Investir dans l’immobilier locatif : 3 erreurs à ne PAS faire

Michael Ferrari Investissement immobilier 5 Commentaires

Investir dans l’immobilier locatif

Ça n’a rien de compliqué mais pour autant de nombreux pièges existent.

Investir dans l'immobilier locatif

L’immobilier est un des piliers de la liberté financière.
C’est pour cela qu’il fait parti intégrante de l’académie Esprit Riche.

Vous connaissez le principe : acheter un appartement, le louer ou le revendre et créer votre patrimoine.

Les principes sont simples. Ce qui est dur, c’est quand on rentre dans les détails, quand on essaie de comprendre comment s’y prendre et SURTOUT quand on regarde les chiffres et la fiscalité.

De très nombreux investisseurs ont eu de mauvaises surprises avec la fiscalité. Il ne suffit pas d’être optimiste et débrouillard. Il faut maîtriser son projet de A à Z. Le problème c’est que personne ne peut maîtriser votre projet pour vous. Même si vous achetez un investissement clé en main, vous devez COMPRENDRE comment il va s’insérer dans votre patrimoine, combien il va réellement vous rapporter (ou vous coûter).

J’ai préparé une vidéo, une synthèse des 3 erreurs les plus importantes lorsqu’on fait un investissement locatif.

L’immobilier est un moyen idéal pour gagner votre indépendance financière…à condition de savoir ce que vous faites.

Commentaires 5

  1. Bonjour Mickael ,

    Très intéressante vidéo.
    J’ai quelques petites questions à te poser parce qu’en lisant tes lignes et en écoutant tes vidéos je m’aperçois que ma vision était erronée et que j’ai fait des erreurs… peut être rattrapables on verra.
    1. Tu parles de l’intérêt fiscal de passer du nu au meublé. En gros c’est quoi, on vient de remplir les déclarations dernièrement mais je n’ai pas spécialement vu de ligne à ce sujet. Peux tu m’en dire plus?
    2. Une fois l’achat réalisé, est il trop tard pour créer une SCI et quel est le réel intérêt fiscal ?
    3. Dans une de tes précédentes vidéos tu expliques comment acheter sans apport avec l’argent de la Banque de manière illimité en sélectionnant des projets très rentables. Dans tes exemples, il y a des travaux, pour l’intérêt fiscal, mais entre le moment de l’achat et donc du début du remboursement et les premiers loyers, nécessairement après la fin des travaux, comment gères tu « l’effort » financier à réaliser?
    Merci pour tes réponses et pour ton blog.
    Bon voyage
    Pierre

    1. Bonjour Pierre,
      en attendant la réponse de Mickael je me permet de te répondre. En commençant par un constat tout simple : apparemment tu as déjà des revenus locatifs conséquents et une valeur patrimoniale associée. Il es temps pour toi de faire un bilan de patrimoine en reposant tes piliers fondateurs et tes objectifs à court moyen et long terme, car il n’y a AUCUNE vérité absolue : tout dépend de ton patrimoine actuel, des solutions d’optimisation que tu choisiras, et de tes objectifs personnels.

      1/ L’intérêt dépend de ton patrimoine et de tes objectifs personnels. Mais garde à l’esprit une chose : tu auras besoin d’un bon comptable spécialisé dans le domaine si tu veux passer le cap et que tu as déjà des revenus locatifs.
      J’ai fait une série de vidéo sur ma chaine et je préparer les articles associés. Le meublé c’est ma spécialité, j’ai 5 ans de recul dessus et je crée aujourd’hui ma première société d’invest en meublé.
      2/ La SCI n’est pas le bon support pour faire du meublé (également expliqué dans une de mes vidéos … article en cours de rédaction)
      3/ L’effort financier se gère : soit en fonds propres / tu tapes dans ton « fond de roulement » comme toute entreprise qui se respecte … soit tu anticipes et tu demandes un financement différé à ton banquier … de plus en plus difficile à négocier pour des biens ANCIEN.

      Bien à toi,
      OlivierPatrimoine.Com

  2. Bonjour Mickaël,

    faut que je te fasse une confidence, quand j’ai vu cet article, je me suis demandé ce que tu allais dire de nouveau sur le sujet.

    Puis après avoir regardé la vidéo, j’ai compris une nouvelle fois l’intérêt de ton aide sur le sujet.

    Acheter n’a jamais été si difficile dans les temps qui court d’un point vue, « trouver la bonne affaire ».

    Si en plus ce n’est pas rentable, on a vraiment plus les yeux pour payer.

    Dans peu de temps je participerais à ta formation.

    A bientôt.

  3. Bonjour Michael
    Effectivement, je connais plusieurs proches qui sont étouffé par les impôts qui leurs sont demandés…
    Du coup, eux qui pensaient être rentable, ils se retrouvent « en cashflow négatif » comme tu dis.
    Merci de mettre en avant cet aspect, trop rarement abordé

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.