Vivre avec peu ou vivre peu ?

Michael Ferrari Psychologie de l'argent 10 Commentaires

Philippe-Geffroy-photoPhilippe est coach et auteur du livre « Soigner vos problèmes d’argent » : argent et développement personnel. Chaque semaine, il publie sur Esprit Riche un article parlant d’argent et de ses secrets que nous avons parfois du mal à comprendre. Avec Sylvie et Philippe, nous avons créé le séminaire Créez la vie que vous méritez : une expérience unique pour obtenir ce que vous voulez de la vie. Voici Philippe !

 

Le récent portrait de Jacques a suscité des commentaires divers et variés, attestant qu’il n’y a pas de « pensée unique »sur esprit riche, et c’est ça qui est…. Riche ! Nous avons aussi constaté, avec Michael, que vivre avec peu était plutôt populaire (moins de consommation, de rat race, sans doute plus de temps à disposition, peut être un art de vivre…). Sans faire l’amalgame vivre avec peu, c’est vivre peu je vais vous livrer mes propres croyances sur le sujet. Commençons par une histoire.

Un homme est assis en haut d’une montagne et il regarde la mer. Son ami vient le voir et lui demande : « que fais tu donc ? » Réponse : « tu vois bien, je regarde la mer »… « Ah bon, mais tu pourrais faire autre chose… ». « Et quoi donc ? » « Tu pourrais prendre ton bateau et aller pécher ». « Et pour quoi faire ? » « Et bien tu ramènerais du poisson et tu le vendrais au marché ! « Et pour quoi faire ? » « Avec l’argent que tu gagnerais, tu pourrais acheter un autre bateau et ramener plus de poissons». « Et pour quoi faire ? » « Tu aurais une entreprise et tu gagnerais de l’argent ». Et pour quoi faire ? » « Comme ça tu serais tranquille et tu pourrais te reposer et regarder la mer ». Et la réponse de l’homme tombe comme un couperet : « et qu’est-ce que je suis en train de faire, espèce d’âne ! »

Cette histoire est connue et provoque toujours la même chez les militants de l’instant présent (dont je fais partie !): on s’esbaudit devant la réaction de l’homme qui fait ainsi preuve d’une grande sagesse. Pourquoi en effet aller courir partout pour obtenir ce qu’on a déjà ? Et de se sentir un gros nigaud car on travaille, on crée sa boite, on surmonte des obstacles etc. Mais allons plus loin. Imaginez-vous à la place de cet homme et prenez une photo : vous êtes tout à fait serein et profitez de ce qui lui est offert (gratuitement de plus) : la nature. Imaginez vous également rester à ce même endroit 1 jour entier, une semaine, un mois, un an, 10 ans, 20 ans et regardez le film : combien d’entre vous vont tenir ? Sauf à être très contemplatif et se nourrir de prana, aucun. Juste personne.

Quels liens avec la situation de Jacques : peut-être cette croyance populaire que l’argent ne fait pas le bonheur. Tarte à la crème, certes, mais qui apparait en trame de fond de nombreux commentaires, quelque soit l’angle choisi. En ce qui me concerne, j’ai le sentiment de réussir ma vie parce que j’y vis des expériences renouvelées, j’apprends, je me confronte à du nouveau, je fais en sorte de me donner un cadre de vie ressourçant, je profite du temps que me laisse ma croissante indépendance financière, je voyage et je me maintiens en bonne santé. Un de ces jours bénis de ma vie a été celui ou j’ai pris conscience que j’étais mon meilleur investissement et que ma responsabilité était de me développer. Alors, tout ça, on peut peut-être le faire sans argent (expliquez moi, je suis preneur). Mais je peux vous dire aussi qu’avec de l’argent, c’est beaucoup plus facile et les possibilités bien plus étendues. L’argent ne fait pas mon bonheur, certes, des fois même il m’a procuré des angoisses ! Mais il me permet d’accéder à de nombreux trésors de la vie.

