Gérer son budget c’est simple comme une prise de conscience !

Michael Ferrari Esprit riche 15 Commentaires

Aujourd’hui, je souhaite simplement vous remercier pour votre soutien et les nombreux emails que je reçois. Il m’est devenu impossible de tous y répondre, si cela vous arrive ne vous formalisez pas !

Voici l’un de ces emails qui me rappelle pourquoi je fais ça :

Bonjour Michael,

Avant tout je vais me présenter, je m’appelle Sylvain, j’habite en Alsace, j’ai presque 32 ans, pacsé et père de 3 enfants (quasi 4 ans,  2 ans et 4 mois… tire groupé). Je suis technicien de laboratoire médical, mon salaire avoisine les 2000€ nets/ mois, mon boulot me plait, mes conditions de même; je n’ai guère de perspective d’évolution professionnelle à attendre, mais cela ne me dérange pas. J’ai été propriétaire dans ma prime jeunesse, appartement (T3) que j’ai vendu par manque de place. Nous sommes maintenant que de simple locataire.

Ma compagne fait le meme métier que moi mais dans une plus petite structure et avec une plus petite paye… En plus maintenant elle travaille à mi-temps pour pouvoir profiter de nos enfants.

J’ai toujours voulu avoir de l’argent, beaucoup d’argent, mais je n’arrivais pas à faire en sorte d’en avoir assez pour me satisfaire, pas d’économies, pas de gestion réfléchie, pas d’investissement réfléchis non plus, pas de culture de l’argent. Je suis (étais) très gadget, le dernier truc High tech, il me le fallait.

Il y a quelques temps passait à la radio la pub de Marc Fiorentino « Sauvez votre argent », puis sur Amazon on me proposait d’autres ouvrages sur le même thème. C’est là que je suis tombé sur « Devenir riche », un titre accrocheur pour moi, j’ai découvert ton blog, m’y suis inscrit et parcouru de long en large. Lu les 50 pages gratuites du livre et BING, j’ai pris conscience DU/DES problèmes que j’avais vis à vis de l’argent. J’ai acheté « ton » livre et l’ai dévoré. Je me rend compte qu’il y a pleins de choses pour lesquelles je paye et que je ne devrais plus, d’autre où je paye et je n’en ai pas besoin, …

Pour commencer, la banque, je suis à la Caisse d’Epargne, j’ai comme tout le monde un pack que je paye 7.80€/ mois pour mon compte perso et 8.60€/mois pour le compte joint. Très naïvement je pensais que si je payais dans le pack une option découvert autorisé, je pouvais être en découvert et cela ne me couterais rien, quel choc cela a été de voir qu’en fait cela me coutait pas loin de 15% pour le découvert autorisé et +20% en non autorisé… J’ai(avais) un crédit auto qui courait jusqu’à avril 2012. Ma grand mère est décédée il y a 1 an, son seul fils, mon père, à hérité de prêt de 90000€ d’assurance vie et 55000€ de la vente de son appart. Mon père, a 55 ans, il a payé sa maison, il vie très simplement (il vit en ardèche et vie à l’ardèchoise, un peu bohème). Il a décidé de nous faire un chèque de 20 000€ à mes 3 frangins et moi même pour nous aider à démarrer dans la vie, et le reste de l’héritage il va acheter un gite pour quand on veut venir le voir. Dès que j’ai encaissé le chèque, qui est ce qui m’appelle la même semaine??? mon banquier… pour discuter de ma « situation »… mon œil ouais, il veut m’entuber et profiter de ces 20 000€. J’ai placé cet argent sur un LEP (je suis devenu non imposable avec 3 enfants et une femme à mi-temps) et le reste sur le livret A.

Tous ces évènements m’ont fait prendre conscience que je ne suis pas le client de ma banque, mais l’inverse. Je ne suis plus d’accord. Je suis décidé à partir de la banque dite à papa et aller sur une banque en ligne (Boursorama). Rendez-vous pris donc avec mon chargé de clientèle pour discuter de ma « situation », je lui parle des prix des packs que je trouve trop cher alors que c’est moi et moi seul qui gère mon compte, mes virements, … Il me répond qu’il ne peut rien y faire… « Alors pourquoi des banques en ligne y arrive? », réponse : « méfiez-vous des banques en lignes, c’est vraiment pas conseillé »… ça commence bien.

J’ai un crédit auto que je voulais solder, même s’il me reste qu’un an et que la part d’intérêt est minime, ceci dans le but de me dégager plus de liquidités tous les mois. Il rechigne et appelle Paris pour savoir la procédure à suivre.

