

« Regarde, j’ai enfin acheté l’écran 99″ dont je rêvais avec le kit Méga Home Cinéma. Par contre, j’ai du prendre sur l’argent de nos vacances à Melun. » (note: je n’ai rien contre cette ville, aussi tristement qu’un nom et une image puissent être utilisés pour illustrer les sentiments de joie, de modernité et de liberté).

Plutôt vieillot je dirais. Je ne doute pas que cela se pratique encore (surtout si vous êtes marié avec des enfants et avec le sentiment de n’être plus qu’une seule et même personne) mais ici le sujet principal tournera autour des dépenses « plaisir » puisqu’elles seront « payées » par les 2 personnes.

Si papa aime faire de l’ULM et maman se contente de faire du vélo, l’un pioche beaucoup plus dans le budget que l’autre. Cela peut ne poser aucun problème, encore faut-il que cela soit accepté par tout le monde.

Comme l’a joliment dit Oxmo Puccino à TEDx : « C’est lorsque l’argent vient à manquer que l’on commence à le compter ».

Et vous, comment vous gérez vos comptes ?

Vous cherchez à résoudre les conflits ? Voici 9 étapes pour y arriver.

Image par fPat

Commentaires 48

  1. Bonjour,

    Je suis dans le cas où mon ami gagne 4 fois plus que moi (il paie aussi 10 fois plus d’impôts que moi).
    Nous avons nos comptes séparés et nous avons répartit la participation financière en fonction de nos revenus. Je me charge de tout ce qui est courses (alimentaires et autres produits pour le quotidien) et mon ami se charge pratiquement que du reste. Entre autre, notre logement lui appartient complètement. Mais nous trouvons notre équilibre là-dedans.
    Une fois les bases établies, chacun fait ce qu’il veut de son argent. Si Monsieur veut acheter une télé, il le fait avec ses sous. Si je veux le dernier robot culinaire à la mode, je puise dans mes ressources.
    Cependant, avec l’arrivée prochaine d’un heureux évènement, nous allons créer un compte commun qui servira uniquement aux dépenses liés à l’enfant et où chacun y mettre la même somme.
    Notre fonctionnement n’occasionne pas de dispute par rapport à l’argent sauf lorsque mon ami ne me laisse pas payer alors que je le souhaite, mais c’est un autre débat.

    1. « Notre logement lui appartient  » ???
      …s’il décède ou si vous vous séparez, c’est vous qui devrez partir et reconstruire avec des moyens plus limités avec un enfant… S’il vous aime , il devrait penser à vous protéger, oui? Sinon, bonjour la galère un jour peut-être…

      1. Pas de problème à ce niveau là puisqu’à partir du moment où il reconnaît l’enfant, s’il venait à disparaître, l’enfant hériterait d’une partie et en tant que tutrice, je ne serais pas totalement à la rue.
        Cependant, j’espère que ça n’arrivera pas car s’il venait à disparaitre, je pense que j’aurais d’autres choses à penser que le matériel …

  2. Aucun problème dans mon cas à ce sujet.
    On a mis en place il y a plusieurs un compte joint en plus de nos comptes persos.

    Chaque mois, on regarde les dépenses communes à payer (loyer, courses, internet…), et on se partage le transfert de l’argent nécessaire sur ce compte joint suivant les revenus que nous avons.
    On gère à côté chacun nos comptes, ce n’est pour le moment jamais une source de discorde, pourvu que ça dure ^^

  3. Hey,

    Pour notre part on a un compte commun epargne et un compte commun à vue.

    et on participe de manière équitable au ménage :
    1) on décide du pourcentage de notre salaire à mettre (en commun) dans le ménage.

    ainsi chacun fait le même sacrifice sur ses revenus pour alimenter ce compte commun qui sert à subvenir aux besoins de la collectivité.
    ex: on décide de mettre 85 % de notre salaire dans le ménage. A gagne 1000 et B 2000 , on a (850 + 1700 = > 2650)

    Ainsi personne n’est lésé et on participe en fonction de ses moyens, il nous reste de l’argent de poche …; et pour des besoins plus spécifiques, on en discute .

    Il faut de la confiance, sinon on ne vit pas avec une personne.
    Voila, c’est notre principe.
    à bientôt

  4. Bonjour à tous,
    Tout d’abord, @marie : « il paie aussi 10 fois plus d’impôts que moi » pour diminuer la quantité d’impots payé, il faudrait peut être envisagé un mariage ou un pacs. (c’est en général à ce moment que ça se complique).

