Comment devenir rentier dans l’immobilier ?

Michael Ferrari Améliorer sa vie, Esprit riche, Finances personnelles, Investissement immobilier, Réussite et succès 10 Commentaires

Comment devenir rentier dans l’immobilier ?

Vivre de vos loyers, c’est-à-dire faire en sorte qu’ils représentent vos principales sources de revenus ?

Avoir une autre source de revenus est essentiel pour pouvoir vous sentir en sécurité et ne pas dépendre d’une seule rentrée d’argent (salaire…)?

On en parle dans cet article. Vous allez voir comment diversifier vos revenus et, concrètement, augmenter votre niveau de sécurité et votre sentiment de sécurité.

Comment devenir rentier dans l’immobilier

Comment devenir rentier dans l’immobilier ?

Avoir vos loyers est un moyen qui vous permettra de vous sentir plus libre, parce que votre temps de travail n’influe plus sur vos revenus. Vous pouvez donc avoir de l’argent même quand vous ne travaillez pas. En effet, que vous soyez actif ou pas, les loyers tombent toujours, une fois que votre locataire est bien installé.

L’objectif de « déconnecter le temps de travail avec l’argent que vous gagnez », c’est de pouvoir faire face à tous les changements de vie que vous allez certainement affronter. Si vous voulez réduire votre temps de travail ou arrêter de travailler d’ici quelques années, il vous faudra une autre source de revenus à la place. Avoir des loyers, c’est un des moyens les plus pratiques d’y arriver à condition que ce soit bien fait.

Etre rentier, ce n’est pas forcément avoir un gros patrimoine comme on l’imagine parfois. En fait, être rentier, c’est avoir des flux d’argent qui circulent et avoir de l’argent qui rentre. Et le loyer est un moyen sûr pour y arriver.

Ça ne veut pas dire que vous allez tout le temps toucher le loyer, car il peut arriver que le locataire part, qu’il y ait un dégât des eaux ou encore une rupture de loyer. Mais si vous avez plusieurs biens en location, une rupture d’un ou deux loyers sur 15 n’est pas très grave. Donc avoir des loyers, c’est créer des flux ; et créer des flux, c’est vraiment ça être rentier et être libre.

Donc, comment devenir rentier dans l’immobilier ? Il faut respecter deux conditions :

  – Se fixer un objectif de revenu ;

  – Et trouver des biens immobiliers rentables.

1. Se fixer un objectif de revenu

La plupart des gens se lancent et se disent qu’ils veulent juste un peu d’immobilier, mais ne définissent pas à l’avance un objectif réel. Au final, ces personnes se retrouvent à créer un autre job : « acheter sans cesse ».

Déterminer un objectif de revenu est donc la première étape à faire. Combien voulez-vous gagner par mois ? 1 000 euros, 2 000 euros, 3 000 euros ou plus encore ? Fixer ce chiffre vous donnera un objectif vers lequel aller. Avoir un objectif à atteindre vous donne aussi une bonne raison de passer à l’action.

2. Trouver des biens immobiliers rentables

Les biens immobiliers doivent au minimum se payer tout seul, pour que vous puissiez être serein et réaliser plusieurs opérations successives. En réalité, ce n’est pas très compliqué, car il vous suffit d’être patient.

Si vous achetez un petit immeuble tous les ans, en dix ans, vous aurez créé un véritable patrimoine immobilier. Vous pourrez en dix ans rembourser complètement les premiers investissements ou vous allez pouvoir revendre une partie des biens pour vous désendetter. En quelques années, vous allez pouvoir créer la dynamique qui vous permettra d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

C’est en chemin que vous allez vous rendre compte des bonnes idées à appliquer ou des changements à faire dans l’organisation de votre patrimoine. Cela vous permettra d’aller encore plus vite, comme le fait de faire racheter votre prêt immobilier. C’est le cas pour mon tout premier appartement, car j’ai pu économiser 30 000 euros en le faisant racheter une première fois, puis 10 000 euros en le faisant racheter une deuxième fois.

Il arrive aussi que des gens se lancent et se rendent compte que, sur leur patrimoine, il y a un appart qui a pris beaucoup de valeur : un tramway ou une ligne de métro qui arrive à coté, un nouveau centre commercial… Donc, pourquoi ne pas revendre l’appartement et se désendetter ? Automatiquement, vous arrivez à gagner des années par rapport à l’atteinte de votre objectif.

