How come that idiot’s rich and I’m not ? – Robert Shemin

Michael Ferrari Résumé de livre 23 Commentaires

How Come That Idiot's Rich and I'm Not?

How Come That Idiot's Rich and I'm Not?

Comment se fait-il que cet idiot soit riche et que je ne le soit pas ?

8 secrets pour devenir riche

Répondez à ce test

  1. Comment fait-on rentrer une girafe dans un réfrigérateur ?
  2. Comment fait-on rentrer un éléphant dans un réfrigérateur ?
  3. Le lion tient une conférence. Tous les animaux sont présents sauf un. Lequel ?
  4. Vous devez traverser la rivière mais elle est infestée de crocodile. Vous n’avez pas de bateau, comment faites-vous ?

L’idiot riche, c’est celui qui était un élève moyen voir médiocre et que l’on recroise 10 ou 20 ans plus tard et qui arrive en Porsche. Vous qui avez mis 10 ans à coup de 70 heures par semaine pour gravir les échelons de votre entreprise et qui avez sacrifié votre mariage alors que l’autre se ramène l’air naturel.

Mais comment se fait-il ? Simple : les mêmes raisons qui faisaient de lui un idiot à l’école ont fait de lui quelqu’un de riche. Robert Shemin raconte comment il avait de mauvaises notes à l’école. Il n’était assidu ni discipliné et tout le monde le pensait idiot alors qu’il s’ennuyait. Pour étudier son cas, on lui proposa un rendez-vous chez le psychologue. Lui, bien malin, passa du temps à lire des livres sur la psychologie afin de persuader son interlocuteur qu’il était bien idiot (notamment au test de Rorschach). L’une de ses grandes qualités, c’est qu’il adore lire et apprendre. Robert est dyslexique, il n’arrive même pas à taper au clavier et il n’arrive pas non plus à retrouver ses propriétés sur une carte. L’expression « ne peut pas » ne faisait tout simplement pas partie de son vocabulaire !

Une fois étiquetée idiot, ses profs n’attendaient plus rien de lui. Un jour, il s’amuse lors d’un exercice qui consistait à écrire un poème à copier un poème ayant reçu le prix Pulitzer en 1950, il n’obtient qu’un D !

Secret 1 : pensez différemment

Rapidement, il commença à entreprendre. Son premier fait d’arme à 16 ans, c’est simplement d’acheter des T-shirts pour 50 cents et de les revendre pour 2 € mais il remarqua rapidement quelque chose : les vendre était fastidieux et il passait son temps à refaire proprement les piles de T-shirts que les gens avaient défait (en plus de passer ses samedis à faire ça au lieu de jouer avec ses amis). Il testa alors quelque chose : un panneau disant « Fermeture dans une heure – Tout doit disparaitre ». En une heure, ses ventes dépassèrent celles des 2 samedis précédents. Il remarqua aussi qu’il vendait plus de T-shirts lorsqu’ils étaient mal rangés. [ Voici une supposition « tout doit être rangé pour que les ventes soient plus importantes qu’il à réussi à démasquer. Quelles sont les suppositions que vous faites à propos de votre métier ?]

Pendant 2 ans, il employa cette formule. Il appris une chose importante : ce qui compte avec l’argent, c’est le temps qu’il peut acheter.

Plus tard, on le retrouve travaillant dans un grosse boite, stressé et courant après son salaire. Sa prise de conscience, c’est lorsqu’il demanda l’autorisation d’être en vacances pour Thanksgiving (une fête presque aussi importante que Noël aux USA) et que son chef lui demanda :

– « Robert, quelles sont tes priorités ? » et poursuivit « Apparemment, tes priorités n’ont rien à voir avec notre entreprise. »

Il répondit :

–  » Tu as raison. Mes priorités n’ont rien à voir avec ma carrière. Elles sont avec ma famille. »

Depuis, il n’a plus jamais travaillé pour quelqu’un d’autre.

