Lettre à vous même… plus jeune

Michael Ferrari Esprit riche 30 Commentaires

Imaginons que vous ayez plus de 30 ans.

A quoi ressemblerai la lettre que vous écririez pour vous même lorsque vous aviez 18 ans ?

Que diriez-vous à cette personne ? C’est a vous de bosser 🙂

J’adorerais lire dans les commentaires ce que vous vous conseillerez !

Commentaires 30

  1. ElNix

    Il y aurait tout un tas de petits conseils. Mais dans les principaux :
    – Douter de ce que disent les parents, ne pas prendre leurs idées comme parole d’évangile
    – Suivre ses envies, ne pas les réfréner parce que c’est « bizarre » ou « pas normal »
    – Suivre sa voie, ne pas chercher sa place dans la société mais se la tailler

      1. Post
        Author
  2. Guillaume de komment devenir riche

    Oula si je pouvais m’envoyer cette lettre pour mes 18 ans (j’en ai 32) cela ne serait pas une lettre cela serait un bouquin!! 🙂
    Il y aurait entre autres:
    -Dès que tu commences à bosser, achète ton appart, n’attends pas 3 ans..
    -Commence tout de suite à lire des bouquins sur le développement personel, des bio de personnes qui ont réussi.
    -Entoure toi des meilleurs
    -Epargne 10% de tes revenus pour commencer…
    -Met toi à ton compte rapidement, ne reste pas salarié :)..

    Il y en aurait un tas….

    1. Post
      Author
  3. Arnaud

    Je n’ai pas pour habitude d’avoir des regrets sur mes expériences passées, c’est pour cela que j’en suis là aujourd’hui et satisfait de ma vie.

    Si j’avais un conseil à donner c’est de lire, lire et lire. Ça apporte tellement de connaissances. Ensuite, passe à l’action et réalise tes projets, pour les détails tu verras après.

  4. Pingback: Lettre à vous même… plus jeune | Communauté du développement personnel

  5. Alex de malibertefinanciere.over-blog.com

    J’ai 42 ans
    j’ai fais la fête comme un dingue jusqu’à l’âge de 26 ans, et je ne le regrette pas car ce sont les plus belles années
    Ce que je dirais au gars de 26 ans qui rentre dans la vie active c’est :
    – dépense moins que ce que tu gagnes et investis la différence dans des sicav ou en bourse.
    – achète des apparts mais fais en sorte que tes achats s’autofinancent COMPLETEMENT.
    Je n’avais pas l’âme d’un entrepreneur et encore aujourd’hui c’est limite limite donc je n’aurais rien rajouté de plus.

  6. Clo

    J’ai 25 ans, l’exo est un peu dur 😉 Je tiens à vous remercier pour votre blog de très grande qualité (un des meilleurs parmi tous ceux que je lis). J’apprécie la clarté et la transparence de vos écrits, cela rend l’approche pragmatique. L’adaptation fr du livre de Sethi aura été ma dernière lecture de l’année, je viens de le finir, j’ai fait l’architecture de mes finances sur Excel, et à la rentrée je vais automatiser et ouvrir un compte en ligne. Je vous suis vraiment reconnaissante d’avoir pensé à partager tout ce que vous savez avec moi. Bonne fête, meilleurs voeux, et longue vie à Esprit Riche.

    1. Post
      Author
  7. gunday

    Malgré que je n’ai pas encore 30 ans, je fais me plier à l’exercice.

    Seulement, j’ai un autre problème.
    Je considère que l’ensemble de mon passé, succès ET erreur m’ont conduit où je suis aujourd’hui.

    Donc m’envoyer une lettre à moi même il y a quelques années serait comme dire que je ne m’aime pas.
    Vu que ce n’est pas le cas, je répondrais simplement par je n’enverrais pas de lettre.

    1. Post
      Author
      Michael

      D’un point de vue philosophique, je suis tout à fait d’accord. J’aurais la même réponse : on peut pas changer le passé, à quoi bon avoir des regrets. Cela dit, je trouve que l’on peut se demander ce que l’on aurait pu faire différemment sans avoir pour autant de regrets.

