Le courage de gagner GROS – Profitez de cette opportunité UNIQUE !

Michael Ferrari Améliorer sa vie 6 Commentaires

Chaque mois les blogs de développement personnel se réunissent pour écrire sur un sujet commun. Ce mois-ci A la croisée des blogs, aborde un sujet fort : le courage.

J’ai donc décidé de parler du courage sous la forme : le courage de gagner GROS.

Meow Wars
photo credit: kevindooley

Allez-vous affronter le gros chat ?

Courage provient du mot latin cœur. Cela signifie que l’action demande que vous y mettiez votre cœur, un engagement profond. Cela demande un engagement fort dans l’instant. Cela demande une présence et une conscience entière face à votre situation.

L’opposé de courage c’est peur. Vivez-vous dans la peur ? La peur guide-t-elle vos actions ?

Plus je creuse le développement personnel, plus j’étudie ceux qui sont devenus riches ou financièrement indépendant et plus je vois que le courage joue une grande part dans cette aventure. Cela veut dire qu’à un moment ou à un autre, ces personnes ont mis une partie de ce qu’ils ont en jeu. Note : ils ne sont pas plus fous que vous et moi et personne ne parie tout ce qu’il a d’un coup.

Je m’explique : comme vous l’avez surement remarqué, trouver un emploi moyennement passionnant et aller travailler chaque jour ne demande aucun effort (Si l’on considère que se faire beau et propre n’en est pas un). Vous êtes contraint à des horaires ou à des rituels d’entreprise mais à moins que vous ne preniez à bras-le-corps votre situation, vous allez subir la chose et investir un minimum de votre personne. La contrepartie c’est que vous allez recevoir peu de satisfaction. Parfois, lorsque les temps sont plus difficiles comme actuellement, il faut faire preuve d’un peu d’imagination mais en temps normal vous pouvez facilement trouver un emploi qui ne vous correspond pas.

Ensuite, continuer toute sa vie à faire un boulot et chercher autre chose si vous vous faites licencier ne demande aussi aucune imagination. Cela consiste juste à réagir face à un évènement difficile qu’est le licenciement (mais, lorsqu’il n’est pas économique, remerciez celui qui vous licencie pour avoir pris la décision : c’est que vous n’étiez pas bon). Vous n’êtes pas actif, vous subissez la situation.

A côté de cette route plus ou moins sinueuse existe bien sur celle du fonctionnariat qui offrira la sacro-sainte sécurité à ceux qui ont la chance de se trouver de l’autre côté du guichet.

Tout cela pour dire que si vous voulez gagner GROS ( que je dis gros, j’entends GROS), vous devez avoir du courage. Vous devez avoir le courage de sortir des sentiers balisés.

the crimea:light brigade
photo credit: visualpanic

Ça me rappelle une histoire. Nous étions à la montagne il y a quelques années et il y avait plusieurs possibilités pour faire du ski. On pouvait utiliser le domaine skiable et balisé qui offre une expérience intéressante à la plupart des visiteurs. On pouvait également faire du hors-piste. Sortir du cadre et avoir des sensations plus fortes, un parcours plus fort et un souvenir bien meilleur. Le hors-piste est réservé à ceux qui savent ce qu’ils font mais aussi à ceux qui ont l’envie d’aller plus loin. Ce que j’ai découvert à cette occasion là, c’est que dans le hors-piste… il y a des pistes. Il y a des tracés que les hors-pisteurs connaissent. Ce n’est pas l’anarchie complète mais pour tous les gens qui font du ski bien gentiment cela parait effrayant.

Certains auteurs aiment dire que devenir riche n’est pas amusant. C’est même très chiant puisque ça consiste à appliquer un plan et à être discipliné. Dans le fond, c’est sur la discipline que beaucoup de gens échouent (parfois même avant d’avoir commencé).

Et la première décision, l’état d’esprit à avoir pour aller vers cela, c’est le courage. Le courage d’avancer, de prendre ses responsabilités, de prendre en mains les choses.

Gagner GROS demande un certain courage, et si le premier pas était de se dire « tout ce que je possède n’est, dans le fond, pas important » ?

Voici une autre loi de la nature : si vous vous accrochez au peu que vous avez, vous n’aurez pas le recul, la lucidité et l’état d’esprit pour voir l’abondance et en profiter à votre tour.

Soyez courageux. Commencer petit à petit mais avancez !

*gagner GROS n’est pas forcèment financier. Ce peut être tout simplement vivre une vie qui vous correspond mieux, vivre avec sa famille et pouvoir y consacrer du temps, vivre dans la ville que vous avez choisi, vivre le mode de vie que vous avez choisi…

Commentaires 6

  1. Complètement d’accord, je suis étudiant et j’espère futur entrepreneur et j’adhère complètement à cette vision. La Richesse est dans la Différence.

    J’en profite pour vous remercier pour votre blog que je suis régulièrement. Merci.

  2. Post
    Author
  3. Post
    Author

    Je partage ton analyse!

    C’est pour cela que beaucoup de personnes très riches ne transmettent que très peu d’argent à leurs enfants en partant du principe qu’ils auront la possibilité d’en gagner à leur tour… ou pas.

  4. Bonjour Michael,

    C’est très juste que la routine n’est qu’un manque de courage hors de sa zone de confort. Les peurs du manque et de l’inconnu sont souvent suffisants pour s’enterrer dans le salariat bien sympa.

    Vouloir devenir un entrepreneur est déjà signe qu’en la personne se cache l’âme d’un guerrier qui veut en découdre avec lui-même et donc faire face à ses propres peurs.

    Selon le champs d’action, il deviendra riche dans tous les cas. Même extérieurement pauvre, il sera riche dedans d’une expérience qu’il n’aurait jamais voulu manquer pour rien au monde. Et puis, si la richesse est aussi extérieure alors tout va bien.

    Le seul problème ce sont ceux qui sont riches extérieurement et qui ne l’ont pas mérité intérieurement parlant. Ils font n’importe quoi et ils sont généralement à l’origine de toutes les catastrophes et injustices de ce monde.

    L’héritage ne devrait pas existé ! Chacun devrait démarré à zéro avec pour seul bagage la volonté d’offrir au monde leur talent et leur unicité.

  5. Pingback: Le courage dans tous ses états... | Booster votre influence

  6. Bonsoir,
    J’ai beaucoup aimé l’image des pistes de skis ^^

    il faut avant d’avoir confiance en soi avoir l’estime :
    – la confiance est logique, je vais réussir ou pas, elle repose sur l’expérience ;
    – l’estime, c’est le fait de nous sentir aimé gratuitement, indépendamment de ce qu’on a ou ce qu’on fait.

    Car souvent la peur vient des règles qu’on s’impose, lorsqu’on a de la confiance sans avoir de l’amour.

    En tout cas merci pour l’article et bonne continuation !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.