Allez-vous encore à votre boulot parce que vous n’avez pas gagné à l’Euromillions ?

Michael Ferrari Psychologie de l'argent 20 Commentaires

Pendant l’été, tout va mieux. La crise est un bruit de fond et le pastis est là pour rafraichir nos gosiers assoiffés. Certains se disent que finalement l’argent n’est pas nécessaire pour être heureux tant qu’ils ont le soleil (souvent les mêmes qui n’ont pas de compte épargne vacances et qui seront dans le rouge en septembre). Tout s’arrête de tourner, les soucis se font plus doux au fur et à mesure que la température monte. Le sujet principal de conversation après les JO était sûrement pour vous aussi cette fameuse cagnotte de 190 millions d’euros qui était à gagner à l’Euromillions.

Maintenant que la somme est remportée, vous êtes peut être déçu. Quelqu’un vous a volé votre rêve, votre possibilité de faire vraiment ce qui vous plait. Votre porte de sortie de la rat race. Il va falloir attendre la prochaine cagnotte.

Est-ce ce que vous croyez ?

C’est en tout cas ce que disent certaines personnes que j’ai croisées : « Ah tu es encore venu travailler, c’est que tu n’as pas gagné ». Derrière la (lourde) blague se cache une réalité triste et crue.

Ces gens n’ont pas d’autre plan pour vivre la vie qu’ils veulent vraiment que d’espérer gagner un jour au loto. Ils ne font pas une activité qui leur plait, ils la font pour gagner leur croûte. Si parfois nous n’avons temporairement pas le choix, ce n’est pas un projet de vie motivant pour les 40 ans à venir.

Lorsque vous attendez que le hasard change votre vie, vous ne contrôlez rien. Vous donnez tout votre pouvoir d’action et de créativité à un hypothétique gain. Vous vous volez la possibilité d’apprendre et d’avancer.

Vous vous mettez dans la position de la victime qui n’accepte aucune responsabilité de ses actes ou de celui qui ne fait que réagir après la guerre. Vous ne menez pas votre vie. Vous en êtes le passager clandestin alors que vous pourriez en être le chef d’orchestre et mettre en musique votre vision.

Si vous avez placé de l’espoir dans cette cagnotte, prenez un moment pour réfléchir sérieusement aux conséquences que cela a sur votre enthousiasme à créer la vie que vous méritez.

Quel est votre plan B ?

Commentaires 20

  1. Jérémie

    Bonjour Mickaël,
    Je suis prof et décidément, je bosse trop pour ce que je suis payé (et oui, les gens n’y croient pas quand je dis ça, héhé). C’est la lecture de livre comme « Devenez riche » ou la découverte de formations sur la monétisation de blog qui m’ont fait élaborer un plan B, après m’être demandé ce que je voulais vraiment vivre…
    Alors je bosse plus ces temps-ci pour pouvoir bosser moins plus tard, et je n’attends pas après le loto car je n’y joue pas 😉 Il est plus sûr de faire bouger les choses de manière active, plutôt que d’attendre le bon vouloir du hasard de façon passive !
    Pour l’anecdote, mon oncle a joué les mêmes numéros pendant des années, et une semaine où il est parti en vacances et n’a pas joué, ses numéros sont sortis… Il en a fait une jaunisse ! Et est resté jusqu’à la retraite dans son même boulot insatisfaisant…
    Jérémie

    1. Post
      Author
  2. Roland

    « Pour l’anecdote, mon oncle a joué les mêmes numéros pendant des années, et une semaine où il est parti en vacances et n’a pas joué, ses numéros sont sortis… Il en a fait une jaunisse ! Et est resté jusqu’à la retraite dans son même boulot insatisfaisant… »

    ça, c’est vraiment dur.

  3. Jérôme

    Mickaël,

    Je peux me targuer de n’avoir jamais perdu au loto… vous avez compris la suite.

    Jouer m’a toujours semblé être une solution dangereuse. Vu les statistiques, nous n’avons quasiment aucune chance de gagner assez afin de réaliser ses projets.
    Donc dangereux de laisser dans les mains du hasard la réalisation d’un projet.
    Autant ne pas jouer afin d’assumer sa responsabilité : nous sommes seul maître de notre destin !

    Comme tu dis à la fin, « Vous vous mettez dans la position de la victime qui n’accepte aucune responsabilité de ses actes ou de celui qui ne fait que réagir après la guerre. Vous ne menez pas votre vie. »
    100 % d’accord car se sentir unique responsable de ses erreurs ne nous laisse aucun échappatoire. Nous n’avons d’autre choix que de réfléchir à nos erreurs et à ne pas les renouveler.

