Eloge de la discipline

Michael Ferrari Améliorer sa vie 8 Commentaires

Philippe est coach et auteur du livre « Soigner vos problèmes d’argent » dans le domaine de l’argent et du développement personnel. Chaque semaine, il publie sur Esprit Riche un article parlant d’argent et de ses secrets que nous avons parfois du mal à comprendre. Voici Philippe !

J’ai envie de traiter d’un sujet qui n’est pas très sexy en apparence, mais qui me semble indispensable si on veut changer quelque chose dans sa vie et obtenir un résultat durable : la discipline (y compris pour ceux qui jouent au loto leur date de naissance, il faut jouer toutes les semaines !). Or, dès qu’on emploie ce mot nous reviennent des souvenirs de l’école où on nous imposait de rester discipliné, d’être « sage » c’est-à-dire silencieux et conforme à ce qu’on attendait de nous l’instituteur (avoir la paix, poursuivre son cours). Pour vous donner un exemple, un de mes petits neveux, élève en cours préparatoire, a eu sa « note » rabaissée par ce qu’il n’avait pas attendu le signal de la maîtresse avant de démarrer l’exercice, et bien qu’il ait fourni 100% de bonnes réponses (entre nous, ça ne prépare pas à être entrepreneur !). La discipline est l’obéissance ou la soumission à un certain nombre de règles explicites ou coutumières, fixées par soi-même, par les autres ou la société. C’est aussi un fouet (voir photo) qu’on peut utiliser de manière autonome, pour les masos ou ceux qui ont de grosses fautes à expier!

Bref, ça ne fait pas rêver, et je ne suis pas plus étonné que tout le monde me tourne le dos dès que je prononce ce mot ! Pourtant, lorsqu’elle répond au critère de « règle fixée par soi-même », la discipline est un carburant efficace du changement. Beaucoup ont l’habitude de vivre dans leur ZSA (Zone de Souffrance Acceptable), sorte de zone confortablement inconfortable construite autour du poids des habitudes, des résistances au changement, du manque d’objectif et des croyances limitantes. Et ils pensent au « Grand Soir », celui où tous leurs problèmes de santé, de boulot ou de couple seront traités, résolus, finis oubliés. Mais ce grand soir n’arrivera jamais, ou bien alors il est dû à un choc lié à des circonstances extérieures imprévisibles (accident, licenciement, divorce). Ça ne fait pas rêver non plus !

La porte du changement s’ouvre de l’intérieur et chacun en détient la poignée. Pour changer des éléments dans sa vie, il faut… changer des éléments dans sa vie. Elémentaire. Que du bon sens. Evident. Bateau. Oui mais comment faire ? Tout simplement en installant et en respectant une discipline alignée avec des buts correctement définis. Lorsqu’elles viennent de l’intérieur, la pratique des règles a une autre saveur, celle de permettre d’accéder à la maîtrise de soi, au contentement de constater que nous avons prise sur l’extérieur, que nous sommes responsables et acteurs : c’est un très beau sentiment qui se construit pas à pas, dans l’action. Fuir les personnes négatives, instaurer un régime alimentaire correct, reprendre possession de son temps, adopter des pratiques de santé physique ou mentale demande du temps pour produire du résultat. Mais les sollicitations extérieures vont venir perturber ces nouvelles bonnes habitudes et s’allier avec les petites voix intérieures (pourquoi tu t’embêtes, laisse tomber aujourd’hui, tu reprendras demain) pour vous faire dévier. C’est à ce moment précis qu’on peut évaluer sa motivation, ses « motifs de » et choisir quel chemin emprunter. En fait, c’est le moment le plus jouissif, celui ou on donne la priorité à ce qu’on a décidé parce qu’on sait, au fond de soi, que c’est vraiment essentiel. Les bénéfices de la discipline sont à deux niveaux : celui de la pratique elle-même (les 30 minutes de marche quotidienne) et celui de l’estime de soi et de la capacité à formateur son environnement, plutôt qu’être formaté par lui. Alors oui, ça ne fait pas rêver, mais la discipline est le moyen incontournable pour traduire les rêves dans la réalité.

Qui veut témoigner sur le sujet ?

Commentaires 8

  1. Fred

    Je suis entièrement d’accord avec votre article. La discipline est la clè du succès financier MAIS peu y arrivent car la discipline est astreignante et cela peu de personnes arrivent à le concevoir sur du long terme.

  2. [email protected] heureux

    Pour m’autodiscipliner j’utilise les routines quotidiennes.

