Comment structurer son patrimoine ? 3 conseils pour devenir riche

Michael Ferrari Gérer et épargner, Richesse et argent 10 Commentaires

Grande question. Voici 3 conseils simples pour poser les bases de votre patrimoine.

Recommander une structure type de patrimoine n’est pas évident. Chaque personne, chaque famille est un cas différent. Les recommandations ne sont pas les mêmes pour un chef d’entreprise et pour un couple à la retraite. Le pourcentage d’imposition joue aussi un rôle important dans la structure du patrimoine. Cependant, il y a une structure de base et des principes universels. Globalement, cet article s’adresse aux personnes ayant moins de 100 000 euros de patrimoine (40% des français), alors faites vos comptes !

Ces principes permettent de créer une structure de base pour construire son patrimoine. Les fondations d’un patrimoine sont primordiales. Tout comme pour les pyramides d’Égypte, les fondations sont ce qui permettra à votre patrimoine de se développer sainement et surtout de supporter les fluctuations et les crises.

Je vais donc parler du patrimoine idéal. Celui qui permet d’avoir l’esprit ouvert aux opportunités et de garder la tête froide. Je n’aborderai pas les questions du type « profil de risque » ou tolérance au risque. Ces questions doivent venir après car il n’est tout simplement pas malin de jouer l’argent dont on a besoin.

J’ai identifié une série de principes que voici :

Principe N°1 : Épargnez. Vous devez avoir 3 à 6 mois de dépenses en épargne. L’épargne est essentielle pour avoir un peu de recul sur les choses. C’est un outil que vous devez utiliser à votre avantage.

Concrètement pour un couple de 28 ans ayant les dépenses mensuelles suivantes :

Loyer : 800 €

Transport : 300 €

Alimentation : 300 €

Loisirs : 300 €

Divers : 300 €

Impôts : 150 €

Nous arrivons à une dépense mensuelle de 2150 €.  Je conseillerai à ce couple d’avoir 6000 à 12 000 € en épargne.

L’objectif de cet argent c’est d’éviter tout crédit à la consommation. Ces crédits sont commercialisés avec des taux très élevés -souvent supérieurs à 18%- et ils ne doivent être utilisés qu’en cas d’urgence.

La constitution de cette réserve d’argent n’est pas évidente mais ce doit être votre premier objectif.

Pour réussir à épargner, vous devez vous servir en premier ! Dès que vous recevez votre salaire, mettez 10% de l’argent sur un compte d’épargne. Vous verrez qu’en faisant ainsi, les dépenses n’ont plus toute la même importance. Plus de détail dans « L’homme le plus riche de babylon ».

Principe N°2 : Choisissez bien vos supports de placement. Tout le monde est encore là ? Support de placement défini seulement la nature du compte qui va devoir faire vivre votre argent.

Attention aux vendeurs de produits -connus sous le nom de « conseiller »- dont l’objectif n’est pas de structurer correctement votre épargne mais simplement de vendre un produit. L’approche produit est à bannir. Vous repérerez facilement ce genre de personnes, elles ne posent aucune question sur vos objectifs.

L’approche besoin n’est pas à privilégier non plus. Typiquement c’est le fait de répondre à l’un de vos objectifs : « acheter un logement dans 4 ans » -> hop, PEL. Cette approche ne prends pas en compte votre situation de manière globale.

Il faut donc privilégier une approche globale. Je ne saurais trop vous recommander de passer du temps et d’y réfléchir avec l’aide d’un professionnel.

L’épargne que vous aurez soigneusement accumulée doit être disponible. L’épargne réglementée est parfaite pour ça.

Dans l’ordre, le livret d’épargne populaire (LEP) est le plus intéressant. Il permet de mettre jusqu’à 7700€ rémunéré à 4,50% depuis le 1er août 2008. Il est réservé aux personnes ou aux couples payant moins de 732 € d’impôts sur le revenu (le montant exact change chaque année). Il est donc réservé à une certaine tranche de la population.

Si vous le pouvez, ouvrez un LEP et remplissez-le.