    Après avoir économisé durant des années, je viens de demander un congé sabbatique de 11 mois… sans attendre le gros lot.
    Et là, je sais que le hasard de mes futurs voyages me permettra de rencontrer des opportunités qui elles m’ouvriront à une vie différente.
    Je n’attends plus le hasard, je vais à sa rencontre !

    1. Post
      Author
  4. Yable

    Bonjour à tous
    Merci Michael pour cet article. Moi je n’ai jamais aimé le loto même si mon père m’envoyait acheter des tickets de loto pour lui. J’ai décidé de passer au plan B grâce à une vidéo de Jim Rohn (un mentor pour moi) que j’ai regardé où il disait : les profits sont meilleurs que les salaires. Il disait aussi: utilise ton salaire pour survivre et utilise tes temps libre pour construire ta fortune. J’ai gravé ces deux phrases dans mon esprit. Je m’y suis attaché. La découverte de ton site à aussi accéléré le recherche de cet plan B. Franchement ton site m’a apporté beaucoup dans ma gestion quotidienne de mes finances et quant à la construction de revenu passif. Aujourd’hui je suis en train de construire mon plan B (sur internet: Blog,vente d’information, MLM). Aujourd’hui chaque jour compte pour la mise en place de mon plan B solide.
    Merci encore Michael pour tes articles.

  5. Julien

    Bonjour Michael, bonjour à tous.

    Pour ma part, j’ai fais le grand saut au mois de mars : j’ai participé au séminaire « Créez la vie que vous méritez ». Et depuis, je suis en train de construire mon plan B, petit à petit 🙂

    Alors certes, ça ne se fait pas en quelques jours. Mais mes objectifs sont là, clairement définis. je les connais par cœur, je peux parfaitement les décrire, les visualiser.

    A présent, tout le reste me semble plus facile, presque évident ! Je suis en train de structurer ma vie pour que mes objectifs ne puissent que se réaliser.

    je me demandais quand même un peu ce que ce séminaire allait vraiment m’apporter… La réponse ? Une vision, claire, précise de ce que je veux vraiment. Et pas de formule miracle, il faut y aller et faire soi-même les efforts nécessaires pour avancer chaque jour.

    Merci Sylvie, Philippe et Michael 🙂

    1. Post
      Author
  6. caroline de psychotrade

    Bonjour,

    Pour moi, votre « plan B » a toujours été mon plan A!!

    Je m’explique : de nature critique et assez rétive a l’ autorité, je n’ai pas fais d’études supérieures mais mes ambitions m’ont poussées au delà de ce qu’un niveau universitaire aurait pu m’apporter. Maintenant, avec un peu de recul, je constate que c’est une force pour 2 raisons: je n’ai pas été formatée dans un système de pensées « standardisé » , j’ai utilisé le temps que d’autres passent en études supérieures pour autre chose.

    Par contre notre réussite ne se fait pas sans nous! La réussite a un prix en terme d’énergie, de prise de risque et de pugnacité et je crois très sincèrement que tout le monde n’est pas prêt a le payer.

    Autre facteur, la réussite financière semble être dans notre société une fin en soi (je précise que perso j’aime vraiment l’argent:-) mais je crois que beaucoup de gens se leurrent et ne cherchent pas vraiment cela, ils disent vouloir plus d’argent car tout le monde le dit, sans franchement y réfléchir, parce que c’est une idée convenue.

    Le gros problème est a mon sens , se réaliser dans sa destinée , faire ce pour quoi on est fait et y trouver un sens.

    A quand le jeux « Sensatavie » qui permettrait aux participants de se réaliser en tant qu’individus et non de remplir un compte en banque? Pas sûre que ce concept soit « marketable »???!

    Caroline

    1. Martine

      Bonjour Caroline,

      Je suis sur la même longueur d’ondes car la réussite passe avant tout par sa richesse intérieure que l’on découvre au fil des années avec nos expériences de vie, encore faut-il le savoir, l’apprendre, le comprendre avec ses émotions qui sont notre indicateur de Bien-Être. Il y a tant à dire sur le sujet…! Tout passe par l’Amour, la voie du coeur pour Être la personne que l’on doit devenir avec son potentiel. Nous sommes ici et maintenant pour guérir notre Histoire familiale afin d’Enrichir notre Âme et non notre Banque. L’Argent est une Energie qui doit circuler pour Avoir les moyens de Faire les Actions pour Être. Ce sont les 3 clés pour enrichir notre vie….Alors agissons pour notre plus grand bien, celui de notre Famille et de notre PLanète

