[Le budget de] Philippe, 25 ans, consultant junior à Paris

Michael Ferrari Argent des lecteurs, Gérer et épargner 24 Commentaires

mon argentChaque mois je publie l’une de vos histoires avec l’argent en vous donnant la parole sur votre budget. Rien de tel pour inspirer et aider les autres en racontant votre histoire avec l’argent, vos réussites, vos échecs, vos idées, parler argent simplement comme nous pouvons rarement le faire au quotidien. Il n’est pas question de juger mais de partager façon Esprit Riche : de la responsabilité, une dose d’ambition et de la simplicité pour s’améliorer et atteindre notre objectif. J’attends votre contribution, contactez-moi ici.

– Peux-tu te présenter ? (seul(e), en couple, lieu de vie…)

Je vis seul à Paris, j’ai 25 ans, je suis diplômé d’une école de commerce. Je suis salarié dans une grande entreprise, j’y travaille en tant que consultant junior depuis plus d’un an.

– Quelle est ta situation financière ? (qui travaille, niveau de revenus, dépenses, comment tu gères…)

Je gagne 2400€ net/mois.

Je me suis vraiment intéressé à la gestion de mon argent quand j’ai commencé à travailler. J’ai fait un simple comparatif revenus / dépenses puis un « camembert » de mes dépenses. J’ai pu constater que je n’étais pas frugal du tout : tout mon salaire passait dans des restos (je suis passionné de gastronomie), sorties,….Depuis que je n’étais plus étudiant, je dépensais 3 fois plus par mois, ma consommation s’était adaptée à mon salaire, je n’épargnais donc rien. Le premier effort à faire était donc sur la réduction des dépenses. J’ai commencé par optimiser mes dépenses : par exemple nouvelle box sans option inutile (+25€/mois), nouveau forfait téléphonique avec le même nombre d’heures de communication, mais moins cher (+20€/mois), ouverture d’un compte Boursorama pour avoir une carte bleue gratuite (+5€/mois). Ça fait 50€/mois de gagnés avec peu d’efforts (et donc 600€ en un an).

Aujourd’hui, au niveau des dépenses, j’ai 900€ de charges fixes par mois (appart+charges+téléphone). Je consacre environ 700€ pour le reste (alimentation, week-ends, restos…) et il me reste 800€ que j’épargne. Ensuite je n’ai pas un budget réglé à l’euro près, c’est une moyenne. Je pourrai n’économiser que 600€ un mois si je pars un week-end à Madrid par exemple et économiser 1000€ un mois où je ne fais pas grand-chose. Tout cela me permet de vivre confortablement.

J’ai économisé 12 000€ depuis que je travaille.
J’ai investi 2500€ dans des pièces d’or, au cas où, et pour commencer à diversifier mon (petit) patrimoine.
J’ai pour projet d’acheter un appartement à Paris, mais pas tout de suite. J’en ai visité quelques-uns pour me « faire la main » et être prêt lorsqu’une bonne affaire se présentera.

– Comment en es-tu arrivé là ? (choix, erreurs, idées…)

