[Invité] Comment j’ai pu mettre de côté 43% de mon salaire, tous les mois

Michael Ferrari Gérer et épargner 64 Commentaires

Voici un article de Fazouane du blog Moutonbreak. Fazouane et moi partageons un bout de passé commun comme chair à canon dans une société de service. Lui a choisi le voyage mais pour arriver à concrétiser sa transition de salarié à blogueur voyageur, il a du mettre un peu de discipline dans ses finances personnelles en suivant une méthode très proche de celle décrite dans Devenez Riche.

Voici son récit :

Placement caisse épargne de côté

Placement : comment mettre de côté son épargne

Quand vous demandez à quelqu’un quelles étaient ses meilleurs années, la réponse qui revient souvent c’est : les années étudiantes : fêtes, insouciance, temps libre etc. Et bien pas moi ! moi c’était les premières années après études : Gros salaire, niveau de vie qui explose, voyages, week-ends etc. Bref le pouvoir de dépenser sans compter ! Dans cet article je vais partager avec vous une technique concrète pour réduire les vos dépenses et en plus vous constituer une jolie épargne. Bonus supplémentaire, vous allez drastiquement améliorer votre hygiène financière, et ce, de manière durable.

La méthode en 5 étapes

Comme je n’aime pas perdre mon temps, ni le faire perdre aux autres, voici en la méthode en 5 étapes.

  1. Mettez en place un virement automatique de votre compte courant, vers votre compte épargne.
  2. Analyser vos dépenses en les répartissant en deux catégories : Récurrentes et non récurrentes.
  3. Déterminer vos coûts fixes et coûts variables
  4. Ajuster votre taux d’épargne en fonction de vos coûts fixes et de votre budget loisir.
  5. Optimiser la méthode.

Voila en condensé les 5 étapes de la méthode. Voyons maintenant comment implémenter concrètement cette méthode.

1. Mettez en place un virement automatique

Savez-vous ce qu’est l’épargne ? Beaucoup d’entre-vous le savent déjà, mais une piqure rappel ne fait pas de mal :

L’épargne c’est la fraction des revenus qui n’est pas dépensée ou affectée immédiatement à un autre usage. On considère donc que c’est la part des revenus affectée à un usage futur.

Il existe plusieurs types d’épargnes, et chacun choisira celle qui lui convient le mieux. Mais l’idée maitresse, et celle qui porte la méthode, c’est que une partie de vos revenus doit systématiquement être épargnée.

C’est la que le virement automatique va vous aider. Grâce à lui, vous allez pouvoir mettre de l’argent de côté tous les mois, sans y faire attention.

Comment faire : 

  • Ouvrir un compte épargne, si vous n’en avez pas encore
  • Aller sur l’interface de compte en ligne, ou directement en agence
  • Mettez en place un virement mensuel du montant de votre choix
  • Choisissez une date d’effet 2-3 jours après le versement de votre salaire. Je vous aurai conseillé plus proche, mais la dernière fois, j’ai eu des problèmes parce que mon salaire n’est pas arrivé à temps.

Voila c’est fait. Tous les mois, vous allez avoir votre épargne grossir, comme un bébé bien nourri !

Voici les avantages que vous avez acquis en faisant cet exercice.

  • Vous êtes entrain de vous constituer une épargne, tous les mois, sans rien faire.
  • Vous êtes entrain de gagner de l’argent, grâce à la rémunération de votre épargne.
  • Vous ne serez plus tenté de dépenser votre argent sous-prétexte qu’il vous en reste à la fin du mois.

Passons maintenant à l’étape suivante :

2. Analyser vos dépenses

Le but de la deuxième étape, est de classer vos dépenses en deux catégories :

  • Les dépenses récurrentes.
  • Les dépenses non récurrentes.

Pour mettre en œuvre ce classement, allez consulter vos relevés de compte. Vous pouvez le faire en ligne, si vous avez accès au service, sinon avec les courriers mensuels de la banque. Au passage je vous conseille d’ouvrir un compte en ligne si vous ne l’avez pas encore fait. Vous allez étudier vos comptes sur une période de un mois. Pour chacune des dépenses mettez l’intitulé général et le montant.

Exemple :
Restaurant : 25e
Cinéma : 12e
Loyer : 900e
High-tech : 150e

Dans les dépenses récurrentes, mettez les dépenses qui reviennent tous les mois avec un montant plus ou moins fixe : loyer, abonnements, prélèvements automatiques, courses de nourriture.

Dans les dépenses non récurrentes, mettez celles qui ne reviennent pas tous les mois, ou qui reviennent avec un montant différent : Shopping, restaurants, bricolage, sorties ciné  etc.

Voila, c’est presque fini. Faites la somme de chaque liste et préparez-vous à passer à l’étape suivante.

Avec cette étape, vous avez extrait deux informations très importantes :

  • Vos frais fixes. Ils tombent tous les mois, que vous le vouliez ou pas.
  • Vos frais variables. Ils sont liés à vos activités du mois. Un mois d’été très actif vous allez avoir des frais variables élevés, alors que un mois d’hiver passé à la maison va rendre la facture plus légère que d’habitude.

Voyons maintenant comment utiliser cette information.

3. Déterminer vos coûts fixes et coûts variables

Et la vous devez vous dire, il y a un problème, on a déjà calculé les coûts fixes.

Oui et non. En fait vous avez calculé vos coûts fixes sur 1 mois précis. Le mois suivant,  ils vont probablement être différents. Si vous avez passé moins d’appels avec votre portable par exemple ou si vous avez fait un marathon Starwars (plus de télé, donc plus d’électricité). Ou encore si vous êtes au mois de février (chauffage).

Pour les coûts variables c’est pareil. Le mois dernier, c’était la Saint Valentin, il y a des chances que vous ayez invité votre chéri(e) au restaurant. Au Fouquets peut être ? Je vous dis pas la facture.

La troisième étape va donc consister à ajuster le montant de chacun de vos postes de dépenses. Pour ce faire, plusieurs méthodes :

  • Calculer votre consommation annuelle et la diviser par 12.
  • Ajouter une marge d’erreur d’environ 25 – 50%, à votre dépense mensuelle
  • Choisir le point le plus haut jamais atteint.

Personnellement je choisi toujours la deuxième méthode avec un taux de 30%.