Si vous réfléchissez trop, que vous essayez d’avoir raison, vous ne serez jamais affluent. Voici l’attitude des idiots riches :

  • Ils récupèrent les principaux faits
  • Ils vérifient ces faits auprès de personnes ayant gagné de l’argent dans ce domaine
  • Ils suivent leur instinct et se concentrent sur l’action

Secret 2 : Suivez les lois spirituelles de la richesse

Robert nous sert ici des pages entières sur le thème « il me manquait 200 € pour finir le mois et d’un coup, ils sont apparus dans ma poche » que je vous épargne. Ensuite, il s’agit de donner et de savoir recevoir. Rien d’exceptionnel sur ce point.

Secret 3 : un objectif vous rendra riche, plusieurs vous garderont pauvre

Vous lisez tous ces bouquins sur la richesse et le développement personnel, vous êtes constamment en train de scruter les nouveaux articles sur les blogs et pourtant vous êtes toujours aussi pauvre. Vous avez étudié comment définir un objectif, vous êtes un expert en définition d’objectifs et vous possédez une liste avec 15 objectifs biens précis. Et si l’une des causes de votre échec, c’était de vouloir en faire trop et de courir plusieurs lièvres à la fois ?

Le seul objectif que vous devriez avoir, c’est de devenir un idiot riche autrement dit d’acquérir la philosophie nécessaire pour devenir riche. Cela décline en 3 plans :

  1. combien vous voulez gagner. Ecrivez-vous un gros chèque : à la manière de Jim Carrey qui a raconté s’être écrit un chèque de 10 millions de dollars alors qu’il débutait, si vous rêvez ne voyez pas petit ! Donnez du concret à votre objectif.
  2. le chemin que vous allez prendre pour cela. Ecrivez un objectif de mission : ce sont quelques phrases sur ce que vous voulez accomplir, les qualités que vous voulez développer et ce que vous souhaitez laisser comme souvenir.
  3. les activités à faire chaque jour pour atteindre votre objectif. Faites une liste précise des actions à accomplir.

Secret 4 : pour demain être riche, il faut commencer dès aujourd’hui

Au lieu de dire « si j’avais…, j’aurais …. », pensez à l’envers en commençant dès maintenant à agir avec l’état d’esprit qu’il faut. L’un des éléments les plus simples concerne ses relations : au lieu de vous racontez que si vous aviez de l’argent vous passeriez plus de temps en famille ou avec vos amis, commencez par le faire dès maintenant !

C’est le fameux « fake it until you make it ». Faites comme si. N’attendez pas. Il s’agit encore une fois de vous convaincre que vous êtes capable d’atteindre votre objectif.

Immobilier :

  1. renégociez votre loyer ou votre crédit
  2. sous-louez une partie de votre logement
  3. gardez la maison de riches en vacances, un excellent moyen pour rendre service, changer d’air et profiter des vacances
  4. vivez plus loin, en s’éloignant de 30 minutes les prix chutent [je ne suis pas d’accord avec ça, je préfère économiser 1 heure par jour…]

Transport :

  1. achetez votre voiture d’occasion, de nombreuses vieilles voitures de luxe sont abordables
  2. louez, conservez votre liberté d’arrêter à tout moment vos paiements (le car-sharing se développe dans les grandes villes!)

Santé et assurance :

  1. étudiez avec un agent la couverture qu’il vous faut pour votre famille

Sorties et restaurants :

  1. même si vous n’avez pas les moyens d’y manger, allez prendre un verre dans les meilleurs restaurants de votre ville. Les idiots riches ne vont pas au fast-food, ils choisissent les restaurants où la qualité des ingrédients est excellente.
  2. achetez local en vous rendant dans les fermes.

Vêtements :

  1. achetez en solde ou dégriffé
  2. demandez toujours si des soldes sont prévus sur l’article que vous convoitez

Voyage et vacances :

  1. préparez vos voyages vous-même
  2. a l’hôtel, demandez à être sur-classé
  3. voyagez en groupe pour obtenir des tarifs
  4. échangez votre maison

Epargne :

  1. réalisez régulièrement des ventes pour vider votre maison et obtenir de l’argent

Oeuvres :

  1. donnez votre temps
  2. donnez vos compétences
  3. donnez votre argent

Secret 5 : on ne devient pas riche tout seul

L’image de l’entrepreneur solo est fausse. Seul, il n’a pu combattre ses concurrents : c’est le mythe de David contre Goliath que nous adorons mais la réalité est toute autre. Tous ont des équipes pour fournir l’énergie nécessaire à la réussite de leurs idées. Ne faites pas ça seul !

