Que feriez-vous à sa place ?

Michael Ferrari Améliorer sa vie 9 Commentaires

 Damien et son rêve de vivre à la campagne

Damien habite le sud-ouest depuis 3 ans. Il arrive du département de Franche Comté. Auparavant, il était agent administratif au sein de la grande administration: l’éducation nationale!

Il avait fait le tour de son emploi, s’ennuyait et voulait exercer ses talents dans le domaine du bien-être. Pour cela, il a suivi un cursus complet de Praticien en Massage et il a décidé de se lancer dans la grande aventure du solo. Il a donc pris un congé sans solde de 3 ans pour démarrer son activité en auto-entrepreneur. Comme le Sud l’attirait depuis fort longtemps, il a choisi de venir habiter au pays du foie gras et de l’armagnac. On le comprend…

 

Damien saute à pieds joints dans l’action

Dans un écrin de verdure, il a acheté une jolie maison avec sa compagne, édité ses cartes de visite, rencontré beaucoup de gens et  s’est installé officiellement. Pour se faire connaître, chaque semaine, il a pris un emplacement dans chaque marché du département. Il a offert des massages quasi-gratuits sur sa chaise ergonomique à toute personne intéressée. Pour ma part, j’ai reçu ses soins 2 fois par mois pendant plus d’1 an.   Finis le mal de dos, les tensions et les raideurs musculaires. Que du bonheur. La haute saison pour lui a été surtout l’été grâce à la présence des vacanciers bien ouverts à cette pratique corporelle. En hiver, la population locale semble moins réceptive.

 

Coup de théâtre et bilan au bout de 3 ans

Mais au bout de 3 ans, Dame Education Nationale sonne à sa porte pour lui demander des comptes et surtout lui demande  de réintégrer son sein! Le temps est écoulé. Damien fait ses comptes et ne s’y retrouve pas….. Est-ce que son rêve va se terminer là? Est-ce qu’il va le poursuivre? Va-t-il vendre sa maison et retourner en Franche comté?

Damien vit un dilemme important. D’un côté, il se centre sur ses valeurs profondes, il a créé la vie qu’il souhaite mais les résultats financiers  tardent à venir. Pourquoi?

D’un autre côté, il connaît la  sécurité d’avant, le chemin est balisé et il ne se pose pas de question. Mais il n’est plus dans son axe, voire même il retourne en arrière.

 

Damien doit redécider

Dans ce cas précis, nous avons à faire face à un dilemme car il n’y a que 2 possibilités. Le passage est très étroit. Pour sortir de cela et se donner de l’oxygène, une 3eme voie qui emprunterait aux 2 pourrait se créer. Pour cela, il faut sortir de son schéma de pensée habituel, éviter le piège du noir ou blanc ou du tout ou rien.

 

Et vous que feriez-vous?

 

Sylvie-Geffroy-photoSylvie est coach et auteur. Une fois par mois, elle publie sur Esprit Riche et apporte une touche féminine. Avec Sylvie et Philippe, nous avons créé le séminaire Créez la vie que vous méritez : une expérience unique pour obtenir ce que vous voulez de la vie. Voici Sylvie!

Commentaires 9

  1. Il peut :

    RESTER LA OU IL EST

    – Mais essayer de générer d’autres revenus complémentaires avec d’autres activités.

    – Est-il sûr qu’il est au max de son activité de masseur ? Ne peut-il pas améliorer son marketing, travailler avec des entreprises (forfait massage pour les employés) ?

    – Se former pour devenir par exemple kiné, et améliorer la rentabilité de son business

    REVENIR EN FRANCHE COMTE

    – S’offrir une maison à la campagne en banlieue, négocier un mi-temps ou un 3/4 temps et faire des massage le reste du temps.

    – Demander une mutation, passer un concours pour améliorer son métier d’Agent Administratif et modifier ainsi la vie qu’il avait auparavant et qui ne lui plaisait pas.