Pour les consommations non récurrentes, ça va être un peu plus compliqué. Comme elle ne sont pas récurrentes, impossible de dégager une tendance. Par contre, vous pouvez vous définir un budget Loisirs en général.

Pour ça, prenez la liste de dépenses non récurrentes, et retirez ce qui vous semble excessif ou vraiment ponctuel. Ensuite faites la somme, et essayez de rendre la valeur plus pertinente en utilisant les techniques vu ci-dessus. Moi j’ai un budget mensuel de 300€.

Voila ! si vous avez correctement fait l’exercice, vous devriez avoir maintenant deux informations très importantes :

  • Combien vous dépensez en vrais fixes tous les mois.
  • Quel est votre budget loisirs.

Ces deux informations sont essentielles pour votre hygiène financière. En effet savoir combien va sortir tous les mois, et définir un budget pour ses dépenses nécessite une certaine maturité financière. Avec ces informations , vous allez pouvoir répondre très rapidement si on vous propose un week-end hors de prix par exemple.

4. Ajuster votre taux d’épargne en fonction de vos coûts fixes et de votre budget loisir.

Maintenant que vous avez identifié et planifié toutes vos dépenses, vous allez pouvoir utiliser cette information pour épargner plus !

On va changer la montant de l’épargne automatique définie à l’étape 1, et le mettre à un niveau plus pertinent. Pour trouver le nouveau montant, vous allez appliquer la formule suivante :

 Epargne = Salaire – dépenses fixes – budget loisir.

Cette formule vous permet de calculer le montant qu’il devrait vous rester tous les mois. C’est ce montant que vous allez épargner.

Allez donc sur le site de votre banque, ou directement en agence, augmenter le montant de votre épargne automatique. 

Félicitations ! Vous avez maintenant implémenté le principal de la méthode. Grâce à cette augmentation vous pourrez réellement épargner beaucoup tout les mois, tout en conservant les bénéfices déjà acquis. Pour rappel :

  • Vous êtes entrain de vous constituer une épargne, tous les mois, sans rien faire.
  • Vous êtes entrain de gagner de l’argent, grâce à la rémunération de votre épargne.
  • Vous ne serez plus tenté de dépenser votre argent sous-prétexte qu’il vous en reste à la fin du mois.
  • Vous baissez mécaniquement vos dépenses, car il n’y a plus d’argent qui « traine » sans affectation précise.
  • Vous avez maintenant des finances beaucoup plus saines.

Il y a beaucoup d’autres avantages à cette technique, notamment des avantages plus personnels. Moi par exemple, cette technique m’a permis de pouvoir acheter mes billets d’avions plusieurs mois à l’avance, ou de ne pas trop râler quand les impôts sont tombés en septembre. Autre grand avantage : quand j’ai commencé à penser à acheter un appartement, j’ai réduit mon budget loisir de 200€ et j’ai augmenté mon budget épargne d’autant. Ainsi je mettais 1000€ de côté sur mes 2300 euros de salaire  ( 43% !!!!). Le premier mois a été dur, mais ensuite, je n’y faisais même plus attention. Après mon achat, ces 200€ sont allé dans mon budget travaux. Et encore après dans mon budget rêves à réaliser (cliquez ici pour voir mon article sur la question). Mais cet argent n’est plus jamais allé dans mon budget loisirs.  J’ai réduit de manière permanente mes dépenses sans y faire attention !!!

Je vais maintenant vous donner quelques astuces, pour optimiser cette méthode. Ce sont des techniques que j’ai trouvé par la pratique, donc elle devraient vous économiser pas mal de temps. Elles sont optionnelles, mais je vous garanti qu’elles améliorent vraiment la technique.

5. Fine tuner la méthode.

Voici les quelques conseils que je vais vous donner pour optimiser cette technique.

 – Bloquez votre épargne. Si vous avez tendance à trop toucher à votre épargne, optez pour une épargne bloquée. C’est un peu drastique, mais c’est un bon moyen de se retenir. J’ai utilisé cette méthode au début, lorsque j’avais du mal à tenir mon budget loisir. Si c’est vraiment trop dur, ayez deux plans d’épargnes. 1 bloqué, dans lequel vous envoyez 60% de votre épargne, et un autre accessible dans lequel vous envoyez le reste.

– Diversifiez votre épargne. Cette technique fonctionne en accord avec la précédente. En plus diversifier votre épargne vous permet de mieux planifier vos dépenses futures. J’ai un plan d’épargne qui ne sert que pour les voyages. Un autre pour les gadgets (téléphone, pc portable, etc). Un troisième pour les gros investissements (logement, voiture etc). Je planifie mes dépenses en fonction du contenu de chaque épargne, sans regarder à côté.

– Ayez deux comptes en banque. J’utilise deux comptes en banque car ça me permet de séparer les dépenses fixes des dépenses variables. Tous les mois quand je reçois (recevait) mon salaire, je vire automatiquement l’équivalent de mon budget loisir sur mon deuxième compte. Du coup il y a beaucoup moins de lignes de dépenses sur mon compte principal, et je peux voir tout de suite l’état de mes finances. Autre avantage, vu que je ne dépense que ce qu’il y a dans mon compte loisir, je peux très vite savoir si je peux me permettre un extra ou pas.

 – Mensualisez les dépenses annuelles. Cette idée m’est venue après que des travaux, et les impôts soient tombés en rafale entre septembre et novembre : Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, taxe foncière etc. Voici comment faire pour les impôts.

  1. Calculez la somme de ce que vous payez en impôts par an, divisez le par 12
  2. Ajoutez la somme à vos dépenses mensuelles.

Dans le cas précis des impôts, si vous êtes déjà mensualisé, alors pas besoin de le faire. Pour les autres postes de dépenses, il va falloir vous y coller. Vous pouvez envoyer cet argent sur un plan épargne déjà existant, ou créer un plan d’épargne spécifiquement pour lui.

– Tirez souvent la chasse. Lorsque vous automatisez et que vous budgétez vos dépenses, il arrive souvent que vous soyez en excédent. Souvent de très peu (10 – 20 euros pour chaque poste de dépenses), mais ce sont des sommes qui s’accumulent au fil du temps. Et ça peut faire une belle somme au final. Si vous la laissez sur votre compte courant, vous allez être tenté de la dépenser. Donc de temps en temps, n’hésitez pas à faire un virement ponctuel, pour envoyer ces résidus vers votre épargne.