J’essaie d’énormément me former tant que je suis jeune sur des sujets qui « durent dans le temps » et qui serviront donc toute ma vie, contrairement à des sujets plus éphémères qui n’auront que peu d’impact sur moi dans 10 ans (comme par exemple la star academy). Internet est un outil formidable pour ça, car il est possible de se former sur à peu près n’importe quel sujet gratuitement.
Dans cette optique, je me suis beaucoup renseigné sur l’alimentation : comment manger sainement, où trouver les bons produits, comment les sélectionner, comment avoir une alimentation équilibrée et adaptée à mon mode de vie. Pour aller plus loin, j’ai investi dans un coach spécialisé sur le sujet que j’ai payé 300€ pour 4 séances de 1h30 de formation. Et c’est là un des meilleurs investissements que j’ai réalisé de ma vie! (le coach était vraiment bon) Lorsque l’on sait où chercher, on peut trouver des produits excellents et très bon marché. Souvent sous forme brute et pas préparés ou packagés (et donc beaucoup moins cher). Je me suis mis à la cuisine et je dois dire que j’adore ça. Ca permet à la fois de manger mieux, moins cher et plus sainement. C’est très satisfaisant de cuisiner un plat avec des ingrédients de qualité que d’acheter quelque chose de tout fait.
Un chiffre intéressant sur ce sujet : les végétariens vivent en moyenne 8 ans de plus que les gens qui mangent normalement. Je ne suis pas végétarien et je suis même plutôt contre le végétarisme, mais ce chiffre montre quelque chose, c’est que les personnes qui font attention à ce qu’ils mangent – les végétariens ont une bonne connaissance de l’alimentation et des besoins – vivent plus longtemps, et donc passent un plus grand nombre d’années en « forme ».
Je pense aussi mettre en oeuvre des idées plus originales dans les mois qui viennent, comme acheter 1 ou 2 Poules par exemple. Une poule pondeuse coûte 5€, vit environ 5 ans, mange des céréales (3€/an), demande très peu d’entretien (remettre de la nourriture tous les 2 jours) et produit environ 2 oeufs tous les 3 jours. Vu que dans le commerce les boîtes de 6 oeufs valent 2€ ou plus (et pour une qualité moindre), la poule est rentabilisée en quelques semaines. Et je trouve l’idée amusante. Vu que j’habite à Paris, je mettrai ça en place chez mes parents qui ont un jardin pour commencer. Dans le même genre je me renseigne pour faire un potager. J’apprends aussi à fabriquer des choses moi-même, comme par exemple de la lessive à partir de savon de Marseille.
En règle générale j’aime bien être capable de faire des choses diverses de manière autonome , par exemple faire une vidange sur ma vieille voiture (ce n’est plus possible maintenant, ces malins d’industriels ont mis en place un système électronique qui oblige à faire faire sa vidange chez le concessionnaire, et à payer le prix fort!), réparer une porte, recoudre un vêtement, mais aussi gérer son argent sans avoir recours à un conseiller ou autre. Non seulement ça fait économiser de l’argent mais c’est aussi plus satisfaisant de savoir qu’on porte son vieux jean qu’on a recousu soi-même, ou qu’on a vidangé sa voiture.
Je pense que c’est aussi une façon de devenir indépendant financièrement. En produisant soi-même une partie de ce qu’on mange et de ce qu’on utilise, on devient moins dépendant

Un point important aussi est de ne pas tomber dans le piège de la surconsommation. C’est une erreur que j’ai faite et dont j’essaie de me défaire un maximum. Par exemple, il y a un peu plus d’un an, j’ai fait un état des lieux de ma garde-robe et j’ai été assez étonné : la moitié des vêtements n’ont été que très peu (voire jamais) portés. Je ne suis pourtant pas un obsédé des fringues, mais il se trouve que j’ai acheté beaucoup de vêtements que je n’ai pas mis. Sûrement achetés trop vite ou sur un coup de tête. J’ai donc du dépenser beaucoup d’argent inutilement. Je fais attention à ça depuis mais je dois dire que ce n’est pas toujours facile.

Ça peut paraître bête mais sur le coup mais quand je vois quelque chose qui a l’air bien, j’ai souvent envie de l’acheter. Je m’impose maintenant un temps de réflexion. Si je vois un produit qui me parait bien, je ne l’achète pas et je sors du magasin (bon sauf si ça coûte 5€ hein!). Si en y repensant quelques jours après je me dis que c’est une bonne affaire, j’y retourne et je le prends, mais la plupart du temps c’est juste un coup de tête et ça ne va pas plus loin. J’ai économisé pas mal d’achats inutiles avec cette petite méthode, et je me retrouve finalement avec moins d’articles mais de meilleure qualité et qui se conservent plus longtemps. Ce qui est encourageant c’est que j’ai l’impression que ce besoin de surconsommer disparaît de plus en plus au fur et à mesure qu’on se « désintoxique » (c’est comme le sucre), c’est-à-dire qu’une fois qu’on a pris la bonne habitude de ne pas acheter n’importe quoi, on la garde sans trop d’efforts et ce « besoin » d’acheter s’amenuise. Il ne faut pas non plus tomber dans l’autre travers qui consiste à s’habiller avec des fripes et ressembler à un clochard pour économiser son argent, mais je pense qu’il faut avoir une approche mesurée en achetant de beaux vêtements, de qualité, et qui durent dans le temps (et surtout qu’on met!).
Je parle de vêtements, mais ça s’applique aussi à d’autres choses : les iPhone (la honte, je n’ai que le 4, il me FAUT le 5), les séjours en promo, la 2ème voiture alors qu’on en a une qui fonctionne très bien dans le garage,…

