Objectifs 2010

Michael Ferrari Développement personnel, Finances personnelles 18 Commentaires

GLOBAL BATTLE  - KIDS TO SAVE THE WORLD SERIES  (Explore #4)

2009 était bien remplie. Qu’attendre de 2010 ?

Confiance absolue

Si je devais résumer en quelques mots ce que je pense avoir accompli de mieux en 2009, je dirais que j’ai acquis une confiance absolue en l’avenir. Peu importe les évènements qui arriveront, je sais que mon bonheur ne dépend pas des conditions externes mais bien de ma manière de voir les choses. L’année passée fut donc grandement focalisée sur mon propre développement. L’expérience de vie à l’étranger est très enrichissante.

Aussi loin que je puisse regarder en arrière, je n’ai jamais autant consacrer de temps à réfléchir sur ce que je veux et à mettre au point des stratégies pour l’obtenir et c’est une démarche incroyable. D’une certaine manière je me suis rapproché de mon « véritable » moi.

Ce travail se reflète en partie sur le blog au travers des articles parus en 2009 mais les résultats sont bien évidemment surtout visibles sur ma personnalité et mon moral. Bien que l’ampleur de mon propre développement est un à nouveau stade, il est loin d’être terminée !

Je pense que l’un des résultats parlant c’est que je ne fais plus les choses en fonction de ce qu’elles m’apportent mais vraiment en fonction de ce que je suis en mesure d’apporter. Si vous y réfléchissez bien, vous constaterez que c’est bien comme ça que l’on peut créer de la valeur et avoir une chance de faire quelque chose qui nous tiens à coeur. Autrement dit, les activités que je choisi seront celles qui me permettent d’exprimer et de réaliser un maximum de choses cohérentes avec ma personnalité et c’est un excellent d’obtenir de la satisfaction.

Après une année d’introspection place à l’avenir !

2010

Il y a plusieurs secteurs qui nécessitent une intervention de ma part. Comme vous le savez peut-être, mon blog est devenue une petite source de revenus avec maintenant plus de 1 000 € de chiffre d’affaires par mois mais l’immense majorité de mes revenus provient de mon activité de conseil. J’ai apprécié de pouvoir vivre sur les revenus de mon blog durant l’année précédente mais il faut bien reconnaitre que l’activité de conseil n’est pas  transportable ni à effet de levier. Le blog à côté de cela reste très modeste et son développement est évidemment une question importante.

J’ai essayé d’étudier les différentes pistes qui me permettraient d’augmenter les revenus générés par mon blog et plusieurs pistes s’offrent à moi. J’ai tout d’abord beaucoup de mal à trouver des produits à recommander. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, je n’ai pas identifié d’ebook ou de programme que je puisse sincèrement recommander. Il y a bien eu 2 petites occasions avec le Sleeptracker et le programme de séduction la voie de gun mais c’est resté très marginal.

Générer des revenus passifs ou semi-passifs est devenu un jeu. Dans l’absolu je n’ai pas besoin de cet argent pour vivre mais avoir des revenus de cette nature me permettrait de vivre (encore plus) différemment. Lorsqu’on a été habitué à travailler une heure pour recevoir une heure de salaire, il est très amusant de voir que l’on peut gagner de l’argent en utilisant un effet de levier (souvenez-vous, un bénéfice est toujours mieux qu’un salaire!). En 2009, j’ai continué à explorer ce chemin avec de nouvelles idées à mettre en oeuvre.

Si le jeu du revenu passif est intéressant, ce n’est pas une fin en soit. L’un de mes objectifs est donc de développer avant tout un produit intéressant me permettant d’exprimer le mieux possible ce que je pense. L’efficacité personnelle est le domaine de mon choix pour plusieurs raisons : c’est un domaine que je connais très bien, j’ai testé un grand nombre de combinaisons avec les différents changements dans mon de travail et je reçois souvent des demandes de votre part sur ce sujet.

L’idée qui fait son chemin, c’est efficacité zen dont l’objectif est double : faire baisser notre niveau de stress et augmenter notre productivité. Aussi étrange que cela puisse paraitre, il est possible de passer de meilleures journées, d’accomplir plus et d’être moins stressé à la fois. J’ai donc compilé un programme pratique pour changer petit à petit certaines habitudes et atteindre ce stade où chaque jour est un petit bonheur où les vrais problèmes sont résolus. Work in progress 🙂

Ce défi est donc nouveau pour moi. A côté de la création d’ebook dont je maitrise le processus, je dois mettre en place un nouveau processus de création de produit et identifier les étapes clés et les moyens nécessaires pour arriver jusqu’au bout. L’inconnu c’est d’arriver à mettre tout ceci sur pied !