    Dans mon couple on fonctionne, chacun un compte courant, et un compte joint commun.
    L’alimentation du compte joint se fait en fonction des besoins de ce compte. On tiens une feuille excel avec qui a verser combien et quand.
    Grâce à cette feuille on verse chacun en fonction de notre part de revenu : si je gagne 100 et ma femme 150, pour 50 sur le compte joint, je devrais mettre 20 et ma femme 30.

    Le reste de l’argent est à nous, libre d’en faire ce qu’on veux. (Bien qu’en ce moment, on épargne tout les 2 au maximum pour un gros projet dans quelques années)

  5. Pour moi, c’est actuellement un gros point d’interrogation???Nous gagnions exactement la même chose et mettions tout sur un compte joint mais le souci c’est que le rab une fois les dépenses du ménage faites, et bien je n’en vois jamais la couleur! Je gère le compte mais finalement ne gère rien du tout, il dépense et ne se soucie pas de si j’ai des dépenses persos à faire, de toute façon il ne reste déjà juste que ce qu’il faut pour les courses le 15 du mois, trop tard! Du coup grande décision, séparation des comptes pour les dépenses personnelles à valeur égal…marre de toujours me sacrifier!

  6. Bonjour,
    aujourd’hui il existe de sites qui peuvent vous simplifier la vie pour gérer vos dépenses partagées. Si cela vous intéresse, je vous recommande celui-ci: https://wesplit.it/.
    Il est en anglais mais il est facile à comprendre et à utiliser et surtout le service proposé est gratuit.
    Bon courage à tous!

  7. mon conjoint travaille 2 jours/semaine (et fait des petits jobs de temps en temps) il n’a pas envie de travailler 8h/jour dans un bureau. moi je travaille a temps plein depuis plusieurs années, mais du coup on a un revenu très différent. (j’ai plus du double). Il vit chez moi car j’avais tous les meubles, et les electros, puis quand j’ai du remplacer des meubles c’est moi qui ait payé car il n’a pas les moyens.

    Par contre, lui a un studio meublé (tout payé) qu’il loue. quand on a parle d’acheter un apart, il m’a dit qu’il serait hors de question qu’il mette plus que moi en mise de fond (s’il vend son studio), même si je paye plus par mois sur l’hypothèque, ce que j ai proposé, il ne veut pas.

    Je m’inquiète car si on veut fonder une famille, il ne pourra pas m’aider, il a juste les moyens pour lui, mais pas plus..
    Qu’en pensez-vous ?

    1. Post
      Author

      Que cela semble vous gêner et que donc c’est gênant ! Lorsque vous parlez de fonder une famille et de ses conséquences, qu’en dit-il ?

    2. Vous n’avez visiblement pas la même manière de voir les choses, soit.

      Il semblerait que tu fasses plus d’efforts (financiers) que lui, du fait qu’il a CHOISI de ne pas en faire. Est-ce que c’est lui qui te demande d’en faire plus ou est-ce que c’est toi qui le fait de toi-même.

      Dans le premier cas, son comportement n’est pas correct, à moins que ça ne te dérange pas de « faire du social ». Dans le second cas, s’il ne te demande rien, c’est toi qui te mets tout seul dans cette situation.

      J’ai plutôt l’impression que vous êtes dans le deuxième cas. Il se sent très bien dans son studio et ne voit pas pourquoi il devrait payer plus cher pour au final ne pas être plus heureux en achetant ce qu’il considère comme du superflu.

  8. Je suis d’ac avec Nicolas et Michael Steph.Je me trouve actuellement confronter à un soucis plus ou moins similaire. Je m’en explique immédiatement lol Actuellement je suis avec mon ami depuis plusieurs mois. Il me parle de vivre ensemble ce qui ne me deplait pas! Cependant j’ai tout le confort à la maison dernier crie etc …Belle voiture…Alors que lui n’a absolument rien hormis un lit d’une personne chez lui et une voiture de + de 12 années.On ne part donc pas dans l’equité dès le départ alors que pourtant il gagne 300€ de plus par mois que moi…Comment faire les choses equitablement s’il venait à vivre chez moi et jouirait de tout mon confort que j’ai payé moi et que lui n’a juste qu’ posé sa minuscule valise de vétement ?
    Merci pour toutes vos aides et commentaire.

