La reconnaissance comme outil pour améliorer votre vie

Michael Ferrari Améliorer sa vie, Développement personnel, Psychologie de l'argent 3 Commentaires

Voici le banc d'où j'ai écris !
Voici le banc d’où j’ai écris !

La reconnaissance est un acte puissant et je veux vous montrer comment vous pouvez l’utiliser pour améliorer votre moral et votre confiance en vous. Il fait parti des petits outils du quotidien que vous pouvez utiliser pour contribuer à votre bonheur et à la réussite de vos projets.

10 000 raisons d’être reconnaissant

Aujourd’hui, je suis assis ici, sur ce banc et j’en suis reconnaissant.

Je peux contempler cette vue.

Et voici ma vue !
Et voici ma vue !

Le temps est magnifique et la température est agréable. Au loin, j’entends le son des voitures mais autour de moi ce sont les oiseaux et les écureuils.
Le parc est magnifique et j’ai la chance de pouvoir m’y rendre en quelques minutes. J’ai aussi la chance d’avoir pu faire tout ce que j’ai fait pour en arriver là.
De nombreux évènements et de nombreuses personnes ont contribué à mon parcours pour me permettre d’avoir la vie agréable que j’ai aujourd’hui.
Il y a bien sûr, mes parents, mes amis, ma copine, mes collègues de travail et toutes les rencontres que j’ai pu faire.
Chacun de ces échanges à contribué à me rapprocher de ce que je suis.
J’ai aussi la chance d’être là, d’avoir une excellente santé, d’être né dans un pays riche, dans une ville agréable…

Je suis reconnaissant de tout ceci et je sais que malgré tous les encouragements à se dépasser, à faire de son mieux et à persévérer ces éléments m’ont beaucoup aidé. Aujourd’hui, c’est le moment d’apprécier ce que l’on a.

Certes, dans ces conditions il est facile d’être reconnaissant mais j’aurais aussi pu vous parler des araignées qui me grimpent dessus pendant l’écriture de cet article, de la canette qui se trouve à côté de moi ou cette personne qui m’a interpelé sans que je ne comprenne exactement ce qu’elle voulait (mais elle n’avait pas l’air contente).

Ce n’est ni facile ni évident

Le truc, c’est que chaque jour comporte son lot de chose négative et si vous leur donnez de l’importance et que vous en faites le sujet de conversation principale, vous vous sapez le moral. Ce à quoi vous résistez prends de l’importance dans votre vie alors choisissez bien vos combats.

Il suffit de regarder le journal télévisé pour se saper le moral, chaque jour des milliers de personnes meurent parfois sans raison ou de manière injuste et cela peut rapidement nous déprimer. Dans l’absolu qui a dit que la vie était juste ? Être reconnaissant est aussi un moyen de noter que d’une certaine façon nous avons eu de la chance.

Pourquoi sommes-nous équipé d’un dispositif « d’auto-sapage » ?

D’une certaine façon, nous subissons le diktat du lot commun (pléonasme?) : il n’est pas bien vu de se démarquer que ce soit dans le bonheur ou d’une autre manière outrageusement positive. L’image du Winner tête-à-claque a la vie dure et l’inconscient collectif est plus attendri par un Poulidor que par un Armstrong.
Il est plus facile de se plaindre en cœur que de dire haut et fort « Malgré tout, pour moi ça va bien. Je suis content de ce que j’ai. »

L’art du verre à moitié plein

Être reconnaissant, c’est voir le verre à moitié plein mais c’est surtout ne pas oublier comment le verre a été rempli.
Le sentiment de reconnaissance est l’un des sentiments les plus puissants et les plus positifs qui existent. C’est un hommage à toute l’aide dont vous avez bénéficié.

L’exercice que je vous recommande de faire est simple : repenser régulièrement à tout ce dont vous êtes reconnaissant : les membres de votre familles qui vous soutiennent, vos enfants, votre conjoint, vos amis, vos connaissances, votre santé, les qualités que vous avez reçues, les possibilités que vous avez, les choix que vous avez fait…

L’idéal est de le faire chaque semaine. Pas besoin d’y consacrer beaucoup de temps mais 10 minutes suffisent : repenser à tout ceci. Repenser à la dernière personne qui vous as donné un coup de main. Repenser à celui qui vous a fait découvrir quelque chose qui a changé votre vision du monde.

