Vers du développement personnel durable où pourquoi vous êtes insatisfait

Michael Ferrari Développement personnel 11 Commentaires

pyramid-durable

Notre quotidien est rempli d’opportunités de survoler les sujets. Chaque jour, sans que l’on ne demande rien, nous recevons des dizaines de propositions dont l’objet et d’attirer notre attention. Et oui, je sais qu’en produisant du contenu j’y participe et j’essaie de le faire de manière écologique. Et tout ce bruit, ces milliers de nouveautés, d’articles, d’infos, de brèves servent à quoi au final ?

Faites ce test : regardez les 3 derniers mois et réfléchissez à l’utilité que vous avez eu de la lecture de news, de liste d’astuces ou d’articles.

Je me souviens très clairement ce qui m’a motivé à développer un programme complet (Efficacité Zen) au lieu d’écrire un énième article sur l’efficacité personnelle : le fait que des centaines d’articles existent sur le sujet et que pourtant cette question est toujours aussi présente.

« Les X astuces pour gagner du temps »

Que ça soit dans l’efficacité personnelle ou dans le développement personnel je vais donc de plus en plus privilégier la profondeur et l’expérience. La création de solutions plus approfondies est une clé pour éviter de tomber dans les X astuces pour [promesse aléatoire].

Évidemment ce type d’article de vulgarisation permet de donner des idées, de fédérer ceux qui cherchent des solutions et parfois d’éclairer votre situation mais ce n’est qu’une première pierre. Si vous avez un problème d’argent, croyez-vous que c’est en survolant un article sur « Les 4 astuces pour gagner plus d’argent » que vous allez vous en sortir ? Probablement pas.

Il y a 2 grandes réactions face à un problème : ceux qui ne font rien (merci de quitter ce blog tout de suite) et ceux qui agissent. J’adore les caricatures parce qu’elles ne laissent pas de place pour les subtilités et parfois nous avons besoin d’être clair. Pour reprendre mon exemple sur l’argent ceux qui ne font rien ne vont pas vraiment rien faire. Ils vont :

  • se plaindre (c’est la faute à [insérer personne ou groupe de personnes]) pour éviter de prendre leur part de responsabilité et réaliser qu’ils se comportent comme des blaireaux
  • critiquer. Ils adorent trouver les incohérences chez les autres. C’est le genre à ne pas lire le fond et à vous dire sèchement qu’il manque un l à peigne-cul
  • s’agiter en parlant, survolant du contenu aléatoire sur internet et en accordant une période maximum de 5 minutes à la réflexion

Ceux qui agissent vont :

  • prendre un livre, le lire (oui ça aide) et en tirer quelques idées qu’ils vont appliquer et recommencer avec un autre livre
  • parler à des experts et demander des conseils qu’ils vont appliquer
  • se former

Je ne suis pas là pour blâmer ceux qui n’agissent pas (en fait si, ce comportement me gave 🙂 )mais pour les stimuler à approfondir, à creuser, à chercher.

Et je sais que c’est un biais très humain de préférer l’immédiat au différé. L’illusion de l’action en lisant et en survolant est aussi bénéfique : elle vous protège des véritables décisions et donc éloigne vos peurs.

Construire une pyramide en 3 clics

Vous voyez ces pyramides ?

Croyez-vous que ceux qui les ont conçus ont lu un article intitulé « les 5 astuces pour construire une pyramide ? ». Bon ok, ils n’avaient pas internet. Mais si vous deviez les construire aujourd’hui, que feriez-vous ? Iriez-vous chercher sur internet des astuces ou iriez-vous demander conseil à quelqu’un l’ayant déjà fait ? Vous former ?

Alors pourquoi il nous arrive de chercher des astuces pour des problèmes pourtant importants dans notre vie ? C’est un mystère.

Imaginez que votre vie, votre compte en banque, la qualité de vos relations personnelles, votre carrière, votre famille sont des pyramides. Ce sont des ouvrages d’art que vous contemplerez dans 10 ou 20 ans. Que voulez-vous vous dire ?

L’un des plus grands services que vous pouvez vous rendre c’est de calmer le bruit ambiant autour de vous et d’approfondir quelques sujets choisis avec discernement. Nous sommes tentés d’en faire beaucoup et souvent trop, le résultat c’est que l’on ne fait rien bien en l’appréciant. Soyons posés, choisissons de faire du qualitatif.

 Dites-moi : quel est le sujet que vous n’avez pas encore approfondis mais que vous DEVRIEZ approfondir ?

Commentaires 11

  1.  » Dites-moi : quel est le sujet que vous n’avez pas encore approfondis mais que vous DEVRIEZ approfondir ?  »

    Pour ma part, il s’agirait de me mettre à investir (plutôt spéculer ?) en bourse. Ca me passionne, j’ai lu des livres sur le sujet, j’ai parcourus de nombreux blogs à la recherches d’infos et de témoignages, je suis l’acutalité économique au quotidien (radio, flux RSS, twitter, …), mais sans expérience d’investissement réelle. En réalité j’aimerai partir sur du swing trading sur le Forex.

