Le Sénat Roumain veut 50% de news positives

Michael Ferrari Développement personnel 3 Commentaires

Quand on parle de l’importance de positiver, on dirait que cela semble pertinent à certain gouvernement !

Il a fallu moins de cinq minutes au Sénat roumain (chambre haute du Parlement) pour voter mercredi – à l’unanimité ! – l’une des lois les plus controversées depuis que la Roumanie a renoué avec la démocratie. Les télévisions et les radios roumaines pourraient être bientôt contraintes de diffuser 50 % d’informations positives.

J’aime bien cette idée qui rejoint tous les mouvements de pensée positive.

On dirait que les sénateurs roumains ont le même genre de lecture que moi, peut être qu’ils lisent mon blog !

les sénateurs affirment avoir lu beaucoup de livres sur le sujet, et notamment quelques ouvrages de référence de psychologues américains qui montrent que le «négativisme tue».

Vous noterez les réactions débiles et alarmistes des différents organismes. C’est presque une caricature.

Si l’on considère l’influence des médias sur la vie des gens, il me parait de bon sens de faire ce genre de choses. Cela n’empêche pas de traiter de la véritable information, celle d’importance, et permettra certainement de ne plus parler des accidents de village ou des meurtres isolés. Ces faits sont graves pour les personnes concernées (surtout les victimes!) mais n’intéresse fondamentalement personne.

L’article de libération

Commentaires 3

  1. Gail

    Ça me paraît une bonne idée sur le fond mais, comme le signale l’article de Libération, son application risque d’être complexe. Et il est vrai aussi que l’aspect positif est très relatif et que tout le monde n’aura pas le même regard sur un même fait.

    Les politiques et les gens qui aiment bien tout ramener à la politique ne vont pas manquer de crier à la censure, à la manipulation de l’information, etc. Et ils n’auront peut-être pas tort quelque part.

    Maintenant, je suis d’accord avec le fait que le JT tourne trop souvent au sensationnel et qu’on n’en a pas besoin, pour faire ça on peut acheter la presse spécialisée dans le glauque.

    En Espagne, ils montrent carrément les cadavres à découvert ou ce genre de choses quand il y a des attentats ou des catastrophes naturelles, et c’est vrai que je trouve ça révoltant et injurieux pour les victimes.

    Enfin bref, ce serait bien si des visiteurs du blog qui vivent en Roumanie pouvaient partager leur ressenti quand la loi sera appliquée (?) et que les premiers changements pourront être constatés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.