Pourquoi il faut aimer l’argent

Michael Ferrari Finances personnelles 30 Commentaires

Jetez aux orties les croyances religieuses qui nous ont été imposé. N’essayez pas de trouver une morale à l’argent, lui s’en fout et n’en a pas. Il n’est pas intéressé par vos états d’âme. Il n’a que faire de vos réflexions sur les riches dépravés que nous montrent les médias.

L’une des croyances les plus dramatiques, c’est celle qui consiste à dire que l’argent est mal car voyez-vous, si vous donnez un marteau à un idiot, cela reste un idiot avec un marteau (le voilà dangereux en plus !). Avec l’argent, n’oubliez pas que le marteau que l’on vous donne peut autant vous servir à construire un mur de défense pour protéger votre famille qu’à casser les fondations de votre maison et devoir tout recommencer.

Voici pourquoi il faut aimer l’argent :

  • pour ce qu’il peut accomplir
  • pour la liberté qu’il peut vous donner
  • pour la sérénité qu’il peut apporter
  • pour les rêves qu’il peut financer
  • pour les voyages qu’il peut payer
  • pour le confort qu’il peut apporter
  • pour les actions humanitaires qu’il peut concrétiser
  • pour l’éducation qu’il peut payer

Aimer l’argent en tant que tel est une erreur évidente car cela vous détourne du véritable fond des choses et probablement de votre propre raison d’être. Comment se réaliser lorsqu’on n’est intéressé que par les zéros sur le chèque que l’on reçoit ? C’est un peu difficile. Cependant n’oublions pas que lorsqu’on ne s’intéresse pas à l’argent, on remet entre les mains d’autres (gouvernement, entreprise…) notre avenir économique.

Je suis passé d’un revenu horaire net de 5,61 € à un revenu plus de 10 fois supérieur mais pour autant mes habitudes n’ont pas vraiment changé. Certes, les restaurants sont un peu plus fins, le vin est un peu meilleur et je profite évidemment du surplus qu’il me reste mais fondamentalement, la part que j’investis n’a pas diminuée. Elle a même augmentée. La raison est simple, si je veux me libérer -véritablement- je dois faire bosser mon argent comme jamais.

Aussi, peu importe le niveau des montants en jeu, gardez l’argent en bonne place et à sa place mais n’en faites pas un ennemi : ce serait lui donner trop d’importance. Ce n’est qu’un outil.

Commentaires 30

  1. Jérôme

    Je suis tout à fait d’accord. L’argent est un moyen pas une fin en soi, mais trop de gens le voit comme ce dernier malheureusement.
    L’argent est le socle de notre société libérale, on doit composer avec alors autant rester positif et optimiste à son égard.

  2. olivier

    L’argent m’aime et j’aime l’argent 🙂
    L’argent est une énergie neutre. Si on ne l’aime pas pourquoi viendrait-elle vers nous.

  3. Aurelien

    Je n’ai reçu aucune éducation religieuse et je n’ai jamais eu aucune culpabilité concernant l’argent, j’aime l’argent et tout ce qu’il peut apporter mais en même temps je prends beaucoup de plaisir dans des choses simples.

    Pour moi l’argent peut rendre heureux si il permet de « vivre », or trop de gens le voient uniquement comme un moyen de « posséder ».

  4. Anne-Laure

    Juste un petit mot pour dire qu’il y a quelques mois, il me semble, le contenu d’ « Esprit riche » était plus diversifié. On y parlait richesse sous ses différents aspects, développement personnel, finances, réussite, etc.
    Ces derniers temps, c’est un peu plus « fric fric fric » et, même si c’est important d’en parler, je trouve cela un peu réducteur.
    Personnellement, je n’ai pas de problème avec l’argent mais je trouve qu’il y a des sujets de conversation tout de même plus… riches.

    De plus (allez, tant que je suis dans la critique), je trouve que tu étales beaucoup ta réussite et, même si nous sommes très contents pour toi et si les partages d’expériences sont vraiment très intéressants (il est passionnant de savoir comment tu t’y es pris pour en arriver là), sache que cela peut sembler un peu maladroit à la longue.
    La réussite dans la vie est aussi une question de chance, même s’il faut savoir la provoquer. Ainsi, certaines personnes pourraient être agacées de te lire en mode « voyez, je me suis pris en main et j’y suis arrivé, c’était tout simple ! » alors qu’elles mettent peut-être autant d’efforts que toi mais n’en sont pas au même point, pour diverses raisons.

