Histoire du jour : un patron lègue son argent à ses salariés

Michael Ferrari Développement personnel 3 Commentaires

Il y a des histoires qui sont marrantes car elles vont à l’encontre des préjugés :

Un patron a légué sa fortune personnelle à une bonne partie de ses employés (dont une partie était à la retraite). N’ayant pas d’héritier il a choisi parmi ses employés 300 personnes pour recevoir une partie de son héritage tout cela en 1993 !

Il a fait établir son testament en 1998 et voilà !

Même si la somme n’est au final que de quelques mois de salaires par personne, j’aime bien ce genre d’anecdote.

A lire : les commentaires sur l’article qui sont loin d’être flatteur pour cette entreprise (LOU et karting).

L’article du dauphiné :

http://www.ledauphine.com/entreprise-le-beau-geste-des-createurs-de-lou-et-karting-les-epoux-faller-ont-designe-300-heritiers-lou-et-karting-@/index.jspz?chaine=25&article=52124

La news :

http://www.20minutes.fr/article/249928/Insolite-Un-patron-legue-sa-fortune-a-ses-salaries.php

Commentaires 3

  1. demobilier

    Je trouve ce don idiot et malvenu. Il y aura automatiquement des jalousies parmis les bénéficiaires. Il aurait mieux valu faire don à des gens réellement dans le besoin. Ca ne manque pas malheureusement. Pensez-donc ! avec 30 euros par mois dans certains pays pauvres, vous pouvez nourrir et envoyer à l’école un enfant pendant un mois. Avec 30 euros par mois pendant plusieurs années vous allez le former, le nourrir, le garder en bonne santé et en faire quelqu’un d’utile pour son pays ou ses proches. Un investissement très rentable… humainement parlant. Et, cerise sur le gateau, vous pouvez même défiscaliser votre don.

  2. Post
    Author
    Michael

    Il voulait certainement remercier à sa manière certain de ses employés mais je suis d’accord que c’est maladroit. Déjà, je l’aurai certainement fait de mon vivant et puis comme vous dites, cela aurait mieux profité à une cause réelle. En l’état il semble que les bénéficiaires sont déjà tous à la retraite et n’ont donc pas autant besoin d’argent qu’un enfant en croissance (même si certaine retraite sont très faible).

  3. Pingback: Lettre à vous même… plus jeune | Communauté du développement personnel

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.