Un concept que je trouve intéressant aussi est de faire des échanges et services gagnant-gagnant avec ses voisins/amis/relations,… Par exemple : tu répares ma moto et je donne des cours de maths à ta fille, je te donne des oeufs de mes poules et tu me donnes un potiron qui pousse dans ton jardin, tu répares mon pantalon de costume que j’ai craqué avec ta machine à coudre et je te donne des conseils pour placer ton argent. Tu me tricotes un pull et je répare ta plomberie. C’est assez simple mais ça peut permettre d’économiser pas mal d’argent si on généralise ce système et qu’on a un bon réseau. Quand je vois les prix pratiqués à Paris pour 3 points de couture (30€) ou un plombier (60€ l’heure+40€ de déplacement!) je me dis qu’il est possible d’économiser beaucoup d’argent. J’ai moi-même souvent utilisé ce genre de « deals ».

Une erreur que j’ai faite est de ne pas avoir négocié mon salaire en arrivant à mon travail. J’estimais que le travail était relativement bien payé et que ça ne valait pas le coup de négocier. Avec le recul, je pense que j’aurais pu gagner 2000 à 4000€/an. Et de toute façon si ça ne marchait pas je n’avais rien à perdre.

– Quels sont tes objectifs avec l’argent en ce moment ? (épargner, rembourser une dette, investir…)

Je n’ai pas de dette, mon but pour le moment est d’épargner un maximum jusqu’à ce que je puisse réaliser un premier investissement, un appartement je pense, et générer mes premiers revenus passifs. Maintenant que j’ai en partie rationalisé mes dépenses, je cherche en parallèle à augmenter mes revenus, sans dépenser plus, afin d’épargner un maximum. Déjà en augmentant mon salaire, mais aussi en créant une source de revenus complémentaires. Je pense à lancer un blog/site avec un pote qui en a déjà un qui marche bien et qui génère pas mal d’argent.

– Quels sont tes objectifs à plus long terme ? (indépendance financière, créer ton activité, acquérir une résidence principale, fonder une famille, augmenter tes revenus…)

Quand j’étais petit, j’adorais jouer au Monopoly. J’adorais le concept d’avoir des propriétés qui rapportent sans rien faire quand quelqu’un tombe dessus. Mon but à plus long terme est d’avoir un patrimoine (immobilier ou non) qui génère ce type de revenus sans intervention de ma part. Et donc de devenir indépendant financièrement.

Pour ce faire, j’ai plusieurs pistes : monter mon activité et/ou acheter plusieurs appartements. Je ne veux pas mettre d’argent en bourse – du moins pour l’instant – car, n’étant pas expert, j’ai plus de chances d’y perdre que d’y gagner.
Une piste que j’explore aussi est d’aller vivre quelques mois ou années dans un pays où le coût de la vie est très bas, comme la Thaïlande par exemple, tout en ayant des revenus qui viennent de France. Il est possible de vivre très bien pour peu (le gros budget est l’aller-retour en avion!), tout en économisant en parallèle.

Je n’ai pas fixé un âge pour arrêter de travailler. J’aimerais au moins avoir assez pour me mettre à mi-temps vers 35-40 ans, et arrêter vers 45-50 ans.

