Comment être ambitieux et rester authentique ?

Michael Ferrari Réussite et succès 14 Commentaires

DSC09244

Ce monument est une histoire : celle des objectifs si haut qu’ils sont inatteignables

L’une des limites qui reviennent régulièrement lorsque l’on parle de « réussir » c’est le manque d’ambition. Nous pensons parfois que nous pouvons réussir en restant discret, à sa place car nous avons peur du jugement des autres, de sortir du rang et d’avoir… je vais le dire… de l’ambition !

Nous pensons que ça n’est pas pour nous. Que nous ne sommes pas comme, eux, ceux qui ont les dents qui rayent le parquet. Nous sommes bien sûr supérieur car nous avons des valeurs et des principes plus nobles non ?

Vous savez comme moi qu’avez ce type de dilemme vous n’avancerez pas. Voici comment résoudre ce dilemme.

Durant le mois d’août, je suis allé faire un tour en Bavière et notamment à Munich. J’ai bien sûr profité des spécialités locales et durant une visite guidée, notre guide nous a indiqué le monument ci-dessus. C’est un panier de basket placé sur le toit d’un bâtiment  de plusieurs étages. C’est un symbole : celui des objectifs si haut que l’on ne pourra jamais les atteindre.

Nous commettons trop souvent ces 2 erreurs : ne pas avoir d’ambition ou avoir des objectifs si élevés qu’ils sont inatteignables.

Les 2 sont des réactions de protection. Et je me souviens que lorsque j’étais jeune je ne me voyais pas entreprendre car ceux qui entreprennent avaient une image négative. Ils étaient opportunistes. Ne respectent pas la loi. Grattent tout ce qu’ils peuvent et font bosser les autres à leur place.

Bien sûr, cette image a évoluée. Déjà parce que j’ai constaté qu’il n’y avait pas besoin d’être entrepreneur pour répondre à cette description. Des personnes qui, par exemple, ne travaille qu’au black en touchant de l’argent de l’état pendant des années ont fait évolué ma vision de la chose. Et surtout, aucune catégorie de personne ne peut entièrement répondre à cette description. Y-a-t-il des entrepreneurs qui répondent à cette description ? Oui. Une petite partie.

SONY DSC

La marie de Munich

Tout comme l’on peut croire que le père noël existe et que lorsque un cousin plus âgé vous glisse dans l’oreille que ce n’est pas vrai (merci) votre monde change.

Alors comment devenir ambitieux tout en restant authentique ?

 

SONY DSC

Il y a un cours d’eau dans Munich avec une vague artificielle où les gens surfent !

Les 2 meilleurs mots que j’ai trouvé et qui me vont bien sont :

  • humilité
  • audace

Comme tous les mots, ils peuvent n’être que des pixels qui ne sont pas incarnés aussi, il vous faudra trouver les vôtres !

Ce que j’aime bien, c’est des personnages que j’admire répondent à ces critères. Gandhi ? humble pour vivre chichement. Audacieux pour s’opposer à l’occupant. Warren Buffett ? humble pour toujours vivre dans la même maison qu’il y a 30 ans tout en restant discret et audacieux d’avoir créé des dizaines d’entreprise en suivant son instinct.

[Excellent exercice pour vous : prenez les 3 personnes que vous préférez et demandez-vous : quelles valeurs incarnent-ils ?]

Entendrait-on parler de Gandhi s’il « n’en avait pas eu » ? Non, il ne nous aurait pas inspiré. Mais je vous rassure, vous n’avez pas à prendre votre bâton de pèlerin et vous habiller avec un rideau blanc à vous balader en sandale pour inspirer les autres.

L’humilité est définie (Wiktionnaire) comme : vertu qui nous donne le sentiment de notre faiblesse, qui réprime en nous les mouvements de l’orgueil.

Ainsi, c’est l’art d’être réaliste sur sa personne. Mais pour moi cela se traduit par des comportements concrets comme ne pas monopoliser une conversation, ne pas essayer d’impressionner ou de participer aux concours du mieux disant. Ce sont aussi d’autres idées comme le fait que je peux apprendre quelque chose de chaque personne, peu importe son parcours ou sa situation. Lorsque je pratiquais du karaté, c’était une valeur très importante. Et même si j’ai toujours, je pense, été relativement humble il manquait une dimension complémentaire. Celle qui permet d’aller de l’avant.

Et c’est là que l’audace est arrivée.

L’audace est définie (L’internaute) comme :  Tendance à oser les actions difficiles,  Innovation, acte qui brave les goûts dominants.

