Pourquoi les riches deviennent de plus en plus riches et pourquoi les footballeurs sont grassement payés

Michael Ferrari Finances personnelles, Richesse et argent 23 Commentaires

Si vous voulez comprendre pourquoi votre voisin de bureau est pauvre malgré son titre ronflant, écoutez-le parler. La dernière fois que j’ai parlé d’argent, j’ai eu envie de me mettre un maillot de l’Olympique de Marseille et de passer la soirée au Parc des Princes un soir de match à reparler du match où l’OM a collé 3 – 0 au PSG.

Les 2 sujets qui montrent (peut-être) votre ignorance en matière d’argent sont :

  • lorsque vous êtes étonnés que les riches deviennent de plus en plus riches
  • lorsque vous êtes outrés que les footballeurs gagnent autant

Les discussions autour de l’argent sont trop souvent un vomi d’idées préconçues ou d’idéologie sans fondement (un peu comme lorsque un ministre n’ayant jamais mis les pieds dans une entreprise parle d’entrepreneuriat). Pourquoi les riches deviennent de plus en plus riches et pourquoi ils continueront à le devenir ?

Non, ils ne sont pas plus beaux ou plus intelligents que vous.

Non, ils ne sentent pas meilleurs que vous (si ? merci internet !).

Ils ont la loi pour eux et ils savent comment jouer à ce jeu. Lisez le code général des impôts (ne le dites pas à vos amis, ils vous prendraient pour un fou ou pire, pour un passionné de fiscalité). Regardez ce qu’il contient. Son autre nom pourrait être « Guide pour payer le minimum d’impôts ». Il décrit ce qui est taxé et à quelle hauteur sur une partie et tout le reste décrit comment échapper en tout ou partie à cela (la Section V comporte 33 articles expliquant comment payer moins d’impôts). Et qui a les moyens de se faire conseiller sur cet épais document et d’en tirer parti ? Vous avez deviné 🙂

Si l’état est notre premier « partenaire », les riches savent aussi profiter des opportunités. La crise ? Une opportunité de plus d’acheter à vil prix de nombreux actifs (actions, matières premières, immobilier…). Plus cela va mal, plus ce qui était cher devient abordable.

L’autre discussion qui revient souvent c’est bien entendu les revenus des footballeurs et là, il faut faire preuve d’un peu de discernement. Déjà, les « grassement payés » sont une infime partie de tous les footballeurs professionnels. Vous savez ce que l’on disait souvent ? « Oui mais leur carrière ne dure que jusqu’à 35 ans » ce qui est bien entendu aussi stupide que de dire que la meilleure preuve que MacDonalds est bon, c’est qu’il y a autant de monde qui y va. Non, il n’y a aucun rapport !

Vous voulez savoir pourquoi ils sont si biens payés ? Si vous comprenez ça et que vous l’expliquez à votre voisin lui aussi pourra faire un pas en avant. Alors, ils ne sont pas payés pour leur performance ni pour leur politesse ou leur QI (comme de nombreux DG d’ailleurs). La raison, la seule, c’est qu’il y a des millions d’yeux qui les regardent. C’est tout. Ils bénéficient de l’effet de masse.

Pourquoi une Paris Hilton est payée 1 million d’euros pour apparaitre dans une soirée ? Pour la même raison.

Vous avez le droit de ne pas aimer. De manifester contre. De vouloir l’interdire. De les taxer plus pour que le championnat perde encore en intérêt. Et même de faire griller des merguez sur un tonneau avec les collègues du syndicat.

Je sais à quel point il est important et commode de désigner un ennemi. Un visage, une profession qui nous « indigne ». Cela occupe, nous donne l’impression d’avoir raison et surtout nous permet de ne pas nous remettre en question.

Vous pouvez avoir raison ou devenir riche. A vous de voir.

Lorsque je me retrouve au milieu de ce type de discussion, j’écoute et je souris (bêtement). Je ne cherche pas à avoir raison ou à convaincre : ces discussions sont souvent des monologues et pendant ce temps-là je compte mes millions (à venir) 🙂

Gardez l’oeil ouvert, les pauvres et leurs « conseils » sont de partout. Ceux qui vivent une vie riche (sans forcément être très riche) sont discrets et pensent différemment.

