Comment faire le vide peut vous rendre riche…intérieurement

Michael Ferrari Psychologie de l'argent 4 Commentaires

5 sacs sortis d'une petite cuisine !

Comme vous le savez peut-être, je suis en train faire mes valises pour déménager. Je pars m’expatrier à Berlin. L’occasion d’un déménagement est une opportunité en or pour trier.

Jeter, ne pas accumuler est un signe de richesse intérieure.

Voici un truc que j’ai découvert et qui m’étonne à chaque fois que j’y pense. Ce truc c’est tout simplement que ce que vous accumulez attire votre attention… et la consomme.

Liste non exhaustive :

–         Sacs en papier, parce que c’est joli

–         Sacs en plastique, parce que c’est pratique

–         Décorations que l’on n’aime pas, parce que c’est un cadeau

–         Aliments en tout genre, parce que on ne sait jamais

–         Livres jamais lu et qu’on ne lira jamais, parce que c’est beau

–         Boite en plastique, bocaux en verre, parce que ça peut servir

–         Vêtements que l’on ne met plus, parce que ça peut servir

–         Produits de beauté que l’on n’utilise pas, parce que ça peut servir

–         Anciens numéros de magazines/journaux, parce que ça peut servir

–         Publicité reçues par courrier, parce que ça peut servir

–         Boite en carton, parce que ça permet de ranger les autres objets accumulés

Je pourrais presque baptiser cet exercice « la thérapie par le vide » tant il peut créer un changement important dans votre vie.

Nous accumulons tant de choses à cause du simple fait d’avoir peur de manquer mais pourtant, cette accumulation créé-t-elle l’abondance ? N’est-ce pas répondre à notre réflexe animal de survie ? Va-t-on manquer si on n’accumule pas ? Si l’on n’avait pas accumulé ?

Il est évident que vous devez créer du vide pour regagner une certaine paix intérieure.

J’ai accumulé pendant presque 4 ans beaucoup de choses qui ne m’ont jamais servies. Ces objets on simplement contribué à me faire sentir à l’étroit. J’aurai presque pu louer un box pour entasser tout ce qui pourrait servir.

Naturellement, les objets remplissent l’espace disponible. Il s’agit donc de faire un acte conscient de tri. Tout ce que vous ne choisissez pas consciemment de garder doit disparaitre !

Et les moyens de se débarrasser de nos objets ne manquent pas :

Organisez une brocante, revendez vos livres sur internet ou dans une boutique, troquez vos objets sur internet (bon moyen d’échanger 4 livres contre 1 DVD), mettez des petites annonces sur Ebay ou Priceminister, donnez vos vêtements aux plus démunis…

L’exercice a donné un résultat étonnant : dans la petite cuisine que nous avons, il était difficile de ranger quoi que ce soit. Les meubles débordaient, les dessus de meubles aussi et les objets s’empilaient les uns sur les autres. En quelques heures de nettoyage par le vide, voilà le résultat :

Il y a de la place. C’est toujours petit, 3 m², mais plus besoin de superposer les choses. Rien que l’essentiel.

Le plus marrant dans l’histoire : c’est difficile au début mais c’était un vrai soulagement à la fin.

Au début, on rechigne à se séparer de tout ce que l’on a patiemment gardé. On illustre parfaitement le concept d’engluement dans une situation. Ensuite, on se prend au jeu et la libération est là !

Le vide n’attire pas l’attention, il ne consomme pas votre énergie. Débarrassez vous de ce sentiment négatif qui vous envahi lorsque vous entrez dans une pièce trop pleine.

Alors, vous faites le tri ?

Commentaires 4

  1. Céline

    C’est vrai que c’est un soulagement cette séance de nettoyage. J’ai hâte de faire le reste des placards, pour vous ce qu’on a entassé par curiosité. malgré tout, je pense que la cuisine est le lieu le plus facile à nettoyer parce qu’on est soumis aux dates de péremption 🙂
    Ce qui est difficile, c’est de se débarasser des choses qui ont encore une valeur commerciale ou sentimentale, comme le vieux matériel informatique dépassé ou les livres (je ne peux pas jeter un livre)!

  2. odenis

    ok c’est vrai.

    Mais laisse une table vide , a coup sur il y aura quelque chose (souvent d’inutile) de poser dessus dans un bref délai. Pourquoi ? La nature n’aime pas le vide (comme l’Homme)

    Donc se debarraser des choses inutiles Ok mais le vide pour le vide Non

    Au passage, ne jetons pas idiot, le papier ça se recycle ou certaines bibliothèques municipales acceptent ces dons et pour les vêtements Emaus.

  3. marc

    je connais se genre de situation dans mon garage.
    je vous encourage à faire du vide ,rien n’est plus important
    que d’avoir de la place.

  4. Pingback: 10 points pour retrouver la liberté | Aventure Personnelle

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.