Pourquoi vous sous-estimez votre pouvoir de salarié.

Michael Ferrari Esprit riche 4 Commentaires

S’il y a quelque chose qui me choque régulièrement c’est ce que sont prêt à subir les gens.

Cela est vrai dans toutes les facettes de la vie, au niveau personnel et au niveau professionnel.

Qui a besoin de qui ?

Dans le milieu professionnel et particulièrement pour les salariés, il est assez rare de trouver des gens ayant conscience de leur pouvoir.

Quand je parle de pouvoir, j’entends du pouvoir que possède un salarié par rapport à son entreprise.

Chaque jour dans la vie de chaque salarié, des ordres ou des demandes vont être adressées par l’entreprise.

Vous auriez tort de croire que le pouvoir n’appartient qu’à celui qui emploie.

Si votre poste ne rapportait pas plus d’argent que ce qu’il coûte, vous n’auriez plus d’emploi. L’entreprise, plus ou moins directement, compte sur la plus value effectuée sur votre travail pour ses plans à venir.

Si t’es pas content, il y en a 2 millions qui attendent

Cette idée est évidemment fausse. Déjà, il est peu probable que 2 millions de personnes savent faire votre boulot. Il est encore moins probable que 2 millions de personnes veulent venir ici, dans cette entreprise, pour faire votre boulot.

Cela traduit malgré tout un fait : plus vous vous rendez indispensable, plus vous aurez de pouvoir.

Rendez-vous à des formations pouvant améliorer votre travail et du coup augmenter aussi votre valeur. Prenez les choses en main sur les sujets qui vous intéressent. N’en attendez pas un remerciement mais vous marquerez des points.

Tout le monde à une certaine marge de manœuvre qui varie grandement selon les périodes de l’année. Plus votre entreprise a besoin de vous, plus votre présence est critique.

C’est bien gentil mais pour quoi faire ?

Bah, c’est bien la le problème, c’est à vous de savoir!

Que voulez-vous ? Cela peut être une réduction du temps de travail, une augmentation, une promotion…

Tim Ferriss, l’auteur de The four hour work week, raconte ce qu’il a conseillé à un salarié d’un grand groupe afin d’obtenir ce qu’il voulait.

Cette personne était tombé amoureux d’une chinoise vivant en Chine.
Il voulait aller vivre là-bas, mais comment faire pour son emploi ?

Le conseil de Tim Ferriss :

– Attendre une période chargée pour l’entreprise

– Arriver un jour et dire :

« Je dois partir 15 jours pour une raison familiale/un évènement particulier »

« Je ne demande pas de congés, je continuerai à travailler »

– Faire son boulot pendant ces quinze jours.

– Revenir et demander à ce que ça soit un fonctionnement permanent mais réversible.

De quoi avez-vous peur ?

Refuser de dire non ou de négocier quelque chose qui nous ennuie est toujours le signe d’une peur.

Vous devez prendre conscience de ça avant de commencer toute négociation. Vous devez apprivoisez vos peurs et y répondre. Le bénéfice attendu de la négociation doit être supérieur à la situation actuelle.

Avez-vous peur de perdre votre boulot ? De perdre vos collègues ?

Commentaires 4

  1. Bonjour Michael! sur le pouvoir de l’employé je crois que le contexte socio économique de l’employeur compte pour beaucoup car dans pays comme le mien en Afrique francophone ce n’est pas toujours évident de faire le bras de fer ou de négocier aussi aisément avec son employeur tout ce que tu dis est vrai mais que faire lorsque l’employé a certes un projet il négocie et l’employeur refuse? je prend l’example de cet américain qui a quité Microsoft pour se consacrer à une organisation qui offre des livres pour enfants dans le monde voici cette oeuvre.

    http://www.leavingmicrosoftbook.com/roomtoread.html

    je crois à un tel projet et je souhaite mettre sur pied une représentation de cette organisation dans mon pays et en Afrique Francophone mais j’ai besoin de soutient financier et relationnel pour m’aider dans les levées de fonds pour l’achat et l’édition de ces livres mon employeur aurait pu être partie prenante dans ce projet mais je doute que cela l’intéresse car je crois que sur le plan de l’image c’est une œuvre digne de contribution tant pour l’employeur que pour les enfants qui bénéficierons de ces dons.

    Crois tu Michael que ce Monsieur ne pouvais pas le faire en restant employé de Microsoft? c’est vrai que ça dépend de la vision qu’il avait de sa vie à ce moment voulait il rester ou pas salarié? Microsoft ne pouvait il pas faire de lui le chef de ce projet et le garder avec lui??

    quel conseil me donnerait tu pour mettre sur pied une telle organisation dans mon pays car ils veulent s’étendre sur le monde et on besoin de personnes pour conduire et diriger (leaders) le démembrement de cette organisation dans leur pays ou zone respective j’ai envoyé ma candidature et j’attends.

  2. Post
    Author

    Bonjour Armand,

    Le contexte socio économique est un facteur mais ce n’est pas le plus important. Celui qui compte avant tout c’est la compétence du salarié.
    Même en période difficile une entreprise à besoin de vendre et donc elle a besoin de salariés pour produire.

    Après, la situation économique est importante par rapport aux demandes que tu veux adresser à ton entreprise : le timing est très important.

    Dans l’exemple que tu donnes, j’ai l’impression que cet américain voulait plus changer de vie qu’autre chose.

    Il a fait le choix entre vivre sa vie chez Microsoft et aider les autres.
    Pour réussir dans l’un des ces 2 voies, mieux vaut s’y consacrer à fond et ce qu’il a fait.

    Si tu souhaites faire la même chose, je te conseille plusieurs choses :
    – mettre de l’argent de côté, l’équivalent de 6 à 12 mois (j’y revient souvent),
    – prendre des contacts dans le domaine et commencer à créer un réseau,
    – voir comment tu peux faire le switch entre tes 2 projets et définir un planning.

    C’est un véritable projet !

    On raconte souvent l’histoire de l’assitant de Thomas Edison : il s’est présenté un jour en lui disant qu’il devait travailler avec lui, il n’a pas laché le morceau et l’a convaincu que c’était le bon choix.
    La motivation dans ce genre de projet est déterminante.

    Pour être averti des nouveaux commentaires, il faut cocher la case en bas lors de la saisie de votre message.

  3. Pouvez vous me dire s’il vous plait quel pouvoir le salarie a-t-il dans une entreprise ?
    Merci beaucoup.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.