Faut-il investir dans le bitcoin ?

Michael Ferrari Finances personnelles, Investir en bourse et dividendes 14 Commentaires

Vous vous demandez mais qu’est-ce donc le bitcoin ? Vous vous demandez faut-il investir dans le bitcoin.

De plus en plus de personnes me posent la question.

Voici ma réponse.

C’est quoi le bitcoin ?

C’est une monnaie virtuelle décentralisée. Personne ne la contrôle. Vous pouvez acheter des bitcoins comme vous achetez des devises, vous pouvez encaisser des bitcoins ou payer des services avec des bitcoins. De plus en plus de commerçants acceptent cette monnaie.

Cela peut faire peur mais son origine est simple, le code source est ouvert, les logiciels pour l’utiliser son gratuit et les transactions sont cryptées et publiques.

C’est à la fois un moyen de paiement et un moyen pour stocker de l’argent.

 

Pourquoi ça existe ?

Cela existe en réponse aux monnaies « traditionnelles » qui sont désormais virtuelles à 98 %, le reste étant les 4 billets de banques en circulation.

Le reproche fait aux monnaies traditionnelles est simple :

  • contrôlé par une banque centrale
  • constamment dévalué voir manipulé
  • tous les mouvements sont traqués par les états

C’est quoi l’intérêt pour moi ?

  1. Vous pouvez recevoir et envoyer de l’argent sans frais partout dans le monde.
  2. Personne ne peut contrôler, empêcher ou limiter vos transactions.
  3. Le bitcoin est « relativement » indépendant des monnaies traditionnelles et donc permet, en théorie, de protéger son patrimoine en cas de chute de l’euro ou du dollar.

Cela permet autant de s’acheter des armes illégales (ceci n’est pas une incitation hein ) sans que personne ne le sache que de s’affranchir du réseau bancaire classique. Ce n’est qu’un outil, ce que vous en faites dépend de vous.

Comme dit ici et « vu à la télé », La Poste est le plus gros livreur de drogue malgré elle et pour autant on ne l’interdit pas.

Très concrètement si vous voulez envoyer de l’argent sans frais, en quelques instants, à une personne située n’importe où dans le monde, c’est fait pour vous.

 

Ça « vaut » combien ?

Le cours du bitcoin a explosé et l’on ne sait pas jusqu’où cela ira. La masse de bitcoin est, aujourd’hui, limitée à 21 millions ce qui devrait (en théorie) en limiter la valeur lorsque tout aura été distribué.

La valeur n’est donc pas déterminée ni figée.

cours-bitcoin-novembre-2011
Le cours du Bitcoin depuis novembre 2011 : http://www.bitcoin.fr/pages/Cours-du-bitcoin#main

 La volatilité est forte : de 700 à 540 dollars en 2 jours… retour à sa valeur initiale dès le 21 novembre.

bitcoin540

Source : http://www.businessinsider.com/bitcoin-540-2013-11

 

Quels sont les risques à avoir des bitcoins ?

Les risques sont de tomber sur des intermédiaires frauduleux comme ici ou des failles de sécurité comme là.

Comme tout est nouveau, vous pouvez tomber sur des personnes peu scrupuleuses. C’est la limite d’une monnaie non encadrée mais cela se contourne facilement en ne travaillant que des services/entreprises reconnues.

Globalement, le risque c’est de placer de l’argent et de devoir sortir lorsque le cours a baissé (comme cela arrive si vous investissez dans les devises) ou de voir tout simplement ce système disparaitre pour une raison ou une autre. Même si la probabilité est faible, on ne peut l’exclure.

Il faut donc considérer que c’est encore au stade d’expérience et que le risque est de perdre votre capital.

A mon sens le risque le plus important est que les états trouvent un moyen de contrôle et fassent perdre tout l’intérêt de cette monnaie. Ce risque est faible car tout comme contrôler internet, il est impossible aujourd’hui de contrôler ce type de monnaie, mais c’est une possibilité.

 

Comment ça marche ?

Pour utiliser des bitcoins, pas de carte d’identité à fournir, pas de rendez-vous avec votre conseiller préféré, pas d’attente, pas d’informations à fournir.

Vous téléchargez un logiciel qui vous permet d’avoir un portefeuille (ça se passe ici). Celui-ci vous permet de générer une clé et c’est cette clé que vous communiquez pour recevoir de l’argent. Un détail : s’il est installé sur un ordinateur, il vous appartient de sauvegarder les informations de votre portefeuille sans quoi vous risquez de tout simplement « perdre » votre argent si votre ordinateur est volé/détruit/formaté.

Avec ce même portefeuille, vous pouvez envoyer de l’argent si quelqu’un vous communique sa clé.

