Pourquoi vos croyances définissent le revenu mensuel que vous êtes capable d’attirer

Michael Ferrari Développement personnel 23 Commentaires

Philippe-Geffroy-photoPhilippe est coach et auteur du livre « Soigner vos problèmes d’argent » : argent et développement personnel. Chaque semaine, il publie sur Esprit Riche un article parlant d’argent et de ses secrets que nous avons parfois du mal à comprendre. Avec Philippe, nous avons créé le séminaire Créez la vie que vous méritez : une expérience unique pour obtenir ce que vous voulez de la vie. Voici Philippe !

A l’occasion du dernier webinar « comment lever les 3 obstacles qui vous bloquent dans votre réussite » produit avec Michael, il y a eu des choses très sympas. Cela a commencé par un commentaire que je reproduis texto.  « Bonjour, je me suis inscrit moi aussi. Je voudrais savoir si le webinar va finir à la fin par la vente de ta formation, comme font la plupart des bloggeurs ? » Creusons un peu, car il y a des sous entendus que je vais tenter de décrypter. Précaution d’usage : je peux me tromper. J’ignore si l’auteur du commentaire aime « les bloggers qui vendent leur stage à la fin » ou s’il les déteste. Mais je pencherai quand même pour la deuxième hypothèse (Michael aussi d’ailleurs).

 

Le sous entendu majeur selon moi est que ce c’est BIEN de faire un webinar sans vente derrière (c’est noble et altruiste, généreux) et par conséquent MAL d’associer webinar et vente (c’est mercantile, commun, méprisable). Une opinion qui s’appuie sur des croyances qui ne se voient ni ne s’entendent, mais pourtant agissent. Au hasard: il ne faut de chercher à gagner de l’argent en échange de son talent ou de ses compétences, ou vendre c’est arnaquer. On voit bien les conséquences car ce qui se manifeste là se manifestera à l’identique dans d’autres situations de « vente » : décrocher un job rémunérateur ou vendre correctement une prestation selon le statut. Autre conséquence probable de cette croyance en action, c’est de ne pas s’intéresser à priori à la présentation dudit stage et de louper une opportunité d’avancer sans même l’avoir tentée!

 

Je veux attirer votre attention sur ces pensées automatiques qui vont se loger dans les couches néo-limbiques de notre cerveau. Ce sont des routines qui se mettent en place à l’insu de notre plein gré, avec des conséquences fortes : notre vie est le résultat de nos croyances sur nous, la vie, le monde, les relations, l’argent. Autre exemple, dans le webinar nous avons projeté l’image d’une très belle voiture et invité les auditeurs à poster les mots que leur évoquait cette photo. Incroyable, pour une simple photo, on a eu des « pourris, mafia, je pourrais jamais me la payer », alors que les gens sont juste derrière leur ordinateur à nous écouter ! Ils ne sont même pas concernés et pourtant ça déclenche des réactions de cette intensité. Quelle force ont ces schémas mentaux d’autant plus efficaces qu’ils sont spontanés, inconscients et, par conséquent non maîtrisés ! Si la simple vue d’une image de richesse matérielle déclenche de telles émotions et de tels jugements, comment ces personnes pourront elles, un jour, y accéder ? Vous savez, il y a 32 millions de français qui jouent aux jeux de hasard. Pour gagner beaucoup d’argent, bien sur. Mais qui vont se mettre la rate au court bouillon à propos de Bernard Arnault ! Vous trouvez ça cohérent ?

 

Si vous laissez ces croyances agir de la sorte, vous n’avez ABSOLUMENT AUCUNE CHANCE de faire évoluer votre situation financière. Vous allez faire beaucoup d’efforts pour très peu de résultat. Oh, quand vous en discutez, vous dites que vous n’avez pas de problèmes avec l’argent, et vous êtes persuadés d’avoir raison, sauf que c’est plus subtil, voire vicieux. C’est pour cela que peu parviennent seuls à les faire évoluer « dans le bon sens », et c’est pour ça qu’une formation qui vous donne des clés pour le faire a de la valeur et est payante ! L’argent est un instrument des échanges.
Réservez votre place au séminaire des 13 et 14 octobre à Paris : n’attendez pas! Voir l’offre

Commentaires 23

  1. Julien Arcin

    Je trouve que les réaction que vous avez eues sont assez amusantes finalement. Comme si toute la connaissance devait être gratuite.

    Un copain me disait que si les gens ne lisent pas, c’est parce que les bouquins sont bon marchés. Et comme la connaissance est si accessible, ils ne se rendent pas compte que certains livres à 20€ sont des trésors inestimables.

