Idée de business : l’art de créer quelque chose à partir de rien

Michael Ferrari Démarrer un business, Esprit riche, Idée d'entreprises 6 Commentaires

Vous connaissez certainement cette phrase que l’on attribue à Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » et je voudrais m’attarder dessus. La raison pour laquelle j’ai écris le premier ebook : « Comment trouver et démarrer son business » est très lié à ce qu’implique cette phrase.

Elle dit que pour pour avoir une idée de business, vous devez utiliser les ressources existantes. Elle dit que vous devez combiner ce qui disponible pour créer quelque chose de nouveau.

D’une certaine manière, c’est l’art de créer quelque chose à partir de rien : c’est la transformation d’une idée en projet concret. Plus exactement lorsque je dis « rien »,  j’entends rien de concret. Lavoisier parlait de chimie, ici dans le domaine du business, on parle d’idée et d’entreprise. On peux considérer qu’une idée n’est « rien » mais on peux aussi voir le potentiel d’une idée. L’idée à ceci de formidable qu’elle permet à plusieurs personnes de les partager et à chacun de repartir avec quelque chose de nouveau : une idée transformée.

Pour quelqu’un l’idée de créer un réseau social entre les universités ne vaut rien, pour un autre, c’est une idée qui a de la valeur.

Une idée à ceci de formidable qu’elle permet d’alimenter un projet. Sans idée, pas de projet et c’est bien pour cela que mon premier ebook existe : il est destiné à alimenter le réservoir d’idée que vous pouvez avoir. Il est là pour vous montrer que pleins de choses sont possibles.

Avoir l’idée est le premier pas mais il serait trompeur que de croire qu’avec une idée, fusse-t-elle bonne, vous allez réussir. Votre projet demande aussi une bonne dose de croyance et d’actions.

Il vous faut croire en vous et en cette idée. Si vous avez fait construire une maison, vous savez exactement de quoi je parle : alors que seules les fondations sont présentes, vous faites visiter la maison à vos amis en leur décrivant votre vision : ici, se trouve la cuisine, à droite la salle de bain. Dans la salle à manger, il y a une belle cheminée en pierre. En face de la cheminée, le canapé 6 places. Pour vous, tout est clair et si évident, pour eux c’est un projet où tout reste à faire.

Vous avez déjà la vision du résultat. Vous savez ce que vous voulez alors que rien n’existe encore. Pour en arriver là, il vous faut évidemment croire en votre projet et c’est le deuxième point sur lequel l’ebook travaille : vous donner toutes les raisons d’y croire.

Les success story sont intéressantes mais elle provoque aussi souvent de la démotivation : on nous parle de Bill Gates et de Larry Page et si vous vous comparez à eux, vous pensez que vous avez trop de retard, pas les compétences ou la chance qu’ils ont eu. Moi je vous parle de vous ! Les exceptions sont toujours intéressantes à voir mais elles ne sont que des exceptions. A votre niveau, vous pouvez déjà tellement accomplir de choses si vous avez l’idée, la croyance et que vous agissez !

Faut-il pour autant s’arrêter là ? Bien évidemment non. Ce n’est que le début de l’aventure mais le reste de l’histoire vous appartient !

Commentaires 6

  1. Geoffrey

    Un autre facteur décisif est la chance, souvent la différence entre une réussite et un échec tient à peu de choses, et la chance est un élément déterminant (combien de startup ont crée un moteur de recherche à l’époque de Google ?)

  2. Post
    Author
    Michael

    Vous avez raison de souligner ces autres facteurs.

    Entre une « réussite » et un « échec » il y a parfois peu de différences visibles : il suffit d’une ou deux mauvaises habitudes répétées chaque jour pour faire foirer un projet.

  3. Jean-Philippe

    Là, je crois que tout est dit:

    Comment réussir en business?
    1 – Une bonne idée
    2 – Une exécution parfaite
    3 – Une part de chance

    C’est d’ailleurs mon mantra (les 3 P!) 😉

  4. boris tchanfa

    pour approfondir jean-Philippe je crois dans un documentaire télévisé dont le titre était « LE SECRET »on parlait du même sujet bref il se resume de cette manière
    1- La Pensée= Une Bonne Idée
    2- La foi= la croyance
    3- la patience
    contraire à jean-Philippe je ne crois pas au hasard il faudrait plutôt croire et ne jamais se demander comment on va y arriver si on a une idée il faut s’accrocher et se dire qu’on peut la réaliser, et toujours rester positif tel que soit la situation ….. bref je crois que je suis capable d écrire tout un livre….. je préfère m arrêter ici car il ya beaucoup de chose à dire a ce sujet
    merci !

  5. Herzé jean-Marc

    la seul cause de réussite est le « pourquoi » lorsque le but est puissant , plus fort que tout , les préjugés et le problemes s’éfface . la cause de l’échec est le « comment » , comment vais-je faire , comment est-ce possible , comment ceci … il ne faut ce poser que les bonne question a savoir Pourquoi j’entreprend x chose .. si le pourquo est fort la réussite sera au rendez-vous

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.