Conduire une F430, voir Metallica en concert et profiter du soleil

Michael Ferrari Esprit riche, Résumé de livre 3 Commentaires

Engine bayImage via Wikipedia

La poursuite d’un but ne doit pas vous empêcher de profiter de la vie au quotidien. Chaque but poursuivi est en effet une longue route dont l’issue est incertaine et c’est bien pour cela qu’il faut savoir, régulièrement, profiter du moment présent.

Nous avons chacun des centres d’intérêts, des passions où des choses qui éveillent notre motivation : ce sont toujours des moments de bonheur et d’excitation. Ces moments sont essentiels pour apprécier la vie de tous les jours.

Je ferais le parallèle avec le fait de faire du sport : un entrainement quotidien vous maintiendra à un niveau de « confort musculaire » qui fait que chaque effort de la vie quotidienne vous parait moins important. En ayant développé une certaine puissance, les demandes du quotidien seront facile à réaliser.

Si vous faites du sport régulièrement, monter 5 étages par les escaliers ne vous paraîtra pas une montagne. Si ce n’est pas le cas, vous allez surement prendre l’ascenseur.

C’est la même approche à avoir avec les moments d’excitations ou de bonheur du quotidien. Ce qui crée le bonheur c’est la succession de moment d’excitation. C’est la définition que donne Tim Feriss dans La semaine de 4 heures. L’autre solution pour éprouver des moments de bonheur c’est d’avoir très peu d’exigences.

Dans tout cheminement vers un but ou la réalisation d’un objectif le processus en lui même compte plus que le but lui même. C’est bien dans le processus que se trouvent les découvertes et les plaisirs. Il faut savoir apprécier le processus.

Pendant les mois d’été j’ai eu beaucoup de moments pendant lesquels j’ai pleins d’activités intéressantes.

J’ai vu mon premier grand prix de formule 1 à Magny-cours. La route fut un peu longue mais c’était une aventure sympathique que j’ai eu la chance de faire avec un ami, Christophe, avant qu’il ne s’expatrie au Canada (Bonne chance!).

J’ai aussi pu réaliser l’un de mes rêves et conduire une Ferrari F430. C’était mon cadeau de noël. Je voulais voir ce que c’était que de conduire une voiture puissante. Je ne conduis au quotidien depuis mon arrivée à Paris et j’ai vraiment adoré.

Certes, je n’ai pas encore le loisir de conduire une Ferrari F430 au quotidien mais ce sont des moments mémorables. Les sensations étaient au rendez-vous !

La charlotte c’est la classe

J’ai aussi profité pour remonter sur la tour Eiffel avant notre départ pour l’Allemagne. C’est vrai qu’elle offre un point de vue saisissant que l’on ignore trop souvent lorsqu’on s’encroute dans le quotidien de la vie…

Autre exemple, nous avions la visite de Gaëlle et Javi, nos amis qui vivent en Espagne, pendant le week end et nous avons profité pour bien manger et c’est un bon souvenir.

Un bon risotto aux copeaux de parmesan

Un bon risotto aux copeaux de parmesan

J’ai aussi eu la chance d’aller voir Metallica en concert à Arras (ne me demandez pas pourquoi à Arras). Nous y sommes allé avec un groupe d’amis et on a passé un super moment. La région est superbe (si si), il faisait un temps magnifique et tous les metaleux ont été sages. Si vous ne connaissez pas Metallica, je vous dirais que Metallica c’est un peu au heavy metal ce que Warren Buffet est à l’investissement en bourse. Le meilleur.

Le groupe était au top

Le groupe était au top

Mes vacances ne sont pas finies et plutôt que de partir pendant une longue période de plusieurs semaines, j’ai plutôt opté pour une formule composées de plusieurs petites périodes de repos (une sorte de « mini-retraite » pour les connaisseurs). Il me reste donc 2 ou 3 périodes de vacances en septembre pendant lesquels j’irai rendre visite à nos amis à Madrid et j’irai passer une semaine en Provence pour le mariage d’un ami.

Le mot de la fin :

Profitez de l’instant pour mieux apprécier vos avancements. N’attendez pas d’atteindre un objectif à long terme avant de vous faire plaisir, après tout on ne sait jamais combien de temps va durer la partie…

Reblog this post [with Zemanta]

Commentaires 3

  1. Comme dit AC/DC, pour rester dans le rock, « It’s a long way to the top ». Même si atteindre ses objectifs est long et difficile, il ne faut pas oublier de faire des pauses pour se distraire et se remotiver. Et puis il aurait été dommage de rater Metallica!

  2. @odenis: on dirait Toad (mariokart) avec la charlotte ! :-p

    La vache Metallica, toute mon adolescence… Le concert était comment ? Ils ont joué « One » ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.