    Je trouve cette méthode très puissante, en tout cas pour moi.

    Le matin, quand je me lève je sais ce que j’ai à faire et le soir en rentrant pareil.

    Cela m’evite de perdre du temps à me demander ce que je vais faire pour finalement faire que ce que je veux sur le moment….

  3. Grégory @ Virtuose de la Vie

    Bonjour,

    Je rejoins sur bien des points votre analyse.

    La liberté de l’homme consiste précisément à pouvoir se fixer des règles, et, même si cela peut sembler contradictoire, c’est par la discipline qu’il s’épanouit.

    Je suis complètement d’accord avec l’idée d’être aligné : c’est sûr qu’une discipline suivie et qui est en plein accord avec nos valeurs et nos objectifs, devient rapidement une source de changement.

    On en vient même à trouver du plaisir et on se surprend à ne plus aimer les moments où l’on y déroge !

    Personnellement, j’essaie depuis quelques semaines de me lever un peu avant 5H le matin. Ca demande une organisation (surtout avec ma compagne qui n’est pas dans le même délire), mais c’est très enrichissant.

    Et dans les moments de doute, c’est la puissance et la qualité de l’objectif qu’on s’est fixé qui va permet de rester sur le chemin.

  4. pascal

    bonjour tout le monde,

    Je pense que le proverbe « c’est plus facile à dire qu’a faire » prend ici toute son ampleur…C’est un travail de tout les jours. J’ai fait 5ans d’armée et quand j’ai un petit coup de bluzz et que la motivation n’est plus trop là je me rappelle d’une phrase que mes supérieurs m’ont répété: « on pourra te reprocher de ne pas assez en faire, mais jamais de trop en faire ». ET ca me permet de me faire la réflexion suivante: oui, bon , ca me coute rien d’en faire un peu plus… ou de ne pas baclé l’activitée du moment.

    Je pense que des petites phrases du style: « tu rigoles ou quoi,tu as déja fait pire que ça. C’est pas ça qui va te faire peur », ou juste « j’suis cap »… Peut être que ces phrases ont déjà déplacées des montagnes.

  5. Pingback: Ma revue du web #5 | Deviendra grand

  6. Arnaud d'Avenir-plus-riche

    Les seuls résultats que l’on puisse espérer viennent du fait qu’un jour, on prend sa vie en main.

    Pour cela :

    premièrement : cette démarche doit venir de nous de notre fort intérieur.

    Deuxièmement : il faut cette discipline. Discipline qui fait peur dans les premières années de notre vie, mais qui est pleine d’efficacité sur le long terme pour servir nos projets.

    Merci pour cette chronique

  7. dev

    « Beaucoup ont l’habitude de vivre dans leur ZSA (Zone de Souffrance Acceptable), sorte de zone confortablement inconfortable construite autour du poids des habitudes, des résistances au changement, du manque d’objectif et des croyances limitantes. »

    J’appellais ça « Etat de Misère Normalisée ». Une misère mentale qui s’installe pour devenir avec le temps la situation normale de comportement d’un individu.

    Mais vous avez raison. Il s’agit d’ une souffrance qui n’est pas toujours perceptible, car on s’y habitue, mais dont les symptômes sont visibles, si on y prête attention.

    Par exemple, pour donner un peu de couleur à leur vie grise, beaucoup de gens:
    -achètent tout le temps des gadgets
    -veulent passer à la télé
    -passent beaucoup des temps sur les réseaux sociaux
    -deviennent fans accros des stars
    -adhèrent à des idées/communautés diverses pour se sentir différents
    -changent tout le temps des vêtements et coiffure
    -se vantent à toutes les occasions

    Il y a un malaise dans tout ça.

  8. lhoussain

    Bonjour à tous,
    la discipline est un élément clé de la réussite. mais je pense qu’elle doit être précédée par des convictions et des choix dans la vie. si vous n’avez pas d’objectifs clairs, et surtout très ambitieux et qui dépassent un intérêt personnel, votre énergie négative va l’emporter. ce sont des trous noirs qui se créent dans votre système énergétique et ils absorbent toutes les initiatives du changement jusqu’à l’implosion interne.
    le commencement est donc par la croyance forte, la liberté de ce choix et après la fixation d’objectifs clairs dans la vie. le reste vient après (discipline, temps, énergie…) et le corps suit ce changement
    soyez positifs dans la vie et voir grand car on est fait pour ça
    lhoussain jaaboub

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.