Commentaires 23

  1. Bonjour,

    Le comble c’est que beaucoup des personnes qui s’indignent des salaires des footballeurs sont aussi celles qui regardent les matchs et même s’y rendent.

    Je me suis toujours méfié des phénomènes de masse plus ou moins préfabriqués par les médias. Le sport, en particulier le football, en fait partie.

    Lorsque j’étais au lycée, je me souviens que les copains de classe étaient tous (ou presque) pour une équipe (untel Marseille, untel Paris…). Je me sentais complètement étranger à cet engouement. Par contre je faisais et fait toujours du sport (j’ai bientôt 36 ans). Je ne suis pas certain que tous ces « copains d’avant » en font autant.

    Quand quelqu’un râle à propos des conditions dans lesquelles le sport est pratiqué à haut niveau, il faudrait simplement lui dire : éteint le poste, mets tes baskets, et va courir. Tout le monde s’en portera mieux.

    1. Post
      Author
  2. Je dirais que les footballeurs sont grassement payés car ceux qui les emploient y trouvent leur compte avec un retour sur investissement à la hauteur.

  3. Cela est très simple.. C’est la rareté du joueur pro qui en fait sa valeur. Combien de joueurs geniaux sur la masse de footballeurs amateurs? Ce qui est rare est chere.. Donc rien de scandaleux pour moi

    1. Post
      Author
  4. Le savoir c’est le pouvoir. Et il s’avère que les riches ont souvent ce savoir par rapport aux pauvres. Et quand on ne se donne même pas la peine d’ouvrir un bouquin, impossible de passer de l’autre côté.

    Pour les footballers, c’est la loi de l’offre et de la demande tout simplement. Au lieu de s’indigner qu’il y ait autant de gens qui payent pour les voir courir sur un terrain, il faudrait essayer de créer un business qui réponde lui aussi aux besoins de la majorité 🙂

  5. En effet la compétence, intelligence, beauté et autre n’est pas ce qui différencie les riches des pauvres.

    Très bon article, mais je trouve dommage de ne pas évoquer la valeur du réseau dans ce qui fait la richesse d’un individu.

    Je pense qu’il y a nottament le réseau de qualité que ces gens ont, et la capacité qu’ils ont de l’utiliser comme effet de levier et de le faire fructifier pour augmenter leur richesse.

    Le fait d’avoir une notorieté ou d’avoir les moyens/contacts pour s’en donner une, permet de beneficier de l’effet de masse / mode. La majorité des gens se contentent de suivre, et sont donc soumis à ceux qui nottament par leur réseau, nottament médiatique, sont capable de contrôler et utiliser l’effet de masse. Le sport en est un très bon exemple.

    On peut pour évoquer l’effet de masse aussi parler des grands patrons aux salaires exorbitants qui s’augmentent même quand la société va mal. Ils ont été placés là via leurs contacts, et tout comme au football, les supporters / actionnaires acceptent en masse ces salaires tant qu’ils ont leurs matchs / dividendes.

    Enfin de mannière générale beaucoup préfèrent vivre par procuration, ce qui est plus simple et moins fatiguant que de fournir les effort pour améliorer sa condition. Sur ce point je rejoins pleinnement badstef, dont je partage la vision des choses.

    1. Post
      Author

      Oui un phénomène similaire existe dans le milieu artistique. Le réseau est important en effet et il y aurait de nombreux autres idées à développer 🙂

  6. Bonjour,

    Les footballeurs sont grassement payés parce qu’on en parle (ton article Mickael ;-))et parce qu’on les regarde tout simplement.

    Un blogueur à succés doit commencer par avoir du trafic !!

    L’entourage compte énormément dans notre évolution sociale. Celui qui va jouer au golf aura plus de chance de devenir riche que celui qui va jouer au foot parce qu’il s’entourera de gens riches (pour la plupart).

    Les riches deviennent de + en + riche parce qu’ils investissent intelligemment.

    Alexandre

    Alexandre

  7. Bonjour,

    Les riches deviennent de plus en plus riche parce que leurs placements rapporte plus qu’un livret A a 2%.
    Leurs placements immobiliers, matières premières, actions ect va bien au delà de 2%.