    Et aussi en discuter avec sa femme ! 🙂

  2. – revoir toute la liste de ses besoins et dépenses + coûts fixes
    – que fait sa compagne, si elle existe? Sinon la chercher et la faire participer à la vie financière/productivité du couple !
    – pour le reste ok avec Philippe pour le dvpt

  3. Chacun voit midi à sa porte, et personne n’est mieux placé que lui pour connaitre ses intérêts. Mais d’emblée si j’étais à sa place j’aurai oublié le retour a l’éducation nationale surtout quand on tombe amoureux de la région et que le couple se porte à merveilles.
    Après , les finances ce n’est pas le plus important, il n’est pas à la rue et a de quoi avancer dans l’avenir.
    Quel esclave affranchi voudrait retrouver la servitude surtout après tous les efforts qu’il a fait !.

  4. Le plus dur, c’est d’arriver à faire une activité où il y a réellement de la demande, et là, il semble que ce soit le cas.
    Partant de ce principe, personnellement je resterai dans sa nouvelle activité, sans aucun doute. Les clients sont là, et il kiff sa vie.

    Il lui faut donc maintenant trouver comment ajuster correctement la balance niveau tune. Là je connais pas trop son domaine ni ses compétences, mais certains commentaires ci-dessus donnent déjà quelques pistes à développer.

    Ca serait vraiment dommage de devoir tout laisser tomber, alors que le potentiel est très visiblement là.

  5. Il faut établir son échelle de priorité à mon avis, il a une compagne et la décision ne dépend pas que de lui dans ce cas. A deux ils doivent décider de ce qui est le plus important, s’il était tout seul ce serait plus évident à trancher.

  6. comme damien j’ai du faire un choix continuer à etre violé par l état à travers des taxes et impôts sans percevoir un salaire minimum ( 1000 euros par mois) ou radier mon entreprises et tenté l’aventure dans un autres pays

    j’ai choisi de radié mon entreprise et de quitté la France ( dans moins d’un an sa prend du temps ) pour recommancer une vie ailleurs et en meme temps apprendre une nouvel langue une autre culture

  7. La solution est dans l’énoncé selon moi :
    Le fait d’avoir pris un congé sans solde (de 3 ans !!) lui permet d’avoir un filet de sécurité en cas de besoin.
    Visiblement il en a besoin puisque le bénéfice n’est pas assez élevé pour en vivre.
    Il n’a donc plus qu’ réintégrer son ancien poste et considérer le test comme une belle expérience.
    D’un autre côté s’il n’avait pas pris ce congé sans solde il n’aurait pas eu d’autre choix.
    Après s’il veut changer de région il peut toujours demander sa mutation où si d’autres considérations autre que financières entrent en jeu c’est à lui de voir.
    Sinon qu’il utilise son filet de sécurité !

  8. Je suis ok avec les autres messages.
    J’ai pensé à autre chose éventuellement :
    Pourquoi ne pas faire son premier métier dans l’éducation nationale en demandant sa mutation? Ou en retrouvant ce même poste mais dans la bonne région cette fois-ci?
    Et les 2 mois d’été (à priori en vacances forcées) il bosse en tant que masseur (à priori c’est la bonne période)

    Je vous vois déjà dire : mais quand est-ce qu’il se repose? Ba évidemment, pendant les 10 mois à l’éducation nationale… Si c’était un vrai métier, ça se saurait!!
    Je plaisante! Petit clin d’œil!

  9. Dans la mesure où il avait fait le tour de son emploi précédent qui ne lui convenait pas.Je pense que la question ne se pose plus.Maintenant,ils’agit bel et bien de voir comment améliorer sa nouvelle situation. Vivre son rêve, cela a un cout mais le bénéfice, c’est le bonheur , la joie de vivre, ne plus rechigner quand sonne le réveil matin car on a plaisir à travailler.Ce n’est pas permis à tout le monde.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.