– Quel est le conseil que tu voudrais partager ou l’approche que tu recommandes lorsqu’il s’agit d’argent ?

Tout le monde l’a déjà dit mais je ne peux que le souligner : commencer tôt!
Pour les jeunes je conseillerais de travailler 1 mois pendant les vacances d’été, ça permet de se faire un peu d’argent et d’être confronté assez tôt à la réalité du travail.
Et surtout lisez esprit riche 😉

 

Commentaires 24

  1. Excellent exemple de personne ayant toutes les cartes en mains pour bien gérer son patrimoine.

    Avec de tel revenu, je serai déjà très content !

    Mais je suis confiant, ça viendra 🙂

  2. Serait-il envisageable d’avoir des exemples de couples avec enfants ayant (ou ayant eu) pour revenus mensuels ce que ce jeune homme gagne à lui seul ? D’avance, merci. 🙂

    1. Post
      Author
      1. Je suis en couple

        – Peux-tu te présenter ? (seul(e), en couple, lieu de vie…)

        Marrié, un enfant, Belgique Bruxelles salarié, Ingenieur Grande Ecole, Master de recherche en economie d’une grande de Mannheim (allemagne) et post-grade energie de Universite d’Amsterdam, le meme age que Michael

        – Quelle est ta situation financière ? (qui travaille, niveau de revenus, dépenses, comment tu gères…)

        4500€ net-net et j’ai une BMW X3 avec carte essence europeene (en belgique c’ comme ça), ma femme ne travaille plus elle est sur un projet de creation d’entreprise.
        Nous avons un 3 piece de 110m2 a 900 de loyer charge comprise et 600€ de depenses externe necessaires.
        Je place 1400€ sur des investissement immobilier sous forme d’effort d’epargne. Je possede au total plus de 750K€ de patrimoine immobilier
        J’epargne 1200€ par mois et le reste je le mets sur un compte vacances/loisir.
        J’ai a peu pres 140k€ en monetaire de cote gagne a l’epoque ou j’etais entrepreneur.

        – Comment en es-tu arrivé là ? (choix, erreurs, idées…)

        Ben en marriant et en construisant une famille j’ai du retourne au « piquet » du salariat

        – Quels sont tes objectifs avec l’argent en ce moment ? (épargner, rembourser une dette, investir…)

        Aucun, augmenter mes loyer et renegocier certain credit pour reduire mon effort d’epargne a 0.
        Payer l’equitation et le tenis de mon gosse.
        M’acheter une maison sur la costa blanca avec vu sur la mediteranee pour faire plus de kite surf dans l’annee.

        – Quels sont tes objectifs à plus long terme ? (indépendance financière, créer ton activité, acquérir une résidence principale, fonder une famille, augmenter tes revenus…)

        Creer un business entierement automatique, j’avais un cabinet de conseil de 5 salarié que j’ai revendu et je n’avais pas de vie. Mon nouveau maitre etait mon client (d’ou le surnom), c’est aussi ça l’entreprenariat

        – Quel est le conseil que tu voudrais partager ou l’approche que tu recommandes lorsqu’il s’agit d’argent ?

        De penser a ce que l’on pourrait faire comme plaisir a ses proches si ont est un altruiste (le pire enemie de l’enrichissement)

        PS: L’independance financiere ne passe pas que par l’entreprenariat, avoir une solide experience et des diplomes solide permet de s’affranchir de quelques barriere. Je vois mes potes qui sont diplomé de la fac, il n’ont pas d’autres choix que d’entreprendre s’il veulent faire du fric.

        PS2: Merci pour ce temoignage.