Parfois, il s’agit aussi de la mode ou de la tendance, comme la colocation. Si vous avez un grand appartement, vous pouvez le mettre en colocation ou le diviser en deux pour pouvoir revendre deux appartements au lieu d’un. Vous faites de petites opérations sans en faire une activité à temps plein et sans être un marchand de biens. Vous gérez votre patrimoine et prenez les bonnes options pour pouvoir aller plus vite.

Ce qui vous semblait au départ être un investissement à long terme peut aller beaucoup plus vite quand vous êtes vraiment dans le jeu et sur le terrain. Vous pouvez gagner 5 voire 10 ans et atteindre rapidement l’objectif de rente que vous vous êtes fixé au départ.

Si vous appliquez ces conseils simples, vous allez pouvoir créer un objectif de rente :

– vous lancer,

– être sur le terrain,

– trouver des opportunités rentables,

– et gérer votre patrimoine en fonction des bonnes idées qui vous viennent au fur et à mesure.

Par contre, si vous ne faites rien, vous restez avec votre seule source de revenus. Donc, c’est intéressant de se poser la question et de vous demander si vous voulez créer d’autres sources de revenus. Même si ce ne sont pas des revenus immédiats, même si ce sont des patrimoines que vous créez sans véritablement gagner de l’argent, mais qui se payent tous seul, ce sera toujours mieux que de ne rien faire…

 

Lien vers la vidéo youtube

Commentaires 10

  1. Salut Michael, c’est marrant, j’ai hébergé un carnaval d’articles sur mon blog sur le thème  » Devenir RENTIER de l’immobilier ». Tu aurais presque pu y participer….
    Pour revenir à l’article, le principe est relativement simple, la mise en pratique un peu moins…! Il faut avant tout avoir le bon état d’esprit et la volonté d’y arriver.
    Devenir rentier fait rêver, mais demande énormément d’efforts et de sacrifices, surtout si tu pars de rien. Il ne faut pas se leurrer. Mais c’est tellement une belle aventure que ça en vaut la peine. En tout cas, c’est mon avis.

  2. Salut Mickael,

    Oui tout à fait tout le monde veut être rentier mais sans avoir de plan à part le loto. Pourtant, nous sommes dans une période d’extrême abondance. Il faut juste le bon état d’esprit, vouloir, apprendre (lecture, vidéo, séminaire, et pratique…) pour faire des petits pas ver la liberté financière. C’est pas grave il y aura plus d’actif pour nous.
    Super article au faite.

  3. Ça reste assez théorique. Il y a des seuils qui sont difficiles à franchir et quand vous dites acheter un petit immeuble tous les ans, c’est plutôt de la galère assurée pendant 20 ans, tout en investissant beaucoup de temps dans la gestion. La liberté à la retraite ? Pourquoi ne pas faire une simulation en partant d’un revenue familial salarial de 3000 EUR, occupation locative de 80% et loyer=remboursement mensuel ?

  4. Bonjour Michaël,

    Très bon article ! Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le numéro 1: il faut avant tout se fixer un objectif ! Car sans objectif, sans savoir où l’on va, alors impossible de prendre le chemin qu’il faut !

    Tu soulèves également un excellent point qui, dans mon expérience, commence à se vérifier avec le temps: ce qui était au départ un investissement long terme est devenu un vrai jeu, les achats se multiplient, de plus en plus vite, et les premiers biens ont pris de la valeur en même temps que le capital s’est amorti. Du coup, au lieu des 20 ans de départ, tu peux rembourser le premier en quelques années, et te désendetter, et ainsi de suite… Tout s’accélère avec le temps.

    Je suis tombé dedans il y a 3 ans et je ne regrette absolument pas.

  5. Pingback: Le CHOIX : SCPI vs Immobilier physique que faire ?

  6. Pingback: INVESTIR : 3 ERREURS A EVITER -

  7. Bonjour,

    Je serais très intéressée par vos vidéos merci de me les envoyer je les attends dans mes mails je vous remercie par avance Melle Minina.

  8. Pingback: Comment j’ai transformé un vieil appartement des années 70 en machine à cash passive avec une colocation -

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.