    A nouveau, sache que ces propos ne viennent pas d’une lectrice aigrie par la vie 😉 car je vis de ma passion et suis moi-même sur une opportunité vraiment formidable pour mon évolution personnelle et professionnelle. Mais je sais aussi que parfois on a l’impression de se défoncer pour rien en attendant que le train passe.
    Parler d’argent est toujours délicat. C’est bien d’en parler, justement, pour que le sujet ne soit pas tabou mais avec pincettes et modération, à mon humble avis !

    Bien sûr, je ne prendrais pas le temps de te faire part de ce ressenti si je pensais que tu es juste un petit con qui se vante du bol qu’il a eu et écrit un blog sans intérêt. 😉 Entendons-nous bien !

    Bonne continuation et à bientôt !
    Anne-Laure

    1. Post
      Author
      Michael

      Merci pour ton retour.
      En effet, il y a des périodes où je vais plus parler d’argent que d’autres mais ce ne sont généralement que des passages vu que j’écris selon ce qui me vient en tête. Nul doute que c’est un sujet de fond mais que d’autres passeront par là.

      Sur le second point, on me dit généralement le contraire à savoir que je ne parle pas assez de moi et de ce que je fais ! Je suis assez dubitatif.

  5. Omar

    Il y a tellement de choses qui en dépendent que les réponses confinent à l’évidence. S’il était possible de vivre décemment en se passant d’argent « on » pourrait se payer le luxe de discuter du bien fondé d’aimer ce dernier.

    Ce n’est malheureusement pas le cas et la question se transforme « automagically » en « Pourquoi il faut aimer la vie? »

    La fausse opposition religieuse traditionnelle à l’argent perd alors tout son sens et la conduite véritablement religieuse commande de favoriser tout ce qui permet le développement de la vie.

    Ce n’est pas particulier au genre humain, c’est une règle universelle à la laquelle toutes les choses et les êtres sont soumis. La vie est un combat contre l’entropie et mêmes les espèces vivantes les plus primitives dans l’échelle de l’évolution développent des trésors d’ingéniosité pour pérenniser et améliorer leur existence.

    L’aversion pour l’argent mène-t-elle au suicide économique?

    1. Post
      Author
  6. Franck

    Michael,

    Tu dis et tu le répètes : « je ne veux pas gagner de l’argent par les marchés financiers » et tu termines ton billet par « si je veux me libérer -véritablement- je dois faire bosser mon argent comme jamais » !

    A mon avis, tu devrais t’intéresser d’un peu plus près aux marchés financiers ! 🙂

    Personnellement, mon patrimoine est investi à 90% en actions / obligations et j’espère en tirer à terme (moins de 10 ans) suffisamment pour prendre une préretraite avant d’avoir des cheveux gris.

    Il existe différentes approches, la mienne est clairement l’analyse fondamentale. Une autre qui me convient bien est l’investissement en Daubasses.

    Et toi ? Comment comptes-tu faire travailler ton argent ?

    1. Post
      Author
      Michael

      Je n’exclue pas les marchés mais ce n’est pas ma pierre angulaire.
      Je mise sur le développement de mon business et l’investissement immobilier.
      En résumé, les 3 domaines sont intéressants mais pour différentes raisons.

  7. Arnaud

    Anne-Laure>
    Je crois que tu généralise. Si tu relis les derniers articles et pas seulement leur titre tu verra que Mickael parle de bien être à travers la gestion de la richesse.

    D’autre part je ne suis pas d’accord avec ton « sache que cela peut sembler un peu maladroit à la longue ».
    Quelques remarques à ce sujet :
    – Le sujet est clairement annoncé dans la rubrique « A propos » : « pour beaucoup d’entre nous c’est un sujet que l’on souhaite éviter d’aborder »
    – d’ailleurs dans cette même rubrique, tu peux également lire : « Mon blog raconte cette histoire »
    – le but d’un blog est d’être subjectif sinon il aurait crée un site web et utilisé un langage impersonnel
    – beaucoup d’entre nous (la majorité je pense) sont friands d’exemples de réussite. Et qui dit exemple, dit précision sur le pourquoi du comment !

