Commentaires 9

    1. Post
      Author
  1. Patateman

    Ces moments de pause sont nécessaires : en ayant tout le temps le nez sur le guidon – comme certains bourreaux de travail – on n’a plus les idées claires…
    Et comme c’est expliqué dans le livre  »Rework » (Travailler autrement), l’épuisement de trop longues journées de boulot n’est pas propice aux bonnes décisions.
    A défaut d’aller à Monument Valley, il est clair que se poser quelque temps permet de voir sous un autre oeil nos défis, en n’oubliant pas de profiter du paysage !

    Un peu de recul permet effectivement de relativiser et de trouver des pistes qu’on n’aurait pas envisagé quand on est crevé ^^.

  2. ElNix

    Pour quelqu’un qui voulait prendre deux mois de vacances totales je te trouve quand même très actif. Ca faisait parti de l’objectif au départ ou tu n’arrives pas à décrocher ? 😉

    1. Post
      Author
  3. Romain

    Les plus beaux (ambitieux) projets naissent effectivement d’une période au vert. Lorsque notre cerveau n’est pas parasité par toutes les informations de la vie quotidienne (TV, journaux, mails, sollicitations). C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai toujours apprécié mes périodes de non-activités professionnelles. Il en ressortait toujours quelque chose, une idée, un projet cachés là dans ma tête mais jamais exploités ! Merci Michael pour cette vidéo inspirante.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.