    Donner gratuitement est une mauvaise idée, même pour l’acheteur. Parce que ce qui est gratuit n’a pas de valeur, et si on lui donne tout gratuitement il ne se rendra pas compte de la valeur inestimable des conseils qu’il reçoit.

    Enfin, c’est mon avis 😉

    1. Post
      Author
    2. Louis

      Ton copain devrait arrêter la philosophie de comptoir.

      Je n’avais plus mis les pieds ici depuis des mois. Mon avis est qu’ER tourne en rond, on est bien loin des conseils pertinents du début (peut-être sommes nous plus éxigent également). Tout ce folklore d’articles externes (du moins de personnes extérieures) fait perdre en crédibilité le blog (et pas que celui-ci).

      J’ai d’ailleurs l’impression que c’est tout le milieu du développement personnel qui souffre (lorsque l’on voit la masse de charlots, ce qui n’est pas le cas de Michael entendons-nous bien).

  2. Martin

    J’ai parfois la même réflexion que toi Julien. Faire payer donne de la valeur et fait que les gens associent une valeur plus grande à un même conseil..

  3. Marie-Anne

    j’ai peut-être un autre éclairage à propos de la réaction sur le webinar:
    En ce moment les blogueurs sont sur-excités, c’est une surenchère de lancements, de formations…
    pour peu que l’on suive plusieurs bons blogs, on est assailli sur nos boites mails, et de nombreuses fois pour la même formation, puisque de nombreux blogueurs sont affiliés les uns aux autres…
    Or voici ce qui se passe: à chaque lancement, on nous promet « les X meilleurs façons de… », « identifier les X blocages qui vous limitent », etc… Donc on regarde les vidéos, des heures de vidéo, et puis au final on apprend 2-3 bricoles, mais surtout que les X trucs seront dévoilés dans la formation à XXX €.

    Pour peu qu’on ne soit pas parti en vacances cet été, on aura peut-être été tenté d’adhérer à la formation de celui qui veut vous apprendre à lancer vos produits, et puis par celle d’un qui veut vous montrer comment vivre de votre blog, et puis celle d’un autre qui vous dit tout sur la location saisonnière….
    bref, il y a une surenchère de formation; je ne critique pas, au contraire, c’est formidable! mais on ne peut pas toutes les suivre.

    Et puis on est un peu lassé de ces vidéos de lancement qui se ressemblent toutes, on se sent un peu assailli…et en attente d’un blogueur qui ferait une vidéo sans arrière pensée apparente, comme ça, pour rien, pour changer ;-))

    j’avoue que sur certains blogs moins intéressants, je zappe carrément: « oh, flute! encore une vidéo de lancement »

    1. laurent de 500K

      Il manque un X au XXX € ;-), à se demander si ce n’est la surenchère entre certains à qui vendra le produit le plus cher.
      C’est vrai qu’on reste un peu sur notre faim à chaque fois et que tout n’est fait que pour maintenir le suspens… mais on en apprend un peu aussi.
      En tous cas d’un point de vue marketing, il y a des choses qui sont excellentes, on s’immerge très facilement dans telle ou telle problématique (même si on ne la partage pas), et je consomme beaucoup de web mais de vidéos sur le web. Celles-là, j’avoue que je les regarde souvent du début à la fin (même si la chute est aussi convenue que dans un film américain).
      Allez, merci, je note l’idée d’animer un webinar gratuit sur mon blog sans rien lancer derrière.

      1. Post
        Author
        Michael

        @Marie-Anne serais-tu une « scanneuse » ? 🙂 C’est un fait, internet se développe et donc l’on trouve de plus en plus de produits à vendre. La tendance va s’accélérer. Mon avis, c’est qu’il faut se re-focaliser sur les sujets / personnes pour lequel tu as un fort intérêt et oublier le reste sans quoi l’on vit ce que tu décris et comme tu le dis, on ne peut pas suivre 20 formations dans l’année (et d’ailleurs personne ne te le demande) !

        En tout cas le propos de l’article de Philippe suscite quelques réactions intéressantes 😉

        Ce n’est pas pour rien que l’argent (et la réussite) est encore un sujet tabou en France.

        1. Marie-Anne

          scanneuse…oui, un peu par la force des choses.
          J’ai commencé à suivre des blogs intéressants, il y a seulement 2-3 ans, juste pour améliorer mes connaissances dans certains domaines.

          Il y a seulement quelques mois, j’ai pris conscience que le blogging pouvait être une activité à part entière, et pas seulement un loisir dévoreur de temps.