Les idiots riches qui réussissent partagent leur réussite avec les autres : si vous êtes trop gourmand ou trop égoïste, vous serez dévoré par vos pairs. Vous avez besoin d’avoir des partenaires impliqués pour réussir et le meilleur moyen de sélectionner ces partenaires, c’est de choisir ceux qui veulent devenir de riches idiots comme vous.

Ne pas être seul, c’est faire appel aux 2 ressources les plus importantes : le temps des autres et l’argent des autres en suivant une logique simple. Si par exemple vous avez besoin d’augmenter vos ventes, faites appel à un marketeux ou à un commercial. Dans votre sélection, soyez méticuleux. Choisissez les gens sur recommandation et mettez-y le prix si nécessaire.

Secret 6 : les actifs sont capitaux

Vous connaissez l’histoire de la bonne dette et de la mauvaise dette ? L’une vous rend riche (investir en soi ou dans un business) l’autre vous rend pauvre (consommation et dépenses farfelues). La dette permet d’acquérir des actifs.

Les 3 caractéristiques d’un (bon) actif sont :

  • il possède de la valeur
  • vous le contrôlez
  • ils fourniront un bénéfice dans le futur

L’actif le plus important, c’est vous. C’est celui que vous devez choyez et développer. L’autre, c’est votre temps et l’erreur la plus courante c’est de l’échanger contre de l’argent sans aucune autre forme de retour.

Faites comme les idiots riches : achetez des actifs et protégez-les des 4 causes qui détruisent un patrimoine (divorce, maladie, mort, état).

Secret 6 suite : endettez-vous

Le secret pour y arriver, c’est de s’endetter. Maintenant, vous savez qu’il faut s’endetter pour acheter des actifs. Contrairement aux autres qui souhaitent n’avoir aucune dette, les idiots riches profitent de l’argent disponible pour acquérir des actifs.

Secret 6 suite : 3 deals et c’est parti

Les idiots riches aiment l’immobilier. L’immobilier possède les 3 caractéristiques d’un actif. Pour assurer votre chemin, il vous suffit de 3 transactions. Ces 3 transactions sont évidemment les plus difficiles à faire car il faut s’extirper de nos peurs et découvrir tout le processus mais après cela, la route est ouverte !

Secret 6 suite : investissez en bourse

Démarrer tout de suite, si vous n’êtes pas un expert déléguez la gestion et ne cédez pas à la folie des marchés en courant après les actions « du mois ».

Secret 6 suite : démarrez votre propre business

Selon Forbes, il n’existe aucun salarié parmi les 400 américains les plus riches (plus d’un milliard de dollars), vous savez pourquoi ?

Parce qu’ils travaillent pour quelqu’un d’autre. Aux USA, il y a 4 millions de foyers ayant un patrimoine supérieur à 1 million de dollars et 30 % d’entre eux sont devenus millionnaires en détenant un petit business. Les revenus annuels moyens d’un foyer de salarié sont de 65 000 $, ils sont de 352 000 $ pour un foyer de professions libérale.

En travaillant pour quelqu’un d’autre, c’est comme si vous étiez au club de musculation en train de faire des abos tous les jours mais c’est votre patron qui se retrouve avec de beaux abdos.

Tout ce que vous avez besoin de savoir pour démarrer votre business, c’est que vous ne saurez jamais tout : agissez et apprenez sur le terrain. Faites simple, concentrez-vous, soyez passionné

Secret 7 : agissez

Pensez à l’envers !

3 questions critiques :

  • Déterminez le résultat que vous voulez obtenir
  • Vérifiez s’il est atteignable
  • Définissez à quel point vous souhaitez l’atteindre

Votre état d’esprit définit le champ de vos possibilités, n’oubliez jamais ça.

Secret 8 : vous êtes déjà riche !

Regardez autour de vous et soyez reconnaissant !