Et j’aime bien ça aussi. Car pour avancer, il faut oser. 99 % des gens qui n’avancent pas manquent d’audace. Cette idée de se démarquer des goûts dominants, de choisir le chemin le moins emprunté parce qu’il effraie me plait. Et plus que me plaire, c’est une valeur importante.

Évidemment, chacun appellera humble ou audacieux un comportement en fonction de son naturel de départ. Etre humble pour un agent commercial qui fait du porte à porte n’aura pas la même manifestation que pour un libraire débutant. Mais même sachant cela, je trouve que ce sont 2 valeurs importantes qui peuvent servir à chacun pour sortir du dilemme de l’ambition.

Car sans ambition, pas de vie riche.

L’ambition, cela peut être celle d’améliorer la vie des autres. De les accompagner. De créer. De gagner. De progresser. D’apprendre. Peu importe.

Mais à trop être ambitieux, on finit par représenter la fameuse citation d’Audiard : « Un con ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ». Vous l’aurez compris être ambitieux n’a pas à se manifester par un orgueil (le mépris de tout sauf de soi-même) démesuré. Cela doit partir de votre « vous » pour être authentique et faire preuve d’audace. Il s’agit donc de faire monter une mayonnaise équilibrée entre de l’humilité et de l’audace.

Est-ce facile ? Non. Mais faites donc preuve d’un peu d’audace 🙂

SONY DSC

Jardin à bière ou rien

Commentaires 14

  1. Angélique Tartière

    Bonjour,

    J’aime particulièrement ces articles où tu démontres que l’on peut rêver d’une vie pleine où on peut à la fois réaliser ses désirs (pro et perso) et être « quelqu’un de bien ».

    Etre authentique, c’est chercher en soi les raisons de nos motivations profondes (nos valeurs). Et les rendre concrètes dans la vraie vie. Et ça fait un bien fou !

    Un bien fou de partir de soi pour construire son monde et emmener de temps en temps ceux qu’on aime dedans. Et aussi aller dans le monde de ceux qui construisent leur monde.

    Merci pour ce bon moment de lecture !
    Angélique

  2. twobib

    L’humilité, c’est pas un souci chez moi.
    L’audace par contre… je dois bien avouer qu’oser sortir de sa zone de confort, même pour faire un truc qui me plait, j’ai parfois du mal.
    Alors faut se faire violence, parce qu’effectivement, on n’a rien sans rien

  3. Philippe

    Salut à tous
    Bonne idée d’allier Humilité et Audace, des qualités – valeurs pas toujours développées de manière harmonieuses. Ce qui les relie est de se donner le Droit à l’Erreur. cela favorise l’audace d’une part, car la peur de rater (issue de la scolarité) est une des plus inhibantes qui soit. Si je me donne le droit à l’erreur, l’audace est plus facile! Avoir ensuite l’humilité de reconnaitre ses erreurs, ratages, imperfections sans plainte ni accusation permet de faire d’interessants apprentissages

  4. Bruno

    Et quand certains se battent pour réussir leur vie, d’autres se contentent de ce qu’elle leur donne, sans jamais oser se dépasser.

    L’ambition vous apporte une plus grande motivation et renforce votre désir de viser toujours plus haut, c’est un véritable moteur.

  5. Martin

    Un article intéressant, qui montre la difficulté de trouver le juste milieu dans la vie entre ambition et humilité. J’avais un jour poussé la réflexion sur la confiance de soi: pour réussir, il faut à la fois avoir confiance en soi mais pas trop pour savoir se remettre en cause et progresser…

    Sinon petite coquille: tu as indiqué « Marie de Munich' » au lieu de « Mairie de Munich »

    A bientôt

  6. Mr Huggy

    Les gens qui réussissent très bien dans la vie sont parfois très jalousés. En ce qui me concerne ces personnes à réussite me passionnent et j’ai envie de m’inspirer d’eux pour y arriver à ma façon car nous sommes tous différents.

    J’ai donc de l’ambition par rapport à cette passion et je suis en phase avec Michael quand il parle d’audace car sans audace, pas de réussite… Ce n’est pas en restant seul dans son coin que l’on peut réussir, il faut tenter, innover…

    Et enfin la grande classe c’est effectivement de réussir en restant humble et respectueux, c’est le signe de grandes valeurs humaines !

  7. Alexandra de Sphere Humaine

    Et en thérapie, je dis parfois aux personnes que j’accompagne « Etes-vous prêts à prendre un petit risque? » pour les pousser hors de leur zone de confort sans les mettre en grand danger dans un moment de fragilité.

    Comme toujours, un très bel article plein d’humanité. Merci Michael.

  8. Guillaume

    C’est étonnant, je me suis fais la même réflexion il y a 2 semaines!