    1. Bonjour Marie,

      Journaliste pour l’émission Toute une histoire, je suis en train de préparer une émission sur le couple et l’argent. J’aimerais beaucoup pouvoir discuter avec vous. Avez-vous finalement emmenager ensemble ? J’entends bien vos interrogations et j’aimerais vivement pouvoir en discuter avec vous. Voici mes coordonnées 01.53.84.30.36 ou [email protected].
      Cordialement,

      Astrid

  9. Je vis un peu la même chose que toi… il a 34 ans, et n’arrive pas a se stabiliser professionnellement (ne veut pas un job de bureau ) du coup il  »survit » financièrement, et me dit qu’il s’est toujours débrouillé pour manger..
    Lorsque j’ai parlé de fonder une famille, pour lui c’est  »plus tard » ou alors on se débrouillera avec ce qu’on a..
    Mais moi je sais que ça ne suffira pas, ou alors il faudra que je soutienne fortement $$ la famille
    Il m’a suggéré de payer $ plus pour nos dépenses, je suis d’accord, mais la ou je ne comprends plus, c’est qu’il ne veut pas mettre plus d’$ que moi si on achète qchose, même s’il a plus d’$ de cote…
    Du coup ça ne marche que dans un sens ?
    En plus comme je suis une  »femme » et qu’il ait macho, je dois en faire plus a la maison (bouffe, ménage etc).

    Marie je comprends ta situation, au fond tu sais que tout est a toi en cas de séparation, sinon peut être que lui pourrait faire les prochains achats que vous aurez ?

  10. Je mets volontairement de côté le cas de la personne qui veut profiter des avantages d’un certain confort, sans les inconvénients (sortir de l’argent), auquel cas vous avez meilleurs temps de quitter un compagnon qui n’est qu’un parasite.

    Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que vous êtes face à des personnes qui n’ont pas les mêmes valeurs que vous et pour qui le confort et les biens matériels ne sont pas importants.

    Par exemple dans le cas de Dieudonne Marie, une belle voiture est mentionnée. S’il n’a aucun intérêt pour les voitures et que sa voiture actuelle le satisfait et remplis son objectif, il n’a donc aucune raison à participer à une belle voiture. (Pour rappel, j’ai exclu le cas où il prendrait toujours la belle voiture qu’il n’a pas payé pour laisser la sienne au conjoint payeur).

    Autre exemple personnel: je ne regarde pas la télé et n’en veut pas. Si ma femme décidait de prendre la télé, je la laisserai payer toute seule l’abonnement au câble et la redevance, parce que c’est son plaisir à elle. Par contre, si je regarderait peut-être un bon film avec, une chose est sûre, c’est que je ne passerai pas mon temps tout seul devant la télé (ou dans ce cas, je payerai aussi).

    Chacun va devoir faire donc un pas dans la direction de l’autre. C’est à dire que lui doit comprendre que pour vivre un couple ou fonder une famille, il faut un peu plus qu’un studio avec juste un lit pliable dans un coin. Et vous devez comprendre que certaines choses qui ont de l’importance pour vous n’en ont aucune pour lui. On retrouve un peu le même type problème lorsqu’on fait un cadeau selon ce qu’on aime nous et pas selon ce qu’aime l’autre (par exemple si on m’offrait un smartphone dernier cri, je n’aurais aucun plaisir).

    C’est pour ça que dans ce cas, je pense que le mieux est d’avoir un compte commun pour les dépenses communes et que chacun gère le reste de son argent comme il le veut.

  11. hi, j’ai un souci ,je me suis marie avec une femme depuis bientôt six ans et cela fait cinq ans que je lui demande de participer et elle ne veut pas alors qu’elle travaille comme femme de menage avec un revenu de 600 euros par mois et en parallele vendeuse a domicile de produit cosmetique qui lui rapporte plus que son revenu de menage que dois je faire pour la forcer a participer sachant que nous avons un enfant en commun

  12. bonsoir,

    moi je suis un peu paumée à ce sujet. Je suis actuellement en couple et nous travaillons tous les deux, j’ai un enfant d’une ancienne relation, nous travaillons tous les deux mais mon ami gagne près de 800 euros de plus par mois.

    On un compte en commun pour les dépenses de la maison, le loyer est divisé en deux

    Le problème se pose au moment de vacances: je suis souvent exclue de ses projets car  » je n’ai jamais d’argent » donc il part et se projette avec ses différents amis.

    Les seuls moments ou on est partis ça a été pas très loin et c’est moi qui a invité à chaque fois, lui la seule fois ou il m’a fait la surprise ça a été un gite , partagé avec un ami pour partager les frais…

    donc je travaille à mon compte en plus de mon travail et je gagne de l’argent mais j’ai des remarques devant ses amis, tu ne viens pas car tu n’as pas d’argent! or il sait que je viens d’en gagner..

    enfin bref, c’est nul !

    qu’en pensez-vous?

  13. Je vais être franc: tu n’as pas un problème d’argent, tu as un problème du fait que tu sortes avec un radin, voir un con.

    Dans un couple, s’il est bien de trouver un point d’accord sur la manière de gérer l’argent, encore faut-il qu’un accord soit possible avec le partenaire. En l’absence d’accord, et à moins de n’accorder aucune importance à ces questions, il faut alors se poser la question « ai-je choisi le bon partenaire ».

