Pourquoi les riches deviennent de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre ?

Michael Ferrari Esprit riche, Richesse et argent 12 Commentaires

C’est un lieu commun désormais. Mais c’est bel et bien une réalité.

A la question pourquoi, la réponse est très simple.

A quoi pensent les riches ?
Ils pensent naturellement à des images, mots ou concepts liés à :
– richesse
– influence
– succès
– productivité
– nouveaux produits à vendre

A quoi pensent les pauvres ?
Ils occupent leurs pensées avec :
– manque
– pauvreté
– le fait de ne pas pouvoir d’acheter pleins de trucs
– fragilité
– précarité

Les pauvres ne pensent qu’a l’argent qu’ils n’ont pas alors que les riches vont penser en terme de richesse acquise et de développement de leur patrimoine.

Je ne dis pas que c’est facile de penser au succès et à la productivité quand l’on a des problèmes d’argent mais ce que l’on pense chaque jour et chaque minute peut radicalement améliorer ou anéantir notre potentiel.

Si vous voulez devenir riche, un des moyens est de regarder ce que font les pauvres et de ne pas faire pareil !
Si vous voulez réussir, regardez ce que font les gens qui n’ont pas réussi, ce qu’ils pensent et faites le contraire. Intéressez vous à ce que font ceux qui ont réussi et comment ils utilisent leurs temps.

Commentaires 12

  1. Comment pensent les pauvres ? me semble une question plus pertinente. Si l’on vient d’un milieu aisé, le fait de traverser une période difficile est tempérée par le fait que l’on sait que d’autres perspectives existent. Ce qui n’est pas le cas lorsque l’on vient d’un milieu très modeste ce qui est mon cas. Entre autres, nous avons « à transgresser » des fondamentaux qui sont autour de nous et surtout à apprendre à raisonner et à agir différemment. C’est celà qui est le plus difficile. Aujourd’hui heureusement il y a le web et la possibilité d’échanger avec des personnes dont on ne s

  2. (suite) dont on ne sait rien.
    La deuxième étape est de mettre en place un réseau relationnel différent et ça a mon avis est le plus difficile. La société française est très cloisonnée.

  3. On obtient ce que l’on veut mais à la condition de le souhaiter vraiment. Et bizarement des nouvelles personnes
    ou de nouveaux horizons s’ouvrent à nous.

  4. Post
    Author

    Lorsque vous vous mettez en tête que vous devez avoir cette chose et que vous faites le premier pas, les évènements vous donnent raison et vont rendre la chose plus facile à atteindre que vous ne le pensiez au début.
    Je le constate chaque semaine !

  5. Un des moyens peut-être.
    Un autre certainement plus efficace serait que le monde soit plus juste grâce à des lois faites par les moins riches.

  6. Moi, ce qui me pose question, c’est pourquoi tout le monde, systématiquement, désire devenir plus riche… Il n’y a pas besoin d’être riche pour être bien dans sa peau et bien dans sa vie ; la réciproque est vraie aussi. Il suffit de ne pas considérer l’acte de consommer comme une activité nécessaire.

  7. Bonjour
    La pensée influe sur nos actes et sur les finalités quotidienne, c’est un fait et une loi connue. Beaucoup en parle désormais sous la dénomination de « la loi de l’attraction » dont résulte tout ce que l’on peut lire, chacun y allant de son petit livre ou manuel sur le sujet. La problématique réside pour les sceptiques en ce monde de définir ce que serait la richesse. Notre monde matérialiste ne parle que de richesse matérielle, d’argent, d’une belle voiture, bref, de cette réussite sociale économique en fait qui fait rêver les masses mais qui ne peut être LA réponse à tous les hommes, qui penseraient « autrement ». La pensée pour être active dans le sens de la réussite se doit d’être en accord aussi avec des conséquences collectives plus universelles donc plus humaines pour tous et avant avec soi-même. N’oubliez pas que les gens qui détiennent beaucoup plus, détiennent la part des autres en ce monde ce qui engendre la mort de 5 personnes toutes les 3 secondes…
    La viser de « réussite » ou de richesse, ne comble plus le bonheur des gens à un certain stade, les chercheurs en économie vous le diront par leurs études actuelles.
    Alors pensez meix pour avoir plus ou pour avoir tous le necessaire, la est une question importante. le suffisant n’enlève rien aux autres, le trop vouloir reste une peur du lendemain, et pas vraiment le bonheur…

    Bien à tous
    Ph

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.