Free contre tous

Michael Ferrari Démarrer un business, Idée d'entreprises 25 Commentaires

La grosse actualité du moment c’est la sortie officielle des forfaits mobile Free. Et plusieurs leçons sont à en tirer pour nos business. Le rôle du chevalier blanc est bien assumé par Xavier Niel et il faut dire que les autres opérateurs lui ont tellement facilité la tâche avec leurs tarifs exorbitants que ça lui enlèverai presque du mérite. La France est le pays où internet est le moins cher du monde (grâce à Free) et où le forfait mobile est parmi le plus cher du monde.

Les doléances, hormis le prix, sont multiples :

  • offres compliquées où le contrat d’abonnement ressemble à un contrat d’assurance
  • tarif illisibles qui ne baissent pas
  • des durées d’engagement pénalisantes
  • situation pénible des frontaliers qui appellent à quelques centaines de mètres de chez eux de l’autre côté de la frontière et qui payent le prix fort

La situation actuelle selon l’ARCEP :

  • Tarif moyen de la minute de communication : 18 cts
  • Tarif moyen d’un SMS : 10 cts

« On vous presse comme des citrons »

L’offre est simple :

  • appels et SMS illimités et 3 go de données avant bridage pour 19,99 €, 15,99 pour les abonnés Free
  • forfait à 2 € pour 60 minutes, gratuit pour les abonnés Free
  • conditions générales de vente simplifiées

La preuve par la démonstration est faite, il n’essaie pas de nous convaincre, il nous montre la différence avec les autres offres.

« Si votre facture est supérieure, sur la partie service,à 19,99 vous êtes des pigeons. »

Il est possible de :

  • bloquer son forfait pour éviter le dépassement
  • gérer plusieurs forfaits depuis la même interface (idéal pour une famille)
  • résilier sans délai le forfait mobile ou l’abonnement internet, rien n’est lié

Renversement de la pratique qui consiste à mélanger prix du forfait et du téléphone. Les opérateurs historiques font du « couscous-boulette ». Ils mélangent forfait et téléphone pour masquer le véritable prix. Aucun simlockage des téléphones vendus par Free et aucun logo ridicule de l’opérateur sur le téléphone. Le paiement du téléphone est échelonnée à votre convenance (12, 24 ou 36 mois).

« On pense que vous avez été pris pour une vache à lait et que vous avez besoin de vous vengez de votre opérateur ».

Le forfait RSA (RSA : Racket Super Arnaque selon Free car moins tu peux payer, plus tu payes) à 10 € pour 40 minutes de communication est trop cher. L’offre à 2 € est positionnée en face.

Le prix du dépassement de forfait (offre à 2 €) :

  • Orange : 38 cts
  • SFR : 38 cts
  • Bouygues : 25 cts
  • Free : 5 cts

Quelques principes

  • Le concept de marge saine : ne pas abuser de sa position de force pour facturer de grosses marges (surtout si le service n’est pas unique ou ultra-satisfaisant)
  • Le réseau de Free est moderne donc il capte mieux sur la partie déployée (30 à 40 % de la population) et il fait appel au réseau des autres opérateurs sur le reste du territoire
  • Ne pas chercher à faire de l’argent sur ceux qui ne peuvent pas payer
  • Si l’offre est claire, elle suscite l’intérêt

Quelques remarques :

  • Résoudre une frustration sur un marché est un très bon moyen de créer un business
  • Certain ont comparé la conférence de presse à celle que faisait Steve Jobs, si l’apparence est similaire le produit n’est pas du tout le même concernant le positionnement tarifaire
  • Cela me rappelle un autre entrepreneur que j’aime bien : Richard Branson

La conférence entière :


Free : lancement de l’offre mobile

 

La version courte :


FreeMobile: Interview de Xavier Niel sur France 5

 

L’avenir proche nous dira si tout est prêt, il y aura certainement des couacs, mais c’est un acteur qui va changer le marché de la téléphonie mobile en France.

Que pensez-vous de leur offre mais surtout de leur stratégie ?

Voyez-vous d’autres secteurs où il y a de la frustration ? Au hasard : vie politique, automobile, alimentation…

Commentaires 25

  1. Michael

    je trouve qu’il a mis en place une stratégie vraiment économique : tout dans le buzz et le bouche à oreille.
    Et en même temps, je le trouve gonflé de traiter ses non-clients de pigeon!