    Après c’est le temps qui fait le reste, un placement a 2% sur 30 ans, ne pourra jamais rivaliser avec un autres a 6 ou 7% sur 30 ans.
    C’est mathématiques pas de miracle.

    Il y a pas de secret pour être riche il faut entreprendre, Avoir des projet a long terme, Prendre un minimum de risques, S’instruire et ne pas rester trop longtemps sur sont canapé.

    1. Les riches deviennent de plus en plus riches en faisant travailler les pauvres et les enfants du bout du monde pour 50 centimes
      Et les footballeurs idiots qui jouent à la baballe en gagnant des millions ya qu a boycotter les stades
      De toute façon c est soporifique leurs matchs et si laborieux de mettre un but, quand ils en mettent un bien entendu!
      Le problème c est que le foot est l opium du peuple on endort les masses laborieuses pendant ce temps là
      Et personne ne se révolte

  8. Je suis d’accord avec Vijay sur les footballeurs.
    Ce qui fait qu’ils sont bien payés, comme beaucoup de très grands sportifs, c’est qu’ils ont un talent que d’autres n’ont pas.
    Tout le monde peut aller conduire un karting. Mais combien de personnes au monde sont-elles capables de gagner un grand prix de F1 ? Tout le monde peut tenir une raquette de tennis, mais combien peuvent gagner 7 fois Roland Garros ?
    Je me rappelle d’une chronique de Dominique Seux (rédacteur en chef des Echos) sur France Inter qui expliquait que le salaire des footballeurs n’avait rien de choquant pour lui, à cause de ce rare talent qui est le leur. Ce qui le choquait par contre, c’était le salaire de certains dirigeants de très grandes entreprises… fonction qui, toujours selon lui, ne nécessite en rien un talent hors du commun.

  9. Bonjour,

    Ceux qui se plaignent des salaires des footballeurs sont tout simplement jaloux.

    Tout le monde sait qu’un footballeur gagne des millions. Qu’est ce qui nous empêche de jouer au football pour essayer de gagner notre croûte ? Rien. Il faut faire des choix dans la vie et aller au bout de nos désirs.

    Ce qui est seulement dommage, c’est qu’ils ne prèchent pas la bonne parôle ou le bon comportement face à des millions de personnes, mais c’est une autre histoire.

    François, être dirigeant d’une grande entreprise ne nécessite pas de talent hors du commun ? A prendre au cas par cas car je ne suis absolument pas d’accord sur le principe. Cela demande des connaissances très larges et un moral d’acier, au minimum. (je ne parle par d’un fils à papa qu’on aurait catapulté au sommet bien sûr)

    Dorian

    1. Il est évident qu’il faut de grandes qualités et beaucoup de compétences pour gérer une entreprise.
      Mais à mon avis un talent hors du commun est loin d’être nécessaire. Ceux qui ont ce talent font partie des exceptions (Steve Jobs, Marc Zuckerberg ou autres Bill Gates par exemple). Les autres ont de grandes capacités, et savent s’entourer.
      Un sportif d’exception possède un don qui ne s’apprend pas. Malgré les nombreuses heures de foot que j’ai pratiqué, j’ai toujours été nul.
      Par contre, la gestion d’une entreprise s’apprend (même si ça n’est pas facile et pas accessible à tout le monde)
      Un dirigeant peu facilement être remplacé par quelqu’un d’autre. Avant de retrouver un Sébastien Loeb ou un Raphael Nadal, il va falloir attendre un moment !

      1. Post
        Author

        Je pense que tu mélanges création et gestion (penses-tu que Jobs faisait tout lui-même ?, non il était bien entouré aussi). Si tu retires Loeb et Nadal il y a tous les N°2 qui deviennent N°1 voilà tout 🙂
        Pour moi il y a certaines dispositions mais c’est surtout de l’entrainement et je ne pense pas que tu ais bénéficié d’un entrainement en centre spécialisé pendant x années autrement tu serais devenu bien meilleur !
        Bref l’inné dans le sport pour certains peut-être mais pour la plupart non.