  3. Bonjour Michael, 🙂 Et bien simplement car cela serait, je pense, un excellent exemple pour beaucoup de couples qui peinent à joindre les deux bouts et qui veulent croire qu’il peut y avoir un espoir d’économiser. On ne part par tous avec les mêmes blocages, et la reprogrammation mentale de notre rapport à l’argent ne se fait pas en un jour… L’exemple de familles ayant vécu une situation similaire peut alors aider par le partage d’astuces et de conseils. 😉

    1. Post
      Author
      1. Ha ha ha ! ^^ Nous verrons dans quelques mois (ou années), Michaël, lorsque ce que nous entreprenons mon compagnon et moi (je travaille en indépendante et lui envisage de l’être) aura porté ses fruits ; nous sommes encore en phase de démarrage. 😉

  4. Je constate que de plus en plus de jeunes, volontairement ou non, se tournent vers la frugalité, oserai-je dire la décroissance?
    Ce n’est que le début.
    Et que l’avenir soit gris ou rose, c’est une bonne chose de démarrer dans la vie active avec ce point de vue.
    D’ailleurs l’achat d’or démontre clairement votre questionnement quand aux lendemains qui (dé)chantent. Les personnes qui croient en l’économie et la croissance éternelle n’achètent pas d’or (et ils ont peut être raison…).

  5. Bonjour, je vois partout qu’il faut « commencer jeune » mais je ne comprends pas ce que cela signifie. SI quelqu’un pouvait m’éclairer ?

    1. Salut tatav,
      Pour moi commencer jeune c’est commencer à se former tôt sur le sujet. Pas forcément acheter un appartement à 18 ans mais lire des livres, mettre un peu de côté (plus pour comprendre le mécanisme que pour l’argent effectivement mis de côté), réfléchir à des investissements, faire le tour des banques,etc. Par exemple quelqu’un qui se réveille à 50 ans sans jamais avoir réfléchi à la question aura moins de marge de manoeuvre et d’opportunités que quelqu’un qui s’est formé depuis qu’il a 15 ans.

      1. Merci Philippe ! J’économise dès que je le peux et je me renseigne un maximum sur les investissements. Je réfléchis beaucoup à acheter un parking dans ma ville de province afin de le louer mais pour l’instant je n’ai pas encore trouvé la bonne affaire. Je pense donc être sur la bonne voie pour obtenir un maximum de revenus passifs.

  6. Concernant ton approche des biens de consommation, je ne suis pas convaincu qu’il y ait encore des produits de grande qualité, que ce soit dans les vêtements ou tout autre bien de consommation divers. tout est fait pour ne durer que très peu de temps, donc ce que je fait je choisi toujours quelque chose de 2ème main ou qui a perdu de son intérêt car remplacé par plus récent ex: une voiture de + de 5 ans d’occasion avec un kilométrage correct avec un entretien soigné à prix cassé, généralement moins de la moitié du prix neuf!, un téléphone plus ancien de 2 générations de moins, pareil prix d’achat environ 50% moins cher.
    Regardez également le prix des canapés, meubles d’occasion qui ont 2ou 3 ans, en général leur prix est vraiment cassé car les gens veulent s’en débarrasser à cause de la place qu’ils prennent…
    Bref, je conseille vraiment l’achat de seconde monte pour réellement faire des économies.

    1. Je pense que les produits de bonne qualité sont difficiles à trouver mais ce n’est pas impossible. Par exemple : j’ai trouvé il y a 4 ans un petit artisan à Paris qui fait de belles ceintures d’excellente qualité. J’en ai acheté une en cuir marron pour 45€ et aujourd’hui, 4 ans après, elle est comme neuve. Ensuite il faut chercher au bon endroit et ce n’est pas toujours facile (même souvent difficile) de trouver je te l’accorde.
      Je suis d’accord avec ton approche en ce qui concerne la 2ème main. Il est clair qu’on peut économiser énormément pour une qualité de produit quasi-équivalente.

  7. Je trouve que Philippe a une bonne approche de la gestion de son budget et de son épargne.

    Pour répondre à Diane, je pense que Philippe fait partie des lecteurs type du site, d’où la présence prédominante de profils similaire.
    Mais il est vrai que le profil que tu évoques m »intéresse également!

