Esprit riche a lu : How to make big money in your own small business

Michael Ferrari Résumé de livre 3 Commentaires

how to make big money

Auteur à succès, Jeffrey J. Fox est un marketeur et le fondateur de Fox & Co. Son entreprise propose des services de consulting et de marketing. Il a reçu de nombreuses récompenses et distinctions et figure dans les cas d’école utilisés à Harvard. Il est titulaire d’un MBA.

Il est l’auteur de « How to become CEO », « How to become a rainmaker », « How to become a great boss », « How to become a marketing superstar », « Don’t send a CV » et « How to make big money in your small business ».

Forme

Le livre est bien conçu. Il est simple, bien ordonné et rapide à lire. Les 150 pages du livre se lisent rapidement et il vous faudra moins de 2 heures pour le lire.

Le contenu est clairement pensé marketing, les messages sont simples et directs. Il commence par un « Why you should read this book » ou « Pourquoi vous devriez lire ce livre ».

« How to make big money in your own small business » est découpé en une série de 39 préceptes à suivre allant de comment trouver un client à comment le garder.

Fond

J’ai bien aimé le fond du livre. Il se rapproche plus d’un guide pratique.

5% des contribuables Américains payent 51% des taxes perçus par l’état. Sur ces 5%, 65 sont des petites entreprises. Le revenu moyen des dirigeants de ces petites entreprises est de 400 000$. Intéressant !

En gros, si vous n’avez pas d’entreprise c’est une bonne raison d’en avoir une et si vous en avez une, estimez-vous heureux !

Il rappelle que, comme en France, le tissu économique est principalement composé de TPE/PME. Les grosses entreprises du CAC40 ne représentent qu’une très petite fraction de l’activité économique. Elles ne sont pas moins importantes dans l’économie.

Aussi, agissez ! Si vous avez une idée, elle vaut peut être de l’or.

Avancez sans vous arrêter au moindre « non ». L’entrepreneur recevra souvent des refus mais contrairement à d’autres catégories de la population (dont les salariés) il passera outre.

Les grandes entreprises parlent d’innovation mais en faite, c’est dans les petites entreprises que les innovations sont crées.

Obtenir votre premier client est une étape importante. Allez chercher le client même si c’est difficile. Concentrez votre travail sur ce qui est facile pour vous, une compétence naturelle, et difficile pour les autres. Ce n’est parce que c’est facile pour vous que ça n’a pas de valeur.

L’une des idées les plus « étonnantes », c’est l’encouragement de l’auteur à prendre un chauffeur. En fait, il est simplement expliqué que conduire ou passer du temps dans les transports est une grosse perte de temps. Aussi, si vous devez téléphoner ou préparer des réunions, prenez un chauffeur pour utiliser au mieux le temps de trajet. Un taxi ne fait pas l’affaire car cela comporte pas mal de contraintes : il faut l’appeler et attendre et vous n’êtes pas à l’aise à l’intérieur.

Dès que vous avez des responsabilités, prendre un chauffeur sera certainement rentable.

Le livre contient des listes complètes sur plusieurs sujets : Les priorités d’un dirigeant de PME, la to-do list hebdomadaire d’un dirigeant de PME, comment obtenir de l’argent pour démarrer, les sources de nouvelles idées de business…

Jeffrey Fox rappelle que la principale tâche d’un dirigeant est de vendre. Vendre son entreprise auprès des prospects, auprès des salariés, des candidates et des investisseurs.

Il insiste en affirmant qu’un dirigeant doit passer 60% de son temps à vendre. Pire, chose que j’ai du mal à concevoir dans mon business, il dit que même un indépendant doit passer 60% de son temps à vendre.

Travaillez pour votre entreprise et pas dans votre entreprise : c’est la différence entre celui qui se crée un emploi et celui qui crée une entreprise. En fait, si vous passez le plus clair de votre temps à produire, vous travaillez DANS votre entreprise.

Le livre rappelle les bonnes pratiques de gestion d’une entreprise : dépensez peu pour fonctionner, maintenez le cashflow, vendre un produit en fonction de sa valeur et pas de son coût de production…

Il y a aussi des conseils d’organisation comme le fait de ne pas participer à des commités ou à des associations sauf si elles rapportent du business ou si vous souhaitez aider. Dans tous les cas, pas plus de 2 engagements de ce type.

Un livre bien fait donc, qui réuni des règles que chaque dirigeant ou indépendant ne devrait pas oublier…



Commentaires 3

  1. Bonjour,

    J’ai déjà entendu parler du Mister Fox (en très bien). Ce livre est-il disponible en version française ?

  2. Post
    Author
  3. Well done michael! You’ll become a real chief entrepreneur soon as you multiply your cultural competences.
    Lire livres écrits par ceux qui ont déjà fait ceci et accompli cela, c’est le moyen le plus rapide d’obtenir les mêmes résultats.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.