  8. ChrisToonet

    Moi aussi, j’écrirais plus volontiers à mes 16 ans ! Parce qu’à mon époque il fallait suivre les volontés de la famille ! Et j’ai du quitter Paris (et une possibilité d’études genres Sciences Po…) et affronter une recomposition de famille qui est hélas devenue la règle maintenant.
    Mais j’ai fait ma vie et je ne puis dire ce qu’elle aurait été si j’avais suivi mes désirs de 16 ans ! Personne ne peut d’ailleurs, il n’y a pas de voyante tournée vers le passé !
    Alors à 67 ans il faut être heureux de vivre, et de pouvoir encore s’intéresser à des blogs bien sympas ! Bonne Année 2012 à son auteur !

  9. Angélique

    Bonjour à tous,

    J’ai 35 ans ! J’en aurais des choses à dire à la personne de 18 ans que j’étais :
    – D’avoir moins peur. D’oser.
    – De voir grand.
    – De demander de l’aide le plus souvent possible.
    – De faire régulièrement le point sur ses envies. Et déjà de mettre noir sur blanc ce dont elle a vraiment envie.
    Et d’y aller d’une façon ou d’une autre.
    – Je lui dirais aussi de rester vigilante à ne pas se focaliser uniquement sur un pan de sa vie et de s’intéresser à l’ensemble (amour, amitié, la vie pro, le mental, le spirituel, le corps…)
    – De ne pas oublier la création manuelle.
    – Que la vie c’est très drôle si on prend le temps de regarder (Jacques Tati)

  10. Nathanael

    Bonjour à tous,

    Si je devais m’écrire à mon clone de 18 ans, j’en ai 40 maintenant depuis le début du mois, je commencerais par lui dire d’arrêter de me disperser et de me focaliser sur ce qui est important. Je me ferais une joie de lui concocter une liste de livres à lire et à résumer, à commencer par « De la brièveté de la vie » de Sénèque.
    Du côté finances, c’est quand même la thématique du blog, je lui inculquerai le sacro-saint principe de se payer en premier.
    En ce qui me concerne, Je ne pense pas avoir de regrets simplement que de temps perdu sur des choses futiles.

  11. Samir

    Salut Michael, et merci pour ton blog de qualité ! J’aimerai commencer par dire une chose : j’ai acheté ton e-book « trouver et démarrer une idée business » et je dois dire qu’au-delà même de toutes les informations qu’il apporte, ce document m’a complètement fait changer l’image que j’avais sur l’entreprenariat !

    Dans le sens où je n’y avais jamais pensé concrètement et mes idées là-dessus étaient très abstraites, elles pouvaient se résumer comme suit ; grosses infrastructures et lourdes responsabilités vis-à-vis des autres!

    Avec ce que j’ai appris du ebook, une telle vision me parait ridicule désormais. En réalité on peut commencé très petit, et on est d’abord responsable de soi, de son projet, et de son envie ! tout le reste se tisse autour, petit à petit en fonction de notre implication, notre ENVIE, j’y reviens. Ça a complètement changé ma perspective là dessus. C’est un premier pas et donc merci! Je me rends compte désormais à quel point en France les gens sont réticents j’en ai parlé à des amis autour de moi qui restent très perplexe… Enfin là n’est pas le débat.

    J’ai 25 ans, mais ce que j’écrirai c’est :

    – Parts en tout premier lieu à la connaissance de toi-même ;
    *Ce qui implique de reconnaître les facilités que tu a sur certains domaines et que tu aurais trop tendance à considérer comme « normal » voir à ne même pas remarquer.