Ensuite j’ai des parts sociale (1000€) de ma banque qui rapporte environ 3% net par an, je demande à les récupérer pour pouvoir les investir ailleurs ou partir en vacances avec sans avoir à toucher à mes économies nouvellement acquises (je veux surtout me libérer de toutes mes obligations pour pouvoir partir plus facilement). Et là… le drame auquel je ne m’attendais pas du tout, mon banquier crac littéralement, il a l’œil humide, me demande pourquoi je lui en veux, ce qu’il a fait pour que j’agisse de la sorte… j’ai halluciné… Je suis rester ferme, mon objectif était de récupérer cet argent coûte que coûte. Il essaye de me faire garder 5 parts sociales, NON, même une, cela n’a aucun sens. Il va a contre cœur chez son chef d’agence demander de valider la revente de mes parts sociales et revient le cœur gros de tristesse apparente. Mais il me propose d’ouvrir un PEL… j’avais le doux rêve il y a encore quelques semaines d’acheter une maison sur 30 ans, mais après étude de ton blog, ce rêve n’est pas réalisable et serait un suicide financier, surtout quand on se rend compte du cout global mensuel que coute une maison. Donc un PEL pour avoir un taux préférentiel lors de mon achat que je ne ferais pas… inutile et bloquant.

L’argent des parts sociales ne sera viré sur mon compte perso qu’en août après l’assemblée, cela va me laisser le temps de finaliser l’ouverture de compte sur Boursorama, domicilier mes revenus, enregistrer mes prélèvements, apprendre à utiliser l’outil. Pour éviter les pièges du découvert, je vais laisser une certaine somme (300 €) qui sera mon 0 et considérerais qu’en dessous de cette somme je suis à découvert. En août je clos mon compte perso, si l’expérience est concluante (ce dont je ne doute pas) je créérais aussi un compte joint.

Première révolution en marche et fière de l’entreprendre.

2ème étape personnelle, réduire les dépenses non indispensable et ajuster les autres. Tout d’abord mon abonnement de téléphone où je paye une option black berry qui me sert à consulter mes mails (que je vois aussi à la maison et au travail) et avoirs accès au BBstore où rien ne m’intéresse. Résilier cette option va me faire économiser 12€/mois.

J’ai changé de FAI pour aller chez Bouygues qui me proposait une offre quadri play (triple play + portable) pour 45€/mois. Economie réalisée 35€/mois.

Ensuite d’ici à quelques mois, je vais demander à mon assureur (MMA) un relevé d’information et voir chez les concurrents ce qu’il me propose  et à combien. Car cette année j’ai gagné du bonus mais mon assurance me coûte plus cher que l’année dernière… vive xynthia. Faisons jouer la concurrence.

D’autres dépenses sont à l’étude.

3ème étape personnelle, investir. Au niveau de mon entreprise nous avons un PEE (Amundi) depuis 2010 où il y a de l’abondement sur l’intéressement mais pas sur l’argent versé par les individus. Soit, mais un des fonds en actions a gagné 12% entre juillet 2010 et décembre 2010… très bon placement, bien que les performances passées ne prévale pas les performances futures… Tous les fonds sont déblocables dans 5 ans et comme je n’ai pas de projet à moyen/court terme, pourquoi ne pas investir un peu tous les mois dans mon PEE.

Je vais ouvrir une assurance vie sur un fond en euros, pour y mettre un peu du livret A qui n’est pas de l’économie d’urgence et mettre en place un virement automatique mensuel.

J’ai ouvert (j’attends les 14 jours d’étude de mon dossier) un PEA sur binck.fr pour investir en actions à forte dividende (+6%). Je ne compte pas boursicoter, juste réinvestir mes dividendes en actions et virer de temps en temps de l’argent que j’aurais économisé exprès pour le PEA.

Je gère l’argent de ma famille, j’ai pris conscience de ma mauvaise gestion, j’ai les outils et le savoir pour m’améliorer dès maintenant. Je vais tout faire pour devenir riche de savoir, je ne cherche plus prioritairement la richesse monétaire, je cherche à payer pour des choses qui me semble juste. Mon but est d’être heureux, de voir mes enfants et ma compagne épanouis, l’argent utilisé intelligemment peut y contribuer.Voilà un long mail pour te remercier, car grâce à ton blog et à ton livre, j’ai pris conscience du problème, compris le problème et je vais tout mettre en œuvre pour solutionner le problème.

