Esprit riche a lu : The richest man in Babylon (L’homme le plus riche de Babylon)

Michael Ferrari Résumé de livre 11 Commentaires

Si vous ne connaissez pas ce livre, vous devez le lire.

C’est de là que vient l’essentielle des idées que vous pouvez retrouver dans des livres comme « Tout le monde mérite d’être riche ».

Il a été écrit en 1926 par George S. Clason et plus de 2 millions d’emeplaires ont été vendues.

Ce livre est une fable qui illustre l’histoire de Babylone et en explique les raisons de son succès. Les principes de base pour devenir riche sont disponibles et accessibles à tous mais une petite partie des gens les utilisent.

Babylone était une des villes les plus riches du monde. C’était un laboratoire préfigurant les échanges modernes que nous connaissons aujourd’hui. L’argent était utilisé pour tous les échanges et les prêts existaient déjà sous une forme évoluée.

Ce livre a été distribué dans de nombreuses entreprises (notamment des banques).

L’auteur est né en 1874 en Lousiane. Il a fait la guerre pour l’armée américaine.

L’histoire raconte les aventures de plusieurs personnes sur plusieurs générations. L’un d’eux, Arkad, est un esclave.

Arkad remarque que si l’argent ne fait pas le bonheur, il peut largement améliorer la qualité de la vie.

Il travaille dur et en appliquant les principes de la richesse peut acheter sa liberté. À la suite de ça, il apprend et ne rate jamais une opportunité d’apprendre de ceux qui ont réussi. Par exemple, il a l’occasion de travailler pour un homme riche qui lui demande une tâche difficile à réaliser dans un délai très court. Pour cela il doit travailler toute la nuit, mais il demande en échange que l’homme lui apprenne quelques règles de fonctionnement de l’argent. Le travail est réalisé et l’homme lui apprend ce principe suivant : tu dois te garder une partie de l’argent que tu gagnes.

Arkad est un peu déçu par ce principe car il pensait qu’il était évident que tout ce qu’il gagnait était à lui. L’homme riche lui répond que dès que les dépenses s’accumulent, elles font en sorte que tu travailles pour elles et tu deviens esclave de tes dépenses. En mettant 10% de ton argent de côté comme étant à ne pas dépenser, l’homme riche lui apprend qu’il ne remarquera même plus ces 10% comme étant manquant.

Il réalise qu’il devra travailler dur pour y arriver.

Après quelques difficultés, Arkad réussit à mettre en oeuvre ce principe. L’homme riche est séduit et confie une partie de son business à Arkad.

A la suite de ça, il devient riche mais il garde comme principe de profiter de la vie en ne mettant pas trop d’argent de côté.

C’est un peu biblique dans la forme, mais le fond est toujours d’actualité. Le livre est illustré avec des courriers de personnes ayant suivi et appliqué ces principes et qui sont devenues riches.

Une des grandes idées également mises en scène c’est celle de la responsabilité. Un peu comme dans l’émission M6 Stop aux découverts, l’un des personnages est endetté mais il s’exile pour ne pas rembourser ses créanciers.

Au bout d’un moment il revient avec le but de rembourser tout le monde. Il va voir chacun de ses créanciers et établit un plan de remboursement pour que chacun soit heureux et pour que lui puisse vivre. Une fois la dynamique lancée, il rembourse tout le monde et finit par devenir très aisé. Il a accepté sa responsabilité.

Les principes abordés sont les suivants :

– Mettez 10% de ce que vous gagnez de côté (ça vous rappellera certainement des choses !).

– Contrôlez vos dépenses.

– Investissez et ne perdez pas d’argent.

– Améliorez votre capacité à gagner de l’argent.

– Ceux qui agissent attirent la chance.

– Celui qui est déterminé trouvera toujours un moyen.

Chacun de ces principes est présenté au cours d’une partie de l’histoire.

Si vous aviez le choix entre recevoir de la sagesse ou de l’argent, que choisiriez vous ?

On retrouve Arkad plus tard avec son fils. Son fils Nomasir est prêt à recevoir l’héritage de son père. Arkad lui demande de passer une épreuve et lui confie 3 sacs d’or et une tablette contant les 5 règles de l’argent.

Nomasir ne s’occupe pas de la tablette et sa première action est de parier tout l’argent sur une course de chevaux. Il perd tout son argent. A la suite de ça, il lit la tablette qui dit :

Les 5 principes de l’argent :- l’argent coulera à flot pour celui qui sait mettre 10% de son revenu de côté.

– l’argent attire l’argent. Avec le temps les moyens de gagner de l’argent avec de l’argent se multiplieront.

– l’argent restera dans les mains de celui qui l’investit avec prudence et sagesse.

– l’argent fuira les mains de celui qui investit dans des affaires ou des sujets avec lesquels il n’est pas habitué ou sur lesquels il n’est pas compétent.

– l’argent fuira celui qui en attend des gains impossible ou irréaliste ou celui qui fait confiance à n’importe qui et espère un retour important.

Ces 5 règles aident ceux qui veulent devenir riche à le devenir mais aussi ceux qui le font à le rester.

Ce que dit et écrit Robert T. Kiyosaki est largement inspiré de ce livre : votre argent doit travailler pour vous et non pas l’inverse.

Ce livre est un incontournable !

Commentaires 11

  1. Post
    Author
  2. Pingback: Comment structurer son patrimoine ? 3 conseils pour devenir riche | Argent et entreprenariat

  3. bonjour !
    intéressant en effet !
    dommage que mon anglais se soit un peu évaporé avec les ans !!! sinon j’aurais volontiers souscrit !

  4. Ce livre est fantastique. Il livre une méthode simple et efficace d’avancer dans la vie, se constituer un patrimoine et devenir prospère. Même si ce livre a été écrit dans les années 1920, les conseils sont d’une simplicité telle qu’ils peuvent être adaptés à vous-même. J’adore le coté « petites histoires qui donne une leçon ».

    Attention, l’application de ces méthodes demandent de la détermination. A lire et relire

    http://www.blog-invest.com/livres-conseilles/george-s-clason-l-homme-le-plus-riche-de-babylone

  5. Je pense aussi que plus on apprend à savoir se détacher de l’argent et plus l’on développe des ressources pour s’en procurer, cela parait peut être paradoxal mais en réalité, beaucoup de gens agissent et réfléchissent dans un état d’esprit de manque plutôt que de réfléchir et d’agir dans un état d’ esprit d’abondance. Je recommande aussi le livre de joe vitale qui est formidable pour apprendre à se détacher progressivement de l’argent…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.