Réponse au test :

  1. Ouvrez la porte, rentrez la girafe et refermez la porte !
  2. Est-ce que vous avez ouvert la porte, rentré l’éléphant et refermé la porte ? Faux ! Il y avait une girafe !
  3. L’éléphant !
  4. Vous nagez car tous les animaux sont à la conférence !

Conclusion

Ça a l’apparence du Kyiosaki mais ça s’arrête là. Ce livre est intéressant avec les limites que comportent les écrits dans ce domaine : 80 % de redite et de repompe d’autres auteurs (qui va même jusqu’à copier la typographie des Rich dad!). Je me demande même si l’auteur n’a pas choisi Robert comme prénom pour l’occasion histoire de semer la confusion 🙂

L’idée nouvelle que je garde et qui singularise ce livre, c’est celle de l’idiot riche. Elle consiste simplement à dire que devenir riche n’est pas lié au niveau scolaire ou au fait de suivre les règles de bonne conduite. C’est avant tout agir rapidement et suivre ses objectifs. C’est faire simple, allez à l’essentiel et pensez différemment. Si vous retenez ça, vous avez compris le livre. On retrouve évidemment tout le fluff habituel : l’immobilier, les dons qu’il faut faire, les croyances au sujet de l’argent…

Au final, ce que j’ai trouvé intéressant c’est l’histoire de l’auteur, sa philosophie et son parcours. J’aurais préféré lire une biographie plutôt qu’un énième livre qui survole tous les sujets. Alors évidemment l’essentiel de ce qui est dit dans le livre est vrai et utile mais tout ceci n’est pas très original et la variété des sujets abordés fait qu’aucun n’est abordé dans le détail (3 page sur l’investissement en bourse…). Si vous n’êtes pas familier de ce type de littérature, ce peut être un très bon premier livre à lire.

Acheter How Come That Idiot’s Rich and I’m Not?

Commentaires 23

  1. sylvie

    C’est un livre que j’avais l’intention de lire très prochainement, mais finalement, avec ce résumé… je crois bien que je vais plutôt m’orienter vers Robert Kiyosaki, que je n’ai pas encore lu !
    Merci pour ce résumé détaillé…
    Comme tu le soulignes, il a le mérite de nous rappeler que « devenir riche n’est pas lié au niveau scolaire ou au fait de suivre les règles de bonne conduite. »…
    C’est parfois, le genre de question que je me pose face à l’éducation de mes enfants ! Est-ce qu’un enfant « très scolaire » faisant de brillantes études, se débrouillera mieux dans la vie, qu’un autre plus réveur, mais débrouillard, baratineur … On verra dasn quelques années 🙂

  2. Christophe [Petite Fabrique]

    Ce long article était intéressant. Le concept « résumé de livre » est, je trouve, particulièrement adapté et apporte une vraie plus-value. Concernant les idées développées dans ce livre, elles restent assez standards mais l’angle d’approche avec le point de vue de l’idiot riche est bien trouvé.

  3. idiot

    Bonjour,
    Merci pour ce résumé. Et les quelques conseils utiles.

    J’ai quelques désaccords.

    « sous-louez une partie de votre logement »
    Cela veut dire quoi ? Sous-louer est interdit en france….

    « achetez votre voiture d’occasion, de nombreuses vieilles voitures de luxe sont abordables »
    Quel interet d’une voiture de luxe ?

    « même si vous n’avez pas les moyens d’y manger, allez prendre un verre dans les meilleurs restaurants de votre ville. »
    Vous pouvez aussi aller au golf même si vous n’aimez pas cela. Vous pouvez aussi vous prostituer.

    Pourquoi ne pas manger au fastfood. Si vous croyez vraiment devenir riche en allant dans des restos 3 étoiles, je vois mal comment vous aller reussir.

    Enfin, le terme idiot est nul comme intelligent d’ailleurs…. Cela ne veut rien dire. Et je ne crois pas qu’on peut qualifier une personne d’idiote lorsqu’elle est capable de monter une société (statut juridique, investissement, étude de marché…). Alors le cliché « je suis idiot et riche » bof bof.

    Voila pour mes désaccords. Merci pour votre site.
    Bonne continuation.

