Définir vos objectifs, c’est maintenant

Michael Ferrari Devenez plus efficace 12 Commentaires

J’ai focalisé mon énergie en début d’année sur la définition d’objectifs. C’est une étape clé de tout projet de vie, de toute réussite. Dans un an, vous serez quelque part… mais où ? Vous imaginez embarquer dans un avion et que la personne à l’accueil vous dise « on ne sait pas vraiment où l’on va mais je suis certain que l’on va le trouver en cours de route ».

Est-ce que vous monteriez dans cet avion d’ailleurs ? C’est pourtant ce que l’on fait parfois avec nos vies en prétextant vouloir « profiter du présent » ou « ne pas se mettre la pression ». TOUT FAUX.

C’est exactement comme proposer vos services professionnels et dire « je ne veux pas de contrat, c’est trop contraignant » et ensuite passer des jours à rattraper les situations qui ne sont pas prévues… C’est ce que font les amateurs.

Dans mon dernier article sagement intitulé « Pourquoi vos résolutions sont vouées à l’échec », quelques commentaires m’ont signalé que c’était un peu négatif. Pour être honnête, je le fais exprès. Ça m’amuse même. Ce qui me motive à faire ça n’est pas de répandre une pensée négative de plus sur internet. Ce qui me motive c’est de VOUS POUSSER à l’action. Si vous voulez lire des dizaines et des dizaines de choses ennuyeuses, plates où vous lirez en diagonale pour ensuite fermer la page en vous disant « tiens c’est intéressant », ce n’est pas mon objectif. 2013 c’est celle du bond en avant !

Vous savez comme moi que le monde du développement personnel souffre parfois de Bisounoursite. Cette maladie où l’on s’aime tous dans le plus grand bonheur de lumière céleste et que tout ira mieux demain après avoir fumé cette herbe magique. Bon j’exagère. Mais avez compris où je veux en venir. Parfois celui qui vous aide n’est pas celui qui vous écoute en penchant la tête sur le côté entremêlé de « Uh.. uh » mais celui qui vous montre ce qui ne va peut-être pas.

Alors oui, parfois il faut vous confronter (en restant bienveillant) pour que vous agissiez. Nous fonctionnons tous ainsi parfois. J’ai reçu entre temps le premier chapitre du nouveau livre de Chip Heath et Dan Heath (les auteurs de Switch et Made to stick) intitulé Decisive. Dans ce livre ils rapportent une étude réalisée en Angleterre sur 3000 personnes. Elle montre que 88 % des personnes interrogées ne tiennent pas leurs résolutions même lorsque pour 68 % d’entre eux la résolution est de « profiter plus de la vie ». Source

[click_to_tweet quote= » 88 % des gens abandonnent leurs résolutions. Et vous ? « ]

Mais assez sur ce qui ne va pas 🙂

Ce que vous POUVEZ faire c’est travailler sur vos objectifs et les rendre si attirants que vous ne pouvez y résister. J’aime bien la phrase de Jim Rohn qui « Le succès n’est pas quelque chose que l’on poursuit. C’est quelque chose que l’on attire en devenant un personne attirante ».

J’ai récemment organisé un atelier en ligne complet sur la définition d’objectifs motivants où j’enseigne ma méthode en 7 étapes. Comme toujours, tout le monde n’a pu y assister aussi, le voici désormais accessible si vous souhaitez le suivre tranquillement depuis votre maison.

Suivre l’atelier pour définir vos objectifs:

Je veux définir des objectifs motivants ! 

Commentaires 12

  1. Wilfried Boulet

    Salut Michael,

    je suis on ne peut plus d’accord sur le passage ou tu parles de bisounoursite dans le domaine du développement personnel, je suis passe sur pas mal de site dans ce domaine et il propose tous plus ou moins les même idées recopiées les uns sur les autres.

    Je constate d’ailleurs une chose, la plupart du temps quand une personne vous demande de l’aide dans ce domaine, elle n’est dans un premier temps pas en mesure d’accepter cette aide, je m’explique :

    Une personne avec des problèmes d’argent me demande comment je fais pour avoir un budget équilibré et faire des économies (même faible) dans le même temps et si je peux l’aider à corriger son problème, je lui répond que oui et j’analyse avec elle sa situation.

    Après quelques minutes un gros problème est déjà souligné, cette personne a du mal à boucler ses fins de mois mais se paye un paquet de cigarette tout les deux jours soit 6,10 € multiplié par 15 jours ce qui donne 90€ par mois,voila déjà un poste ou faire d’énormes économies, je lui en fait donc part 🙂

    Mais comme d’habitude, la réponse du traditionnel  » je ne veux pas me priver pour autant »

    Ne pas manger c’est se priver, ne pas fumer est juste un effort de volonté, encore plus quand on est dans une situation difficile.

    Pour résumer, oui les gens veulent de l’aide mais la plupart du temps ils veulent une aide miracle sans avoir à faire le moindre effort ! 😉

    1. Post
      Author
      Michael

      Le miracle sans effort c’est bien pour vendre de la lessive. Comme tu l’as constaté, lorsqu’il s’agit de développement humain c’est un autre registre !

  2. Yable

    Merci Michael d’insister sur les objectifs en ce début d’année.
    C’est vraiment ce qui est important. C’est un exercice auquel on doit se donner à cœur joie. Avec Jim Rohn j’ai appris que notre vie est comme une maison. On ne commence à construire la maison que lorsqu’on a fini tous les plan. Les objectifs de notre vie son le plan de notre vie. Déjà fin du mois de janvier, un bilan s’impose par rapport aux objectifs définis.

    Bien amicalement

    1. Post
      Author
      Michael

      Exactement ! Janvier se prête très bien à tout cela. J’adore faire le test de demander où en sont les résolutions fin janvier. Pour moi c’est un signe que la personne n’est pas engagée autant qu’elle pourrait l’être, qu’elle n’utilise pas son potentiel. Jamais quelqu’un de présent à 100 % et d’engagé ne fera ce type d’erreur et de ne sera aussi négligeant avec sa vie.

  3. Paul Olivier

    Bonjour Michael,

    Merci pour cet article qui a l’avantage de sonner l’esprit de révolte qui sommeil en chacun de nous. Une fois ses objectifs fixés, le plus important est de s’y tenir !
    J’ai écrit un article sur le sujet il y a quelques temps.

    Continue le bon boulot que tu fais sur ce blog !

    Je te souhaite le meilleur;

    Paul Olivier

    1. Post
      Author
        1. Post
          Author
  4. alexandre

    Bonjour Michael,

    effectivement, le monde du développement personnel est parfois atteint de bisournousite…
    Dans l’ensemble, je remarque quand même que très peu de gens sont près à concéder des sacrifices immédiats pour se faire une « vie meilleure » par la suite…Ou alors, ils ne savent pas analyser leurs besoins essentiels et ont besoin d’un coup de pouce pour se révéler.

    Il faut toujours payer pour apprendre. Il y a toujours un prix à payer plus ou moins important pour chaque chose, et cela aussi, peu de gens ont l’air de vouloir le comprendre.

    Des bilans réguliers comme les tiens aident à se tenir motivés. Pour ma part, j’en fait de plusieurs sortes, en début et en fin d’année.

    amitiés
    alexandre

  5. Alex

    Très bon article !

    Tout à fait d’accord avec le fait que fixer des objectifs c’est bien, mais en fixer des motivants c’est beaucoup mieux. C’est le meilleur moyen d’essayer de les atteindre avec motivation justement et cela donne beaucoup plus de chance pour les réussir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.