  7. Yable

    Parfaitement d’accord avec toi Caroline quand tu dis « Par contre notre réussite ne se fait pas sans nous! La réussite a un prix en terme d’énergie, de prise de risque et de pugnacité et je crois très sincèrement que tout le monde n’est pas prêt a le payer. »
    Tellement de personnes disent vouloir réussir mais très peu sont prêt à payer le prix. Certains pensent que la réussite est une question de chance et il l’attende jusqu’à la fin de leur vie. C’est vraiment dommage que beaucoup ne veulent pas prendre leur vie en charge et profiter de toute la plénitude que la vie nous donne.

    Yable

  8. Cédric

    Lol, il y’a bien longtemps que j’ai perdu toutes mes illusions concernant le monde du travail traditionnel…cependant, je ne suis pas branché jeux d’argent non plus…
    J’ai mis en vente mon second livre « Réussir avec les ebooks » au prix de 7€. Pas de quoi devenir riche, certes, mais mon objectif est surtout de compléter mon ASS pour mettre un peu de beurre dans les epinards quoi.

    http://devenir-infopreneur.weebly.com/

  9. Julien

    Certains ont peur de se lancer, c’est pour ça qu’ils ne font rien.

    Mais franchement réfléchissez, que risquez-vous réellement à entreprendre, à vous lancer dans l’aventure qui vous tient vraiment à cœur ?

    Souvent la seule chose que vous risquez, c’est de vous réveiller un matin et de ne plus avoir envie, ne plus avoir la passion de faire ce que vous faisiez jusqu’à présent.

    Réfléchissez-y.

    Julien.

  10. Tibo

    Je ne joue jamais tout simplement car je ne veux pas gagner.

    Evidemment, mettez-moi ces millions sous les yeux et il en sera peut-être autrement. Mais la raison me pousse à croire que c’est le meilleur choix.

    Et puis j’ai lu tant d’articles sur comment avoir une vie de riche, si on peut dire ainsi, sans avoir le compte en banque qui va avec, que je ne place définitivement plus l’argent comme priorité ni comme fin en soi.

    De nombreux gens parmi mon entourage sont réellement déçus quand ils ne gagnent pas, ce que je trouve proprement effarant quand on connait les statistiques de chances de gain. On a le droit d’être content de gagner, mais pas d’être déçu quand on perd au loto quoi 😉

  11. Pingback: Ils (se) créent la vie qu’ils méritent ! | Devenir riche à votre manière

  12. samuel

    J’ai déjà mis en marche mon plan B: créer mon blog et vivre de ces revenus.

    Le processus est en cours de réalisation; même si de temps en temps je fais face à des défaites.

    Mais je les considère comme des moyens d’apprentissage et cela me motive de savoir que mon objectif se réalisera très bientôt.

    Samuel

  13. Arnaud d'Avenir-plus-riche

    Article intéressant enrichi de commentaires percutants.

    D’avoir un plan B, un objectif de vie clair et ambitieux, c’est un moteur puissant pour avancer.

    Il faudra peut-être énormément travailler et donner de sa personne quitte à rencontrer des obstacles.

    Attendre après un hypothétique gain au loto, c’est tout sauf ma manière de penser et tout sauf la bonne méthode.

  14. Clara de tout est moins cher

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je pense qu’il est tout à fait normal d’espérer un jour le gros lot . Par contre ce n’est pas en l’attendant que les choses vont arrivées à moins d’un gros coup de bol. On n’a rien sans rien. J’ai été salarié en contrat pro pendant deux ans et je me rappelle de ces soirée du mardi et vendredi ou je me disais si se trouve demain je n’irais pas . Mais je pense que d’attendre que cela tombe est un peu défaitiste. La réussite est meilleure pour quelqu’un qui se bat pour son succès que quelqu’un qui attend que cela tombe.

    Avant de reprendre mes études il y a deux ans, je pensais tout connaître de la vie j’avais mon bac je me suis lancé et je me suis ramassée sa a duré quatre années j’ai tourné en rond. Je sais maintenant une partie des choses à ne pas faire; J’ai décidé de reprendre mes études pour pouvoir apprendre à gérer une entreprise et la je vais continuer pour continuer à apprendre mais faire évoluer en parallèle mes projets en tant qu »indépendante. En tout cas employé ou espérer gagner le gros lot n’est pas mon projet à long terme. Sans risque et sans peine il n »y a pas de gain.

    Bonne journée à toutes et tous

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.