– Limitez le nombre de cartes de crédit. Cette astuce est valable si vous avez deux comptes en banque comme expliqué plus haut. Dans ce cas la, n’ayez une carte de crédit que pour votre compte loisirs. Pour les autres comptes, vous n’en aurez pas besoin, car la plus part des dépenses sont directement prélevées. Pour les autres, un chèque fera l’affaire. Le but ici est d’éviter de mélanger les dépenses, car ça risque de fausser votre répartition. Vous pouvez éventuellement avoir une deuxième carte que vous laissez à la maison, par sécurité. Mais moi j’ai fini par la rendre car elle me coutait de l’argent, et je ne l’ai jamais utilisée.

– Rapprochez vos prélèvements de votre salaire. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’avais tendance à consommer tant qu’il y a de l’argent sur mon compte. Le problème c’est que si les prélèvements tombent à des moments inattendus, ça peut poser problème. Si vous avez 2 comptes, bien entendu le problème se posera moins. Mais dans tous les cas, pour solutionner le problème, mettez tous vos prélèvements la 3-4 jours après le virement de votre salaire. Ainsi l’essentiel de vos factures sera payé en début de mois, et vous serez plus tranquille.

 – Passez sur une banque en ligne. Si vous n’avez pas encore de compte en ligne, c’est le moment. Après avoir mis en place cette routine d’épargne, je me suis rendu compte que j’avais passé 2 ans sans aller en agence. Et la je me suis dit, pourquoi payer dans le vide ? Il y a beaucoup d’articles sur esprit-riche.com qui parlent de banque en ligne. Personnellement je vous conseille Boursorama, qui est, selon moi le plus efficace et le moins cher. En plus leur interface en ligne est très complète, et permet de faire tout. (Note : jetez aussi un oeil au comparatif des banques en ligne)

 Il n’y a plus qu’à !

Voila c’est tout simple. Avec cette méthode j’ai pu épargner jusqu’a 43% de mon salaire. Vous pouvez le voir, la méthode est très simple, et pas contraignante du tout. Je l’ai testé sur plusieurs personnes dans mon entourage, et les résultats ont presque toujours été au rendez-vous (il y a des gens qui ont des problèmes avec l’argent).

Vous avez déjà de quoi faire avec toutes ces astuces, mais si vous en voulez encore plus, n’hésitez pas à faire un tour sur mon blog  www.moutonbreak.com , on y parle de comment gagner de l’argent en ligne, voyager et être plus riche.  En attendant, je retourne profiter du carnaval !

 

Si vous voulez plus d’aide, j’ai préparé quelque chose qui va vous étonner : Pour en savoir plus, cliquez ici

Commentaires 64

  1. Selen

    Du grand n’importe quoi. La plupart des gens dont je fait parti n’ont pas de budget loisir.
    Par contre j’ai bien note la petite pub pour Boursorama au passage 🙁

    1. Post
      Author
      1. Dany

        Bonjour,
        Et oui quand il ne reste rien et qu’il en manque !! on fait comment !!
        vous dites tous comme çà il faut se payer en premier mais quand il n’y a pas assez de revenus ??? vous pouvez me dire comment on fait ??
        merci,
        cordialement

    2. dev

      « Du grand n’importe quoi. La plupart des gens dont je fait parti n’ont pas de budget loisir. »
      La plupart des gens dont vous faites parti passeront à coté de la vie.

      1. sylvain

        Je touche le smic avec un enfant , mon loyer est a 500 euro. Après les charges et frais de alimentaire, il me reste rien.
        Donc d’une part 10 % me semble plus raisonnable et faisable.

        savez vous que le salaire médian est loin d’être atteint par les moitié des francais qui devrait se situer a 1653 euro.

        http://www.sudouest.fr/2011/11/01/1-653-euros-de-salaire-moyen-en-france-le-fosse-s-est-agrandi-542381-705.php

        effectivement si on gagne disons 50000 euro (en exagérant) on peut faire des économies. ça laisse un peu de marge pour vivre.
        Mais bon il faut aussi expliqué a ton enfant, que les loisirs c’est finit, qu’il va le passer devant la télé. ou la console.

        Honnêtement si l’auteur gagne super bien, pour quoi il a besoins de l’affiliation ? dans un article qui est bien orienté.

        Voila, les  » y a qu’a, faut qu’on ». Rien que du bla bla.

        1. gunday

          @Sylvain, j’ai également pendant ma période étudiant vécu avec peu (200€ une fois loyer et transport payé).
          Et ben j’arrive à économiser environ 10% de mes revenus.
          Par contre, j’avais fait le choix de pas avoir internet (j’ai mon portable à 10€/mois pour compenser).
          Et les premières années de salaires, j’ai économisé énormément, car j’avais défini mes dépenses mensuelles à 400€ (le double d’auparavant), ce qui comparativement me paraissait énorme, et me permettait d’épargner correctement.

          Néanmoins, 10% est bon départ, n’hésitez pas à commencer avec 10%, et ensuite d’essayer de monter à 20%.

        2. Post
          Author
          Michael

          Vous seriez surpris du nombre de personnes gagnant 50 000 € étant dans l’incapacité de mettre 2 € de côté. Ce n’est pas tant une question de montant que de direction.
          Après dans votre situation seul avec un enfant, vous êtes clairement « défavorisé » par rapport à une personne seule ou à un couple avec enfant ou non ce qui entre aussi en ligne de compte.

        3. dev

          Je vois que vous répondez à mon commentaire, même s’il y a des choses qui s’addressent à Faouzanne. Donc je vous réponds:
          Si on n’a pas un budget loisir, on n’a rien compris de la vie. C’est comme si on vous a jeté sur terre et vous essayez de survivre.

          Comme le dit Michael, c’est une question de direction. Vous vous dirigez vers quoi?
          Si vous dites à votre enfant: « les loisirs, c’est fini » vous lui dites en réalité  » prepare-toi pour vivre comme un esclave », car c’est les esclaves qui n’ont pas de loisirs.

          On ne travaille pas seulement pour payer les factures et pour enrichir les riches.
          Avoir la possibilité de vivre un peu pour soi, de faire des choses qu’on aime, de se divertir est une question de dignité.
          Il faut absolument avoir un budget pour ça et si l’argent ne suffit pas, il faut penser à des nouvelles sources de revenus au lieu de devenir le champion sur comment serrer la ceinture.