Ensuite, le livret A reste un support de choix. C’est un placement sûr, l’argent est investi dans des titres émis par la caisse des dépôts et consignations. Aturement dit, du garanti. Si vous n’en avez pas, ouvrez un livret A et remplissez-le. Vous pouvez y mettre jusqu’à 15 300€. Votre argent est rémunéré à 4%. N’espérez pas gagner de l’argent avec ce type de support. Le taux est ajusté pour que vous ne perdiez pas d’argent à cause de l’inflation (si l’inflation est de 6% et le livret A à 4%, concrètement votre capital fond). Pour l’instant le livret A permet de conserver son capital.

Le livret A est donc un bon support puisqu’il répond à notre objectif : avoir de l’argent disponible.

Pour aller plus loin, les superlivrets sont la prochaine étape à suivre.

Les superlivrets sont relativement sûrs. Il n’y a pas de risques de perdre votre argent. Avec ces superlivrets, l’établissement rémunère votre argent à un taux généralement inférieur au livret A (hors promotion). C’est là où ça se complique une peu : il existe une jungle d’offres pour vous inciter à souscrire à tel ou tel livret. Les offres sont souvent accompagnées d’un taux promotionnel sur les 3 ou les 6 premiers mois, parfois avec des limites de montants… Bref c’est fouilli et une fois le taux net calculé, il est souvent inférieur à 4%. L’avantage de ce type de support c’est qu’il n’y a pas de limites de montant et que l’argent est disponible. De plus il reste relativement peu imposé.

Principe N°3 : Apprenez ! Il est primordial que vous appreniez à gérer votre argent. Personne ne prendra aussi soin de votre argent que vous ! Les sources d’informations ne manquent pas et il vous faut trouver celle qui correspond à votre niveau. C’est également le moment d’apprendre à faire progresser votre argent en plaçant 5 % de vos revenus en bourse. Il existe de nombreux sites permettant d’avoir un portefeuille virtuel pour apprendre à gérer son argent. Vous ne devez placer que l’argent dont vous n’avez pas besoin !

C’est du bon sens mais ne l’oubliez pas. Autre point : ne mettez jamais votre argent sur un support que vous ne comprenez pas.

Commentaires 10

  1. Tiny

    Merci pour cet article. Ces conseils sont indispensables pour une meilleure gestion de son patrimoine.

    Comme j’ai des proches qui pourraient être intéressés par les sites dont tu parles à la fin, ceux qui t’apprennent à gérer ton argent avec un porte-feuille virtuel, peux-tu nous poster les liens vers ces derniers ?

    Merci!

  2. odenis

    Heu… cela m’étonnerai beaucoup qu’un couple ayant 2150 € de dépense (donc aussi de minimum de salaire) ne paye que 150 € (tout impots confondus) par moi ..

  3. GreG aka nedrise

    Merci pour ton blog mickaël!

    je suis tombé dessus il y a environ 1 mois en recherchant des sites parlant de Tim Ferris…

    Et aujoud’hui je viens juste de finir les 48 pages de ton blog beaucoup tourné immoobilier quand même…

    De très bons articles, le tout est enrichissant, merci & bonne continuation .

    A bientôt

  4. Post
    Author
  5. Pingback: Quelle formation a le plus influencé ma vie professionnelle actuelle ? | Pierre Morsa

  6. constantina

    merci du conseil je vais essayer je vous dirais le resultat, meme si je crois que serais dur de vivre avec 10% en moins

  7. Daniel Pilon

    La meilleure façon de s’enrichir est d’abord d’investir…du temps et non pas de l’argent. Investir dans des lectures, des recherches, des rapports. Investir dans la définition de ses objectifs, de ses besoins. Alors que David Chilton (dans le Barbier riche) écrivait qu’il faut se payer en premier, je crois personnellement, je l’ai d’ailleurs écrit dans mon livre, Kanape pour Richards , qu’il faut une bonne discipline et suivre un rigoureux processus de planification financière. C’est en suivant les étapes que le succès financier peut être atteint.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.