  10. Bonjour Mickael,

    Ah, les discussions sur l’argent, quelle rigolade ! On découvre souvent lors de ces discussions la nature des gens. Enfin ce qu’ils pensent être ,parce qu’en réalité nous sommes tous des êtres illimités.
    Comme le dit T.Harv Eker, tout est une question de thermostat ! Si tu ne t’es pas programmé pour gagner de l’argent, tu vas ramer un moment. Changeons notre façon de voir la vie et notre environnement et nos résultats vont changer. et comme tu le dis Mickael, laissons les merguez griller toutes seules sur le tonneau…
    Amicalement

  11. Je rejoins Michael sur le fait que l’entrainement prime avant tout. Mais il est clair que la nature offre des dispositions plus ou moins favorables car certains sports sont clairement discriminants (les sports de contact, de combat, nécessitent un certain gabarit, les sports d’endurance demandent d’autres prédispositions, etc).

    En fait je comprends la réaction première : comment des types qui jouent à la balle peuvent gagner autant ? Même si je ne les connais qu’à travers ce qu’en disent les médias, je n’ai pas l’impression que les footballeurs pro soient tous des prix Nobel en puissance (voir les imitations de Gerra concernant Ribéry par exemple).

    En fait leurs gains correspondent à la conjonction de 2 phénomènes :
    – ils ont un niveau de jeu exceptionnel (même si après l’esprit d’équipe ne suit pas toujours) ;
    – c’est le sport le plus regardé, d’où les sommes colossales mises en jeu par les sponsors, et les droits de retransmission, les spots de pub…

    Ce qui veut dire que pour gagner beaucoup il faut proposer quelque chose d’exceptionnel mais qui réponde à un besoin partagé par beaucoup de monde… A réfléchir !

  12. Bonjour,

    Il est intéressant de noter que les footballeurs et autres athlètes malgré eux n’apprennent rien sur la manière de gérer leur argent.
    Ils sont la proie d’un dispositif qui s’applique pour tout faire à leur place : un coach pour leur dire comment s’entraîner, un manager pour leur dire ou signer, un agent pour leur apporter des contrat de pub, un cuisinier qui leur fait à manger, un diététicien qui leur dit quoi manger… Bref aussi suprenant que cela puisse paraître, ils passent à côté d’une partie de la vie.
    Certes, nombreux sont ceux qui souhaiteraient être à la place de ces footballers quitte à sacrifier leur liberté. A ce niveau là, il est important de se rappeler que nous avons tous des vies et des objectifs différents et qu’il faut se méfier de trop vouloir ressembler aux autres sans avoir ses propres objectifs de vie bien en vue.
    Comme disait Akenathon, « certains naissent dans les choux, d’autres dans la m… ». Prenez vos cartes, et jouez le mieux possible avec. Se comparer ou s’indigner de joueurs qui n’ont pas les mêmes cartes que vous est une perte de temps. Enfin, certains joueurs ont su utiliser les cartes qu’ils avaient en main, et je ne pense pas que quelqu’un puisse se permettre de leur faire des remarques, en particulier celui qui reste dans le statu quo et ne sais que se plaindre de sa situation sans chercher à la faire changer pour le meilleur.
    N’oubliez pas que la richesse ne se mesure pas qu’en termes financiers.

    Sportivement,

    Etienne

  13. Toujours des points de vus pertinents chez EpritRiche. J’aime bien ! C’est que quand on considère le salaire des joueurs de footballeurs non pas à leur prestation, leur comportement, ou à ce qu’ils disent, mais aux nombres de personnes qui les regardent; ça change tout. 🙂

  14. Je rigole à la lecture de certains commentaires car comme j’essaie de le transmettre dans un article de mon blog, tout est question de perception. Vous croyez avoir des critères objectifs mais c’est en fait l’admiration (ou le dédain) envers certaines professions (j’allais écrire catégories socioprofessionnelles) qui motive vos prises de position.

    Parmis les professions qui déchainent les passions lors des diners de familles ou les discussions de comptoirs je vais citer les sportifs, les grands patrons et les comédiens/chanteurs.
    Avouons le à combien de discussions concernant leur rémunérations disproportionnées avons nous assisté voire pris part ?
    Selon votre perception vous trouverez des circonstances atténuantes ou au contraire agravantes aux uns ou aux autres. Dans mon article je parle de mon père pour qui sportif n’était pas une vraie profession. Combien d’acteurs ou chanteurs ont raconté que leurs parents voulaient qu’ils deviennent médecin parce qu’artiste ce n’est pas un métier ?