  14. cc,je suis d’accord avec Nicolas Mallet ,votre partenaire est le problème.S’il n’était pas comme ça avant essayer de converser avec lui ,dites lui tout ce que vous pensez de bien pour l’avenir de votre couple.
    Gisèle

  15. Bonjour à toutes et tous,

    Il est clair à vous lire que l’argent peut être source de tensions dans le couple, malgré l’amour que l’on peut se porter, nous n’avons pas pour autant la même vision de l’argent et des dépenses.

    Je pense que le meilleur moyen de ne pas avoir de souci est d’aller au devant des tensions et de poser les choses dès le départ.. qui paye quoi ? et surtout dans quelles proportions…

    Pour M6, je travaille sur une émission durant laquelle nous essayerons de comprendre comment l’argent peut être synonyme de tensions dans le couple; je vous invite à me contacter pour me raconter votre histoire.

    Merci

    Emilie
    emissioncasting(at)gmail.com

  16. Bonjour mon problème c est que je gagne 3 fois plus que le salaire de ma femme.je lui demande de payer la crèche de notre fille la contrepartie c est je M occuperai du loyer alimentation et tout le reste sans aucune exception ,elle a refusée catégoriquement ,on disant qu elle touchera aucun centime de son salaire sous prétexte que je suis le homme de la maison et que je dois assurer la globalité des charges, prièrevotre soutient par rrapport à cette situation

    1. bonjour
      je suis marié depui juin 2013 et g accouché dune ptite fille en janvier 2014. depui k g accouché mon mari né plu le mem avk moi il m parle mal m rabaisse. On a plu de rapport sexuels depuis ma grossesse. j pensais kaprè laccouchement sa allait passé mais non il n ve plu de moi et trouv toujours des pretextes pour m dir non. je suis étudiante donc j dépend de lui financièremen. et com je vous lai di depui de mon accouchemen kil avai changé il m donne plu rien pour mes besoins ils sokupe unikmen k des dépenses de la maison et de notre enfant. g bo lui parlé l suplié de m donné un peu dargen ou mem de m pretté il refuse. safai des mois k sa dure jné plu de rapports sexuels et financièremen jsui povre. g 26 ans et jaimerai divorcé le seul problème c ma fille car j n ve pas perdre sa garde et financièremen jsui dépendante. g limpression detre en prison. cmt etre libre? jsui jeune et j n ve pa gaché ma vie avk un hom ki n ve pa t dir kil taim et ki n respecte pas la vi conjugal. le pire c kil prend un certain plaisir a m dir non a tout ck je lui demande et m di k jsuis malereuse avec ironi. k faire?

      1. Post
        Author
  17. bonjour, je veux me séparer, je suis avec mon mari depuis 18 ans marié depuis 11 ans,
    j’ai travailler, entretenu notre appartement, et surtout participer aux achats, mobilier, electro-ménager, vacances
    ect…monsieur n’à jamais fait aucun effort de son coté, maintenant j’ai de graves problèmes de santé, il ne veux pas participer à l’entretien de l’appartement, ainsi qu’aux autres dépenses, il me réponds que ce n’est plus de son âge retraité, 66 ans, je suis en invalidité j’ai 57 ans, il préfère garder son argent pour s’habiller et prendre la voiture pour revenir quelques jours plus tard !!!
    je pense avoir été assez bonne jusqu’à maintenant, il y à des limites, je lui est demandé de partir il refuse, comment faut-il que je m’y prenne pour lui faire comprendre, que je ne veux plus de lui ? il m’est arrivé de me retrouver à l’hôpital après une chute, bien sûr il était absent !!! y-à t-il un moyen par force de le faire partir ?
    merci de vos conseils

    1. Post
      Author

      Justine,
      Il me semble important que vous cherchiez une personne a qui parler et de l’aide à proximité. Ce que vous rencontrez n’est pas très adapté à de l’échange via des commentaires sur internet.

  18. Bonsoir,

    Mon mari gagne 3 fois plus que moi, nous avons 2 enfants et nous sommes propriétaire depuis 2 ans. Tout va bien sauf qu’il est toujours en stress avec l’argent toujours à faire les comptes chaque jour et à me demander si j’ai dépensé aujourd’hui… cela devient une obsession!!!! Nous nous disputons tout le temps pour cette raison car je n’ai pas du tout la même vision de la vie, mettre de coté d’accord mais j’ai 34 ans et je veux aussi profiter de la vie, que faire?????

