2 erreurs que nous faisons régulièrement

Michael Ferrari Améliorer sa vie 10 Commentaires

Nous faisons 2 grandes erreurs lorsqu’il s’agit de progresser. Si vous les faites, vous prenez du retard, perdez certainement de l’argent en passant à côté d’opportunités et perdez 10 points en pouvoir de séduction 🙂

La première, c’est que nous croyons parfois au père noël. Vous vous souvenez du jour où vous avez découvert qu’il n’existait pas ? Pour la plupart d’entre nous, c’est un jour triste aussi nous aimons croire à des choses impossibles. Lorsque j’ai annoncé l’ouverture du nouveau séminaire Créez la vie que vous méritez les 13 et 14 octobre, j’ai eu quelques réponses me demandant si le séminaire était payant. Sérieusement ? Ces personnes pensent qu’on loue un hôtel 3 étoiles dans le centre de Paris, que l’on passe un week-end à donner une méthodologie pour gagner plus d’argent et libérer du temps gracieusement ? C’est la définition de croire au père noël.

Croire au père noël, c’est jouer au loto et espérer que ce sera votre porte de sortie, continuer à faire la même chose chaque jour et attendre un résultat différent. Nous sommes trop grands pour cela.

L’autre grande erreur, c’est que nous n’investissons pas dans nous-même. Lorsque je demande « combien as-tu investis-tu sur toi cette année ? » j’ai des réponses du style « est-ce que le cinéma compte ? » ALLONS ALLONS ! Investir sur soi est l’une des dépenses les plus importantes pour votre avenir. Nous vivons dans une société où le savoir est capital, c’est le préalable à l’action. La difficulté, c’est qu’il a de plus en plus à savoir. Tout va plus vite. Répondez à cette question : combien avez-vous investi sur vous-même cette année ? Comparez ce montant avec ce que vous avez dépensé ailleurs. Ressentez la culpabilité 🙂

Sérieusement, pensez-y. Ceux qui n’investissent pas sont soient inconscients qu’ils ratent de nombreuses opportunités, soient des « M. tout gratuit » et c’est très bien ainsi mais ne vous étonnez pas si dans 5 ans les choses ne tournent pas aussi bien que vous l’espériez.

Ces 2 erreurs sont importantes parce que nous passons tout par là. Nous sommes tous tentés de croire au père noël car nous avons un biais optimiste. Nous savons qu’il faut investir sur soi mais nous rationalisons nos dépenses culturelles pour les inclure. Le truc, c’est que nous ne mentons qu’à nous même n’est-ce pas ?

Comme le disait Jim Rohn, pour que les choses changent pour vous, vous devez changer.

Commentaires 10

  1. Merci Michael, c’est tout à fait ça !
    Et cela me fait penser à un commentaire de ta « matrice de maturité », qui ressentait une impression de « course en avant… mais pourquoi » ?
    Je ne dirais pas une course en avant, je dirais plutôt l’éclosion (ou épanouissement) d’une fleur.
    Car c’est cela, la vie : « élargis ta tente et renforce tes piquets », nous dit la Bible.
    C’est le meilleur investissement, celui que l’on ne peut nous prendre, et qui rendra le plus service aux autres en étant nous-même !

    M.

  2. « Le savoir est capital » dans notre société, tout à fait d’accord. Je pense que tu as bien résumé le début du XXème siècle.

    Je ne saurais pas te dire combien d’argent j’ai investis dans moi-même cette année, mais je peux te dire combien d’heures j’ai investi !
    Je dispose d’un avantage énorme : l’accès gratuit à une immense bibliothèque universitaire, et l’accès gratuit à 90% des publications scientifiques susceptibles de m’intéresser.
    Ca me permet de maintenir mes coûts d’investissements assez bas…

    Je pense que pour celui qui veut changer de vie, une bonne carte de bibliothèque c’est déjà un bon début.

    1. Bonjour,

      le problème dans les bibliothèques, c’est que suivant le sujet recherché on est est très vite limité… Essayer de trouver des livres sur l’éducation financière devient vite compliqué dans des petites structures par exemple.
      Ce que je préfère ce sont les yeux ronds que font les bibliothécaires quand on leur demande certains titres « exotiques » et pas très classiques. 🙂

  3. Bonjour Michael,

    Plus ça va et plus les gens croient au Père Noël j’ai l’impression.
    Ils demandent à l’Univers et attendent…Mais il y a un moment ou il faut passer à l’action et la première action c’est comme tu le dis, investir sur soi ! La connaissance est primordiale au XXI eme siècle. Tout va vite et nous sommes vite dépassé.
    Que ce soit par des livres des méthodes ou des séminaires nous devons apprendre à maitriser les fondamentaux de la réussite.
    Alors, prévoyons un budget « investissent sur soi » pour cette nouvelle rentrée. Il est temps d’accepter de dépenser pour son avenir.
    Arrêtons de penser combien ça coute et voyons combien ça rapporte !