Encore un grand merci Michael

Vous voyez ce que Sylvain a fait ? Il a pris conscience d’un problème. Il a défini ce qu’il voulait et il a agi pour repartir vers la bonne direction. Ce que j’adore le plus ? C’est qu’il semble s’amuser à faire tout ça 🙂

Commentaires 15

  1. Bonjour,

    Juste une remarque,
    Pourquoi investir dans des actions à fort dividendes dans un PEA plutot qu’un CT?
    Les dividendes n’étant pas imposé jusqu’à 6000€ environ (40% d’abattement puis 1525, 3050 pour un couple), le CT est très efficace.

  2. Génial ! C’est clair que cela fait plaisir de recevoir des mails de remerciements.

    Et oui, savoir gérer son budget pour investir, c’est la première chose à faire. Content de voir que ce Mr se soit rendu compte du problème et soit passé à l’action 🙂

  3. « Je ne compte pas boursicoter, juste réinvestir mes dividendes en actions et virer de temps en temps de l’argent que j’aurais économisé exprès pour le PEA. »

    tu sais Sylvain, il n’y a rien de mal à boursicoter hein, c’est pas comme si tu pariais a la hausse du prix du blé avec 10 milliards d’euros pour affamer les populations d’afrique. Il y a des entreprises interessantes et en choisissant bien tu pourras même certainement effectuer une plue value sympathique

    message sympa sinon, surtout l’histoire du conseiller en pleurs, les banquiers en France, ils s’imaginent peut être que le client leur appartient, que c’est presque par générosité qu’ils nous accordent un prêt, un découvert. En France, on doit presque supplier sa banque et donner une raison valable pour pouvoir retirer son propre argent en cash, sinon gare à TRACFIN….

    Alors il n’y a pas de mal à aller là où c’est moins cher

  4. C’est un grand pas en avant de gérer serieusement ses dépenses , si tout le monde s’y mettais , les banquiers et tout les autres vendeur d’abonnements ferais la grimace .

    Le mois dernier je suis allé chez orange pour prendre un abonnement mobile ,et le type m’a pris pour E.T. parceque je ne voulais pas internet sur mon mobile . Si je n’insister pas je reparté avec la housse , l’assurance ect…

  5. Je dirais bravo à l’auteur du témoignage, c’est un grand pas en avant : le premier vers la liberté pour la gestion de ces fonds.

    @ david86, c’est normal, la plupart des gens voulant un simple téléphone prenne des opérateurs virtuelles à bas couts.

    @Pierric, et si le but est uniquement d’avoir des dividendes (et non de boursicotter) pourquoi ne pas investir en nominatif pur?
    Vous perdez en facilité de revente, mais de nombreuses entreprises favorise ce mode de souscription, qui permet de mieux connaitre leurs actionnaires.

  6. Bonjour Sylvain, bravo et merci pour ton témoignage.
    Ca fait plaisir de voir un autre Alsacien prendre conscience de ses erreurs et rectifier le tir aussi efficacement.

    Courage pour la suite !
    ++, un alsacien

  7. J’ai beaucoup ris sur le coup du banquier qui a la larme à l’oeil.

    Je suis aussi en train de lire Devenez Riche dont je ferais certainement un compte-rendu sur mon blog d’ici peu. Etant donné que j’ai déjà eu la prise de conscience il y a quelques années, je prends toutes les idées qui me semblent intéressantes. Et il y en a!

    En tout cas, bravo à Sylvain, c’est le début d’une grande aventure! En lisant son mail, on croirait qu’il est fait pour ça et qu’il n’attendais que le déclic pour prendre le contrôle.

  8. Bonjour,
    Ma question est peut être stupide mais je suis une ado de 19 ans et comme j’ai découvert ces blogs sur l’argent dont le vôtre (j’ai d’ailleurs gagné votre livre lors de votre concours et je l’ai dévoré !), j’aimerais optimiser dès ma « jeunesse » le peu d’argent que je gagne (120€ / mois de mes parents car je vais à l’école et ne travaille pas). Pourriez vous me conseiller ? Où dois je vous contacter comme l’a fait sylvain et les autres ? Vous êtes le premier blog que j’ai découvert sur cette thématique et j’ai lu et adoré tous vos articles ! Sincèrement, bravo à vous
    Cordialement

    1. Post
      Author

      Bonjour Emilie,

      L’optimisation ne se situe pas forcément au niveau de l’argent à votre âge, peut être plus au niveau des choix d’orientations et surtout de ce que vous allez apprendre !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.