    1. Post
      Author
  19. Bonjour, je suis mariée depuis 4 ans et nous avons acheté un bien commun depuis quelques mois. Mon mari gagnant 2 fois plus que moi et bénéficiant d »un revenu complémentaire lié à un immeuble en location, a pu mettre de l’argent de coté pour les frais de notaire. Etant donné qu’il a avancé l’entièreté des frais de notaire, je lui rembourse mensuellement une somme jusqu’à la moitié de ces frais. Pour les frais liés au prêt et à la maison, nous avons un compte commun. Pour ma part, il me semble logique que nous mettions une somme sur ce compte au prorata de nos salaires respectifs. Or, lui ne le voit pas de cet oeil et pense se sentir lésé. Pour lui, ce n’est pas de sa faute s’il gagne plus que moi et ne voit pas pourquoi il devrait intervenir davantage dans le prêt hypothécaire, ni dans les frais liés à la maison. Après de nombreuses discussions, il met environ 15% de plus que moi sur le compte commun estimant que cela apparait suffisant. Etant un sujet de dispute, et ne voulant pas passer pour une profiteuse, j’ai arrêté d’en parler. Toutefois, d’ajouter que je possède une voiture, que j’ai financé seule et que me sert à me rendre sur mon lieu de travail. Toutefois, elle sert aussi pour le bien du ménage ( courses, sorties, vacances). Hormis, quelques pleins d’essenses, il n’intervient pas du tout dans l’entretien et les assurances quant à ce véhicule car pour lui, il s’agit de MA voiture. Je ne cesse de me remettre en question et me demander si cette situation apparait normale.

    D’avance, merci pour vos avis.

  20. Bonjour, j’ai 51 ans je vis seule avec mes 3 enfants depuis 11 ans et j’ai le statut d’invalide. Il y a deux ans j’ai retourné a mon pais et la j’ai revu mes amis d’enfance, entre mon ami et moi il a eu une forte attirance, il venait de se divorcer et avec la crise ne trouvait pas de travaille, et en plus très très mal payé. Je lui ai suggéré de venir vivre en Belgique , ce qu’il a fait mais le job n’a pas réussi. il habitait chez moi ( une maison que je loue) et ne participait pas car pas de travail! moi qui déjà je halerait pour arriver a joindre les 2 bouts, je me suis retrouvé avec une bouche en plus a nourrir! Après quelques discutions il a décidé de repartir et avec la distance je me suis rendue compte que j’avais pris pour de l’amour ce qui n’était en réalité q’une grande amitié d’enfance. trois mois après j’ai été contacté par une société qui recherchait du personnel et je lui ai expliqué que se cela l’intéressait ce serait comme ami et non couple! il a accepté malgré qu’il me répétait tous les jours qu’il avait espoir que je changerais d’avis et qu’il était patient… Son travail il ne l’a pas gardé( pas compétent!) finalement il a trouvé via une connaissance un autre job (construction) du travail il en avait mais n’était pas payé a temps (avec parfois un mois et demi de retard!) moi je galérais toujours, je m’occupais des factures, loyer, courses, alimentation et je lui répétais qu!il devait parler a son patron ou partir, car je suis contre le fait de nourrir un homme, comme l’inverse, je ne voudrait pas dépendre d’un homme! Finalement il a décidé de partir vivre chez son PATRON!!!!! mais toutes ses affaires sont chez moi et m’envoie tous les jours un message en que il aimerait revenir! Je ne sais plus quoi faire ! j’ai bcp d’amitié pour lui, mais j’ai surtout l’impression que ce que lui manque est son linge lavé, repassé, le manger prêt … en bref qu’il a profité sur moi. Mais étant de nature a secourir les personnes, je me sens quelque part responsable de lui car je l’ai fait revenir de son Pais …et tout ça ce n’est que une question d’argent!!! Je ne sais plus quoi faire …aidez moi a voir clair svp.