Lorsqu’on fait cet exercice, on est automatiquement empli d’un sentiment de bien être, un peu à l’image de ce que peut procurer un bon compliment. Cela va plus loin que ça : on reconnait également notre place au milieu de tout ceci. On prend aussi conscience que l’on a un rôle à jouer.

C’est un simple exercice très efficace et dont les résultats sont toujours positifs.

Quand avez-vous véritablement remercié quelqu’un pour la dernière fois ?

La vie va vite mais nos actes marquent. Essayez de penser à quelqu’un envers qui vous êtes reconnaissant. Faites quelque chose pour témoigner votre sentiment à cette personne.
Ce sera quelque chose de gratuit, sans attentes de votre part, pas même une réponse.
Vous pouvez simplement envoyer un email disant : « Bonjour, j’ai repensé à ce que tu as fait pour moi la dernière fois. Je sais que le temps passe vite et j’aurais voulu t’exprimer le fait que j’ai vraiment apprécié ton geste pour tel raison. »

Vous semez ce que vous récoltez

La reconnaissance est un bon grain qu’il vaut mieux semer régulièrement. Il a le pouvoir d’embellir considérablement votre jardin et ses effets sont souvent indirects et non-immédiats.

Il y a une phrase (dont j’ai oublié l’origine) que j’aime bien me remémorer : « Soit suffisamment intelligent pour remarquer lorsque tu as eu de la chance »
Celui qui s’attribue tous les mérites et qui pensent être à l’origine de tout est isolé et mène sa vie avec des œillères.
Pour ce que j’en sais, personne n’est heureux ainsi.

Alors, vous commencez quand ?

Commentaires 3

  1. Du tout bon ! L’art de la reconnaissance a métamorphosé la qualité de ma vie. Comme tu le soulignes, il est en apparence plus facile de se plaindre en cœur. Pourtant, avec le recul, j’aurais plutôt tendance à dire qu’il est plus naturel de sourire et de focaliser son esprit sur chaque élément qui permet d’avancer et de percevoir notre présent avec un regard constructif.

    Un exemple frappant : dans mon cadre professionnel, il m’arrive souvent de constater que des personnes réunies autour d’une table pour discuter d’un projet (autrement dit, une séance) se disputent ; une partie étant focalisée sur les aspects négatifs des nouveautés proposées, l’autre étant concentré sur chaque aspect positif qu’apportera la nouvelle solution. Ce type de conflit se résout malheureusement souvent à des compromis entre le parti conservateur et « novateur » et du coup, on avance, certes, mais avec lenteur. Accessoirement, l’énergie investie pour le débat n’est pas utilisée pour transmuter les aspects négatifs en points constructifs…

    Pour ce qui est de l’exercice de remercier une personne pour ce qu’elle nous a apportée, je ne peux que souligner la puissance d’un tel acte. La surprise est de taille car au final, cela nous apporte autant que la personne qui reçoit notre gratitude. Ne dit-on pas que la gratitude est le deuxième salaire d’un employé ? Et bien je pense qu’il en va de même pour le cadre extra-professionnel.

    On ne devrait jamais attendre pour remercier (se disant qu’on le fera un jour ou lors d’une occasion particulière). Le moment propice est lorsque nous sommes touchés par l’acte d’une personne : le vendeur qui nous renseigne avec le sourire, le serveur aimable, son (ou sa) partenaire lorsqu’il nous surprend aimablement, etc.

    Merci d’avoir écrit sur ce thème Michael et du coup, j’en profite pour te remercier du temps et de l’énergie que tu investis à partager tes découvertes sur ce blog que je suis de près depuis peu.

  2. La reconnaissance est la porte qui permet d’accéder à de plus grandes choses dans la vie. c’est comme un enfant : S’il sait être reconnaissant pour un petit jouet, il saura l’être pour un plus grand et s’il en prend soin ( qu’il ne commence pas à casser tous ses jouets ) ses parents lui en donneront de meilleurs. Dieu agit de même avec nous. Soyons donc reconnaissant pour ce que nous avons et Il nous donnera selon nos besoins et nos bons désirs 😉

  3. Comme d’habitude j’ai découvert cet article « au hasard ».Ces très belles phrases m’aménent tout naturellement vers une reconnaisance à leurs auteur. Merci beaucoup. Que du meilleur dans votre vie 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.