Pour alimenter votre portefeuille, vous pouvez convertir vos euros en bitcoins auprès d’agences spécialisées (1% de frais environ) ou « miner » pour des bitcoins (une opération très longue et nécessitant une puissance de calcul significative). Le plus simple étant bien entendu de vous faire payer en bitcoins.

Simple non ?

 

Que faire ?

J’ai un tout petit portefeuille pour m’amuser. Je trouve l’idée intéressante et cohérente avec les libertés individuelles et des livres comme l’individu souverain. Je ne peux recommander un tel investissement car cela ne respecte pas une règle de base : c’est impossible à valoriser.

Lorsque j’achète un titre d’une société, je le fais car sa valeur décote fortement. Autrement dit, le prix est bien plus bas que la valeur réelle. Je suis ravi de payer 15 si cela vaut 20. Avec le bitcoin, c’est impossible à évaluer et je fais le parallèle avec un « investissement » en devises (FOREX) pour les intimes qui comporte les mêmes limites.

Si vous voulez « investir » sur le dollar et donc convertir vos euros en dollars en espérant que le prix du dollar va monter pour réaliser une plus-value, vous n’avez aucun moyen de valoriser le dollar. En plus, je trouve ça ennuyeux au possible et moralement très limite comme forme d’investissement.

C’est donc un outil intéressant pour réaliser des transactions et expérimenter. Je ne l’utiliserai pas pour investir/spéculer ou y mettre une part significative de mon patrimoine.

Commentaires 14

  1. C’est intéressant comme concept, un ami qui en a acheté un peu m’en a parlé récemment.
    C’est clair que ça a l’air pratique pour acheter des choses à l’étranger et par internet. Sa principale utilité pour moi est d’être le « cash de l’internet », donc en avoir une petite quantité pour faire des achats c’est comme avoir quelques billets dans sa poche, pratique.
    Par contre comme investissement j’éviterais vraiment ou alors en toute petite quantité car c’est ultra spéculatif et ça ne crée pas de valeur. Ça me fait penser à l’or papier d’une certaine façon.
    Peut-être allons-nous voir apparaitre dans les années qui viennent des « livrets rémunérés » avec bitcoins…?

    1. Post
      Author

      C’est clairement spéculatif. Le bon côté, c’est que ça n’est corrélé à rien contrairement à l’or papier qui est censé être basé sur de l’or physique. Au moins avec Bitcoin, pas de mensonges possible à ce sujet.

      1. Je suis désolé car je suis un peu en désaccord avec toi Michael.

        J’ai découvert le bitcoin en Octobre 2011 lorsqu’il était aux alentours de 5$. J’étais très intéressé par ce concept de monnaie alternative et décentralisée justement.
        Je n’ai pourtant pas investi dedans, peut-être était-ce stupide de ma part?

        En fait on ne sait pas quel algorithme se cache derrière le Bitcoin.
        Il n’y a justement pas de matière physique derrière cela et bien que je pense tout comme toi que les mensonges sont nombreux sur l’or physique, pour le Bitcoin, il n’ont pas de valeur intrinsèques et les prix augment uniquement par un effet de « mode » et sa popularité .

        Si demain tous les détenteurs de bitcoins réclament leur dû, je doute qu’il reçoivent leur argent sur leur compte

        Ca reste tout de même une très bonne idée d’avoir fait ça!

        1. Biens sur que si le que l’on connait l’algorithme qui est derrière le bitcoin, c’est un projet open source ! C’est ce qui fait sa force et sa transparence. Mais vous avez raison de ne pas investir si vous ne comprenez pas ses concepts informatiques.

  2. Au lieu d’investissement, j’utiliserai plutôt le terme spéculation.
    Tout d’abord car on ne tire pas de revenus de la monnaie (contrairement aux actions/obligations/immobilier locatif).
    Ensuite, le cours est très volatile.

    Et comme je ne suis pas fan de spéculation, je passe mon tour.

    Par contre j’avoue avoir regarder le principe du minage, mais il faut une grosse carte graphique, donc pas donné à tous!

    1. Post
      Author
  3. Bonjour,
    Voilà une chose très intéressante que tu nous fais découvrir, nous n’en avions pas encore réellement entendu parler.
    Nous pensons que l’expérience vaut le coup d’être tentée pour voir comment cela fonctionne.
    Comme bcp nous pensons que pour le spéculatif c’est risqué.
    Cette nouvelle « monnaie » mais en exergue le fait que le système économique actuel est en pleine mutation et se cherche vraiment. C’est très intéressant.

    Alexandre et Gaetan.

  4. Comment ça, « on ne sait pas quel algorithme se cache derrière le Bitcoin » ?

    C’est une de ses forces au contraire : son mécanisme est parfaitement connu. Et in fine, ses enjeux, ses limitations et tout son potentiel.

    Tout le reste n’est que de l’humain.