Si vous avez un verre d’eau, voulez vous faire tenir votre vie dans ce verre d’eau ou cherchez vous à avoir une carafe ? Dans tous les romans initiatiques, le héros part de chez lui et entreprend un long chemin dans lequel il va affronter des épreuves, puis il revient chez lui. C’est idiot ? Pas du tout. Evidemment que son regard est changé, évidemment qu’il est rempli d’expériences, évidemment qu’il s’est dépassé, évidemment qu’il va pouvoir transmettre quelque chose. En apparence, c’est pareil, mais à l’intérieur tout est différent et ça change tout.

Ne craignez pas que votre vie s’arrête, mais plutôt qu’elle ne commence pas !

Commentaires 10

  1. J’aime beaucoup l’histoire de « L’homme assis en haut d’une montagne et qui regarde la mer ».

    C’est vrai qu’on la retrouve souvent mais encore faut-il pouvoir l’analyser correctement.

    Pour trop de personnes,les proverbes qui paraissent sages sont acceptés comme argent comptant,alors qu’il n’en n’est rien,reprenons le célèbre l’argent ne fait pas le bonheur,pour moi c’est juste un motif grossier pour justifier le fait d’être pauvre et de ne rien faire de concret pour s’en sortir.

    L’argent est un outil qui permet d’avoir non seulement plus de temps, mais aussi d’avoir des expériences plus riches, de voyager, de rencontrer des gens en ayant l’esprit serein.

  2. Bonjour

    Je partage entièrement ton point de vue de l’investissement
    sur sa personne. Je me suis donné les moyens de former sur le développement personne grâce à la Pnl ( programmation neuro linguistique ). Je me dis souvent que c’est le meilleur cadeau que j’ai pu me payer.
    En faisant ce travail sur sois vous pouvez tout perdre ( à part la raison ) et recommencer à zéro.
    Il est selon moi prendre le temps et l’argent d’investir sur sois.
    Séminaires, formation, stage, livre sont autant d’outil afin d’atteindre son objectif de vie.
    Bon succès à tous

  3. Magnifique article (c’est-à-dire que je suis d’accord! 😉 )
    Merci Philippe pour ces éclaircissements par rapport à l’histoire de Jacques!

    @David : la PNL m’a également permis de changer de point de vue sur la vie et les possibilités qu’elle offre… Et de constater à quel point la plupart des gens se créent eux-mêmes leurs propres barrières (enfin…. j’ai encore bcq de chemin à parcourir!)

  4. Salut peq
    Nous nous erigons tout au long de notre vie et ce des la plus tendre enfance des barrières.
    J’adore ces citations:  » l’homme est le reflet de ses pensées  »
     » l’homme est son pire ennemie  »
    @ bientôt

  5. Je pense que l’important c’est donner du sens à sa vie et être en accord avec ses valeurs…

    L’argent fait couler beaucoup d’encre. Peut-etre que l’erreur c’est de croire qu’ « avoir de l’argent » est un objectif ?
    L’argent est sans doute un des résultats des actions entreprises qui permet d’aller plus loin dans les expérieces de vie ?

  6. Il y a souvent plusieurs façons ou angles pour apprécier un conte ou une histoire.

    L’analyse donnée ici n’est pas la plus courante et elle est éclairante.

    Cependant, cette histoire nous apprend aussi de savoir reconnaître et apprécier ce qu’on a déjà. Et cela n’est pas incompatible avec entreprendre et essayer.

  7. Je viens de finir une formation adulte diplomante car je souhaite m’en sortir. Je veux acheter à manger sans faire le total de mon cadie avant de passer à la caisse. Je veux payer mes factures en me disant que je pourrai quand même acheter des nouvelles chaussures à mon enfant. Alors lorsque j’entends « L’argent ne fait pas le bonheur » moi je rajoute en tout cas il y contribue. Je pense que c’est la phrase classique d’une personne qui n’en a jamais manqué.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.