  2. Gérald

    IL fait dans la provoc, c’est c’qui marche le mieux.
    En tout cas, son offre tombe très bien, elle est une vague rafraîchissante pour ce temps incertain de crise.

  3. Julien

    Free débarque dans le monde de la téléphonie mobile et nous dit que nous payons nos forfait trop chers. Ça on s’en douté un peu.

    Mais quand on voit que Free nous proposent des forfait à 2euros pour 1h de communication, et on imagine mal qu’il proposent leurs offres à perte, la ça mets sérieusement en rogne contre les autres opérateurs mobile qui nous font payer une fortune depuis bien trop longtemps.

    Cette annonce est une très bonne nouvelle, mais m’a à la fois mit très mal à l’aise en repensant à toutes mes factures de mobile passés.

    Ça semble irréel ce qu’il viens de se passer. Mais tant mieux je ne vais pas me plaindre non plus 😉

  4. fred

    je pense qu’il faut rester très prudent quant à la nouvelle offre de free, nous n’avons pas encore assez de recul pour juger,car cette entreprise sait faire de bons produits technologiques mais en termes de services clients ils sont déplorables.
    à voir.

  5. gunday

    Je dirais qu’une chose : merci à free!
    Même si son offre de tiens pas la route, TOUT les opérateurs sont déjà en train de s’aligner.

    Orange va faire une annonce demain, je crois que virgin en a fait une hier…
    Les prix vont descendre, rien que pour cela : VIVE FREE!

  6. Arnaud

    Enfin, on n’abuse pas le consommateur.

    Je suis curieux de connaître la qualité du réseau. S’il est sain, l’offre est extrêmement intéressante.

    Reste à faire de gros investissements pour Free sur le service client.

    1. Post
      Author
      Michael

      Ce qui est très marrant c’est de voir les autres réagir. Free les pousse et cela donne l’impression que les autres attendaient d’avoir vraiment le couteau sous la gorge pour faire quelque chose.
      Les conséquences en terme d’image pour les 3 historiques sont terribles, particulièrement parmi les plus jeunes.

      1. Arnaud

        Mickael,

        Je trouve ta remarque pertinente en effet.

        Leur image est vraiment ternie, en voyant les tarifs qu’il est possible de proposer, on a vraiment le sentiment que l’on a été pris pour des pigeons pendant de nombreuses années.

  7. Pierric

    Personnellement, ca fait presque 2 ans que je paye 5€ et même 3€ depuis plusieurs années. Même si aujourd’hui free arrive à faire encore beaucoup mieux, on pouvait déjà ne pas se faire pigeonner avant leur arrivée.
    Après, ca permettra aussi de faire comprendre à la population qu’ils se font enfler en achetant un mobile via un forfait car ca les oblige à s’engager sur un forfait alors qu’il n’y a aucune justification économique à l’engagement autre que celle de faire payer le téléphone.

    PS: Par contre, le dépassement n’est pas de 0.05cts mais 5cts (ou 0.05€/min), soit déjà 3 fois moins cher que les MVNO et encore plus que les 3 autres opérateurs

    1. Post
      Author
      1. Pierric

        30 minutes pour 2.90€ + les sms à 0.10cts, sans engagement (j’en fais grand maximum 5/mois).
        Ca reste cher par rapport à ce que propose free mais c’était bien en dessous des prix pratiqués par les 3 gros (ils faisaient le tout illimité pour 29.99 avant l’arrivée de free). J’attends de voir l’évolution de leurs tarifs qui est « à l’étude » depuis mardi.

  8. Alex

    C’est l’application même de ce que l’on a pu voir en cour de sciences économique: Une concurrence pure et parfaite.

    Ce n’est pas parfait me direz vous, oui, mais le système libéral a parfois ses avantages. En permettant une libre entrée des offreurs sur le marché, on crée une compétitivité pour tendre vers un prix d’équilibre où l’offre et la demande s’entendent.

    C’est très intelligent de la part de free d’avoir utilisé la base de l’économie pour gagner du terrains face aux autres opérateurs.