    Amicalement
    Christian

    1. Post
      Author
  4. Les gens veulent payer le moins cher possible et forcément la qualité n’est pas au rendez-vous.

    Il mange de la merde, regarde de la merde, etc.

    J’ai toujours trouvé qu’acheter du low-cost n’était pas un bon investissement. A court terme on pense faire des économies mais à long terme les dégâts sont importants : Santé ruinée, culture réduite à néant, etc.

    Les gens ne se rendent pas compte qu’à force de « consommer » low-cost ils poussent les entreprises à délocaliser pour produire toujours moins cher. Au final ils détruisent aussi leur propre emploi.

  5. Depuis 1997, année où j’ai commencé une thérapie, je n’ai cessé d’investir dans moi-même au point que je suis devenue psychothérapeute puis spécialisée dans notre relation à l’argent.

    Depuis ces 15 années, entre 8 et 13% de mes revenus sont passés dans tout ce qui a trait au développement de soi au sens large. Même si parfois je soupire de tout cet argent investi, je ne regrette rien car à 44 ans je me sens tellement mieux qu’il y a 15 ans et en plus je me dis que j’ai encore pleins de choses à découvrir.
    Alors vive l’investissement en Soi!

    Quand à croire au Père Noël, quand même parfois ça réchauffe le coeur …..si on a conscience qu’on croit en une légende (inventée par Coca-Cola!).

  6. Moi,je me rappelle avoir salement fait la tête après avoir appris qu’il n’existait « réellement » pas . J’ai vécu ça comme une trahison de la part de mes parents et j’ai bougonné pendant 3 jours en me vengeant sur des plus jeunes et en leur disant que le père noël était un mensonge,rooo ! Je me suis vite faite « taper sur les doigts » par ma chère maman qui craignait que je vienne à traumatiser toute l’école maternelel et primaire où elle était instit et moi élève de cp . Mais mes parents ont su trouver la parade en m’associant à eux et après je me suis sentie « grande » : je déposais les cadeaux sous le sapin avec mon papa Noel à moi ; à qui on mettait une tartine de pâté et un verre de vin pour continuer à faire croire à mon petit frère qu’il était bien passé !!! J’adorais préparer la tartine et voir les yeux de mon petit frère émerveillé voyant la tranche de pain disparue et le verre de vin bu !

  7. Il ne faut pas dénigrer ceux qui ont des croyances irrationnelles. Certains croient au Père Noël, d’autres en Dieu, d’autres au karma, d’autres aux extra-terrestre…
    De doutes façon toute les croyances, même prouvée scientifiquement (car la foi en la science est une croyance comme une autre), est irrationnelle.
    Croire en la force de la pensée positive ne se justifie pas plus que de croire au Père Noël.

    En ce qui concerne l’investissement sur soit-même je suis tout à fait d’accord. Il n’y a rien de plus précieux que sa propre existence et que les personnes que l’on aime.
    Personnellement j’investis dans ma santé (physique, spirituel et mental) et dans mon intellect.

    Natation, yoga, marche, alimentation et lecture m’aident à y parvenir. A la louche je dirai que ça me coûte dans les 300 euros par an. Ca nécessite plus une discipline que de l’argent. Ecouter france culture plutôt que rmc info ne coûte rien. Ne pas acheter de télé et prendre des livres à la bibliothèque ne coûte rien non plus. Internet permet d’avoir un accès à la connaissance au moindre prix.

    Je fais un métier que j’aime, je ne roule pas sur l’or mais j’ai trouvé un équilibre qui me convient.

    Le mot est là : Equilibre. Et il y à autant d’équilibre qu’il y a d’être humain.

  8. Merci pour cet article !

    Mais c’est tellement ancré dans la culture:  » Investir dans du matériel c’est bien, investir sur soi c’est égoïste.  »

    Oui nous nous mentons à nous même et cela nous a mené à vivre dans une société en perte de sens.

    Notre défi de blogueur et d’entrepreneur: Transformer la culture.

    – Investir sur nous-mêmes et prouver de par notre vie que cela vaut le coup

    – Rendre les gens fier d’eux-même quand ils investissent sur eux

    – Faire vivre des expériences inoubliables à nos clients qui leur confirment que c’est bien d’investir sur soi ( comme à un séminaire par exemple)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.