  21. Bonsoir à tous ,
    J’ai un problème délicat et j’aurais besoin de conseil s’il vous plaît.
    Voilà j’ai 40 ans , un enfant et il y a deux ans et demi j’étais célibataire, j’ai décidé d acheter un appartement sur plan. Le crédit est accepté et la vie continue, il y a 1 an et demi je rencontré une femme de 26 ans , un enfant, un emploi (commercante) . Très vite nous tombons amoureux et décidons de quitter notre logement afin d’en louer un commun. Nous parlons de mon appartement de ce que je compte en faire etc etc et je lui dis que je mettrais un locataire afin de financer mon projet et que je pourrais ensuite le vendre dans 5 ans afin de financer un chez nous si cela se passe bien entre nous. Hors le problème de cet appartement c’est que je n’avais pas calculé précisément que je perdrais de l’argent en le louant (impôts charges etc etc) et que je serai obligé de faire un rajout financier de l’ordre de 200 euros/mensuel et que de ce fait cela m était impossible . Autre chose mon credit ne me permet pas de le louer car c’est un crédit PAS ( prêt à l’accession sociale), donc je me renseigne , notaire etc etc et impossible de faire autrement que d’aller vivre la bas. Elle m à toujours dis que peu importe cet appartement , l’important c’est que notre famille reste ensemble. La date fin avril s’approchant à grand pas (nous étions mi février) les tensions sont apparus comme quoi elle ne voulait pas vivre la bas, que c’était chez moi et pas chez nous , etc etc .. Je lui propose alors tout naturellement ceci : on va vivre tous les 4 la bas, tu ne paye aucun loyer/crédit , je m’en charge ( normal) on paye ensemble les dépenses communes (eau électricité internet alimentation) et avec l’argent que tu ne dépense pas en loyer /crédit tu le met sur un compte et comme ça dans 3 ou 5 ans on vend l appartement et avec nos économies (moi la vente et toi les loyers économisés ) on s’achète un appartement ou une petite maison et en attendant tu organises et décores l’appartement comme tu le veux. Sachant que nous sommes ensemble que depuis un an. NON me dit elle hors de question, cet appartement cedt chez toi et pas chez moi…que faudrait il lui dis je pour que tu te sentes chez nous ?? En clair que l’on paye le crédit à deux et que l appartement soit aux deux noms. D’accord lui dis je , je me renseigne et j’apprends que elle doit faire pour cela un crédit de la moitié de la valeur de l’appartement, chose impossible car elle n à pas de bilan et la banque ne lui prête donc pas. Alors je lui on fait comment ? Je retourne chez le notaire et il le dit :il reste une solution c’est la donation, vous lui donnez la moitié par acte notarié. Oh la c’est dangereux quand même ça lui dis je mais bon , j’accepte. Il me dit alors sachez qu étant donné que vous n’êtes pas mariés la donation c’est 60% du montant de la valeur de la donation à donner en plus à l’état. Soit 40000 euros en plus. Oufffff impossible car nous ne les avons pas.
    Je donne toutes ces informations à ma compagne et elle me dis puisque on ne peut pas, tu m imposes un choix que je n’ai pas décidé ( moi non plus je n’ai pas décidé le choix m est aussi imposé ) ce n’est pas chez nous et je n’irai donc pas la bas. Résultat j’ai emménager par obligation dans cet appartement tout neuf et elle a pris un appartement en location. Cela m à été très difficile d’accepter ses choix mais je vous avoue que je ne comprends encore pas. Nous nous voyons encore et nous sommes 4 mois plus tard et elle revient car elle m aime et elle veut vivre avec moi dans cet appartement qu a la condition qu’on en fasse un projet commun. J’ai aussi la solution de vendre l appartement mais le problème c’est que le crédit je le paierai seul sur notre nouveau projet , aurons nous les mêmes taux d’emprunt , je serai seul redevable à la banque puisque elle ne peut pas faire de crédits avant 3 ans (vu qu’il faut 3 bilans). Je suis perdu et elle me demande de reconsidérer tout ça, de retourner chez le notaire etc et ….

    Que dois je faire s’il vous plaît ???

  22. bonjour à toutes et tous
    Moi en fait je cherche un avis,ou bien de l’aide afin d’y voir plus clair ou un conseil ou une méthode lol!!
    Nous sommes mariés depuis 3 ans(moi j’ai deux enfants étudiants qui vivent avec nous)de mon 1er mariage.En fait il gagne plus que moi mais ne met en commun avec moi pas plus de la moitié ou 75 % de son salaire sur notre cpt joint(environ car il ne me dit pas ce quil gagne car il ne veut pas que je sache le montant de la partie quil se garde).Moi je met tout ce que jai sur notre cpt qui pour moi est le seul que jai.Par contre s’il fait des grosses dépenses perso il le fait avec son argent.Mais ça c’est son choix.
    Nous avons perdu beaucoup d’apl et payé plus d’impots locaux de part son salaire qui est plus important donc les charges augmentent .En gros vu son salaire on va payer bien plus cher de loyer ce qui est normal sauf que moi je nai pas accès à « tout »son salaire.Et je précise qu’il met en commun moins que moi qui pourtant ai un salaire inférieur mais il me dit parfois que c’est normal car moi jai mes 2 enfants .De plus je comprends c’est vrai quil n’a pas à payer pour nous trois ,mais mon problème c’est que pour moi un couple qui s’aime doit partager tout.Nous avons partagé à 100% les problèmes d’argent et donc je trouvais normal de faire pareil maintenant qu’on a 2 salaire
    Je précise aussi qu’il est persuadé qu’il donne beaucoup et suffisamment,il croit bien faire .Mais comme toutes les factures ne sont retirées que sur notre compte commun lui il a bien plus de marge que moi qui ne peux faire que payer les factures
    Je pense que nous avons raison tous les deux mais j’admets que je trouve injuste que lui puisse faire ce quil veut et pas moi .On est marié quand même et on a eu tant de mal avant d’avoir nos cdi.
    Si vous avez un façon de faire ou un conseil je suis preneuse car j’entends bien que ma façon de voir est peut être »démodée »car moi jaime la fusion en couple et je partage volontier tout ce que jai je sais pas faire autrement
    Merci à vous .Par contre je cherche un truc constructif,pas des méchancetés ou critiques,mais plus tot une opinion ou un conseil,ou un « technique »qui nous mettrait d’accord tous les deux car jadore mon mari ,c’est un homme bien et gentil ,mais le sujet « argent » est pour lui tabou alors c’est pas facile je veux pas quil croit que je cherche à profiter de lui
    Très bonne journée et merci