          Et finalement, ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup de pauvres qu’il faut en faire la normalité.

          Fauzanne fait très bien de faire des affiliations. Il est dans la bonne direction. Ça fait partie de la recherche de nouvelles sources de revenus dont j’ai parlé au lieu de croiser les bras et dire: « les loisirs, c’est fini pour moi ».

          Il faut des Ferraris et Fauzannes pour donner la bonne direction et de l’ espoir aux gens.

        4. Grégory

          @Sylvain

          Si tu gagnes que le smic et que tu as un loyer de 500€ par mois. En plus de ça, un enfant à charge… N’y vois-tu pas déjà là quelques soucis de choix ?

          Avant de dire que les autres racontent du « bla bla » réfléchi déjà aux possibilités de diversifier tes revenus.

          Si tu acceptes qu’on te paye le smic pour le travail que tu fournis c’est ton choix.
          Si tu acceptes de payer un loyer de 500€ par mois avec un salaire de smicard c’est ton choix.
          Personne ne t’impose quoique ce soit.

          Je dis ça, je dis rien, il faut savoir des fois se sortir les doigts du cul, taper du poing sur la table et dire « ça suffit ! ».

        5. Julien

          « savez vous que le salaire médian est loin d’être atteint par les moitié des francais »

          Y’a peut être des notions de statistiques à revoir…

          google => definition salaire médian

        6. Post
          Author
  2. samuel

    Salut Michael et Faouzzane,

    c’est un excellent article.
    Mais par contre, j’aimerais attirer l’attention de Selen sur un point.

    Un proverbe dit: « Quand on veut, on peut ».
    L’article a pour but de nous montrer comment on peut arriver à faire de l’épargne avec notre argent.

    Si tu veux une autre technique plus simple, utilise celle du 10%. Elle stipule que tu mette chaque mois de coté les 10% de ton salaire et que tu utilise le reste.

  3. Guillaume

    Je confirme. Excellente méthode que j’ai appliqué moi-même naturellement assez tôt dans ma vie active et qui marche vraiment ! Faire un virement automatique et considérer que c’est une charge fixe et que l’argent n’existe plus, qu’il est dépensé.

    Je me permets juste une petite remarque sur l’étalement des annuités en mensualités : attention si le choc parait moins rude avec une petite somme chaque mois, dans bien des cas la somme totale annuelle est, au final, plus élevée avec cette méthode. Je parle notamment des assurances, par exemple.

    Amicalement.

    1. [email protected] - Entrepreneur nomade

      bonjour Guillaume,

      merci de l’avoir fait remarquer, j’avais oublié ce point. Il faut donc s’assurer que le paiement annuel n’est pas plus intéressant le mensuel.

  4. Phil de Culture Financière

    Bonjour,

    Personnellement, je n’aime pas le virement automatique d’épargne, surtout en début de mois.
    Je préfère simplement me créer une catégorie « Epargne »dans mon budget : chaque mois, je prévois X € à conserver pour mon épargne.
    Si un imprévu survient, je pioche dans ce budget.
    Sinon à la fin du mois, je place cette épargne.
    C’est plus souple à mon goût 🙂

    Cordialement,

    1. [email protected] - Entrepreneur nomade

      Bonjour Phil,

      Etant fan de l’automatisation, c’est vrai que pousse souvent les gens à utiliser le virements automatiques.

      Pour moi l’objectif est surtout de ne pas avoir à aller regarder ce qui se passe sur le compte trop souvent. Et en cas d’imprévu, je peux toujours tapper dans mon épargne de précaution.

      Mais si comme toi on peut se retenir de toucher a son budget épargne, alors ta méthode est clairement plus souple.

  5. Fabien de Argent-Pour-La-Vie.com

    Merci pour cet article plein de bon sens.
    Il y a quelques semaines je me suis repris en main pour faire face à mes soucis financier et je suis en tain d’appliquer ce même type de méthode.
    J’ajouterai que l’utilisation d’un outil gratuit comme BankPerfect pour suivre et gérer ses comptes est bien utile.

    1. [email protected] - Entrepreneur nomade

      ll a l’air pas mal bankperfect. Domage qu’il soit pas disponible pour mac 🙁

  6. dev

    Très bonne méthode. Les points forts que j’ai retenus:
    -budget loisir
    -epargne automatique bloquée
    -ajustement de l’epargne en fonction de…

  7. gunday

    Comme phil, je ne suis pas fan des prélèvements automatiques. Et j’utilise une méthode similaire à la sienne.

    Sinon excellent article qui a le mérite de préciser les bases afin de nous les rappeler ou de nous les faire découvrir.

  8. Julien

    Grâce à ce « grand n’importe quoi », j’épargne 500 euros tous les mois sans même m’en rendre compte… 🙂 Et je fais parti de ces « illuminés » qui ont un budget loisir (!!!)
    Par contre, j’ai bien noté que l’affiliation m’a permit de trouver une banque qui correspond à mes besoins lorsque j’ai ouvert mon assurance vie 🙂
    Selen, une fois que l’on ne fait plus parti de « la plupart des gens », ont fait des choses vraiment incroyables et amusantes.
    Merci Michael et Fazouane pour vos conseils.

  9. [email protected] - Entrepreneur nomade

    Bonjour à tous et merci à Michael de m’avoir reçu !

    @Selen : c’est domage car il n’y a pas d’age ou de condition pour avoir un budget loisir. L’essayer, c’est l’adopter ! :D.

    @Sylvain : Je suis d’accord avec toi. Les 43% sont un exemple, le maximum que j’ai pu faire. Quand j’étais étudiant, en cité-U avec un tier de smic, j’ai pas pu mettre beaucoup de côté. Pareil aujourd’hui avec mes revenus largement plus faibles que quand j’étais salarié. Mais l’idée est de se constituer une épargne de manière douce.
    Il ne s’agit vraiment pas de se priver ! Si tu ne peux économiser que 5% de ton salaire, ne prive pas ta famille pour faire plus. C’est contre productif. La vie n’est pas une course contre les autres.

    @Samuel : Merci ta méthode est une bonne reformulation de l’idée générale.