    1. Post
      Author
      Michael

      Oui et la déferlante d’articles visant à dénigrer l’arrivée de Free est très symptomatique. Tout d’abord nous avons pu lire qu’il allait faire 4 milliards de recettes à l’état comme si l’argent que les consommateurs économisent allait s’évaporer. Ensuite il y a des annonces disant que les antennes étaient éteintes comme si Free était un amateur de première. Puis il y a eu un communiqué ridicule des syndicats de la triade dénonçant les pertes d’emploi que cela pourrait créer (je passe sur l’absurdité de cette annonce).

  9. Alex

    Personnellement, je fonce sur l’offre à 2€.
    J’avais jusqu’ici un illimité appels/SMS pour 21€, mais ne m’en sert finalement que peu. J’ai calculé que même avec dépassement, Free me reviendra à moins de 10€ presque tous les mois, donc j’aurai 10€ de plus à investir dans mon business chaque mois !

    Par contre je déconseille de se jeter de suite sur leurs offres si vous avez besoin d’être joignables H24, ma portabilité à été effectuée avant même que je reçoive ma carte sim, donc plus de réseau pour quelques jours 🙂

    Dans mon cas ça m’arrange pour plusieurs raisons, et comme je m’y attendais j’ai une petite ligne prépayée mobicarte obtenue pour 3 fois rien grâce à l’un des nombreux bons plans de net. Seulement je préfère mettre en garde les « pros » !

  10. Bertrand

    Je vis à 100 m à vol d’oiseau de la frontière Suisse. Je me reconnais tout à fait dans « situation pénible des frontaliers qui appellent à quelques centaines de mètres de chez eux de l’autre côté de la frontière et qui payent le prix fort ».

    C’est vrai que lorsque j’ai débarqué, il m’a fallu un moment pour comprendre pourquoi mon forfait fondait comme la neige au soleil. .. :s

    J’ai trouvé l’astuce de forcer mon téléphone à se connecter à un relais français. L’inconvénient c’est que suivant le vent (ce n’est pas une image), je n’ai pas de téléphone mais au moins peu téléphoner quelques heures de plus.

  11. dev

    J’ai été client de Free et mon retour est négatif. Leur service client était lamentable. Après le dernier incident où ils m’ont laissé pendant deux mois avec une freebox non operationnelle, j’ai resilié mon contrat et j’ai décidé de ne plus avoir affaire avec des amateurs.
    Je déconseille cette societé, surtout si vous dirigez un business.
    La seule contribution de Free dans le marché est d’avoir obligé leurs concurrents à baisser les prix.

    1. Post
      Author
    2. Bertrand

      J’avais aussi une freebox, à ce moment là j’habitais dans une grande ville, là pas de problème.

      Lorsque j’ai déménagé pour la campagne, j’ai fait un changement d’adresse. …

      Autant lorsque ça marchait il n’y avait pas de problème (^^) que lorsque ça marchait pas c’était une catastrophe au niveau SAV. A la fin j’ai switché pour un autre opérateur.

      Autant que je me souvienne il m’avaient même envoyé leur société de recouvrement (avec menace de procès) qui m’a harcelé pendant plusieurs mois pour payer l’abonnement alors que je n’étais déjà plus client chez eux et que le contrat était légitimement résilié.

      Je rejoint votre avis à 100%, autant les idées sont géniales (en ce sens que personne ne l’a eu avant) que la gestion en elle même est une catastrophe.

      1. Bertrand

        PS1 : Au final en fait je pense que Free c’est super bien lorsqu’il entrent dans un marché parce qu’il font tomber les prix. Par contre, il ne faut surtout pas être client chez eux. Donc vive Free mais restons libre … ^^

  12. Fleurion

    j’ai le forfait 2euros depuis 18mois je le trouve parfait pour moi .
    retraitée j’ai la Freebox révolution , qui n’en a pas que le nom, et par là-même : les appels illimités gratuits puisque compris dans mon forfait internet, depuis le fixe vers les fixes et mobiles de nombreuses destinations .
    le forfait pour mon portable gratuit puisque abonnée internet Freebox : 2heures de communication et sms illimités .
    un bon compromis .
    je l’ai fait connaître à mes enfants qui l’ont adopté pour les cinq personnes de la famille .
    excellente communication pas de réseaux encombrés et je reçois les sms sitôt qu’on me les envoie ; contrairement à mon ancien opérateur : je recevais les sms parfois une semaine plus tard . et les communications étaient souvent interrompues .
    lorsqu’on vit en ville , R.P., Paris ou Auch préfecture du Gers, c’est un comble .
    Merci à free .

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.