  23. bonjour,
    je connais un homme depuis 2 ans, nous vivons chacun chez nous, je suis a l’invalidité et j’ai donc de faibles revenus lui a un travail et gagne correctement sa vie. Un sujet me désole …l’argent ! il vient passer le week end chez moi et n’amène que très rarement à manger, nous sortons un peu mais il a du mal à faire des cadeaux ou restaurants je le sens « un peu » radin. j’ai essayé d’avoir une explication mais il s’en sort toujours par des pirouettes !!

  24. Besoin de vos conseil.
    Bonjour tout le monde,
    bref, ma femme m’a rammené en France par regroupement familial en juin 2012, elle s’est du dossier, en arrivant j’ai fait une formation Agent de Sécurité qui a durée 7 mois, et j’ai commencé le travail en janvier 2014. avant de signer le contrat de travail ma chére femme m’a demandé de lui verser 1000 euros chaque mois et mon salaire est 1243 euros, et s’est ce que j’ai fait pendant les 4 premiers mois, et elle était pas satisfaite elle dit ( c’est quoi mille euros) elle gagne 1850 euros.
    On vie toujours dans les problèmes….

  25. en bref ma vie de merde avec un radin égoiste . j ai rencontrée un homme en 2011 on nous vivions sur le meme palier . en 2012 il a eu le feu chez lui alors je lui est demander de venir vivre chez moi .depuis nous sommes ensemble . fin 2014 nous avons repris son appartement qui a étè refait . pour avoir une meilleur vie je voulais reprendre mon activité de prof de musique celui ci n a jamais voulu . aujourdhui je suis sans activité & sans argent . il ne veut dans un aucun qu a me donner d argent meme pas 20 euros par/m . alors je lui prend un peu 10 ou 5 euros mais il fait tout un barouf pour ça que je suis une voleuse ,alors que lui c est un grand fumeur & ne ce gène pas pour tout ce qui est informatique qui coute les yeux de la tete . moi rien . je voudrai continuer a jouer de mon instrument bien non je ne peux pas . il est radin égoiste & super con

    1. Post
      Author
  26. Bonjour

    J’ai 45 ans j’ai élevé mes 2 enfants seule sans rien demander à personne. Puis j’ai rencontré un homme de mon âge il y a 8 mois. Il est fils unique bien entouré (contrairement à moi). Perso j’ai bcp de mal à joindre les 2 bouts (je vis chez moi il vit chez lui). Il me dit m’aimer comme jamais il a aimé mais malgré le fait qu’il soit bien au courant de mes galères il fait comme si de rien. Par exemple je viens de perdre 550 euros de salaire je ne l’ai pas entendu me dire  » mais comment vas tu faire à présent ? » . Je pense que l’amour à sa limite……….L’argent !
    Crever la bouche ouverte alors que l’on a un homme dans sa vie c’est bizarre, perso dans la situation inverse et même en tant que femme, il n’aurait pas à me demander, j’anticiperais et ne le laisserais pas comme ça dans la mouise…….J’ai du mal à comprendre

  27. Ben là je crois que tu espères que cet homme te sécurises financièrement et apparemment il ne rentre pas dans ces critères… Tu as assumé seule l’éducation de tes enfants et rien que pour cela tu as été très courageuse! Le fait est que tu attends de cette relation toute fraîche, une dimension que tu aurais pu attendre du père de tes enfants… C’est le destin de toutes les mamans courage… Et je sais de quoi je parle! Tu sais quoi? Sois encouragée par ces paroles, tu n’es pas seule dans ce cas. Prends soin de toi.