    Ne laissons pas l’argent devenir tabou : ne va surtout pas dévier Mickael de son chemin et laisses le nous raconter sa « vie » en demi teinte (savoir lire le message derrière ses articles) sans pincettes ni modération ! 😉

    1. Post
      Author
  8. Cédric

    Bonjour,

    Tu dis gagner 50€ de l’heure, j’imagine que tu moyennes ça par rapport à un salarié qui bosserait 35 à 40 heures par semaine, sinon ça n’a aucun sens … mais alors cela fait quand même 8000€ par mois. Bon après impôt on peut largement couper tout ça en 2, ce qui fait 4000€ par mois.

    Ma question : Est ce de l’info ou de l’intox ? Auquel cas quelle est ton activité exactement ? Si je me pose cette question c’est qu’à étaler sa richesse comme cela, un contrôleur des impôts risque de se poser les mêmes questions.

    Je sais que certains blogueurs affichent des salaires incroyables mais ont une audience parfois phénoménale. Donc je ne peux pas croire que ton blog soit aussi lucratif que cela, un petit complément de 1000€ par mois peut être … et encore la production d’articles est plus basées sur la qualité que la quantité, et c’est bien connu … la qualité ne paye pas 😉

  9. un autre cedric

    je cite : « l’investissement en Daubasses »
    en 3 ans je gagne 1 million d’euros avec cette méthode du prof de warren Buffet mais chut…… faut pas en parler !
    du moins si puisque mon portefeuille et garni et que vous pouvez acheter derriere :-))

    je confirme donc les propos de Franck

    1. Cédric

      Ami Cédric, ne dévoile pas tes martingales !

      Je ne comprends pas comment vous parvenez a faire du cash en bourse en tant qu’amateur. J’ai très franchement du mal à croire à la véracité de vos propos.

      Mon « beauf » est trader à la City (… même s’il a fait un aller simple pour Paris fin 2008).

      Quand je lui ai demandé un conseil de placement en 2007 il m’a dit … le livret A. (Il n’a pas eu tord le bougre).

      Il est aujourd’hui chef de desk et m’a récemment expliqué que les meilleurs de son équipe peinent à titre personnel à surperformer l’indice. Imaginez les moins bons.

      C’est un un comble ! Ils amassent des millions chaque jour et atteignent à peine 4.5% en perso.

      La réponse c’est un peu … les effets de levier monstrueux que l’on trouve sur des produits dérivés. Le Jack Pot assuré.

      Mais ces billions qu’amassent ces génies des maths, ils les prennent à qui ? 😉

      -Aux Pauvres … qui ne savent pas trop ce qui se passe
      – Aux Etats … qui à un AAA près dans leur note se ruinent.
      – Aux Citoyens imposables, qui remboursent l’état
      – Aux Boursicoteurs du dimanche, à vous donc
      – A moi Pauvre Citoyen imposable qui boursicote sur son PEE le dimanche.

      Alors … esprit riche … esprit riche … sur le papier peut être pour vous donner bonne conscience mais je ne donnerais pas cher de la tête d’un ROM si on titrisait son existence.

      C’est sur ce magnifique point GODWIN que je vous quitte

      1. Post
        Author
        Michael

        C’est un fait prouvé par plusieurs analyses, les gérants de fonds ne servent à rien. Oliver Scaillet l’a démontré en étudiant plus de 2000 fonds entre 1975 et 2006, seuls 0,6 % des gérants avaient battu le marché de la bourse, frais de gestion et de transactions inclus.

  10. Thomas

    J’ai du mal à comprendre comment on peut gagner de l’argent avec l’immobilier en ce moment.

    En tous cas, sur paris, les rendements sont ridicules, mais ça ne décourage pas les « investisseurs ». Et vous, vous anticipez toujours une baisse ?