  10. Rach

    Il ne faut pas voir que les mauvais côtés de l’épargne, pour ceux qui ont l’impression de se serrer la ceinture.
    Moi par exemple je met 50€ de côté avec un versement automatique tous les mois. Et vous savez à quoi ça me sert ? A partir en vacance en été et aussi en hiver ! 50€ par mois, ça ne me donne pas l’impression de me serrer la ceinture, mais ça me laisse 300€ de dispo pour chaque vacances, bref je part l’esprit libre en vac sans me demander si j’aurai la tune.
    Un séjour d’une semaine dans les 3 vallées, le plus grand domaine skiable d’Europe, avec forfait plus hébergement, ça m’a couté, en réservant à l’avance « seulement » 250€. Donc largement couvert justement par cette épargne.

    L’autre point sur lequel je voulais venir c’est sur la mensualisation des assurances. Comme le fait de mensualiser directement coute en général plus cher, la solution consiste à prendre le montant à payer en une fois, et le diviser par 12. Cette somme, vous mettez en place un versement automatique vers un compte épargne, comme ça vous vous mensualisez « vous-même » et ne payez pas le surplus de la mensualisation proposée par les agences. Et en plus, ça fait de l’argent en plus sur le compte qui dort pendant un an et qui vous rapporte un peu. Le jour ou le paiement tombe, pas de souci vu que vous avez déjà épargné cette somme.

    bref, l’épargne, ce n’est pas QUE ce serrer la ceinture. C’est juste mieux contrôler ces dépenses pour éviter de dépenser inutilement et éviter les couts durs. Il n’a jamais été question de se priver continuellement juste pour garder de l’argent sur un compte sans y toucher. Hormis avoir une réserve de secours, garder de l’argent de côté et ne pas le dépenser est inutile (ce n’est que mon avis)

    Après effectivement on est pas dans la même situation. Perso je suis au smic, alors épargner 43% me parait juste farfelu dans ma situation. Il faut s’adapter.

    1. Post
      Author
  11. Rach

    Ah et concernant les banques en ligne, vous oubliez que tout le monde ne peut pas les rejoindre. Boursorama pour laquelle vous faites beaucoup de pub (surement parce qu’elle a un programme affilié) demande un salaire mensuelle que tout « smicard » n’aura pas. je suis dans ce cas là. (plus de 1300€ demandé si je me souvient bien)

    Par contre je viens de voir que ING Direct ne demande « que » 750€ par mois et devrait donc convenir aux personnes au smic. Je l’ai découvert hier seulement, je suis en train de faire le point sur ce que je vais devoir mettre en place mais je pense ouvrir un compte rapidement chez eux.

    Je vous laisse chercher le lien du site tous seuls, qu’on ne m’accuse pas de faire de la pub par affiliation lol !

    1. gunday

      Juste une remarque sur boursorama : si vous regardez bien un minimum d’épargne leur convient : 5.000€ de souvenir, soit l’équivalent un LDD pas tout à fait rempli.

      1. Post
        Author
        Michael

        Tout à fait. Boursorama ne fixe pas de condition de revenu pour ouvrir un compte et même pour la CB gratuite un compte épargne avec 5 000 € suffit : un parfait moyen d’avoir une épargne de précaution.

        1. Rach

          En fait si, mais pour obtenir la carte bleue gratuite :
          « Conditions de revenus du titulaire de 1 350 € nets/mois »
          Sinon à part ça il n’y a effectivement pas de frais de compte, mais si tu ne gagne pas assez d’argent, ba tu paye la carte bleue

        2. Post
          Author
          Michael

          Enfin dans ton autre commentaire tu disais « tout le monde ne peut pas les rejoindre » ce qui est faux. La condition de revenus, c’est pour la CB gratuite mais il y a aussi la possibilité de déposer 5 000 € (ce que l’on disait par ailleurs) voir de payer ta CB.
          Je te renvoi sur le comparatif tout y est décrit : http://esprit-riche.com/comparatif-banque-en-ligne/

  12. Cecile

    Très bon article qui me permet au passage de découvrir le blog Moutonbreak !
    C’est fou, car c’est exactement cette méthode que j’ai appliqué !

    Je suis une grande fan de l’automatisation : avant je n’arrivais pas à épargner quoi que ce soit, maintenant, à chaque fois que je touche mon salaire (tous les 15 jours), 15% sont virés automatiquement sur un compte épargne. Sans m’en rendre compte au bout d’un an et demi ça fait une grosse somme ! Voilà pour le point un.

    Ensuite pour le point 2, j’ai analysé mes dépenses pendant un an (je continue à le faire), et des fois on paye de ces sommes…. Alors exit le café cher de la boulangerie, exit le forfait de téléphone cher, alors que je n’appelle jamais 300 minutes par mois… et ainsi de suite pour le point 2.

    Pour l’étape 3, pareil : le tri entre les dépenses fixes et les dépenses aléatoires, au passage je me suis mise en coloc pour réduire les dépenses fixes.

    L’étape 4 : au bout de quelques mois j’ai vu que je pouvais épargner plus, puis j’ai ouvert un compte « épargne loisirs », maintenant j’ai même un virement automatique pour les gros budgets loisirs (gros voyage, nouveau vélo…). Le luxe ultime quoi !

    Bref voilà comment, alors que je pensais ne rien pouvoir épargner avec ce que je gagne je suis passée de l’autre côté de la barrière !

  13. Julien

    Je pense qu’il est important de le faire, pour ma part je mets tous les mois 12.5% de mon budget pourtant j’arrive à vraiment me faire plaisir.
    Même si on ne gagne pas beaucoup, cela sert toujours de matelas de sécurité en cas de problème.

  14. pandamien

    Je fais ça aussi! J’essaye de mettre 30% de mon salaire en épargne. Dans ces 30% sont compris un 1/12 de mes impots sur le revenu et locaux. Je paye au tiers à échéance, chaque mois j’approvisionne un livret puis fait un virement sur le compte courant quelques jours avant l’échéance de l’impot. Ça m’évite d’être surpris au moment du 1/3 et ça génére un peu d’intérêt.

  15. devenir estheticienne

    Très instructif cet article….c’est le genre de notion qu’il faudrait inculquer aux ados d’aujourd’hui. Prendre cet habitude lorsqu’on est jeune permet de savoir ou on met les pieds dans son budget pour le reste de sa vie.