    1. Post
      Author
      Michael

      Apparemment, tu n’aimes pas l’idée à la base 🙂 Le concept d’idiot riche est un simple positionnement marketing, il ne rien y voir de plus.

      Beaucoup de gens pensent que leur vie sera meilleure lorsqu’ils auront la porsche de leurs rêves, l’auteur dit simplement si c’est ça qu’il vous faut, vous pouvez en trouver d’occasion pour un budget raisonnable. Il dit aussi que d’une manière générale, il est préférable d’acheter sa voiture d’occasion, pas forcément un véhicule de luxe.

      Idem pour le restaurant luxueux (et non, il n’est pas question de faire des choses que l’on n’aime pas!) : cela permet de changer d’état d’esprit.

  4. Kevin

    pour celui que veut devenir riche, il a tout intérêt à cotoyer les gens riches (ça peut aider) et pour cela, le seul moyen est de mettre un pied dans des restau luxueux, des hôtels 5*, passer ses vacances dans des lieux où ils vont…….faire du golf…….

  5. Christophe Triganov

    Excellent livre ! En disant idiot il veut dire pas très cultivé scolairement parlant… mais entre nous nous savons tous que l’école n’est pas très intelligente… encore une fois un article qui prouve que l’école n’est pas faite pour les gens intelligents mais les gens qui aiment faire Juste !

  6. Thibaud

    Bonsoir Michael,

    Merci pour ta chronique ! Effectivement, à la lecture de ton résumé et pour avoir lu quelques-uns des livres les plus reconnus sur le sujet des finances perso, je ne vois rien de très novateur dans celui-ci.

    Je retiens tout de même un principe important : l’idiot riche privilégie l’action et applique « bêtement » des principes qui ont été pensés par d’autres mais qui ont fait leurs preuves.

    Pas si bête que cela « l’idiot » ! 🙂

  7. Martine Ménard

    Hum. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec le fait que l’école n’est pas très intelligente. La méthode d’éducation tente peut-être de trop rendre pareille et éliminer la créativité mais je pense que l’école peut forger le caractère et aider certaines personnes ayant plus de difficulté à se développer.

    J’ai lu beaucoup de livres dans ma vie, j’en ai toujours un en attente. Celui-ci ne rentrera pas sur ma liste. Merci Michael pour le résumé.

  8. Alexis

    Hello,

    Perso je pense que l’école, oublie de nous apprendre des choses essentiels dans la vie.

    S’organiser
    Atteindre ses objectifs
    entre autres.

    Je pense que ce sont des points essentiels qui ne sont pas assez abordés méthodiquement durant les cours.

    Il n’y a qu’à voir le résumé de l’article, pour se rendre compte que cette personne, avec une pensée différente à su réussir.

    D’ailleurs pas mal de personnes ayant réussit, ont des attitudes vraiment « marginales » par rapport à la masse.

    Sinon quelques points m’ont perturbé, il y a des choses qui me parraissent un peu bizarre, mais bon c’est un résumé, et ce n’est pas toujours facile de faire passer toutes les idées.

    En tout cas merci pour cet article, très enrichissant et toujours motivant 🙂

  9. Charly

    Merci pour ce résumé !
    C’est assez malheureux à dire mais c’est vrai qu’il est rare de lire des critiques sincères comme celle-là (et les autres que j’ai pu lire ici )… On comprend tout de suite l’essentiel et je pense que l’achat du livre n’a pas un grand intérêt si ce n’est les quelques grandes idées que l’on retrouve un peu partout.

  10. deca

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  11. Post
    Author
    Michael Ferrari

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  12. deca

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  13. Post
    Author
    Michael Ferrari

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  14. lebonheurpourlesnuls

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  15. deca

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  16. Post
    Author
    Michael Ferrari

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  17. loicphilippart

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  18. thanor

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  19. Post
    Author
    Michael Ferrari

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

  20. thanor

    Sujet sympa à lire, merci.

    Mais… c’est la girafe qui manque la conférence, puisque l’éléphant n’a pas pu rentrer dans le frigo lol

    Donc… suis-je assez idiot pour devenir riche ? That is the question !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.