4 attitudes pour révolutionner sa vie

Michael Ferrari Esprit riche 9 Commentaires

Que faire à propos de sa vie ? Y-a-t-il des choses à changer ? Comment les changer ?

Bien souvent c’est lorsque ça va mal que le besoin de changer se fait pressant. Le truc c’est que quand ça va mal il est difficile de prendre une décision éclairée sur ce qu’il convient de faire.

N’attendez pas d’être au pied du mur !

Voici, livrées ici, 4 attitudes reconnues pour provoquer des changements importants dans la vie de ceux qui les ont appliquées.

· Demandez pardon au lieu de demander la permission :

Il ne s’agit pas d’être grossier mais réfléchissez à ça : si vous pensez que vous ne pouvez pas faire quelque chose sans en demander la permission vous vous mettez des barrières psychologiques : affranchissez vous du poids de l’interdit social.

La notion de permission est très contextuelle, elle peut dépendre d’un milieu professionnel, d’un niveau social, de l’éducation que l’on a reçu… C’est donc une notion personnelle et non pas universelle.

En demandant pardon, vous ne demandez pas la permission mais vous prévenez de ce que vous allez faire, n’attendant pas ainsi d’autorisation externe : vous assumez la responsabilité de vos actes.

J’ai toujours eu le sentiment que le fait de demander pardon permet de se mettre dans la bonne attitude : celle qui fait que votre interlocuteur entends : « Hey, attends un peu j’ai un truc à dire ! »

Cela capte son attention (du moins pour un court instant) et vous permettra de pouvoir exprimer vos idées.

· Il n’existe pas de moment idéal pour faire les choses :

Pourquoi attendre pour mettre en œuvre une décision ? Pensez-vous que le moment idéal existe ? (Si la réponse est oui, lisez la suite !)

Dans de nombreuses situations il est opportun de choisir son moment pour ne pas aller droit dans le mur : ne pas choisir le pire moment est totalement différent que d’attendre le moment idéal.

Par exemple un cas de conscience pour un patron de petite structure : il doit licencier une personne. S’il sait que cette personne a de gros problèmes personnels, c’est peut être le pire moment pour le faire et donc il conviendrait d’attendre un peu ou d’arranger la situation. Hormis la situation « du pire moment », s’il souhaite licencier son salarié, il n’existe pas de moment idéal. C’est une décision difficile à prendre en tant que patron et à accepter en tant que salarié.

Si je transpose ça dans une situation positive : vous souhaitez quitter votre entreprise pour lancer votre activité, à moins que l’on ne vous ai confié un projet critique pour la survie de l’entreprise, il n’existe pas de moment idéal pour partir. Malgré tout il sera beaucoup mieux pour vous d’avoir préparé votre départ en ayant un carnet d’adresse, choisi votre structure juridique, écris votre business plan, défini les produits ou services que vous allez offrir…

Le meilleur moment est celui que vous avez choisi ! En ayant le choix du moment pour une action vous avez déjà une marge de manœuvre que vous ne pourrez pas toujours avoir, profitez-en ! En choisissant le moment, vous prenez en main la situation au lieu de laisser la situation arriver dans votre vie.

Il existe une phrase toute faite qui a tendance à insuffler le fait que le moment idéal existe : « C’est sur que ce n’est pas le meilleur moment ». A la place de cette phrase il est préférable de se demander : Est-ce que c’est le pire moment ?

· Développez vos points forts au lieu de réparer vos faiblesses :

J’en ai parlé dans un article intitulé La liste des choses à ne pas faire. Vous forces et vos faiblesses font de vous quelqu’un d’unique. C’est cette combinaison qui fait que dans certaines situations vous allez être le meilleur. Le meilleur moyen de se distinguer c’est donc de travailler sur ses forces et de laisser de côté nos faiblesses. Nos forces correspondent à ce que nous aimons faire et avec ce qui nous est facile et naturel de faire. Il est donc à la fois plus efficace et plus agréable de travailler sur nos forces plutôt que d’essayer de corriger nos faiblesses.

Par exemple, Mr Smurf est un excellent avocat, spécialiste du droit sur internet. A côté de ça, il est très désorganisé et tout le monde lui conseille de suivre une formation ou de se forcer à ranger ses affaires. Mr Smurf n’a pas forcément intérêt à être meilleur en rangement. Cela fait parti de son mode de travail et surtout, ce n’est pas dans sa nature. Il vaut mieux qu’il passe du temps à consulter les dernières jurisprudences sur son domaine d’expertise !

Souvenez-vous qu’à chaque fois que vous décidez de travailler sur l’une de vos faiblesses c’est du temps que vous ne pourrez pas consacrer à l’amélioration de vos forces, faites un choix… et le bon !

· Un objectif irréaliste est plus facile à atteindre qu’un objectif réaliste

Irréaliste ? Pour qui ? Pour celui qui ne l’a jamais réalisé. La notion d’irréaliste n’est pas la même pour tout le monde.

L’avantage d’un objectif irréaliste c’est qu’il demande d’inventer sa propre voie. Cela est à mettre en regard d’un autre dicton : c’est au pied du mur que l’on voit mieux le mur.

Lorsque Henry Ford demande à ses ingénieurs au début du 20ème siècle de produire un moteur avec 8 soupapes cylindres, la réponse est que c’est impossible. Ca n’existe pas et ses ingénieurs ne savent pas faire. Personne ne savait le faire. Il les fera travailler dessus pendant 2 ans. Ils ont finalement réussi à le produire.

Lorsque Donald Trump achète la plus grande tour de Manhattan pour l’aménager, on lui dit que c’est impossible d’y attirer des entreprises. Toutes les raisons peuvent s’auto justifier : les entreprises n’aiment pas le quartier, les surfaces sont trop grandes/petites, le bâtiment n’est pas assez/trop moderne…

Bref, ce n’est pas parce que quelque chose vous semble impossible que ça l’est.

Plutôt que de se dire : « C’est impossible », penser « Avec ce que je sais et ce que suis actuellement, c’est impossible ».

Il y a comme ça un grand nombre d’attitudes qui, appliquées de manière régulière peuvent vous permettre de changer votre vie.

Commentaires 9

  1. Post
    Author
  2. Argancel

    Hum, ces astuces, j’ai l’impression de les avoir vues quelquepart… au hasard : « La semaine de 4 heures » de Tim Ferriss, que j’adore par ailleurs.

    Ce sont en effet 4 astuces très importantes pour faire bouger sa vie.

    J’en profite pour te remercier pour le lien de l’annuaire des blogs de développement personnel!

    A

  3. Post
    Author
  4. Argancel

    Je lis aussi son blog de temps en temps. Ce que j’aime bien dans ses articles, c’est qu’il introduit souvent des idées originales et souvent décalées par rapport au sens commun.

  5. Nom

    la vie de Donald Trump j’adore ça vous donne une grosse gifle son livre est intéressant à lire je le conseil même pour celui qui n’adhère pas à sa philosophie mais qui cherche….

  6. Thomas

    Des articles telle que celui-ci, il ne faut pas hésiter à en refaire ! Mon point favoris : « Demandez pardon au lieu de demander la permission ». C’est peut-être simpliste mais je pense que ça va faire une petite révolution dans ma vie 😉

  7. autrement

    Inventer sa propre vie demande un certain réalisme tout de même. Une idée irréaliste peut être mais une Mise en place bien réaliste.
    Très bon article en tout cas!!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.