    *Achète-toi des livres sur les symboles, et analyses tes rêves, ton inconscient sait tout sur toi, écoute-le ! (lis Carl Jung pour t’en convaincre)

    -Ne t’engage pas dans des études pour le diplôme, ou le statut, ou le nombre de concours qu’il t’ouvre (j’ai un master 2 en droit et je me rends compte que ce n’est pas voie)

    -Ne pense pas qu’il te suffit de CHOISIR un domaine pour réussir et te sentir bien. Tu n’es pas totalement indéterminé à la base, ce qui impliquerait que ta seule volonté pourrait t’amener n’importe où. C’est faux, tu as des énergies PARTICULIÈRES pour CERTAINS DOMAINES et PAS tous. Donc, ne perds pas ton temps à t’acharner sur quelque chose qui n’est pas pour toi.

    -Nous sommes d’éternels étudiant, tu n’auras jamais fini d’apprendre.

    1. Post
      Author
      Michael

      Merci pour ton retour 🙂
      En effet une fois que tu vois l’entrepreneuriat comme étant concret et que tu internalises tes objectifs tu vois comment faire le premier pas. Cela tout ceci bien moins compliqué.

      Il est toujours difficile de se connaitre et savoir ce que l’on veut. C’est un grand défi que d’arriver à trouver sa voie.

  12. [email protected]

    Profiter du temps disponible pour s’intéresser au développement personnel (J’ai eu une période ou mon travail me laissait du temps libre et je n’en ai pas profité).

    Acheter tout de suite un appart’ quitte à le revendre en cas de mutation au lieu de perdre de l’argent bêtement en location.

  13. badstef

    Aujourd’hui j’ai 35 ans et j’aurais aimé avoir un mentor à 18 ans, une petite voie qui me dise ceci :

    – Désencombre-toi, n’accorde pas plus de valeur que nécessaire aux objets. Ne garde que le meilleur et ce qui te sert réellement.

    – Épargnes et investis tout de suite, même si les sommes sont minimes au départ.

    – Évites d’avoir des opinions et des positions trop tranchées, ce qui te laissera la liberté de pouvoir changer d’avis sans avoir à te justifier.

    – Attention au choix de tes études et de ta carrière : vise l’excellence, ne te sous-estimes pas.

    – Méfie-toi du romantisme, contrairement à ce qui se passe dans les films américains, ce n’est pas forcément le gentil qui remporte la belle à la fin…

    – Ne fais pas du sport pour les coupes et les médailles. Fais cela parce que ça te fais du bien.

    – Attention à la dispersion, choisis-bien les projets qui comptent vraiment.

    Je suis heureux aujourd’hui mais avec ces quelques conseils j’aurais moins gâché mes possibilités !

  14. Elisa

    Bonne année Michael et à tous les autres aussi^^

    A la personne que j’étais quand j’avais 18 ans (bon je crois que l »exercice ne s’applique pas à moi vu que j’en ai que 21 mais c’est marrant quand même), je lui dirais:

    -de savoir vivre dans l’instant présent et de saisir la moindre occasion pour apprendre quelque chose de la vie
    -de ne pas être pressée et de ne pas vouloir brûler les étapes car qui tout vient à point à qui sait attendre
    -de ne pas se mettre de barrières et dire « YES » à la vie
    -de travailler sur son esprit , apprendre à gérer ses émotions car « nous ne voyons pas le monde tel qu’il est mais tel que nous sommes »
    -de ne JAMAIS se comparer aux autres mais développer sa personnalité et sa propre voie d’épanouissement
    -et enfin de réfléchir sur cette merveilleuse phrase de Danniel Pennac : « Si vous voulez vraiment rêver, réveillez vous… »

    Merci de tout mon coeur Michael pour ton magnifique blog et d’être pour moi une personne inspirante^^

    1. Post
      Author
  15. attaquerapide

    Je m’adresserais l’adresse de ton blog et un ensemble d’autre, j’aurais évolué plus vite.
    – lire
    – s’ouvrir un peu plus aux autres
    – ne pas se sous estimer et croire en ton potentiel
    – oser

    Maintenant les 10années passées depuis mes 18ans ont fait ce que je suis aujourd’hui. Chaque petite décision, chaque déplacement dans un lieu m’ont amené à ce je suis aujourd’hui. J’aime ce que je suis aujourd’hui mais je me dis que ça aurait pu être pire mais sans doute mieux aussi, donc je fonce en visant le meilleur.