    Si vous n’etes pas fan de sport il est possible que vous trouviez les footballeurs trop bien payés mais qu’en revanche les revenus de votre acteur ou chanteur fétiche ne vous posent aucun problème. Et selon votre degré d’admiration d’un ou d’un autre vous trouverez la rénumération plus ou moins indécente. Faisons l’exercice : les 75 millions de dollars gagnés entre mai 2011 et mai 2012 par Tom Cruise l’acteur le mieux payé à Holywood cette année selon Forbes indécent ou pas ? Etait-ce plus normal l’année dernière quand c’était Leonardo Di Caprio l’acteur le mieux payé ? Les revenus de Lady Gaga sont-ils plus mérités que ceux de Mireille Mathieu ? Votre grand-mère est elle du même avis que vous pour cette dernière question ?

    Dans les commentaires a été ouvert un débat talent/travail. Certains mériteraient leur rémunération car elle rétribue le talent alors que pour les autres elle ne rétribue que le travail. C’est typiquement ce que j’appelle un critère alibi. Comme le chantait Brassens « sans technique un don n’est rien qu’une sale manie ». Il est relativement fréquent de voir des compétiteurs moins talentueux battre leur adversaire. La coupe de France est un bon exemple. Quasiment chaque année on a un petit poucet qui élimine des professionnels de Ligue 1. Au tennis un joueur issu des qualifications peut battre une tête de série. Malgré cela il serait naturel que ces joueurs moins talentueux soit (très largement) moins bien payé ?
    D’un autre coté le salaire des grands patrons serait lui indécent car point de talent chez eux. J’ai du mal à croire que n’importe quel quidam peut par un seul apprentissage avoir le talent de diriger une multinationale. J’ai la faiblesse de croire que même si le travail fait beaucoup on a tous des prédispositions pour un domaine ou un autre (les maths ou les langues me viennent en exemple) mais surtout des domaines d’incompétence plus ou moins insurmontable.
    Mais admettons que pour certains domaines le seul travail permettent sa maîtrise. Ca aussi c’est une perception très répandue maintenant : le travail c’est caca ! Non mais diantre ! pourquoi une compétence que l’on a acquise à force de travai ne mériterait-elle pas une énorme rémunération ? C’est quand même fou cette manie qu’on a aujourd’hui de dévaloriser le travail non ?
    Qu’un talent rapporte une rémunération exceptionnelle ne me choque pas mais je suis loin d’être choqué qu’un travail rapporte également une rémunération exceptionnelle !

  15. Bonjour,
    Je me joins à cette conversation riche d’enseignements.
    Tout cela, ces points de vue, ces avis, me font réfléchir. D’une part, je n’aime pas du tout le foot. Mais alors vraiment pas. Rien que le fait d’en entendre parler autour de moi me fait fuir. Pourquoi ? Tout simplement parce que je considère que le foot est le seul sport qui amène les supporters à tant d’hystérie, parfois de violence. Je trouve que cela dénature totalement ce qui serait un beau sport. Mais je suis d’accord de reconnaître que je suis complètement subjective.
    J’ai toujours été choquée par leur rémunération, et je suis contente de comprendre un peu mieux pourquoi ils sont tant payés. Etrangement, de telles rémunérations ne me choquaient pas autant du côté des acteurs par exemple, mais il est vrai que des dizaines de millions pour un acteur, c’est pareil si je veux être honnête… En fait, je suis en général révoltée contre ce que je considère comme de l’injustice : prenons l’exemple d’un ministre payé 10 ou 20 000 € par mois, pourquoi lui accorde-t-on des privilèges comme une voiture de fonction et un chauffeur, alors qu’il a tout à fait les moyens de se les payer ? C’est ça qui me révolte, et pas le fait que l’on gagne beaucoup pour le fruit de son travail et de son talent. Je ne me sens pas jalouse, je travaille à devenir riche moi-même, d’autant plus que je sais (et je les ai côtoyés) que plus on est riche, plus on a d’avantages fiscaux 😉

  16. Cè sur quand j’etais en cours j’entendais des gars dire uai les footballeurs gagnent trop d’argent patatipatata et prtant le week end ils allaient voir des matchs de foot de l’aja alors se posent t’ils seulement des questions? Je ne le crois pas…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.