  11. DavidB_riche-et-heureux.fr

    Je ne sais plus qui a dit que « l’argent est un bon serviteur mais un mauvais maitre… »
    Ceux qui amassent dans le but d’en avoir toujours plus et non pour en profiter et faire profiter les autres sont assez pitoyables.
    Mais chut, on est en France, le mot est tabou et ceux qui gagnent bien leur vie forcément suspects aux yeux de ceux qui les jalousent mais n’ont souvent pas la volonté de les imiter.
    Moi je trouve motivant quelqu’un qui fait le même job que moi et gagne deux fois plus: je me demande pourquoi il est meilleur… ou pourquoi je suis si mauvais… 😉

  12. LeClient

    Excellent article Michael, heureusement que tu l’as mis apres celui ou tu dis que tu aimes la France. J’allais dire quelle bandes de haineux….Car dans d’autres pays on serait content pour toi tout simplement. C’est quoi le problème si il gagne 8000 euro/mois, l’argent ne fait pas le bonheur, les riches sont méchants???

  13. Jon

    Je suis d’accord : le fric c’est cool.

    Enfin quand on en a. Moi j’ai tout paumé, du coup, là c’est un peu chaud.

    Franck a raison : l’investissement sur les marchés financiers, c’est pas mal aussi. Les daubasses, c’est de la balle, mais il faut savoir ce que l’on fait et avoir un bon tas de cash pour commencer.

    Après ton raisonnement sur le salaire net multiplié par 10, c’est marrant mais si ça se trouve tu travailles juste 10 fois moins. 😉

    1. LeClient

      Non il le dit clairement dans un de ses articles il gagne plus de 100KE donc en quoi cela provoque t’il un debat si il gagne 1750 E / semaine sur une semaine de 35 H; Vous etes justes une bande de jaloux, c’est hallucinant

  14. Arnaud

    Oui il est beaucoup plus rentable de gérer son argent soi même en bourse.
    Bien sûr il faut s’y connaitre.
    Et comme l’analyse technique prend en compte dans ces graphique l’analyse fondamentale (tout fait économique est répercuté dans les graphes),
    il suffit de se pencher sur l’analyse technique.
    Les meilleurs techniques sont les plus simples : inutiles de s’encomber de dizaines d’indicateurs.
    Avec2 ou 3, une méthode bien rodée et de la patience, les résultats sont bien supérieurs au livret A ! 😉

  15. Martin

    Le salaire horaire est bon. Apres faut voir la durée. Ca m’est déja arrivé de tourner pas loin, en général je suis plutôt autour de 15€ de l’heure.

  16. Arnaud

    Martin> Résonner en salaire horaire n’est pas forcément la meilleure solution car les revenus ne sont pas réguliers.
    Ca m’est arrivé de gagner 40 € en une heure.
    Et parfois je laisse trainer sur plusieurs jours pour finalement gagner la même chose.
    Je résonne plutôt en performance mensuelle par rapport au capital engagé.
    On peut facilement gagner en mois ce que la banque nous verse en un an !
    La je parle du forex.
    Pour la bourse classique, y’a moins de volatilité et les commissions sont plus importantes, donc là je résonnerai plutôt en performance trimestrielle ou annuelle.

  17. Martin

    C’est ce que je dis… Mais pour du travail. J’ai déjà fait du boulot à 1€ de l’heure (investissement raté pour un site) comme à 60€ de l’heure (grosse mission marketing par exemple).

    1. Post
      Author
      Michael

      Oui il est clair que selon les projets que l’on démarre, le « salaire » horaire peut évidemment chuter lors du lancement. Celui que j’annonce est régulier et prend en compte le temps « non rémunéré » que je consacre par ailleurs.
      Et quand je dis salaire horaire net, c’est bien du net, pas du brut duquel je dois déduire des frais ou tout autre annonce mensongère ou surestimée.
      Je veux juste montrer qu’il est possible de le faire !

      1. LeClient

        Semaine de 4H ou semaine de 35H ?
        Sinon en effet cela fait 1750E par semaine avec 4 semaines de travail par mois pendant 12 mois

  18. Caroline Aubert

    Bonjour Michael,

    Merci pour cet article !

    L’homme a créé l’argent et comme tout ce qui est, il est bon d’apprendre à l’aimer.
    L’homme a créé l’argent pour l’échanger en signe de valeur et de reconnaissance.
    L’homme a créé l’argent pour le mettre à son service et lui permettre de créer une vie riche de sens.
    Qui suis-je, alors, pour ne pas aimer l’argent ?

    Caroline

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.