Rencontre d’un conseiller en gestion de patrimoine

Michael Ferrari Esprit riche, Investissement immobilier 5 Commentaires

En tant que personne intéressée par son patrimoine, j’ai décidé de rencontrer un conseiller en gestion de patrimoine.

C’était la première fois que je faisais ce genre de rencontre.

J’étais très méfiant à l’idée de ce rendez-vous mais je souhaitais commencer à agir.

Je voulais mettre en œuvre le simple raisonnement :

Pensée > Action > Résultat

Quoi qu’il en soit je suis donc allé à ce rendez-vous avec beaucoup de curiosité.

Ce que je savais avant :

Ce genre de professionnel travaille à la commission. Ils ne sont payés que lorsque ils arrivent à vendre un produit de la maison. Son intérêt est donc de vendre vite.

En arrivant dans les somptueux locaux de l’entreprise, tout correspondait au préjugé que l’on peut avoir sur ce genre de profession.

Je commence par exposer mon objectif. Je suis ici pour être conseillé sur la meilleure manière de développer mon patrimoine dans le but de devenir riche.

Le discours est rodé bien qu’un peu maladroit. Les grands mots sont placés à tort et à travers : « Constructeur de patrimoine », « l’immobilier c’est du rapide ». Il faut dire que nous sommes en fin de journée et la sienne a peut être été longue. On passe donc sur la présentation de la structure.

Une technique classique dans ce type d’exposé : pour se mettre en valeur, l’interlocuteur mets en valeur son équipe. Son équipe est composée de professionnels de tous les secteurs : notaires, fiscalité, banque… Du coup bien qu’en n’ayant rien vu de ses compétences, il avait déjà du crédit.

Ensuite on a beaucoup discuté des projets de vie et de la manière dont ils pouvaient influencer les futurs choix d’investissement.

Il insiste beaucoup sur la confiance que l’on doit lui accorder aveuglement. Il le répète tellement que c’est inquiétant. Malgré le fait que je lui ai dit que la confiance s’acquiert sur des faits, il ne cesse de demander à ce que nous lui fassions confiance.

Pour la confiance on repassera…

Les mots sont techniques et mon interlocuteur ne prend pas la peine de s’assurer que l’on y comprend quelque chose. Infine, demessine, effet de levier, robien… Je commence pourtant à avoir de bonnes notions mais toutes ces notions se mélangent. Je n’imagine même pas pour des « non-initiés ».

C’est également (consciemment ou non d’ailleurs) une technique courante pour donner l’illusion de la compétence : utiliser du jargon.

Malheureusement pour lui il ne connaissait apparemment pas les bases. Livret d’épargne populaire était un type de compte inconnu.

Bref, vient le sujet de l’immobilier et là je n’ai pas été déçu : il m’annonce que le prix au m² n’a aucune importance. Les loyers suivent les prix d’achat et donc n’importe quel investissement peut être rentable.

J’ai bien rigolé sur le coup. Vous avez vu les loyers prendre +150% sur 10 ans vous ? (idem prix d’achat)

Il est pressé alors que je ne le suis pas. J’attends que le marché de l’immobilier se dégrade.

Il est tellement pressé qu’il souhaite m’appeler, me proposer un bien qu’il aura soigneusement sélectionné et que je signe directement. C’est vraiment le fonctionnement qu’il souhaite…

Le cas est plié, pas question de travailler avec lui.

Ne loupez pas la suite de cette aventure fabuleuse :

2ème rencontre du conseiller en gestion de patrimoine

Commentaires 5

  1. Pingback: 2ème rencontre du conseiller en gestion de patrimoine | Argent et entreprenariat

  2. Pingback: Partagez vos discussions avec les pseudos conseillers financiers | Devenir riche à votre manière

  3. Guix

    Merci pour cet article, j’ai l’intention d’en rencontrer un et ce décortiquage devrait m’être utile pour rester lucide 🙂

  4. Pingback: Fait, opinion et croyance : quand l’homme politique se prend pour un chasseur d’OVNIS | Devenir riche à votre manière

  5. Gestionnaire en patrimoine

    En effet, ce conseiller a été bien maladroit ! La transparence est moyenne, la confiance ébranlée au premier contact.
    Vous avez bien fait de fuir !

    Un bon conseiller en gestion de patrimoine évitera soigneusement de laisser un mot technique sans définition et ne forcera jamais la main, ni le temps, à des transactions.

    Il est aussi important de pouvoir rencontrer les collaborateurs, au moins quelques uns, et d’entendre avec toute la transparence nécessaire les techniques qu’ils ont l’habitude de développer pour obtenir de bons résultats.

    Encore une fois, vous avez bien fait de fuir !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.