Comment Cyrille a repris la main sur ses finances sans se prendre la tête

Michael Ferrari Gérer et épargner 6 Commentaires

interview microVoici un témoignage intéressant : Cyrille, 24 ans est en couple. Il est ingénieur Recherche & Développement.

Il raconte simplement comment il a repris la main sur son argent et, en quelques changements clés, est redevenu confiant sur son budget !

Lisez son email car vous verrez qu’il s’agit de décisions simples prises avec clarté.

——————————————-

Bonjour Michael,

Pardonnez ma réponse tardive, Je souhaitais vous en dire davantage sur le cheminement qui m’a amené à m’inscrire sur esprit-riche.com.

Depuis environ 1 an et demi, je vis avec mon amie, elle finissait ses études tandis que je travaillais. Elle a trouvé un emploi depuis le début de cette année (2013), et nous pouvons enfin envisager d’avoir des projets tous les deux (auparavant, mon salaire nous assurait une vie agréable mais très peu d’excès).

C’est à la fin de l’année dernière que les choses ont commencées à se compliquer (2012), nous avons eu beaucoup de dépenses et on n’avait toujours que mon salaire pour vivre. C’est alors que l’idée de faire mes comptes m’est apparue évidente pour traquer nos dépenses.

De fil en aiguille, je suis arrivé sur esprit-riche.com et je ne le quitte plus. J’ai radicalement changé de style de suivi de budget (auparavant, je consultait en ligne mes comptes une fois par semaine pour juste constater que mon compte n’était pas déficitaire, Aujourd’hui, j’adopte la méthode du budget de la fourmi ; chaque petite dépense est analysée et remise en cause – 3 mois de suivi minutieux commencent à porter leurs fruits). Depuis, avec le salaire de mon amie pour vivre, nous pouvons nous autoriser plusieurs excès pour nos loisirs personnels et nous commençons à épargner sérieusement pour acheter une nouvelle voiture.

La méthode du « je me sers d’abord » semble parfaitement fonctionner. 40% de nos revenus (environ l’équivalent du salaire de mon amie) sont directement épargnés et nous continuons notre train de vie avec l’équivalent de mon salaire comme avant.

J’apprécie beaucoup la métaphore de l’immeuble de 5 étages pour atteindre l’indépendance financière. Nous venons d’ailleurs d’attendre le 2e étage !! 

En parallèle, j’ai commencé la lecture des ouvrages que vous proposez gratuitement (d’ailleurs, merci), je vous ferais certainement un retour plus tard si cela vous intéresse.

Merci beaucoup pour votre excellent blog et l’approche que vous avez sur le fonctionnement de la vie.

Cordialement,
———-
Cyrille

P.S. : J’ai aussi arrêté de payer ma carte bleue, je suis passé à une banque en ligne suite à la lecture de votre comparateur. Surtout pour la fréquence à la laquelle je me rendais à ma banque, une banque en ligne me convient largement autant.

Commentaires 6

  1. Tanned islande

    Ça fait chaud au cœur de lire un tel témoignage comme quoi les habitudes financières peuvent être remplacées par d’autres plus utiles et plus agréables en conséquences. La banque en ligne est un « cap » à franchir dans l’immédiat et est envisageable pour tous.

    1. Cyrille (l'auteur de ce témoignage)

      Oui, exactement !
      Il s’agit d’une première étape décisive et c’est vraiment un premier grand pas nécessaire et précurseur pour envisager la suite d’une bonne gestion financière personnelle avec tout autant de sérénité et de simplicité.

      L’étape qui peut être tout à fait utile en parallèle de ce changement de banque (s’il n’est pas déjà fait), est le calcul de ses comptes. Il est indispensable à une bonne gestion financière. Et avec les logiciels gratuits accessibles en téléchargement légal très facilement. Ça devient vraiment simple et agréable de suivre ses comptes (pour atteindre ses objectifs sereinement et dans les temps imparti par l’objectif. Et même pouvoir se permettre quelques loisirs à côté).

    1. Post
      Author

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.