          Du coup je veux savoir comment ça marche, et je me suis documentée tous azimuts: comment faire un blog? pourquoi certains marchent et d’autre pas? une info en amène une autre, et c’est vrai, on voudrait en apprendre toujours plus…

          Difficile de se focaliser sur un seul sujet, quand on est intéressé par plein de choses!
          Mais promis, je vais tâcher de me discipliner un peu, car tu as entièrement raison: toujours vouloir améliorer ses connaissances et une excellente excuse pour ne pas agir…

  4. Nicolas Mallet

    La remarque est peut-être aussi due au nombre de personnes qui utilisent des technique de vente que j’estime condamnable au niveau éthique.

    Quelques extrait de mails reçu récemment:
    « Dans cette vidéo je vous explique :
    – Comment vendre des produits sans devoir en créer vous-même »
    « Je dévoile également dans cette vidéo la formule de la richesse. »
    « Qui veut 10.000 EUR et un business automatique ? »
    « comment gagner un an de CA en quelques jours. »

    Et ça vient des blogueurs francophones les plus connus (ou qui s’affilient entre eux). Désolé, c’est exactement la même chose que disent tous les charlatans. Pourtant j’ai l’impression qu’ils ont tout de même des choses à dire. Mais quand on doit exagérer à ce point pour me vendre quelque chose, je ne peux pas.

    Et je ne parle pas des nombreuses fausses offre exceptionnelles (genre le séminaire à 999.- à 99.- ou encore « inscrivez-vous rapidement, il n’y aura pas de place pour tout le monde »).

    En conclusion, j’apprécie beaucoup ce qui se fait sur esprit riche et je trouve normal que vous soyez payés pour. Il serait juste dommage que vous franchissiez la ligne et passiez du côté obscur.

    1. Post
      Author
      Michael

      Un esprit riche ne saurait être du côté obscur !
      Certaines affirmations franchissent la limite du correct après tous ces produits sont normalement remboursables après essai (parfois même de 60 jours), libre à chacun de tester et de se faire un avis. Quant aux fausses offres, vous le dites bien… elles sont fausses et ça c’est plus qu’un problème éthique, c’est contraire aux règles du commerce (bien que vous deviez accepter qu’il est vrai que pour un séminaire il y a un nombre de places limitées !).

      1. laurent de 500K

        Je pense que la limte entre l’intégrité, et la transgression n’est pas toujours évidente. D’ailleurs la transgression doit faire partie de la construction de sa propre intégrité : pour connaître ses limites, il faut jouer avec à un moment ou l’autre.

        En tous cas bravo pour le prix de ta formation IRL Mickael qui reste dans le raisonnable par rapport à beaucoup d’autres qui sont on line (et vu la qualité du contenu ici, celle-ci doit être bien mieux que nombre de formations pro), encore une fois une certaine forme de classe émane de l’esprit riche, c’est génial 😉

      2. Nicolas Mallet

        Pour un séminaire, en effet, le nombre de places est limité, mais pourquoi le dire à nombreuses reprises et ajouter qu’il faut s’inscrire rapidement, mis à part pour vendre des places, certes limitées, mais qu’on aurait peut-être pas vendu autrement. Si la formation est tellement demandée, inutile de dire que les places sont limitées, puisque quoi qu’il en soit, elle seront remplies.

        Je suis plutôt critique avec le satisfait ou remboursé. En effet, c’est avant tout un argument de vente (d’ailleurs conseillé dans certaines de ces formations). Ceci permet certaines ventes, sans prendre un gros risque pour le vendeur à cause de nombreux mécanisme psychologiques chez l’acheteur: théorie de l’engagement, principe de cohérence,… Sans compter certains aspects moins reluisants: faire comprendre à l’acheteur que si ça n’a pas marché, c’est avant tout de sa faute. Donc demander un remboursement revient à admettre sa propre incompétence.

        Il y a aussi la possibilité d’une procédure de remboursement compliquée: l’acheteur doit prouver qu’il a fait ses devoirs. Et c’est souvent la que ça coince: la plupart de ces formations, dans leur marketting, laissent penser que c’est facile et ne demande pas d’effort. Or, si en effet, si on agit et applique ce qui est proposé, souvent ça marche. Sauf qu’agir est tout sauf facile.

        Un exemple: à peu près tout le monde sait du point de vue technique comment perdre du poids et maintenir un poids correct. Et en théorie, c’est très simple. Pourtant les statistiques montrent que beaucoup n’y arrivent pas. C’est donc ailleurs que ça coince, notamment dans le peu d’action réalisé, très justement cité ci-dessus, mais surtout dans l’absence de continuité sur la durée.

        La plupart des formations laissent cet aspect essentiel de côté. Ils vendent une méthode simple et facile pour atteindre le résultats. En effet, les actions sont simples à mettre en place, mais l’acheteur n’agit pas sur la durée. Il achète donc une autre formation (ou la suite de la même formation), croyant que cette fois ça va marcher. Mais comme il n’aura pas attaqué le vrai problème, il va continuer indéfiniment.