  28. Bonjour,
    Moi j’ai besoin de conseil.
    J’ai tout quitté par amour pour un homme qui n’habitait pas dans ma région (cdi et vente de mon appartement) afin de venir vivre près de lui.
    Afin de ne pas être un fardeau, j’ai loué un appartement pour ne pas vivre chez lui.
    Aujourd’hui cela fait 8 mois qu’il vit chez moi et 3 mois qu’il n’a plus d’appartement et donc plus de loyer.
    Je n’ai toujours pas retrouvé de travail et lui est en cdd pour 2 ans.
    Il ne paye rien à part la moitié des courses.
    Je ne sais pas comment lui dire que c’est de plus en plus dur pour moi de tout assumer et que je n’avais rien demandé plus tôt car il avait son loyer ailleurs.
    Pouvez vous m’aider svp…je ne voudrais pas que cela soit source de dispute mais je trouve cela injuste ?
    Merci

  29. Bonjour,

    Est-ce que dans un couple (avec 1 enfant), M. gagnant plus et ayant un logement à rembourser doit faire que Mme et le BB soient des colocataires ? IL me demandait de participer à toutes les charges sans calcul du prorata or j’étais en congé parental (542€ par la CAF) et je devais assumer mes frais perso (mutuelle bb et moi, hygiène, mon tél..).
    —————————————————————————————————————–
    Durant notre vie à 2 (ni pacsé ni marié ), il y a eu beaucoup d’incompréhensions sur l’argent, le rangement (toc de monsieur, crise..), rabaissement (tète de linotte, tête à claques…..), méchanceté gratuite et peu d’empathie pour retrouver emploi sur place en Normandie (impossible de mettre connexion Internet – même si je payais 30€). Malgré l’aide d’une thérapie de couple(à mon initiative), rien ne s’est arrangé…Tout cela s’est soldé par une séparation (pension via JAF) car je ne pouvais plus supporter son comportement subit durant l’année passée ensemble (environ 11 mois). Ne trouvant aucune solution de garde du bb sur place, j’ai dû rentrer avec le BB sur Paris et reprendre mon travail (cdi!) Je n’ai pas réussi à retrouver logement correct donc hébergés par famille. C’est très difficile à vivre car je me retrouve à nouveau en recherche d’emplois (cdd se succédant..)et je redoute avenir pour moi et notre enfant… IL suggère donc que l’on revienne en passant outre le jugement et son caractère n’a pas changé (toujours mesquineries…). Je n’ai pas pu franchir le pas car je pense qu’il n’y a plus de confiance dans le couple.
    MERCI pour votre commentaire monsieur Ferrari.

  30. Bonjour, je vis avec mon compagnon depuis 18 ans ( pacsés depuis 2 ans) nous avons chacun un enfant , (étudiant,)de nos précédents mariages. la maison dans laquelle nous vivons est a moi seule. ( donation de famille) Mon compagnon ne participe en aucune façon aux frais concernant la maison, sous prétexte qu’il paie très souvent les sorties , restaurants, vacances, et que l’on prend souvent sa voiture pour nos déplacements .Tous ses frais sont réglés avec le compte de sa société. (J’ai ma voiture également, pour laquelle je paie, mon assurance, mon essence, et dont je me sert pour aller travailler) Je règle toutes les factures de la maison , crédit, impôts, EDF eau, etc.. les courses, bien entendu et j’ai également acheté tous les meubles et électroménager. Au début de notre union, il prétextait que je gagnais mieux ma vie, et que c’était donc normal que je paie plus car lui n’avait pas les moyens et que , de toute façon il ne voulait pas payer pour une maison qui n’est pas a lui. 15 ans plus tard, il gagne plus que moi, mais rien n’a changé, il se refuse a participer aux frais du ménage et me fait culpabiliser quand il « m’invite » au restaurant ! ça devient très lourd, et je n’ose plus en parler, trop peur de sa réaction. Conseillez moi s’il vous plait…

  31. je suis pere au foyer avec 2 enfants en garde depuis 2010 et je viens de demenager de la normandie en Ile de France par qui je suis a la recherche du travail depuis 2 mois.

    Ma femme travaille dans une une société en forte croissance active en Europe du Nord-Ouest dans la commercialisation et la distribution de produits pétroliers, dans le raffinage et le stockage en SUISSE.
    depuis 2010 ma femme me fais un virement mensuel de 250euros et depuis mes 2 mois de recherche de travail elle ma arreter le virement car elle a pris en charge une garde d enfants.

    Je voudrais savoir si je pourrais avoir de l aide social en cas de ne pas trouver du travail car je n ai aucune ressources.

    Merci pour toutes reponses

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.