    Parfois on a tendance à penser que ceux qui se payent des vacances ont un gros budget : c’est faux, c’est une question d’organisation et aussi de savoir distinguer les dépenses indispensables des dépenses superficielles.

    Et puis, entre nous, vous allez bénéficiez des plus beaux sourires de vos banquier : ils adorent recevoir des gens qui viennent pour ouvrir un compte épargne chez eux! ; )

  16. Francis

    Pour ma part, je suis contre les mensualisations gérées par les fournisseurs (EDF, GDF, Impôts , etc…). Car ce sont les fournisseurs qui empochent des intérêts sur notre dos.
    Ma méthode :
    – Utiliser des virements automatiques mensuels vers un compte épargne du montant annuel divisé par 12. Dans ce cas les intérêts, même petits seront pour moi !
    – Continuer à payer tous les 2 mois ou par tiers ces factures ou impôts (je reconnais que c’est l’inconvénient de la méthode, car c’est de la gestion manuelle non automatique)
    – Si le compte courant est suffisamment approvisionné pour assurer le paiement : c’est tout benef ! l’argent épargné pour les facture devient de l’argent pour les loisirs.
    – Si le compte courant n’est pas suffisamment approvisionné : faire un virement dans l’autre sens.

    J’utilise cette méthode depuis plus de 15 ans et je n’ai jamais eu de soucis, et l’épargne se constitue naturellement.
    Cependant, cela demande une rigueur que l’on a rarement au début.
    en plus, des fois, je me permet un petit plaisir : je paie en retard, rien que pour emm… le fournisseur !

    La dernière chose que j’ai changé, pas plus tard qu’hier (grâce à un article de Michael d’ailleurs), c’est de positionner les virements auto au plus près du virement du salaire, car j’avais tendance à ne plus épargner en arrivant en fin de mois.

    1. [email protected] - Entrepreneur nomade

      Intéressant ce que tu dis Francais. Je n’avais jamais pris le temps de penser en termes annuels. Ca rendre bien dans la partie 5 fine tuner la méthode.

      Je pense que le plus important, c’est vraiment mettre en place un hygiène et une habitude financière. Une fois que c’est en place, on ajuste facilement en fonction des phases de sa vie et des imprévus.

      Et bravo pour le virement plus proche du salaire, cette technique a fait des miracles pour moi.

    2. Nom (obligatoire)

      @Francis : Pour les factures EDF j’utilise le contrat relevé confiance. Tous les 2 mois, c’est moi qui relève mon compteur (on me rappelle par mail les dates durant lesquelles je dois le faire). C’est un service gratuit et du coup je ne paie que ce que je consomme. Comme je le fais depuis longtemps je sais combien mettre moi-même de côté chaque mois (normalement 42€ mais je prévois 50) Ainsi non seulement je gère ma conso au plus juste (Tiens, pourquoi on a beaucoup consommé cette fois-ci ! Pourquoi ?) mais en plus je n’ai plus de surprises (ou alors des bonnes) puisque ma marge d’erreur de 8€ est souvent épargnée et que l’argent dort chez moi au lieu de dormir chez eux….

  17. Valorn

    Le concept de base peut-être résumé: Il faut simplement vivre en dessous de ses moyens réels.
    Les techniques pour y arriver importe peu tant qu’elles fonctionnent et permettent de dégager un surplus sans se priver.
    Par contre, pensez que vous allez vous enrichir avec votre argent sur un compte épargne m’a bien fait rire.
    Quand il y a 30 à 40 ans, ils offraient un rendement de 15% supérieur à l’inflation réelle, ok.
    Maintenant, le rendement même avec des statistiques bidouillées est négatif.
    Si l’on tient compte de l’inflation des biens primaires, la perte en pouvoir d’achat sur un compte épargne est sévère.
    Sans compter le risque très haut d’une dévaluation massive et rapide des monnaies fiduciaires majeures.
    Le dollars en 100 ans à perdu plus de 99% de son pouvoir d’achat; 99,8% si ma mémoire est bonne.
    L’euro a perdu combien en pouvoir d’achat depuis sa création? Vous ne faites plus de courses? Vous ne chauffez plus vos maisons?
    Si vous voulez épargner, commencez à penser à ce qui aura plus de valeur dans 20 ou 30 ans et ce qui aura perdu sa valeur.
    Mon épargne et mes filets de sécurités ont différentes formes.
    Mon compte épargne en banque ne contient plus qu’une réserve minimum en cas de besoin urgent de liquidité.
    J’espère aussi que vous n’avez pas tout vos oeufs dans le même panier, y compris d’un point de vue géographique.
    Ou encore sous forme de promesse papier avec en général une petite clause qui annule cette promesse en cas de circonstances exceptionnelles.
    Je recommande d’aller lire la définition d’une monnaie fiduciaire.
    Ensuite renseignez vous un peu sur le système bancaire de réserve fractionnaire.
    Pour finir, une banque ne vous donne pas un reçu d’une somme qu’elle conserve en votre nom mais une reçu d’une dette envers vous, c’est une différence majeure.
    En espérant que cela en aide un ou deux…

  18. ncc

    Comme d’hab…
    Quand je calcule Salaire – dépenses fixes je suis déjà quasiment à zéro.
    En résumé il faut être riche pour devenir riche.

    1. Post
      Author
  19. Jo

    Moi personnellement je met 55% de mon salaire de côté et je ne fais pas grand chose de tout ce qui est écrit sans pour autant me priver.

    Tout ceci n’est au final qu’une question de personnalité

  20. Bruno de vivre riche

    Bonjour,
    Excellent article !
    La méthode est très « militaire » mais a le mérite de se donner des règles qu’il suffit de suivre…
    Ce qui me parait important c’est de « fine tuner » ou comme dirait les informaticiens de faire des itérations. C’est à dire d’affiner et de réajuster régulièrement la méthode…

  21. tang

    excellent,
    j’applique cette méthode depuis des années! Seulement ,je pense que tu n’as pas de voiture que ta vie n’est pas à Paris, et que tu n’as pas de famille à t’occuper, et que tu aimes les pâtes,. tout ça pour réussir à mettre 43% de côté!

