Qu’est-ce qu’un « Bank run » (panique bancaire) ?

Michael Ferrari Investir en bourse et dividendes 1 Commentaire seulement !

Si vous avez regardé le reportage Money as debt (l’argent dette), une question a du vous frapper. Si ce n’est pas le cas je vous encourage vivement à consacrer le temps nécessaire pour cela, ça sera du temps bien utilisé ! Money as debt.

Le bank run, c’est la concrétisation du système de la création de valeur : la banque ne possède pas l’argent qu’elle prête. Je simplifie les choses mais la banque, à un instant précis, n’est pas en mesure de faire face à un grand nombre de retrait d’argent. Elle court alors le risque de se trouver insolvable (ne plus pouvoir payer ses frais de fonctionnement).

La banque n’a pas les liquidités correspondantes à l’encours d’argent déposé par ses clients. Une partie de ces liquidités est investi, une partie sert à garantir les prêts.

Ce que les dirigeants ont voulu éviter, c’est la panique, le retrait massif des épargnants. Les différents plans et les interventions des états sont en grande partie liée à ça.

La Northern Rock en a fait les frais en Angleterre et c’est une chance pour nous et pour le système que cela ne ce soit pas généralisé.

Car en fait la crainte dure tant que vous n’avez pas retiré votre argent. Comme tous les mouvements de panique, un fois qu’il est lancé, impossible d’arrêter les choses. Les premiers arrivés seront les premiers servis, tout le monde le sait et cela alimente encore plus la panique.

Ainsi on a vu des témoignages de gens voulant revenir au bon vieux système du matelas pour stocker leurs économies.

Alors, plus de panique bancaire, plus de bank run pour la tranquilité de tous !

Commentaires 1

  1. Pingback: Inflation, déflation et considérations économiques | Argent et entreprenariat

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.