A côté de ce programme, une envie de création me trotte en tête. Dans la plupart de mes aventures, je suis en solo et je fais appel temporairement à d’autres personnes et j’en suis arrivé à me prendre de sympathie pour la création en équipe selon l’idée simple que si 2 ou 3 personnes se mettent ensemble autour d’un projet rien ne peut les arrêter. Même si je n’ai pas d’idée de projet précise, c’est quelque chose que je garde en tête, prêt à être mis en oeuvre probablement sur internet.

Les aspects financiers et personnels sont donc en très bonne voie. Je n’ai jamais eu autant de revenus ni jamais autant été « aligné » avec qui je pense être. Ce qui doit faire l’objet d’un peu plus de mon attention, ce sont les projets. Ce que j’aime c’est réaliser, rendre possible les choses, créer le changement. J’aime l’entrain que procurent la nouveauté et l’incertitude d’un projet et je dois admettre que de ce point de vue le blog est devenu trop confortable.

C’est d’ailleurs une bonne indication que je prends très au sérieux : a chaque fois que quelque chose me parait confortable, c’est qu’il est temps de se remettre en cause, d’avancer et de s’exposer à nouveau au danger et donc à nos peurs. Je sais ce qui me fait peur en ce moment, ce que j’ai à faire est donc simple : faire ce qui me fait peur !

Il est certain que je continuerais à développer mon blog mais j’ai tendance à croire que la première vague est passée : celle où l’on ne sait pas si le projet marche ou pas. J’ai réalisé que mon profil d’entrepreneur était plutôt celui qui crée, test, lance et vend lorsque tout est en place. Je n’aime pas la routine et les choses trop prévisibles et répétitives et mon envie de création semble très compatible avec ça.

Mon programme 2010 est donc très axé sur la création et je suis confiant sur la suite des évènements ! Même si vous ne définissez pas aussi précisément vos objectifs comme l’ont fait certains participants dans le forum, choisissez au moins sur quelle zone de votre vie travailler.

Image par JOHN CORVERA

Commentaires 18

  1. Pierre

    A ta place, j’exploiterais le travail que tu as fournis jusqu’ici en écrivant un livre basé sur tes centaines de billets de ton blog.

    C’est très courrant. De nombreux best sellers ont été écris sur base de blogs, de rubriques dans des hedbomadaires, etc.

    Ce qu’il manque dans le marché du livre sur l’indépendance financière et l’efficacité personnelle, c’est justement un qui fera une synthèse intelligente de tout ce qui a été écris sur le sujet.

  2. Guillaume - Sameliorer.com

    Salut Mickaël.
    Je te souhaite bonne chance pour l’atteinte de tes objectifs 2009 qui me paraissent très réfléchis et planifiés stratégiquement (ce qui est évidemment une bonne choses).
    Il est intéressant de voir que tu cherches à fuir ce qui est prévisibleet confortable car la grande majorité des personnes recherche justement exactement l’inverse. Ceci dit, cela correspondexactement à l’esprit que tu insufles à ce blog donc ça ne m’étonne pas vraiment. 🙂

  3. Felipe

    De combien sont tes revenus (hors blog et avec blog) finalement? Tu dis que tu as multiplié tes revenus par 6 mais tu ne précises pas combien tu gagnais au début.
    Merci de jouer la transparence.

    1. Post
      Author
  4. Felipe

    La transparence devrait être une obligation, non?
    Sinon dans une moindre mesure, peux-tu détailler tes sources de revenus (en étant précis si possible). Dommage de tomber sur ce vieux tabou judéo-chrétien.

    Sinon, regarde hop, moi je le fais:
    revenu mensuel net: 3500 Euros
    profession: ingénieur

    A toi.

    1. Post
      Author
      1. pm303

        Felipe, Michael est toujours dans le rat race si j’ai bien compris, donc on s’en tape de savoir combien il gagne.

        Par contre ca m’intéresserait de savoir combien gagnent les différents auteurs régulièrement cités sur ce site, si tu retires évidement les droits d’auteurs qu’ils récoltent grace à leurs livres 😉

  5. Charles

    Salut Michael,

    Les 1k€ mensuels, proviennent uniquement de la pub? Ce sont 1k€ net? (je trouve ça énorme moi).

    Deuxième question, où en es-tu de ton IF du coup?

    Et dernière question, tu cherches à atteindre l’IF avec le strict minimum mensuel, ou bien plus?

    1. Post
      Author
      Michael

      1k€ provient de la pub + des ebooks. Cela peut sembler « beaucoup » mais toute proportion gardée, c’est négligeable à côté du temps investi. Je ne m’en plains pas mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Lorsque je vois, comme chaque semaine, quelqu’un m’annoncer qu’il va bloggueur pour gagner de l’argent, je dis oui mais attention à la manière de le faire 🙂
      Je n’ai aucune attente particulière du blog en termes de revenus, je prends l’argent parce qu’il est là mais je sais que c’est très sous-optimisé.