    1. gunday

      @Tang, pour vous c’est irréaliste, mais pour beaucoup, c’est non seulement réaliste mais c’est habituel!
      Perso, je suis au dessus de 43% d’épargne (en comptant les remboursements immo et les provisions sur dépenses futures dans l’épargne).
      Pourtant je ne me reconnais pas du tout dans votre descriptif!

      Vous faites de votre cas, un cas général, mais chacun vit différement et a des dépenses en conséquent.
      Je ne critique pas votre style de vie, mais simplement votre situation n’est pas celle de l’auteur ni la mienne, donc la comparaison est peu réalisable.

  22. loan

    je me lance , je vous tiendrais au courant de ce que j’ai pu faire avec mon smic 🙂 , aucune raison de ne pas y arriver 🙂

  23. Jerem

    On va prendre exemple aussi,mais je pense que cela va être difficile!malgre nos 3900€ de salaire a 2,nos charges nous pèsent mais avec un peu de volonté on devrait y arrive!

  24. Pingback: [Devenez Riche] : Comment Jérémie a remis de l’ordre dans ses finances en 5 mois | Devenir riche à votre manière

  25. belle flora ondongo

    merci vraiment pour tout ses éclaircissement
    y’a certains conseils que je mets deja en pratique avant mm de savoir que c’était une tache important et nécessaire pour devenir riche sauf que j ai en mois une pensé qui traverse a toute fois mon esprit j’aimerais bien que vous m’aidiez
    je me dit tjours épargne bcoup d’argent pdant des années c’est comme tu ne fais rien sa ne produit pas pour quoi pas exercé encore une activité pour multiplier cet argent par exemple faire un petit commerce et a toute fois quand j’ai un peu une somme important je fais tjrs des retraits je ne sais pas si c’est une bonne idée
    merci

  26. audrey

    Bonjour,
    Je viens de lire le contenu de cet article et l’ensemble des commentaire.
    1/ merci à l’auteur d’expliquer une méthode, qu’on soit d’accord ou pas avec lui, il a le mérite d’avoir donné sa méthode.
    2/ je suis surprise par certains commentaires qui dénigrent par exemple cette maman seule et gagnant le SMIC. A l’époque ou nous sommes, je crois que choisir ou on travaille et ou on habite est un luxe que peu de personne peuvent se permettre.
    3/ personnellement j’ai trouvé sur le site de la CAF un tableau excel basique qui permet de définir ses revenus et ses dépenses, et qui pour moi me correspond très bien, même si je l’ai personnalisé un peu pour qu’il s’adapte à notre situation (j’ai ajouté des lignes cantine, virement (pour l’épargne justement…))
    Pour notre foyer, ce qui fonctionne bien c’est le retrait en début de moi de l’argent que l’on peux dépenser, du coup je ne paye plus rien en CB (sauf les achats via internet) ou en Chèque. Chaque mois, j’essaye de retirer moins pour épargner plus.
    Je crois que l’essentiel n’est pas quel pourcentage de ses revenus on arrive à épargner, mais juste savoir fixer ses ambition au niveau de son nombril plutôt que sur mars (ou jupiter !).
    Et donc par exemple, cette maman, si elle réussi à mettre 5 ou 10 € de coté par mois, ça peux représenter un petit plaisir en plus pour son enfant à Noel, ou une glace un jour d’été…

  27. Lilie

    Tout est tellement affaire d’état d’esprit. En tout cas, je confirme, ce que tu décris ici est largement faisable. Vraiment.

    Peu importe ce que l’on gagne par mois, j’ai tendance à croire qu’il est toujours possible d’économiser. Enfant, ado, étudiante et maintenant travailleuse, ça a toujours été le cas pour moi. Et si je gagne bien ma vie* dorénavant, il est clair qu’avant la phase « travail », ce n’étaient pas les mêmes sommes au crédit !!

    * = bon salaire, pratiquement aucune charge et une tendance instinctuelle à vivre en dessous de mes moyens. (le tout sans avoir la sensation de me priver. Peut-être car ce n’est pas le cas !)

  28. David-Gunday

    Bilan de mon année 2013, j’ai vécu avec environ 36% de mes revenus.
    Le reste allait en remboursement d’emprunt (47%) et en placement financier (17%), c’est à dire livret, assurance vie, actions, …

    Donc non seulement c’est faisable, mais faisable avec un effort réduit (j’ai pas spécialement surveillé le budget durant l’année).

  29. meumeu

    je comprends les réactions du type « c’est bien votre truc mais ne marche que si on est riche, avec mon salaire de x€ c’est impossible »
    c’est également ce que je me suis dit en lisant ce type d’article sur ce site
    puis je me suis dit « mmmmh essayons d’adapter ça à ma vie »
    j’étais au RSA avec qques heures de ménage en plus, je gagnais en tout 600 € par mois (pour info c’est le seuil de pauvreté en france)
    j’arrivais tout juste à payer mes frais fixes, en faisant super attention
    (et en vivant dans 20m2, sans voiture, pas de vacances, etc…)
    je cherchais un moyen de pouvoir faire face aux imprévus: frigo qui lâche, chat malade, train à prendre pour rejoindre un proche en difficulté…
    je n’avais jamais d’avance dans mon budget donc chaque imprévu était une catastrophe
    après avoir lu un article sur l’épargne sur ce site (mais j’aurais avoir l’idée ailleurs hein, c’est juste que l’article m’a donné l’impulsion), j’ai décidé d’essayer en mettant en place un virement permanent vers un livret A
    avec mes 600€ de revenus, les 15 ou 20% d’épargne souvent conseillés étaient juste inenvisageables
    j’ai décider de fixer le virement à 25 € soit 4% de mes revenus
    en début de mois, 25 euros filent directement à l’abri sans me demander mon avis
    très vite, je me suis rendue compte que je ne m’en rendais même pas compte!
    ma situation était tellement tendue en fin de mois que 25 euros de moins ne faisaient pas de différence
    MAIS sans m’en rendre compte j’ai dépensé moins!
    et au bout de 4 mois, au moment où j’ai un imprévu (tentative de cambriolage… la porte est restée fermée mais elle est fichue…la franchise d’assurance à payer!), 100€ m’attendaient sur mon livret
    quelle sécurité! je n’avais jamais connu ça
    j’ai donc laissé en place le virement, chaque mois je mets de côté sans effort, et à chaque fois que j’ai besoin, je peux prendre dans ma réserve qui se reconstitue progressivement
    jusqu’à arriver à payer la caution de mon nouvel appartement récemment
    avant ça j’étais obligée d’emprunter pour déménager
    aujourd’hui j’ai un travail à mi-temps, avec les aides je gagne un petit 1000€
    j’ai donc passé le virement permanent à 50€ par mois
    ce qui fait que je vais pouvoir partir en vacances à la mer en aout, je suis hébergée mais j’ai pu me payer le trajet et j’ai de quoi profiter un peu sur place
    voilà, juste pour dire que le principe fonctionnne aussi bien à une toute petite échelle
    bien sûr ça parait plus facile quand on a de l’argent, et ça doit l’être
    et moi aussi ça me hérisse un peu d’entendre parler de budget loisirs de plusieurs centaines d’euros par mois
    mais j’ai récupéré l’idée, et elle m’est très utile!
    j’espère qu’elle marchera aussi pour vous!

