Trop d’informations tuent l’information

Michael Ferrari Esprit riche 4 Commentaires

A l’heure d’internet et de la multiplication des flux d’informations il est facile de s’égarer. Lorsque vous avez à travailler sur un sujet, vous arrive-t-il de passer du temps, TROP de temps à chercher et à rechercher de l’information sur le sujet ?
Ne n’avons jamais autant eu d’informations disponible si rapidement.

Le sentiment d’avoir beaucoup d’informations est déjà vieux si j’en crois certaines phrases de livres des années 80. (oui je lis des livres des années 80 !)

Ce n’est pas un fait nouveau, ce qui est nouveau c’est la rapidité et la large diffusion. Ce qui était il y a 20 ans plutôt réservé à ceux qui avait des moyens audiovisuels importants ou des livres est maintenant possible pour l’immense majorité d’entre nous (les pleutres). Ce qui à principalement changé entre ces 2 périodes c’est la qualité de l’information et la variété des sujets.

Et cet abondance d’informations peut être déconcertante voir paralysante. Elle vous donne toujours l’impression de ne pas en savoir assez et malgré tout la recherche est synonyme est plutôt signe d’inaction : le temps passé à chercher ne l’est pas à développer vos idées.

J’ai toujours beaucoup de mal à déterminer quand il faut s’arrêter de chercher sur un sujet. Faut-il se fixer un temps limite, un nombre de sources maximum ? Il n’y a pas de réponse universelle et ce qu’il est important de comprendre ce que sont nos propres limites.

J’ai déjà passé plusieurs semaines à creuser un domaine précis de mon métier pour savoir si j’en savais assez. Ce dont je me suis rendu compte c’est qu’un bon indicateur qu’il faut arrêter les recherches est lorsque « la boucle est bouclée ». C’est à dire que les sources se citent toutes entre elles et qu’aucune idée nouvelle n’est exprimée. Vous pouvez être sur qu’il ne faut plus chercher (si vous pensez avoir suffisamment chercher ! cqfd).

L’information est abondante, facilement identifiable et le plus difficile est donc de savoir où chercher et quand s’arrêter.

Où chercher : si un évènement particulier attire votre attention, il peut exister des dizaines et des dizaines de sources de qualité plus ou moins bonnes qui reprennent en cœur une seule et même source. Cela est particulièrement vrai dans l’actualité politique. Passer du temps à chercher, trier ou comprendre ce que disent l’ensemble des journaux (papier ou télé) est une perte de temps sans nom. (Sauf si c’est votre passion !). Les sources les plus intéressantes se trouvent souvent être les moins diffusées. Si vous avez pensé à ce blog, vous n’avez encore rien vu ! merci ! (snif) 🙂

Quand s’arrêter : Assez rapidement. Prendre votre domaine et identifier quelques sources digne d’intérêt. Se limiter à cela est suffisant. Pensez-vous que ceux qui sont justement des sources de référence passent la plupart de leur temps à lire ce que font les autres ?

Aussi reposez-vous sur vous même. Vous êtes votre meilleur atout pour aller là où vous voulez aller et la surcharge d’informations ne doit pas vous détourner de cela.

Trop d’informations tuent l’information.

Commentaires 4

  1. Bonsoir,

    Je n’arrive pas à faire ce que tu conseilles. Je suis ingénieur informaticien et je dois me former en permanence. J’essaie de cibler ce que je cherches malgré tout!

  2. helo ! ‘lorsque vous avez a travailler sur un sujet’ 🙂 précision indispensable ? les parenthèses en disentn parfois davantage que tout le resste 🙂 merci pour ce billet intéressant, u plaisir de vous lire !

  3. Hello ! Billet trfès pertinent 😉 cependant j’ai du mal à comprendre :informations ne doit pas vous detourner de cela … bonne continuatio ! 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.