    J’ai toujours eu une partie de moi qui n’aimait pas réussir (= gagner beaucoup d’argent) surement à cause de mon éducation. J’ai changé mes croyances en me posant la bonne question : pourquoi est-ce que je veux devenir riche ? Si ça vous intéresse, j’en parle sur mon blog. C’est l’article intitulé « Pourquoi je veux devenir millionnaire » 🙂

    Merci pour cet article & à bientôt!

  9. Florian de Faire du sport

    Excellent article.

    Je suis confronté tous les jours à ce sentiment que tu as traduit des les premières phrases de ton article :

    « Nous pensons parfois que nous pouvons réussir en restant discret, à sa place car nous avons peur du jugement des autres, de sortir du rang et d’avoir… je vais le dire… de l’ambition ! »

    Même bon dans un domaine (le sport en l’occurrence) j’ai toujours du mal à mettre en avant et préfère être effacé. Malheureusement en m’effaçant je fuis en quelque sorte la réussite. Mais se mettre en avant cela signifie aussi … s’exposer au regard des autres et c’est là le plus compliqué.

  10. Bibi

    Bonjour,

    Cet article est intéressant, il me soulage et me fais douter en même temps.

    Merci de l’avoir écrit car c’est un de mes plus gros dilemme du moment.

    J’ai eu l’audace et l’ambition et j’ai gardé l’humilité.

    En voulant rester vraie et sincère, je ne me suis fait aucun contact et je me suis endettée en voulant donner le meilleur, en ne gagnant rien en retour (gentillesse).

    Donc la question est :

    Peut -on vraiment devenir riche sans sacrifier un petit bout de ses valeurs et de ces principes?

    Je vis dans un environnement de business/compétition, toutes les personnes autour de moi courent après l’excellence et on le voit, les femmes sont en Chanel et les hommes conduisent des Lamborghini. Les gens sont faux, hypocrites, prétentieux, si t’es pas riche, ils ne te parlent pas, alors faut savoir faire semblant.

    Alors c’est vrai, il faut avoir de l’ambition car c’est ce qui fait avancer le monde, des gens qui décident, créent, partagent, proposent, inventent, etc…

    Mais y a t-il une limite à l’ambition? Quand elle atteint nos valeurs et nos principes que fait-on?

    Pour l’instant je stagne. Je ne suis pas entrée dans le jeu du business.
    Mon entreprise fonctionne mais je ne gagne rien, en restant moi même, mon ambition plane et je sais que je ne deviendrai pas riche si je ne fais pas un effort pour être « présentable » face au monde.
    Si je ne déclenche pas un certain orgueil pour vouloir aller plus haut.

    Je suis d’accord avec Martin, le plus difficile est de trouver le juste milieu.

    Merci pour cet article et aussi pour les 2 erreurs : ne pas avoir d’ambition ou avoir des objectifs inatteignables, j’ai grandit entre ces 2 idées (ma mère n’a pas d’ambition et mon père veut être millionnaire) alors je pense que c’est sincèrement vrais ! ^^

    Merci

    Phenomene

    1. Post
      Author
      1. Bibi

        Michael a raison, en relisant et dit comme ça, c’est un peu limité.

        Peut être qu’il faut arrêter de ce poser des questions comme ça, et juste avancer en faisant ce qu’on aime, en étant qui l’on est et en maintenant une ambition à la hauteur de ce que l’on peut sur le moment.

  11. André Sovaga

    Il faut avoir du courage pour mettre ses ambitions à l’épreuve et de l’humilité pour apprendre de ses échecs, c’est le minimum vital pour progresser par l’action et la réflexion constructive de celle-ci. Mais à mon avis, cela ne suffit toujours pas pour réussir, car il manque l’ingrédient principal qui maintien la motivation à flot:

    la faculté d’être passionné par ce qu’on fait. Les gens riches qui ont acquis leur richesse d’une manière honnête, le sont devenu en général par ce qu’ils aiment ce qu’ils font, ils s’épanouissent réellement dans leur travail au point qu’ils ne le considèrent plus comme un travail, mais comme un plaisir.

  12. Eva

    Une entreprise a de la valeur dans la mesure où elle apporte d’avantage de bien, par rapport au mal qu’elle peut engendrer. Une entreprise est le reflet des valeurs de l’entrepreneur qui la crée. Je pense qu’au lieu de considérer une entreprise comme une activité commerciale, il faut plutôt la concevoir comme un système d’entre-aide. Si l’aide apportée aux autres est sincère et efficace, elle va créer des richesses pour tout l’environnement où elle opère. Et ces richesses là ne seront pas vénéneuses.

    PS: Ce blog est très enrichissant. Merci M. Ferrari.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.