  30. bibiche

    bonjour,
    Avant je mensualisais mes dépenses fixes, car je débutais dans ma gestion de budget.Maintenant je connais par coeur ce qui sort de ma poche. J’ai donc opté pour un paiement annuel et semestriel si possible. Je mensualise toujours mais cette fois sur un livret A.
    merci pour l’article très intéressant.

  31. Vanessa

    C’est une excellente méthode à mon avis. Je trouve que c’est un exploit que de pouvoir épargner 43% de son salaire! Personnellement, mes dépenses couvrent environ 75% de mon salaire. Mais je vais essayer d’optimiser ce pourcentage.

  32. Laurent

    bon article qui explique comment maitrisier les dépenses. Cela parait au début compliqué de maitriser la bête, mais quand lesenfants arrivent, il faut envisager l’avenir! pour ma part j’ai développé un outil Excel, perfectionné depuis 10 ans maintenant, qui me permet très facilement (30min par semaine) de suivre mes dépenses et mon épargne .
    En ce qui concerne l’investissement financier, je vire automatiquement 200€ par mois sur des assurances vies, et je rembourse également un pret immobilier. Pour le reste , j’ai créé trois catégories d’épargne disponible : dépenses courantes (mensuelles), dépenses annuelles, projets moyen terme, que j’ai sous divisées en cases : exemple dans dépenses courantes il y a courses, assurances mensuelles etc, dans dépenses annuelles vetements etc. Je construit mon budget avec l’outil excel qui m’indique tous les mois combien je dois virer sur les différents livrets (les courantes restent sur le CC). Puis je télécharge les opérations sur mon CC une fois par semaine (qui est le point névralgique par lequel toutes les depenses et rentrées d’argent passent) qui j’integre à l’outil. L’outil me donne alors la somme à virer (dans un sens comme dans l’autre) et chaque case est automatiquement mis à jour. ainsi je sais à tout moment combien j’ai de coté pour les vacances d’été, pour la voiture, pour les vetements, pour la prochaine télé, etc. J’ai poussé la mensualisation à l’extreme afin de lisser un max les dépenses. Ainsi tout l’electro est mensualisé en prévision du prochain achat. Je met par exemple 5€ de cote pour le prochain téléviseur (5€*12*10ans=600€). Ce n’est absolument pas fastidieux car l’outil excel fait cela automatiquement. Si cela vous interesse je peux le partager.

    1. Anonyme

      bonjour,

      je trouve cette approche très intéressante. si votre proposition de partage de votre outil excel, est toujours d’actualité, je suis preneur ! 😉

      Merci à l’auteur de cet article et à ceux qui apportent leur contribution !

  33. pigeonxxl

    ou placer votre épargne ? mais naturellement confiez la a la « caisse d’épargne » bien placé pour a la casserole etre passé sur les actions en 1999 ils m’avaient attiré c’est la banque ou vous pouvez en repartir beaucoup plus léger qu’a votre arrivée , la boutique qui peut vous amenez a gratter pour gratos quelques journées quelques mois voir + si affinité !

  34. dima

    Comment placer 43 % du smic ? Est ce possible en ville?
    à la campagne si on vie comme les paysans c’est possible
    avec un capital de fonctionnement logement, terre , bâtiment , et un matériel minimum pour travailler , il faudra donc au minimum un capital de 50000 à 100000 euros sans faire de folie donc …

  35. sarah

    je tombe sur l’article par hasard, juste pour dire que c’est comme ca que je fonctionne depuis plus d’un an.
    Pour ceux que ca interesse il y a pas mal de bonnes appli qui vous permetant de noter vos dépenses et ainsi tout budgetiser pour votre mois.
    Perso dès que ma paye arrive je vire automatiquement le montant qui reste ( paye – dépense fixes mensuel= épargne ) comme mis dans l’article

    sur mon appli est noté toute mes dépenses fixes + loisirs et dépense occasionnel pour le mois
    ainsi que mes rentrés d’argent, il me calcul automatiquement le montant à épargner.

    à titre perso pour une gestion encore plus irréprochable de mon budget pour le loisirs et clopes ( 🙁 ) je divise le montant par 4 ( 4 semaines dans le mois)
    admettons loisirs +clopes= 300
    300/4 = 75e

    comme ca je retire chaque semaine 75e et je gére avec cette somme, je ne touche plus à ma carte bancaire à partir de ce moment la.
    Et pareil pour les courses je retire 80e toute les deux semaines et je gére avec

    je me suis rendu compte que le fait de payer avec une carte bancaire directement me fesait toujours dépenser beaucoup plus et pour le coup épargné beaucoup moins .
    et j’arrive à épargner comme ca 500e avec un salaire de 1500e!!
    et je vis seul
    ainsi j’ai pus me payer ma voiture 1er voiture cache sans crédit, me payer un super voyage tout ca sur une épargne d’une seul année
    j’épargne à mort pour éviter d’avoir à faire des crédits conso comme je vois tout autour de moi…

  36. sarah

    et j’ajouterais à cela pour épargner encore plus, n’oubliez pas de négocier vos contrat 1 à2 deux mois avant vos dates d’échéance ( tel, internet, télé type canal , ectect)
    vous serez ravis de bénéficier de réductions tarifaire, et eux le seront aussi de vous garder comme client et ainsi vous empecher de résilier…

    Pensez y 😉

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.