        1. Marie-Anne

          Ben, si les gens n’appliquent pas les conseils qu’ils ont eux-même achetés, ça n’est pas la faute des « formateurs ».

          Beaucoup d’entre eux incluent même dans leur formation des modules « comment ne plus remettre au lendemain »; de ce côté là, il faut leur rendre justice: ils font tout pour nous rendre service et nous donner la méthode. Après…si nous ne l’appliquons pas….

          tout le monde connait la méthode pour ne pas prendre de poids: manger moins et mieux au quotidien

          Tout le monde connais la méthode pour arrêter de fumer: ne pas allumer de cigarette.

          Malgré cela, certains continuent à tenter d’ arrêter de fumer et faire régime sur régime sans succès: ce ne sont pas les méthodes qui sont en cause.

        2. Nicolas Mallet

          En effet, les méthodes ne sont pas en cause. Ce que je reproche au formateurs, c’est de vendre des méthodes miracles, faciles, qui ne nécessitent pas d’effort.

          Si on prends un cas extrême: Tim Ferris. A l’écouter vous pouvez être riche et avoir un corps de rêve en 8 heures par semaine (4 heures pour l’argent et 4 heures pour le corps). Franchement, si c’était si FACILE que ça tout le monde y arriverait.

          Et c’est bien ce que je reproche aux formateurs: ils vendent une méthode en faisant croire aux gens qu’elle résous tous les problèmes, alors que ce n’est pas le cas.

          Vous pouvez enseigner comment ce nourrir et s’entrainer à quelqu’un qui veut courir un marathon. Mais si cette personne a la jambe cassée, il faut d’abord lui soigner sa jambe, faut de quoi tous les autres conseils, certes justes, sont inutiles.

  5. pat13270

    Incroyable, pour une simple photo, on a eu des « pourris, mafia, je pourrais jamais me la payer »

    Il n’y a rien d' »incroyable ». Une image reste un stimuli qui va créer une réaction : Négative, neutre ou positive

    Si vous montrer une photo d’un banquet à une personne affamée, il faut vous attendre à de l’envie voire à des réactions agressives.

    Les personnes qui assistent à ce « webinar » sont en toute logique insatisfaites de leur situation. Sinon elles seraient ailleurs. Sans être péjoratifs elles sont frustrées. Si vous leur montrer justement des images d’objets convoités, l’avidité, la cupidité et la faim qui sommeillent en elles vont forcément s’exprimer.

    Inutile de faire les « vierges effarouchées » devant une situation plus que prévisible.

  6. Alexandra de Sphère Humaine

    Il me semble que payer pour un service ou un produit qui est censé nous accompagner pour améliorer notre vie c’est aussi une forme d’engagement. On peut aussi regarder cela comme un soutien quand on a envie de lâcher parce que c’est difficile ou parce que on est confronté dans ses points « obscurs ».

    A ce moment, se dire « allez quand même, j’ai investi la somme de X euros » dans ce service/produit, je veux que cela garde une certaine valeur peut nous aider à ne pas lâcher pour continuer à avancer.

    Gratuit, payant. Les deux sont bien quand la qualité est au rdv.
    Gratuit, payant, c’est d’abord ce que nous faisons de ce que nous recevons qui fera la différence.

  7. easy-trader.fr

    bonjour,

    ce séminaire/formation ressemble étrangement à un mix « réfléchissez et devenez riche » de Napoleon Hill et « le pouvoir de l’attraction » de David Komsi.
    Mais je peux me tromper.
    Des retours d’expériences de ce séminaire ?

    1. Post
      Author
      Michael

      Oui nous utilisons évidemment des outils de cette nature mais pas seulement ! Nous avons surtout une méthode complète étape par étape pour atteindre l’objectif. Le problème aussi que chacun rencontre, c’est que lire n’est pas assez. Il faut intégrer pour que cela produise un effet pour soi. (combien de livres avez-vous lu sans jamais en avoir rien fait même lorsque le contenu était plaisant et motivant ?) Nous sommes les pro de l’intégration 🙂

      Les témoignages sont ici : http://creezlaviequevousmeritez.com/

  8. easy-trader.fr

    Il est vrai que la valeur d’un service prend plus d’importance à partir du moment qu’il a un « prix ». Le tout gratuit peut sembler moins sérieux.
    Le tout est de trouver le bon prix et le bon public.
    Michael pourra nous dire si le séminaire est le plein. Dans ce cas c’était le bon prix. Si il refuse du monde alors le prix était sous évalué.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.