  16. mykee

    « Cher Mykee,
    pour tes 18 ans je t’offre le livre « Devenez Riche », lis-le attentivement.

    PS: tu seras chauve à 25 ans, tu économiseras donc 25€ par trimestre en plus 😉

    1. Post
      Author
  17. Guillaume37

    Pas mal comme idée, même si ce sont mes actions passées qui font ce que je suis aujourd’hui. Mais bon, je me dirais des choses du genre :
    – n’écoutes pas les gens qui croient savoir, mais intéressent toi à ceux qui font
    – arrêtes de dire que « l’important est d’avoir des rêves », c’est faux, l’important est de REALISER ses rêves
    – ne t’engages pas dans le modèle établi « pour faire comme tout le monde », ca va foirer
    – arrêtes toi un instant, regardes, réfléchi et fais le point sur ce que tu veux vraiment
    – arrêtes de dire que tu te fiches de l’argent, tu ne le sais pas encore, mais c’est faux. L’argent t’intéresse!!
    – ne vis pas au dessus de tes moyens, à la longue c’est stressant, et les habitudes sont durs à changer (crois moi, j’en ai 32 et ca commence juste depuis quelques mois)
    – développe tes relations avec les autres, c’est à plusieurs qu’on y arrive.
    – et surtout le plus important, LIS, instruis-toi et va chercher ce qu’on ne t’apprends pas à l’école sur ce qu’est réellement l’argent et la vie.
    – et enfin, attention à ton voyage à Alicante en 2001, tu vas te faire voler tous tes papiers, ce sera la galère… 😉

  18. serial [email protected]

    L’exercice me plait. J’ai 41 ans.
    J’écrirai à l’étudiante bosseuse que j’étais qu’il faut aussi profiter de la vie sans culpabiliser, et aussi économiser dès son premier salaire au lieu de finir tous les mois à découvert! Et je lui soufflerai aussi qu’acheter une maison à retaper sans chauffage ni électricité quand on a deux marmots… c’est une belle opération financière au bout de 15 ans… mais 15 ans de galère et de travaux!

  19. Amandine

    Coucou à tous,

    Moi j’ai tout juste 24 ans….et la découverte de ce site m’a ouvert énormément d’horizons!!Merci
    Si je devais parler à la fille de 18 ans, je lui donnerais les conseils suivants :

    – surtout ouvre tes yeux et regarde vraiment autour de toi
    – observe pour mieux appréhender ton avenir et te construire
    – fais le bilan de tes erreurs
    – travaille dur tes langues étrangères (c’est fou comme le fait de connaitre une ou deux langues étrangères peut vous apporter personnellement et professionnellement)
    – mets toi réellement au travail pour construire la vie dont tu veux et pas celle qui t’est imposée par ta famille, les diktats de la société, tes amis, l’image qu’on les personnes de toi…
    – apprends à vivre selon tes moyens
    J’ai toujours été une dévoreuse de livres, tout types de livres, donc je m’instruis énormémt grâce à cela
    – Essaie d’investir dans des voyages instructifs

    Mais j’ai encore que 24 ans et ts ces conseils sont en train d’être mis en pratique dans ma vie de tous les jours, rien ne vaut le partage d’idées pour pouvoir se construire !

    Bonne Continuation à tous!

  20. g6k

    Les temps ont bien changé. Avant le premierr emploi on le gardait jusqu’à la retraite.
    la motivation etait moindre c’est un vieux de 49 ans qui vous le dis.

  21. Nemesea

    Les temps ont bien changé. Avant le premierr emploi on le gardait jusqu’à la retraite.
    la motivation etait moindre c’est un vieux de 49 ans qui vous le dis.

  22. Cogito

    Les temps ont bien changé. Avant le premierr emploi on le gardait jusqu’à la retraite.
    la motivation etait moindre c’est un vieux de 49 ans qui vous le dis.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.