Matrice de maturité en développement personnel

Michael Ferrari Améliorer sa vie 5 Commentaires

Voici un graphique illustrant les différents niveaux de maturité dans le développement personnel qui illustre les étapes à franchir.

Au niveau 1, nous cherchons des réponses en nous-même. Nous cherchons une raison pour bouger. C’est là que tout commence.

Une fois que nous avons cette raison profonde, le défi supérieur c’est de croire en soi et d’avoir une estime personnelle suffisante pour avancer. Beaucoup de gens sont bloqués à ce niveau par manque de confiance en soi.

Au niveau 3, nous sommes motivés et concentrés sur des objectifs que l’on s’assigne. On a trouvé un « pourquoi » dans au moins une zone de notre vie.

Au niveau 4, on progresse régulièrement dans chaque domaine : relations, argent, santé, compétences professionnelles…

Au niveau 5, nous sommes en mesurer d’accompagner les autres dans leur développement. Bien entendu si cette vue est plate, nous sommes dans une dynamique où l’on peut aider quelqu’un sur un sujet alors que sur un autre sujet nous n’en sommes qu’à l’étape 1.

C’est ainsi que l’on trouve des gens de génie coincés avec des problèmes « bêtes » (le peintre qui boit à en perdre la vue, le scientifique qui fume, …).

Niveau de maturité développement personnel

Commentaires 5

  1. Tutlegrand

    à rapprocher de la pyramide de Maslow, peut-être non ?
    Cela suppose un pré-requis : avoir envie de s’améliorer.
    En quoi le fait de « vouloir s’améliorer » constitue-t-il un progrès?
    Ca ressemble à une course en avant, mais vers quoi ? C’est un peu une critique, pas trop destructive j’espère, mais pas trop constructive je le concède, sur l’ensemble de la thématique « développement personnel » de ce blog : rationalité, ordonnancement, méthode, etc…. mais pourquoi ?

    1. Post
      Author
  2. babou

    moi je pense qu’il est interessant de savoir ou aller mais avant de définir notre propre personne.c’est a dire connaitre qui sommes nous…

  3. Superentrepreneur

    Il ne s’agit pas de comment faire les choses mais bien du « Pourquoi » qui nous guide sur le « comment ». Et cela passe par la définition d’objectifs pour savoir où l’on va, c’est le principe du GPS, il est nécessaire d’avoir une destination 😉
    Bel article !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.