      Mon IF est encore loin : http://esprit-riche.com/independance-financiere-a-quel-age-prendrez-vous-votre-retraite/

      Me contenter du minimum mensuel ? Pourquoi ?
      Si tu peux gagner 10 000 € par mois, pourquoi se contenter de 2 000 € du moment que ta vie est équilibrée et que ce que tu fais est conforme à tes valeurs ?
      L’IF c’est une étape pour ensuite vivre « autrement » et monter d’autres projets.

  6. Charles

    Ah oui, je me doute bien qu’en terme de temps passé le taux horaire doit être faible.
    En fait, c’est plutôt un loisir qui peut rapporter un peu, donc pourquoi s’en passer. En plus c’est un bon outil de DP.

    Ben se contenter du strict minimum mensuel et arrêter plus tôt.

    Si à 30 ans, tu as 2k€ nets mensuels en revenus passifs, tu peux arrêter de bosser et profiter. Et tu peux réfléchir aussi en parallèle à d’autres moyens d’augmenter ces revenus.

    Sinon, tu peux continuer jusqu’à 40 et monter à 10k€ nets mensuels. Mais tu aura profité 10 ans de moins. C’est plutôt là qu’est ma question.

    Je suis en pleine réflexion la dessus en ce moment, même si je sais que j’ai le temps.

    1. pm303

      Pour ca qu’il faut s’arranger pour profiter MAINTENANT. Steve Jobs ne disait-il pas:

      « When I was 17, I read a quote that went something like: « If you live each day as if it was your last, someday you’ll most certainly be right. » It made an impression on me, and since then, for the past 33 years, I have looked in the mirror every morning and asked myself: « If today were the last day of my life, would I want to do what I am about to do today? » And whenever the answer has been « No » for too many days in a row, I know I need to change something »

      Plus concrètement, il faut se poser la question de savoir POURQUOI vous voulez votre indépendance financière 😉

    2. Post
      Author
      Michael

      « Si à 30 ans, tu as 2k€ nets mensuels en revenus passifs, tu peux arrêter de bosser et profiter. »

      Tout dépend ce que tu entends par profiter 🙂
      Pour moi, je profite déjà maintenant !

      Sinon je suis d’accord sur l’approche sur l’idée : c’est ce que je dis dans ma dernière phrase « Vivre autrement et monter d’autres projets ».

    1. Post
      Author
      Michael

      Oui l’IF pour l’IF ne sert à rien tout comme il est dangereux de croire que l’on sera plus heureux une fois que l’IF est atteinte.
      Ce sera simplement différent et il nous appartient de faire en sorte que ce soit mieux.

  7. Charles

    Pour moi l’IF, donc profiter, ça serait arrêter de travailler, voyager, faire du sport, lire … etc. Ce qui ne m’est que partiellement possible maintenant (je ne peux pas arrêter de bosser, ni trop voyager).

    Je profite déjà, c’est sûr, mais pas « pleinement » puisque je ne suis pas libre de mon temps. Et le temps, c’est la plus grande richesse qu’on a, avec la santé.

  8. Charles

    Et les 1k€ nets me semblaient beaucoup en fait, quand je faisais la comparaison avec Olivier de des-livres-pour-changer-de-vie qui disait dans un article recent que la pub c’est peanuts, mais y a aussi les ebooks.

  9. pm303

    L’IF ce n’est que retirer un soucis de la vie de tous les jours. Pour beaucoup l’IF permet d’arriver à un état ou tu penses pouvoir réaliser tes rêves.

    Plus j’avance, plus je me dis que la vérité est ailleurs.

    Je pense de plus en plus que tout le monde recherche le bien être. Mais en fonction de sa situation actuelle, on pense que le bien être peut-etre atteinds de telle ou telle manière. D’ailleurs, je vous invite à consulter cette page qui explique la pyramide des besoins de Maslow: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins_de_Maslow

    Nous avons tous un point commun. Notre situation actuelle et l’état de nos connaissances nous fait penser que notre solution, c’est l’IF.

    Mais lorsqu’on aura grimpé un pallier, d’autres problèmes émergerons (en fait ils ont toujours été la, mais ils sont masqués par de plus importants), et ainsi de suite.

    On pourrait très bien arriver au sommet et avoir le sentiment d’avoir raté sa vie. C’est d’ailleurs le sujet de nombreux livre.

    J’en conclus donc que la solution n’est pas de faire telle ou telle chose. La solution c’est faire un travail sur soi et changer la manière avec laquelle nous voyons le monde.

    En clair: aimez ce que vous avez aujourd’hui, le plus fort que vous pouvez. Et ca n’a absolument rien à voir avec l’argent.

    1. Post
      Author

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.