  5. Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord quand vous parlez de « spéculation ». Ceux qui spéculent ne vont pas tenir longtemps car les variations sont pour la plupart incertaine. C’est donc jouer à la roulette.

    Je pense qu’il faut plutôt considérer ça comme un investissement semi risqué, et donc comme argent perdu.
    Semi risqué car à moins que cette monnaie soit interdite à travers le monde, elle ne risque pas de passer sous les 200$. Sans oublier que pleins d’investisseurs profitent de ces chutes pour (ré)investir.

    Enfin, il ne faut pas avoir peur des crashs de 900 dollars a 400. C’est tout à fait normal, seul ceux qui investissent (sans se soucier du résultat final) seront réellement gagnant, les autres n’auront pas tous cette chance.

    Il faut donc voir l’évolution du bitcoin sur l’année.

  6. L’interêt du bitcoin est son système de transaction décentralisé.

    Est-ce qu’un jour 1 BTC vaudra 100 millions d’euros? Car si une unité de 21 millions de bitcoins est divisible par 8 chiffres après la virgule, ça fait de l’argent! (si qqun peut donner son avis ça m’aiderait)

    Et bitcoin ne risque t-il pas de dévaluer toutes les devises actuelles?

    Merci de vos aides, car dans mon entourage on a pas su trouver!!

    Merci pour cet article!

  7. Bitcoin me fait un peu penser à Napster, un des 1er services de P2P et aux Bitorrents actuels, c’est un moyen d’échange libre

    Je pense qu’il pourra monter jusqu’où nous sommes prêt à payer pour en avoir (après, combien? je ne sais pas).

    Par contre il ne faut pas oublier que ça reste une monnaie basée sur la confiance qu’on lui apporte.

    Pour ce qui est d’investir dedans aujourd’hui, je ferais attention car souvent lorsque tout le monde s’intéresse à qqch c’est là que les bulles se créées, tandis que les meilleurs investisseurs, eux sont déjà sortis! (i.e ceux qui ont investi entre 1$ et 50$)

    Pour les achats sur internet, je pense que c’est une bonne chose, par contre pour ce qui est du bitcoin en tant qu’investissement sur le long terme j’émettrais quelques réserves.

    @Benoit : il se peut qu’un jour la popularité du Bitcoin impact nos devises, mais nos chers gouvernements et banques centrales ont déjà un œil la dessus 😉

  8. Ui ya un site la dessus c’est le darknet ou l’on peut payer tout ce que l’on veut avec, sauf que cela sert souvent à alimenter des trafic frauduleux et a pratiquer des escroqueries. Donc être très vigilant..

  9. J’ai globalement plussoyé cet article.
    Toutefois, des supports boursiers sont garantis, sans risques. Avec un taux de rendement sur la période choisie, un peu supérieure à l’ERS.

    Sinon, il est vrai que les crédits sont la cause de bien des soucis. Toutefois, les banques ont appris -enfin j’ai l’impression à la BNP du moins – à se prémunir contre l’endettement et à conseiller de mieux en mieux leurs clients.

    Pas de revolving pour une voiture par exemple, mais pour une machine à laver que vous payez en 3 fois parce que la votre vient de vous lacher.
    Pas de revolving pour les vacances, parce que c’est 3 fois par an, et vous ne rembourserez jamais…

    Enfin….

    Décidément, très bon blog.

    Par contre, un hic, sur lequel je mets un bémol.

    Les dons aux oeuvres… Pour des revenus ric-rac, c’est peu conseillé. Et je conseillerais, si les gens veulent vraiment consacrer 30% de leur revenu à « plus tard », de mettre sur un « Plan Epargne Enfant » par exemple.

    Qu’en penses tu ?

  10. J’ai globalement plussoyé cet article.
    Toutefois, des supports boursiers sont garantis, sans risques. Avec un taux de rendement sur la période choisie, un peu supérieure à l’ERS.

    Sinon, il est vrai que les crédits sont la cause de bien des soucis. Toutefois, les banques ont appris -enfin j’ai l’impression à la BNP du moins – à se prémunir contre l’endettement et à conseiller de mieux en mieux leurs clients.

    Pas de revolving pour une voiture par exemple, mais pour une machine à laver que vous payez en 3 fois parce que la votre vient de vous lacher.
    Pas de revolving pour les vacances, parce que c’est 3 fois par an, et vous ne rembourserez jamais…

    Enfin….

    Décidément, très bon blog.

    Par contre, un hic, sur lequel je mets un bémol.

    Les dons aux oeuvres… Pour des revenus ric-rac, c’est peu conseillé. Et je conseillerais, si les gens veulent vraiment consacrer 30% de leur revenu à « plus tard », de mettre sur un « Plan Epargne Enfant » par exemple.

    Qu’en penses tu ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.