La citation du dimanche – Raison

Michael Ferrari Citation 1 Commentaire seulement !

« Celui qui dit avoir raison et celui qui dit avoir tord sont généralement tous les deux dans le vrai. »

Confucius

Commentaires 1

  1. Christophe Triganov

    C’est totalement vrai…
    Laissez moi vous raconter un bout de mon histoire( pour mon histoire complète, venez ici : http://surhomme.fr/qui-est-christophe )

    *****Une histoire où le héros n’en est pas un*****

    De toutes les choses que j’ai du affronter, apprendre et maitriser, la chose dont je suis le plus fière, c’est quand je me retourne, que je regarde en bas et que je vois tout le chemin que j’ai parcouru.
    Retour 8 ans en arrière : à cette époque, je venais d’entrer au lycée. J’étais un peu le phénomène de foire du lycée. Ma grande taille, additionnée d’une maladresse et d’un comportement introverti faisaient l’objet de moquerie de tous mes camarades de classe. J’ai porté un bon nombre de surnom qui, de fil en aiguille, finisse par convaincre le porteur : « Je ne suis qu’un nul, je n’y arriverai jamais, … ». J’étais comme seul contre tous. Mon ordinateur était alors devenu mon refuge, mon ami et mon échappatoire.

    Mais, heureusement pour moi, tout n’était pas noir. Pour une raison que j’ignorais à l’époque, ma famille croyait en moi. De toutes les phrases encourageantes qu’ils ont pu me dire, J’ai retenu celle de mon grand frère : « Tu verras, un jour, tu te réveilleras et tu connaitras le succès auprès des filles ». Oui ! Parlons-en des filles. Elles étaient pour moi la preuve de la validation sociale d’un garçon. Mais je ne voyais vraiment pas comment j’aurais pu séduire une fille un jour…A moins, de me payer de la chirurgie esthétique ! Et c’est ainsi que je me suis lancé aveuglément dans la quête d’un « Christophe » idéal. Je n’avais aucune confiance en moi à l’époque. Par contre, j’avais une flamme ardente au fond du cœur, une passion et je dirais même une obsession qui me donner le courage nécessaire d’affronter mes peurs. Je voulais ma revanche ! Que ce soit pour aborder les filles, m’affirmer auprès de mes camarades de classes ou faire des conneries…

    Le temps passa et la pratique finit par faire ses preuves. Arrive un jour où on finit par avoir ce que l’on veut. Je suis sorti avec des demoiselles et, à mon tour, j’ai pu me moqué des personnes qui m’avait fait auparavant souffrir. Des bêtises ? Oh oui, j’en ai fait…

    *****Une passion destructrice*****

    A cette époque, j’avais 22 ans. Mais malgré le fait que j’avais eu tout ce que je voulais, je ne m’estimais pas. J’étais malheureux au fond de moi. Il y a une chose que je ne m’avouais pas : J’usais et j’abusais de techniques pour séduire, pour avoir l’approbation des autres, pour me sentir diffèrent.
    Mais finalement, je n’étais pas diffèrent des autres. J’étais devenu un pur produit de société de consommation. Misant un gros budget sur son apparence, cachant aux autres ses faiblesses, écrasant toute personne différente à tour de vannes pré calculées.

    *****Une nouvelle passion : la quête du bonheur*****

    Jusqu’au jour où j’ai découvert une activité qui m’occupera à temps plein : La séduction et le développement personnel. Là où les magazines de mode prônaient la perfection physique, j’apercevais enfin une lueur au bout du tunnel. Pour la première fois de ma vie, j’entendais un autre son de cloche : « Le charisme, l’attraction et l’épanouissement ne dépendent que votre confiance en vous. Bonne nouvelle : tout cela peut s’acquérir par la pratique. »

    Puis je suis tombé par hasard sur un e-book intitulé « l’estime de soi ». Comme tous les autres livres de développement personnel, je l’ai dévoré en une semaine. Mais cette fois-ci, un message a resurgit : « La course aux biens matériels ne mène pas au bonheur. Seule l’expérience intérieure que vous vivez peut influencer votre façon de vivre les choses. » Ce fut ma deuxième révélation.
    L’être humain, quand il n’a plus rien à construire, est destructeur. Un an auparavant, j’étais devenu ce que je détestais chez les autres de mon âge étant adolescents. Et c’est ainsi, qu’à l’image de mon grand frère, que j’aurais du écouter à l’époque, je me suis décidé de me lancer dans le partage de mon expérience.

    Plutôt que de me venger des personnes qui m’ont fait souffrir, je vais partager avec les personnes qui ont besoin de conseil et d’aide, et naquit mon blog http://www.surhomme.fr

    Si vous êtes comme moi, à chaque révélation que vous découvrirez ici, vous vous direz peut-être :  » Mince ! Si j’avais pu découvrir ça plus tôt ! « . Mais c’est une erreur de se dire cela.
    Si vous avez découvert aujourd’hui quelque chose, félicitez vous ! Il est fort possible que ce soient vos erreurs du passé qui vous ont amenées à découvrir une révélation aujourd’hui. SI vous n’aviez pas fait l’erreur, vous n’auriez pas fait attention à cette révélation et cela ne vous aurait pas empêché de faire l’erreur plus tard.

    J’en ai tiré une belle leçon de vie : Tout n’est qu’une question d’état d’esprit et de connaissance !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.