  8. c’est vrai qu’une des façons d’avoir un budget dépense largement en dessous de la moyenne est de « vivre » avec 2 ou 3 ans de décalage. Les grosses dépenses comme l’électroménager, le hight tech et le transport se font sur des produits qui ne valent plus qu’une petite partie de leurs prix au bout de quelques trimestres seulement, franchement des TV de seconde mains qui ont 3 ans sont très largement potables, de même pour beaucoup de voiture et la plupart de ces produit. (vive le boncoin)

    Mon patron vient d’acheter une mercedes classe A, le fait qu’elle perdra en moyenne 300€ / mois pendant les 3 premières année n’a pas l’air de le déranger : « faut pas y penser ».
    Cette voiture étant vraiment très belle il est possible que je m’en achète une aussi…dans 3 ou 4 ans.

    Mon salaire est nettement inférieur au sien mais je réalise à 23 ans mon premier invest locatif grâce à des achats de seconde main qui me permettent d’économiser des milliers d’€ par an sans me priver.

    1. Clément,
      La grosse voiture, et encore moins la TV ne sont indispensables pour bien vivre.
      Cf les nombreux billets sur la frugalité de ce site.
      Ensuite chacun ses choix…

  9. J’ai une petite question pour Philippe concernant l’achat de la poule pondeuse. Mis à part les céréales, n’est-il pas nécessaire de nettoyer régulièrement le jardin ? Je ne suis pas expert dans ce secteur, mais il me semble avoir déjà lu que l’entretien était un point primordial pour l’environnement de la poule et pour éviter les maladies.

    1. Exact ! L’entretien de ces animaux demande du temps. 😉 Ma mère a un jardin avec une dizaine de poules, oies et canards. Les animaux ont des horaires à respecter et ont besoin d’un environnement sain pour vivre. De plus, il y a aussi des cycles de ponte, ainsi l’hiver il y a beaucoup moins d’oeufs. 😉

    2. D’après ce que j’en ai compris, la fréquence de nettoyage de l’enclos dépend du nombre de poules au mètre carré! Si on a 2 poules dans 1m2, il faudra laver assez souvent. Dans mon cas ce serait 1 à 2 poules pour 20 m2 environ, donc 1 nettoyage tous les mois ou tous les 2 mois devrait suffire. C’est vrai que c’est un aspect à ne pas négliger.
      D’ailleurs, on m’a prévenu qu’il fallait faire attention aux prédateurs (renards, fouines, etc) qui raffolent des poules, et qu’il faut installer un grillage au-dessus de l’enclos car ces bestioles sont capables de l’escalader(!)

  10. Ca devient très bucolique comme conversation. Le point de départ était quand même sur l’argent. Perso, depuis que j’ai découvert ce site (à peu près 2 mois), j’ai « revisité » mes dépenses et c’est environ 400€/mois que j’ai récupéré. Merci Mickaël !

    1. Post
      Author
  11. Bravo Philippe.

    J’ai 25 ans et je suis dans le même cas que toi à quelques détails près.
    Je suis ingénieur, et cela fait 2 ans que je travaille, pour un salaire grosso modo équivalent au tiens.

    Je viens de me lancer dans un investissement immobilier.
    J’ai acheté deux maisons aux Etats Unis, et j’espère obtenir un rendement locatif de l’ordre de 15%.

    Pour ma part je souhaiterai une liberté financière avant 30 ans. Je pense que c’est possible et j’y travaille 🙂

    Nous commençons notre éducation financière en même temps 🙂

    Merci pour ce blog qui est riche en informations.

  12. des poules perte de temps et d’argent ! il faut leur donner a manger et a boire tout les jours ! nettoyer assez souvent car ça fait le carnage lol même que deux poules ! mettre de la paille et les graines c’est pas donner ! quand tu vois qu’a leclerc la boite de 10 œufs coute 1,10€ ça fait 11 centime l’œuf !!! pas sur qu’en comptant le prix des graines, l’eau, la paille et le temps perdu a nettoyer ça vaut vraiment le coup ! mais l’état d’esprit et bon !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.