    Mais je bloque constamment, car je me dis que ma situation financirère n’est pas top mais je suis loin d’être pauvre. Devrais-je réellement prendre le risque de perdre une partie de mon épargne pour tenter de faire de la plus-value en bourse ? Cette question m’effraie sans cesse. J’arrive pas à briser le mur de ma peur. Du coups, je fais ce qu’il ne faut pas faire : Rien.

    Ce que je devrais donc approfondir : Comment surpasser mes craintes une bonne fois pour toute et passer mes premiers ordres ?

    Une fois de plus ton article est source d’inspiration, mais cela me suffit pas à faire le premier pas… :'(

    1. Très simple :
      – Etape 1 : ouvrir un compte demo et appliquer ta méthodologie (car sans méthodologie, échec et mat en 2 semaines sur le forex) pour acquérir cette « mémoire du trade » indispensable
      Etape 2 : si étape 1 objectivement ok, ouvrir un compte réel et appliquer la méthodologie sur des sommes dérisoires pour ne pas se mettre en risque financier. Normalement, les résultats de l’étape 1 seront divisés par 25 au moins 😉
      A ce moment là, tu sauras au fond de toi si tu as la trempe pour faire ce métier décrié mais que peu finalement parvienne à maîtriser. Prévoir mimimum 1 an avant de parvenir à ne plus perdre d’argent (fusse t-il modeste), ceux qui disent le contraire sont des mytho ou des vendeurs de méthode 😉
      Bon courage

    2. Post
      Author

      Ce qui m’interpelle c’est le sujet même que tu mentionnes. Pourquoi le swing trading et le forex ? Nous sommes loin de la notion d’investissement et effectivement le terme spéculation est plus adapté. Pour avoir de l’expérience… il faut commencer !

      Que les choses soient bien claires pour les autres lecteurs : je déconseille ce type de produit qui sont, pour moi, surtout destinés à rapporter de l’argent à leurs intermédiaires et qui d’un point de vu éthique ne correspondent pas à mes valeurs.

      1. Le sujet n’est autre que le développement durable est l’insatisfaction éprouvée face à mes craintes.

        L’orientation de mes investissements ne devraient pas te choquer à ce point (j’en suis étonné), ce n’est qu’une direction comme une autre. Je peux comprendre que la majorité des gens n’approuvent pas ce genre d’échange, toutefois ils représentent de réels potentiels de gains à court et moyen terme.

        Je me suis permis de commenter à la suite de ton article en espérant des réponses inédites et objectives.

        Commencer ? Je l’ai fais avec un compte démo, j’ai pu réaliser quelques performances, mais rien de spectaculaire. Cependant, je n’ai rien perdu jusqu’à maintenant.

        Je cherche simplement à m’améliorer et à évoluer selon mes objectifs. Comme tout le monde, je rencontre des barrières et c’est la raison qui m’a poussé à poster.

        Je vois bien que je ne suis pas le bienvenu, je vais donc aller voir ailleurs…

  2. Salut Michael
    Le truc que je (et qu’on) doit toujours approfondir car c’est une sacré pyramide, c’est sa capacité à rester centré sur ce qui est important en éliminant les sollicitation sans plus value. Cette capacité s’acquiert (entre autres) avec une pratique répétée de temps de méditation. Quelques minutes par jour de patience pour de grands résultats!

  3. Pingback: Arrêtez de réfléchir et agissez! | Paléo Lifestyle

  4. Bonjour Mickael,

    Excellent article qui m’a inspiré mon dernier billet. Les gens se posent des miliards de questions plutôt que de prendre une action même insignifiante. Agissez, il sera bien temps de corriger le tir ou de changer d’avis en cours de route!

    Merci encore pour la qualité de ton blog!

    1. Post
      Author
  5. Bonjour,

    Nous sommes submergés d’informations ou pseudo-informations. Le même sujet est traité 10, 20, 30 fois par la presse papier mais aussi et surtout par internet. Cette pléthore de communiqués nous oblige à élire le journal, le magazine, le blog, le site qui nous plaît, répond à nos attentes, et s’y tenir au risque de gaspiller notre temps à surfer sur internet pendant des heures.
    Pour avancer, il faut surtout appliquer les bons conseils prodigués, passer à l’action en d’autres termes.

    Le thème que j’aimerais approfondir porte sur la communication. Comment se faire entendre, faire entendre ses idées. Comment réussir en communication. Il y a plein d’écrits sur le sujet, beaucoup de méthodes à expérimenter. Un peu trop, on s’y perd.

    Dominique

  6. Salut Michael,

    j’aime cette analyse que tu fais en disant que tu n’as pas besoin des gens qui ne veulent pas agir et passer à l’action.

    Pour venir au sujet que j’aimerais appliquer, c’est le blogging.

    pour passer à l’action, j’ai déjà lancé mon blog et commencé à y travailler depuis 4 mois en publiant régulièrement des articles et en laissant des commentaires sur d’autres blogs.

    Maintenant il me reste à le faire connaitre et à créer le produit qui correspond à mes abonnés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.